Veuillez patienter...

Naraala, Naraala, déesse de l'amour et de la beauté

Source : Création personnelle (et Sauron m'a aidé ;)), proposé par Louencdl.

« Naraala, déesse de l'amour et de la beauté »

Nalaara est la fille de Taal et de Rhya Déesse de la Nature. Elle est la soeur cadette de Manann. Elle est la déesse de l'amour et de la beauté. Sa représentation est faite principalement sous les traits d'une femme nue, la nudité jouant un rôle important dans sa représentation. Elle est à la fois synonyme de grâce et de désir. On peut distinguer deux conceptions différentes de Naraala : celle de l'amour charnel, plus terre à terre, et celle de l'amour spirituel, pure et chaste dans sa beauté. Naraala se veut être la plus belle des déesses et ne supporte pas qu'on refuse de la servir. Sa vindicte peut être terrible pour tous ceux qui dans ses adeptes refusent de la servir ou de l'honorer en priorité face aux autres divinités féminines. Son clergé n'a pas le droit d'honorer une autre déesse. Il se doit également de combattre les adeptes de Slaanesh, considérés comme des déviants par Naraala, sectateur d'un plaisir débauché et qui corrompt les coeurs. Il est dit dans les tablettes de son principal temple à Altdorf, que sa première Prêtresse fut la grande Xamara et qu'elle aurait bénéficié des dons de la divinité sous la forme de plusieurs sorts, qui reprennent le nom de la Première Adepte.

Alignement

Neutre

Symboles

Naraala a plusieurs symboles. Dans le règne végétal, ceux-ci s'expriment sous la forme de la rose, le myrte, la pomme, ou le pavot, alors que dans le règne animal, c'est la colombe, la tourterelle, l'hirondelle, le cygne, le moineau qui la représentent.

Zone d'influence

Naraala a une influence dans tous l'Empire, mais son culte est beaucoup plus développé dans le milieu urbain, ou de nombreuses catégories de la population font appel à son aide.

Temples

Les temples de Naraala sont présents dans le monde rural mais également urbain. Dans le monde rural, les autels ou les temples de petite dimension sont rattachés aux sanctuaires de Taal. Ces lieux de culte sont alors considérés comme secondaires ou mineurs, mais la dévotion des fidèles n'en n'est pas moins grande car des pèlerinages ont souvent lieu avant les mariages afin de favoriser les noces. En ville, les temples sont détachés de l'association à Taal. Le culte dans les zones urbaines est tourné vers les deux facette de la déesse. Ainsi, de riches donations sont faites par les familles les plus aisées afin de favoriser le mariage de leurs enfants. Mais les temples sont également visités par les prostituées ou autres dames de séduction, comme les membres de la cour ou les concubines d'hommes riches et puissants. Bien entendu les différentes classes et catégories sociales ne fréquentent pas les temples aux mêmes heures de la journée. On trouve également de nombreux autels au sein des maisons particulières, indiquant une dévotion originale de la part de ses fidèles, à la fois intense et intériorisée.

Amis & Ennemis

Naraala est extrêmement jalouse des autres divinités féminines. Elle a une attitude de méfiance et de rejet vis-à-vis d'elles, des divinité elfiques aux déesses halfeling. Les dieux du Chaos sont également ses ennemis. Slaanesh est l'abomination par excellence pour Naraala, il est pour elle à l'extrême opposé de sa conception de la beauté et de l'amour. La simple prononciation du nom du Dieu de la Perversion, Prince du Chaos, est intolérable aux yeux de la déesse.

Jours sacrés

Le 1er Sigmarzeit les Naraalania étaient célébrées en l'honneur de Naraala Vertu, protectrice de la chasteté féminine.
Le 18 Erntezeit est le jour de festivités appelées Mystères de Naraala. Seuls les clercs y sont initiés, la population n'assistant qu'aux processions. Durant ces fêtes les clercs de statut inférieur doivent tenter de prouver leurs valeurs et s'élever dans la hiérarchie.

Conditions requises

Le culte de Naraala est ouvert à tous les Humains adultes.
Il faut être une femme pour appartenir au clergé de Naraala.

Commandements

Tous les Initiés et les Clercs de Naraala doivent se conformer aux commandements suivants :
En tant qu'adepte, ne pas avoir honorer une divinité féminine avant d'avoir honoré Naraala.
Son clergé n'a pas le droit d'honorer une autre déesse.
Ses clercs féminins, appelés vestales, se doivent de rester pures jusqu'à leur dernière phase de leur sacerdoce, où là, dit-on, le côté charnel de Naraala doit prendre le dessus.
Les vestales doivent toujours paraître belles et gracieuses.
Son clergé ne peut refuser d'apporter son aide à une femme trompée ou en détresse, quelle qu'elle soit.
Ses clercs doivent bénir les mariages lorsque cela est demandé.

Utilisation des sorts

Les prêtres de Naraala ont accès aux sorts des domaines de magie : Magie Mineure, Magie de Bataille, Magie Illusoire.

Ils ont également accès aux sorts suivants :
- Magie Mineure : Gifle selon Xamara, Parfum selon Xamara, Regard selon Xamara, Souliers selon Xamara, Tenue de soirée selon Xamara

Compétences

Les Initiés et les Clercs de Naraala peuvent choisir l'une des Compétences suivantes chaque fois qu'ils progressent d'un niveau : Chant, Charisme, Danse, Etiquette, Immunité aux maladies, Maquillage, Massage, Prestance, Séduction.

Epreuves

Les Vestales doivent se soumettre aux commandements de Naraala. Les mystères de Naraala sont les moments de nombreuses épreuves mais seuls les membres de son clergé en ayant accès, le silence sur ses épreuves demeure entier. On suppose néanmoins, que certaines épreuves vouent ses adeptes au combat contre les adorateurs de Slaanesh. La mise à jour et la destruction des nombreuses infiltrations, au sein de la société, des regroupements d'adeptes de Slaanesh, sont sans doute parmi les épreuves les plus récurrentes.

Grâces divines

Les Compétences favorisées par Naraala comprennent : Art, Baratin, Eloquence, Etiquette, Humour, Séduction. Elle interviendra d'autant plus facilement que ses adeptes sont aux prises avec des adorateurs de Slaanesh.

Retour