Veuillez patienter...

Dazh, Divinité kislevite du Feu et du Soleil (Kislev)

Source : WJDR - Supplément V2 WJDR - Reine des Glaces & White Dwarf #288 (Kislev), proposé par ;o)rion.

Dazh

« Divinité kislevite du Feu et du Soleil (Kislev) »

Dazh est le dieu du feu et du soleil. C'est Dazh qui prit le secret des flammes au soleil et qui le donna aux anciens chefs des tribus. Sans le feu de Dazh, les hivers interminables seraient fatals et on lui offre souvent des hommages et des prières. Dans les contrées les plus civilisées,il règne sur le foyer de la maison et il est aussi le protecteur des invités et de ceux qui sont dans le besoin.Ainsi, l'hospitalité engendre la sécurité du foyer et un hôte peu accueillants verront leur feu refuser de s'allumer ou leur toiture se mettre brusquement à fuir. Dazh est représenté comme un beau jeune homme portant une longue chevelure et drapé de flammes.
Nul ne peut le contempler en face sans être aveuglé par son apparence divine. On dit qu'il vit dans un palais doré, où il se repose toutes les nuits après avoir parcouru le monde dans la journée. Dans son palais, il est entouré de ses épouses-guerrières, appelées les Arari, que l'on peut souvent voir danser et combattre pour sa distraction dans les cieux.

Alignement

Neutre

Symboles

Les deux symboles les plus courants de Dazh sont le soleil et la flamme. Il arrive qu'on se serve aussi de représentations d'oiseaux de feu ou d'arari, mais uniquement à titre décoratif. L'or est le métal sacré de Dazh, les prêtres les plus pieux et de haut rang en portant pour prouver leur dévotion envers leur dieu. On ne risque cependant pas de les confondre avec les prêtres d'Ursun, car ceux-ci ne portent que des morceaux d'ours dorés.

Zone d'influence

Chaque stanitsa dispose d'un prêtre d'Ursun, mais on trouve un symbole de Dazh dans chaque maison. Ce respect se retrouve autant dans l'oblast que dans les villes. Seuls les étrangers les plus désobligeants vivraient dans une maison dont l'âtre n'est pas coiffé d'un symbole de Dazh. Naturellement, ses rites et préceptes ne sont pas respectés partout avec autant de vigueur. La nature de Dazh est elle aussi changeante. Dans le nord, on le voit comme un sauveur : l'adorer peut parfois faire la différence entre la vie et la mort. Dans le sud, il est plus lié à l'hospitalité qu'au feu.
Chaque cité, chaque ville et chaque stanitsa dispose d'un autel voué à Dazh. Ses jours saints sont scrupuleusement célébrés par toute la nation, et ses grands prêtres disposent d'un pouvoir politique considérable en raison de l'omniprésence de leur dieu.

Temples

Les temples de Dazh sont de grands espaces à ciel ouverts où les adeptes peuvent rendre hommage à leur dieu sous les cieux où il réside. Les plus riches de ses temples sont dominés par une immense statue dorée, mais tous contiennent des âtres et des brasiers dont la fumée parfumée d'encens s'élève dans les cieux et qui doivent brûler jour et nuit.

Amis & Ennemis

Le culte de Dazh est en bonne relation avec tous les autres cultes du Vieux Monde, même s'il y a parfois quelques frictions entre eux et les adorateurs d'Ulric (le dieu de l'hiver).

