Veuillez patienter...

Kaya, Dieu secret de l'anonymat et de la trahison

Source : Inconnue, proposé par Neosoad.

« Dieu secret de l'anonymat et de la trahison »

Personne ne sait vraiment d'où vient Kaya, dit le sans-nom . Plusieurs hypothèses circulent au sein de son clergé : Certain proclament qu'il fut le premier dieu à être apparu, créateur de toutes les autres divinités ; d'autres encore affirment qu'il fut un mortel ambitieux, ayant accédé à l'immortalité par ses actions 'spectaculaires' au sein de sa nation. C'est cette dernière hypothèse que défend le théologien et historien le plus réputé du Vieux Monde, Galathurn. Kaya est décrit comme étant la pire forme de décrépitude imaginable, si cela est possible : il ressemblerait à un Elfe Noir vêtu d'une cape sombre, d'une chevelure plus sombre encore, rappelant la forme des éclairs destructeurs. Il aurait aussi des ailes de Chauve-souris Géante et des lianes dans le prolongement de son bras, toutes deux de couleurs de la Pierre interdite. Il se veut le Maître des esprits possédants un potentiel intellectuel très important utilisé afin de commettre infamies et trahisons...

Alignement

Mauvais

Symboles

Un cercle noir peint sur murs, médaillons, ou une sphère noir, rapellant la Pierre Noire

Zone d'influence

Sa zone d'influence est difficile à délimiter...Galathurn travaille dessus. D'après lui, le culte de cette divinité est apparu au sein d'Iratahel Cisthor, cité noire au sein de la patrie des elfes obscures, et certain des clercs sont arrivés à infiltrer l'Empire dans l'intention de faire beaucoup de nouveaux adeptes au sein même de celui-ci, prétextant que le Sans-Nom est le seul dieu qui peut encore rétablir les choses comme elles devraient l'être dans le Vieux Monde

Temples

Seul un oratoire, caché sous une tombe du cimetière d'Altdorf sur laquelle est dessiné un cercle noir, est répertorié par Galathurn. Selon lui, le temple serait en construction à Iratahel Cisthor, sous la direction du Grand Prêtre du Sans-Nom.

Amis & Ennemis

KAYA n'est pas connu des autres divinités (voir ses commandements), donc n'a pas d'alliés ou d'ennemis parmis les divinités. Mais il faut savoir que son ambition de mortel s'est renforcée dans son statu de divinité : il compte bien détruire toutes les autres divinités, et tout les moyens sont bon.

Jours sacrés

Tout les jours à minuit, ses prêtres entament une prière mentale plus ou moins longue à son nom.

Conditions requises

Le culte de Kaya est ouvert à tous les Elfe Noirs adultes.
Les adorateurs doivent avoir un potentiel intellectuel important, ainsi qu'être dotés d'une nature traîtresse. (alignement mauvais ou chaotique uniquement, Int minimum 70)

Commandements

Tous les Initiés et les Clercs de Kaya doivent se conformer aux commandements suivants :
- Le nom de KAYA ne doit jamais être prononcé ou écrit. Il se veut alors appelé le Sans-Nom.
- KAYA n'est favorable à ses fidèles que si leurs actions ont pour objectif une quelconque traîtrise ou manipulation.
- Un fidèle ne peut en aucun cas faire une action désintéressée ; il doit nécessairement agir envers le sens du Grand Objectif, ou subir la Colère de Kaya.
- Un fidèle doit chercher jours et nuits à convertir de nouveaux membres au culte de Kaya : c'est là le Grand Objectif.

Utilisation des sorts

Les prêtres de Kaya ont accès aux sorts des domaines de magie : Magie Mineure, Magie de Bataille, Magie Démonique.

Compétences

Les Initiés et les Clercs de Kaya peuvent choisir l'une des Compétences suivantes chaque fois qu'ils progressent d'un niveau : Baratin, Charisme, Connaissance des démons, Déguisement, Narration.

Epreuves

Les épreuves normalement imposées aux fervents de KAYA consistent à envoyer un certain mortel en enfer.

Grâces divines

Les compétences favorisées par KAYA comprennent les compétences de son culte, plus Camouflage, Déplacement silencieux, et Evasion.
Les Test de Terreur, Peur, Discrétion, Dissimulation, Bluff, Commérages, et Enigme sont favorisés.

Retour