Veuillez patienter...

Barde - Niv. 1

Source : Création Personnelle (source d'inspiration warhammer.net), proposé par Neosoad.

Barde - Niv. 1

La carrière de barde - niv. 1

Carrière Avancée de Lettré.

I- Histoire la Magie Bardesque.

1-Création de la Magie d'Elthaïn.

La Magie Bardesque prend ses racines il y a bien longtemps - d'après certains érudits, cela devrait se situer dans la période de l'avènement d'Orion et Ariel, vers moins 1125 C.I. - par un Elfe Sylvain, mage respecté et musicien de grand talent, nommé Cìrdan Elthaïn.
Enfant, Cìrdan ne ressemblait guère aux autres êtres de son espèce: Il était solitaire, préférant la compagnie de la faune et flore de la forêt à son entourage, disparaissant parfois plusieurs jours de suite, sans jamais donner de ses nouvelles. Ses parents ne comprenaient pas vraiment la tendance à l'isolation de leur enfant, mais l'acceptèrent. Cìrdan s'intéressa surtout aux bruits de la forêt, et avait pour grand désir de retranscrire ces bruits en de véritables chants. Il fit alors de la musique plus qu'une tradition pour lui - comme elle l'est souvent pour les autres Elfes Sylvains: Elle devenait une passion enflammée, l'ayant poussé à devenir un musicien, compositeur et interprète, d'un talent incommensurable et incontestable - et cela très rapidement... A 47 ans, il avait déjà derrière lui un passé empli de compositions, qui hélas, bien que relevant d'un génie certain, ne devinrent célèbres qu'à sa mort, après avoir été découvertes sur partitions dans un coffre dans sa propriété. Cìrdan n'était pas seulement un génie musicalement parlant, mais aussi un Elfe dont la curiosité fit de lui un expérimentaliste, puis plus tard, un pionnier.
En effet, après sa première interprétation de sa 'Complaisance des Racines' dans une clairière, il remarqua que l'herbe se situant dans une aire plus ou moins conique devant lui avait moins vite poussé que le reste de la clairière - à noter, la 'Complaisance des Racines' demande trois semaines pour être entièrement interprétée. Surpris de se constat, Cìrdan se questionna, réfléchissant obsessionnellement à ce fait étrange, tout en errant à travers les profondeurs de la forêt (balade dont le philosophe elfe bardesque Gathurn Lihunel a récemment fait un livre, 'Critique du Jugement Naturel'). Perdu dans ses réflexions, les nombreux pas qu'il fit dans son errance le menèrent nez à tronc... Avec un Homme-Arbre! Homme-Arbre dont le nom est hélas oublié à cause de la difficulté de prononciation et de transcription.
Ce dernier reconnu en Cìrdan l'âme qui habite les amoureux de la forêt: il le prit donc pour Apprenti, lui enseignant le secret des Chants des Arbres, pendant de longues, de très longues années...
A 169 ans, Cìrdan revint à sa maison-arbre natale, assagi par le savoir des Mages des Bois. Il voulait que sa magie puisse agir sur les êtres vivants, de la plante aux semblables, les faire évoluer en touchant leur âme grâce à ses chants, grâce aux pouvoirs des sons dont il avait quelqu'idée. Ce qui aurait naturellement, selon lui, un impact sur leur corps. Il mélangea alors le secret de la Magie des bois dont il avait acquis une certaine maîtrise avec son talent musical, afin de créer une nouvelle sorte de Magie, la sienne: la Magie D'Elthaïn.
Et il réussit, en un siècle, à créer sa propre forme de magie.