Jours sacrés

Chaque jour est un jour saint pour Dazh. On doit lui souhaiter la bienvenue quand ses flammes s'élèvent dans l'âtre pour préparer le repas du matin et lui présenter ses meilleurs voeux au moment d'éteindre les braises quand la maison ou le temple est sur le point de s'endormir.
Les fêtes principales ont lieu le premier et le dernier jour des neiges de l'hiver, quand le monde fait ses adieux à Dazh puis l'accueille de nouveau après sa chevauchée de l'autre côté du monde, ainsi qu'au solstice d'été. La fête du solstice d'été est la plus importante et on la célèbre dans tout le Kislev. À cette époque, le pouvoir de Dazh est à son apogée et c'est là qu'il passe le plus de temps à répandre sa lumière sur le monde. On allume alors un grand bûcher où l'on brûle des animaux sacrifiés, généralement des carcasses entières de boeufs, de chevaux ou d'élans. Dans la capitale, une douzaine de têtes de bétail sont sacrifiées pour le bûcher.
Les fidèles déposent également dans le feu des morceaux de parchemin où sont inscrites des prières spéciales à Dazh afin qu'il intercède en leur faveur. En tant que roi du ciel, il a des liens avec tous les dieux et on lui demande des choses comme de bonnes récoltes, une bonne santé, voire même l'amour et la fortune.
Dans les étendues les plus reculées du nord, ce rituel existe toujours sous sa forme originelle, avec un sacrifice humain et non animal. D'ordinaire, la victime est une fille non mariée, car elle ne deviendra pas un guerrier et ne s'occupe pas encore d'enfants.
Bien qu'il s'agisse d'un événement, on n'y voit aucun caractère maléfique: il serait bien pire de laisser Dazh voiler sa face et de voir la stanitsa tout entière mourir de froid.

Conditions requises

Le culte de Dazh est ouvert à tous les Humains adultes.

Commandements

Tous les Initiés et les Clercs de Dazh doivent se conformer aux commandements suivants :
Ne laisse jamais un feu s'éteindre pendant la nuit. Beaucoup pensent que ce commandement impose en réalité de ne jamais laisser un feu sans surveillance.
N'allume jamais de feu dans un âtre sale.
Accorde toujours l'hospitalité à ceux qui la demandent, même à tes ennemis. Ne laisse jamais personne dehors dans le froid.
Offre des sacrifices à Dazh aux premières neiges de l'hiver, afin qu'il revienne promptement.

Utilisation des sorts

Les prêtres de Dazh ont accès aux sorts des domaines de magie : Magie Mineure, Magie de Bataille.

Ils ont également accès aux sorts suivants :
- Magie Elémentaire (Niv 1) : WJRF - Supplément V1 Lumière magique, WJRF - Supplément V1 Main de feu
- Magie Elémentaire (Niv 2) : WJRF - Supplément V1 Extinction, WJRF - Supplément V1 Incendie, WJRF - Supplément V1 Résistance au feu
- Magie Elémentaire (Niv 3) : WJRF - Supplément V1 Souffle de feu
- Magie Elémentaire (Niv 4) : WJRF - Supplément V1 Bannissement Elémentaire Majeur (conjuration), WJRF - Supplément V1 Evocation d'un Elemental, WJRF - Supplément V1 Evocation d'une horde d'Elémentaux

Les élémentaux conjurés sont exclusivement des élémentaux de feu.

Compétences

Les Initiés et les Clercs de Dazh peuvent choisir l'une des Compétences suivantes chaque fois qu'ils progressent d'un niveau : Astronomie, Cuisine, Sens de l'orientation, Survie.

Les initiés du culte de Dazh savent toujours où se trouve le soleil : ils débutent avec le talent Sens de l'orientation en plus de leurs talents de carrière ordinaires. Les prêtres de Dazh peuvent s'ils le désirent apprendre les compétences suivantes dans le cadre de leur carrière : Connaissances académiques (astronomie), Métier (cuisinier) et Survie. Les disciples de Dazh bénéficient également d'un bonus de +20 aux tests de Survie impliquant l'allumage et l'entretien des feux.

Epreuves

Aucune

Grâces divines

Dazh peut parfois intervenir pour sauver une personne ou encore une demeure où il est adoré, du péril qui la menace. Il peut également accorder toutes sortes de grâces en relation avec le feu.

Retour