Veuillez patienter...

Maître Bretteur

Source : Création Personnelle, proposé par Elketeuanetep.

La carrière de maître bretteur

Carrière Avancée de Guerrier.

Les Maîtres Bretteurs experts sont en général d'anciens maîtres d'armes ayant la nostalgie d'une vie aventureuse devenus Bretteurs experts ils s'installent souvent dans une ville pour devenir non simples Maîtres d'armes, mais Maîtres Bretteurs, où simplement Lames. Les Maîtres bretteurs sont reconnus de tous leurs pairs comme passés véritablement maîtres dans le maniement d'une arme particulière. Il existe en l'occurrence plusieurs écoles. Il existe cinq écoles de Maîtres Bretteurs dans l'empire celle de Talabheim, celle d'Altdorf, celle de Middenheim, celle de Salzelmund, celle d'Averheim et six écoles de Maître Bretteurs en Bretonnie, celle de Moussillon, celle de Bordeleaux, celle de Sibourne, celle de Couronne, celle de l'Anguille, celle de Quenelles. Il existe aussi dix écoles en Tilée, l'école d'Olesi, celle de Rifraffa, celle de Pomanti, celle de Raverno, celle de Luccini, celle d'Aldente, celle d'Argalis, celle de Myrmidens, celle de Pavona. Chaque école a ses propres techniques secrètes, sa philosophie du combat, et ses propres spécificités d'enseignement et d'entraînement. Les grands Maîtres Bretteurs malgré la concurrence entre les écoles, s'arrangent pour suivre plusieurs enseignements, afin d'être polyvalents et s'adapter aux styles de combats différents. L'épreuve qu'ils doivent passer est d'affronter le plus souvent plusieurs bretteurs experts, ou un maître bretteur. Selon l'issue et le déroulement du combat ils sont déclarés ou non Maîtres Bretteurs. Seuls ceux ayant une grande maîtrise des arts du combat sont retenus pour passer l'épreuve et en soi c'est déjà un honneur que de passer l'épreuve. Lorsqu'ils ont achevé de passer les épreuves faisant d'eux des Maîtres bretteurs, ils reçoivent des mains des autres Maîtres Bretteurs présents, toujours trois ou quatre, le symbole des Maîtres bretteurs, une épée vorpale dans un cercle d'argent. Entre maîtres bretteurs est respecté un code d'honneur, et un maître bretteur en affrontera un autre en combat singulier, toute violation de ce code est considéré comme une déclaration de guerre à tous les maîtres bretteurs existants ceux-ci enverront un chasseur de primes pour ramener captif celui qui a transgressé leur code d'honneur, après quoi il sera jugé. S'il est reconnu coupable il boira une potion qui le rendra incapable de se battre à nouveau. La connaissance des Maîtres bretteurs du monde des armes, leur donne un avantage, ayant beaucoup voyagé en général ou ayant beaucoup étudié à l'aide d'ouvrages et de pratique ils connaissent et reconnaissent aisément les styles pratiqués, et peuvent très rapidement connaître les forces et les faiblesses du style employé. Ils usent alors de leur compétence, connaissance des armes pour mettre au point une stratégie pour vaincre un adversaire particulier. Il faut y ajouter la compétence spécialisation armes à une main. Ils ont pour tradition de donner un nom à leur arme de prédilection, celle-ci est toujours enterrée avec eux. Les Maîtres bretteurs de Tilée sont souvent appelés Maîtres de Danse de combat, ou Danseurs de combat ou encore Maîtres danseurs d'épées. Les Maîtres tiléens étant spécialistes des combats à deux armes et d'un mode de combat semblable à une danse ayant été inspirés par l'art de la guerre des elfes sylvains, dont un traité écrit par un érudit fut retrouvé en Bretonnie, et qui fut racheté par un riche collectionneur tiléen du nom d'Alcinni, passionné d'escrime. Il fut le fondateur de la première école de bretteurs experts dans sa patrie. Les Maîtres Bretteurs étant donné leur connaissance des arts du combat, sont très prisés, et certains choisissent de concilier l'idéal de recherche de perfection avec la rémunération rondelette offerte par certains puissants seigneurs, pour faire d'eux leur maîtres d'armes. Leurs services sont payés à prix d'or. Certains Maîtres Bretteurs considèrent cela comme une déchéance, et préfèrent parcourir les routes à la recherche de nouvelles techniques, et pour affronter les meilleurs guerriers, certains sont allés jusqu'en Cathay et au-delà dans ce seul but.

Restrictions

Cette carrière est réservée aux races suivantes : Elfes, Halfelings, Humains, Nains, Skavens, Gnomes, Elfe Noirs, Orques.

Plan de Carrière

M CC CT F E B I A Dex Cd Int Cl FM Soc
-+50-+3+4+7-+4+20-----

Compétences

Dotations

  • Ils possèdent un manteau de laine.
  • Une épée longue, ou un marteau de guerre de qualité +1.
  • Une dague.
  • Un symbole de Maître bretteur, accroché à une chaine.
  • Un symbole de l'école de Bretteur principale dont ils ont été le disciple.
  • Une main gauche.
  • Une dague.
  • Une lance.
  • Une cotte de maille.
  • Un heaume.
  • Un cheval harnaché.
  • Une paire de botte de cavalerie.
  • 5 pièces d'or.

Filières

Débouchés :

Retour