2-De la Magie Elthaïn à la Magie Bardesque

a/ La Magie d'Elthaïn
Après donc de nombreuses années de recherches, Cìrdan Elthaïn réalisa l'impressionnante prouesse de créer sa propre magie, un tout nouveau domaine, la Magie musicale d'Elthaïn.
Tout comme les chamans des Gospodars de Kislev ont découvert et appris à maîtriser l'énergie des rudes hivers en en faisant un domaine magique à part entière, la Magie de Glace, Elthaïn découvrit de par la voie des Chants des arbres et de ses propres expériences personnelles que le son avait un impact sur l'environnement. En effet, il pouvait, au lieu d'être englouti dans le savoir de la magie des bois, devenir un domaine magique à part entière, influant légèrement sur la nature, mais grandement sur les êtres dotés d'appareils auditifs. La Magie d'Elthaïn est caractérisée par sa nature plus douce, moins agressive que les autres magie: en effet, si la plupart des autres magies sont issues indirectement de la Magie chaotique, la Magie D'Elthaïn utilise les étranges capacités du son, en y mêlant étroitement la Magie elfique. Cìrdan continua à composer, mais cette fois-ci d'une toute nouvelle façon: il inventa un système particulier d’apposition sur partitions de ses compositions dorénavant magiques, qui rendent impossible le déchiffrage exact de la partition sans y avoir été initié. Les chants de Cìrdan devinrent des Chants Arcaniques, et il fit de bien merveilleuses créations - l'histoire retiendra particulièrement le Palais-Arbre de Sérénité qu'il construisit pour Ariel et Orion, lieu merveilleux constamment bercé d'un long Chant Arcanique immuable, où quiconque se tient se sent pris d'un calme très profond.

b/ La création des Sonnantes
Cìrdan voulait que sa magie perdure à travers les Ages et le monde. A son 326eme anniversaire, il prit ses premiers disciples, et les guida sur la voie de sa Magie, mais se rendit vite compte d'un problème: ses apprentis n'avaient pas de connaissance en matière de Magie Elfique, et lui ne pouvait la leur apprendre, les Hommes-Arbres ayant seuls le droit de le faire - c'est une loi naturelle. Il les instruisit donc sur les fondements de sa magie, tout en réfléchissant à un moyen de mettre en oeuvre les forces des Chants des Arbres...
Et c'est ainsi qu'il créa le rituel des Sonnantes, appelé la Composition (voir compétence: 'fabrication des sonnantes'): en mélangeant leur âme avec la matière de leurs instruments musicaux, ses disciples pourraient utiliser une grande partie du potentiel de sa magie à travers l'utilisation de leurs instruments, qui devinrent des instruments musicaux magiques, plus couramment appelés Sonnantes (Cìderah'Nahnti en elfique). Enfin, les initiés n'avaient plus qu'à canaliser leur pouvoir magique (PM) dans leur Sonnante pour être capable d’incanter les Chants Arcaniques de leur maître.

c/La Magie Bardesque et sa propagation
Cet utilisation d'un intermédiaire entre le mage et la magie d'Elthaïn vint à faire décliner, au fil du temps, le savoir apporté par Elthaïn: Ses disciples ne pouvant comprendre toutes les subtilités de sa magie, ayant une méconnaissance de la Magie des Bois, ne pouvaient connaître les plus grands secrets de celle-ci. De maîtres en apprentis, la puissance de la magie d'Elthaïn diminua donc, et nombreux chants arcaniques furent perdus. Ainsi naquit la Magie des Bardes: La Magie du Son, dont on avait oublié les racines premières.
La Magie bardesque resta pendant près d'un demi-millénaire à l'intérieur des frontières des terres boisées elfiques. Mais voilà qu'un jour, dont la date précise aura été oubliée par l'Histoire, un humain Ami des Elfes nommé Stradivarius Pizzicanto allait changer la donne. Stradivarius était un grand musicien, et surtout un luthier extraordinaire... Maestro Lilianel Brisevent, grand Barde Elfique, avait eut vent de sa renommée et voulait que son prochain instrument musical soit fabriqué par Stradivarius lui-même: il rencontra donc l'étrange personnage dans la grande ville de Nuln, et lui fit commande d'un instrument. Quelques mois plus tard, Stradivarius pénètra la forêt de Loren et put revoir le Maestro, en pleine interprétation, pour lui vendre sa commande... Lorsque le Maestro demanda à Stradivarius combien il lui devait, ce dernier répondit qu'il voulait apprendre à jouer de la musique comme lui. Lilianel réfléchit pendant deux nuits et une journée, avant de donner sa réponse définitive: Oui, Stradivarius apprendra la magie bardesque à ses côtés. Etant donné le potentiel musical de Stradivarius, Lilianel ne pouvait en fait refuser sans avoir certains regrets.
Stradivarius apprenait vite, très vite! Son Maestro voyait en lui une sorte de symbiose avec la magie bardesque: Strad' semblait presque s'en nourrir, et la magie des ses instruments semblait être plus puissante que dans les autres Sonnantes. Son apprentissage accompli, et étant devenu un barde à part entière, Stradivarius décida de voyager pour propager le savoir de cette nouvelle forme de magie au sein de sa terre natale, l'Estalie. Lilianel n'accepta de libérer son élève qu'à une seule condition: Stradivarius ne pourrait perpétuer le savoir de cette magie que de bouche à oreille, de Maestro à Disciple, comme il en avait toujours été, car tel furent les dernières volontés d'Elthaïn. Bien sûr, les partitions arcaniques pouvaient être écrites à profusion, puisque seul un être initié à la magie du Son pourrait correctement interpréter le codage d'une telle partition.
Et voilà qu'aujourd'hui, la magie des bardes s'est répandue. Les plus puissants bardes se trouvent, bien sûr, au sein des forêts elfiques, mais ces bardes ne voyagent pas. On trouve une grande proportion des bardes dans le royaume Estalien, mais on peut croiser la route d'un barde un peu partout dans le vieux monde maintenant, car ils ont adopté la vie nomade de Stradivarius, qui désirait répandre la belle magie de la musique partout dans le vieux monde.



II- Les Bardes

1/Devenir un Barde

La plupart des Bardes sont des Humains ou des Elfes, bien qu'Halfelings et Gnomes soient plus ou moins doués dans ce genre de magie. Devenir un Barde ne se fait pas en claquant des doigts, comme vous vous en doutez certainement. Il faut tout d'abord être un ménestrel, musicien taluentueux vivant sous la protection de riches mécènes - protection d'ailleurs bien souvent temporaire, à cause des passions brûlantes d'un ménestrel pour le sexe opposé... Il arrive souvent que les ménestrels se retrouvent bardes par le fruit du hasard: totalement dépourvus suite à une querelle quelconque, ils se mettent sur la route à la recherche d'aventures à mettre en chansons, et rencontrent un barde... Mais généralement, le ménéstrel part à la recherche d'un barde par passion pour la musique, étant à la recherche des secrets les plus profonds de celle-ci. Bien entendu, la rencontre avec un barde peut avoir lieu en de toutes autres circonstances...
Une fois que le Barde est rencontré, le ménestrel doit lui prouver sa valeur et son talent musical à travers un test, appelé l'Audition. De ce test dépendera l'entrée du ménestrel dans le monde bardesque. Si le Barde juge que le test est réussi (voir 'la table des Tests' à 2/Etre barde), le ménestrel se voit placé sous la tutelle de son Barde-Mentor désormais appelé Maestro, et prend le titre de Disciple.
Le lien qui unit un Disciple et son Maestro est particulier: une même passion les anime, et une profonde amitié s'installe bien souvent.
Le Maestro et son Disciple partageront désormais leurs boires et déboires ensemble durant quelques semaines, mois ou années, le temps que le Maestro enseigne les principes de base à son Disciple, et que celui-ci décide de suivre son propre chemin. Au bout de deux semaines d'enseignement (temps relatif, suivant le Maestro et son type d'enseignement), le Disciple apprend tout d'abord un rituel bardesque de la plus haute importance: La Composition, qui permet de fabriquer son propre instrument magique, appelé Sonnante (voir compétence 'Fabrication de Sonnante').
Ensuite, le Barde enseignera sa façon de voir le monde et ses connaissances magiques durant de longues veillées, des promenades en forêt, ou encore pendant un long voyage fluvial, maritime ou terrestre...


2/Etre Barde

Les Bardes mènent avant tout une vie de voyage, afin de faire connaître les chants de leur compositions, trouver de l'inspiration (l'Hiver par exemple, dans le mois de Kaldezeit, de nombreux Bardes font route vers le nord, afin de s'inspirer des sons cristallins de la glace) et apporter leur musique aux personnes les plus nécessiteuses (Théodore Lupwilg est par exemple engagé à vie par l'établissement le Grand Hospice, pour aider aux soins de par la magie de ses doux chants), moyennant argent ou non - c'est selon le poids de la bourse, car les bardes sont avant tout des êtres passionnés par la musique.
Leur présence est très appréciée chez les nobles, comme dans les tavernes; tout dépend de la préférence du Barde: L'argent ou la festivité? Souvent, ceux qui choisissent la festivité se voient contraints à voler pour pouvoir se nourrir certains jours...
La plupart des clergés acceptent mal la présence de Bardes dans leurs Temples, de par leur nature de personnes de voyages sans réelle attache, ce qui d'ailleurs entraîne souvent la colère des Bardes, ne pouvant plus adorer leurs divinités comme ils le souhaitent. Mais il existe bien entendu certains cultes tout à fait ouverts aux Bardes: Liadrinel et Ranald en font par exemple parti.
L'appréciation de la présence d'un Barde s'étend même dans l'art de la guerre: Les rois et Empereurs n'hésitent pas à faire appel à eux, que ce soit pour démoraliser l'ennemi à la veille d'une bataille, ou pour encourager les troupes. Une rumeur circule même qu'il existerait au sein de l'empire un Barde-Espion, terriblement efficace dans ses missions...
Les Bardes font d’excellents Diplomates, Raconteurs et Bateleurs, et éventuellement, par la suite de leurs voyages, ils peuvent devenir des Lettrés tout à fait habiles. Ils ont un éventail de compétences très éclectique, qui reflète leur capacité d’apprendre un peu de tout durant leurs périples.

Il existe quatre rang de Barde, et deux grades: Les Bardes de Niveau de Puissance de 1 à 4, et les grades de Disciple, attribué à un barde-élève, le grade de Maestro, attribué à un Barde-maître. Pour qu’un Barde puisse accéder au prochain rang, il doit passer un test devant leur Maestro, impérativement: Ces tests deviennent naturellement plus difficiles au fur et à mesure que le rang de Barde augmente; ils reflètent le niveau d'expertise du Barde. Des Chants Arcaniques interprétés de façon particulièrement spectaculaire (marge de 30%) durant le précédent niveau peuvent altérer ce test positivement. Employer avantageusement les Chants Arcaniques lors de batailles, dans des situations sociales, etc… peut aussi altérer ce test positivement, tandis que de terribles échecs (marge de 30%) lors des interprétations, ou des utilisations à mauvais escient ont des effets négatifs. Le MJ décide dans quelle mesure chaque événement a interagit sur l'effet global du test, en fonction du Maestro également. Ce dernier implique un lancer de 1D100, avec les modifications dues à la présence des compagnons du Barde (si ceux-ci s’amusent à le déconcentrer par exemple), à la discrétion du MJ. On compare le résultat :

*15 ou moins: C'était horrible. Le personnage est jugé indigne de continuer en tant que Barde, et doit donner son instrument qui sera détruit par le Maestro. Après quoi il est expulsé et ne peut plus jouer de Chants Arcaniques sous la menace d’une persécution par des critiques de musique d'une certaine renommée et d’une grande influence (les nouvelles circulent rapidement dans le monde des arts). La meilleure chose à faire alors est de changer de carrière immédiatement.

*16-35: Le personnage a fait quelques erreurs techniques critiques dans leur exécution, et a été jugé indigne de progresser actuellement. Il peut essayer encore, mais seulement après qu'il ait accumulé 100 PE additionnels (même s’il a déjà les PE, il doit en obtenir de nouveau, les précédents sont dépensés).

*36-95: Le personnage a été jugé digne de continuer son parcours et peut accéder au prochain niveau de sa carrière. S’il accède au premier niveau de Barde, le Maestro accorde au barde sa première Sonnante et lui enseigne 1 Chant Arcanique gratuitement pour célébrer la réussite du premier Test (le monde de l’art est strict, mais joyeux).

*96 et +: Le personnage est un virtuose; le morceau qu'il a exécuté sera dorénavant considéré comme un morceau historique. Le Maestro a le souffle coupé, et pour approuver votre avancement au prochain niveau, le professeur accorde un avantage (à la discrétion du MJ quant à la nature dudit avantage, suivant la situation du personnage durant le scénario, mais celui-ci peut prendre par exemple la forme d'un recueil de parchemins contenant de nouvelles chansons, d'un objet magique, d'une Sonnante particulière, etc...).

*Test pour passer Barde niv1:
Audition (1d100+Soc)/2 + les modificateurs du Mj.

*Test pour passer au niveau suivant(Barde niv2):
Récital (1D100+(Soc+Cl)/2+ les modificateurs du MJ

Restrictions

Cette carrière est réservée aux races suivantes : Elfes, Halfelings, Humains, Gnomes.

Plan de Carrière

M CC CT F E B I A Dex Cd Int Cl FM Soc
-+10+10-+1+2+10-+20+10+10-+10+10

Compétences

Dotations

  • Vêtements coûteux et très colorés
  • Instrument musical magique (appelé Sonnante) au choix du personnage
  • Plume et encre
  • Parchemins
  • Arme simple
  • Gilet de cuir

Filières

Débouchés :

Retour