Veuillez patienter...

Foi Antique, La religion antique.

Source : WJRF - Supplément V1 WJRF - Livre de Base, proposé par Freedom.

Siège du Pouvoir
Aucun siège officiel.
Chef du Culte
Aucun.
Festivités majeures
Les principales fêtes de la Foi Antique sont les solstices d'hiver et d'été, ainsi que les équinoxes d'automne et de printemps, dates qui marquent les passages des saisons. Des fêtes mineures marquent la nouvelle lune et la pleine lune.
Symboles sacrés courants
II n'est pas de symbole au sens où l'entendent les autres religions du Vieux Monde ; toutefois, les cercles, spirales et disques gravés sont parfois associés aux sites sacrés.

Foi Antique

« La religion antique. »

La Foi Antique est la religion que cultivent les Ovates et les Druides. Ses origines se perdent dans les mystères de la préhistoire; elle est considérablement plus vieille que le panthéon du Vieux Monde. La Foi Antique est très fortement liée à la nature et aux forces naturelles. Elle est étroitement associée à des sites antiques (tertres, cercles de pierres) dont la signification a été, depuis longtemps, oubliée par les autres.
Il n'y a pas de dieu majeur dans la Foi Antique. Toutefois, certains fervents se réfèrent parfois à une déesse qu'ils nomment La Mère et qui symbolise la Terre et la Fertilité de la Nature. Généralement, ils s'intéressent aux forces de la nature sur une plus petite échelle, aux énergies qui circulent au sein du monde naturel. Le concept de "Mère" ne semble pas devoir représenter une divinité au sens conventionnel du terme, mais plutôt une abstraction du monde naturel et des énergies manipulées par les Druides.

Alignement

Neutre

Symboles

II n'est pas de symbole au sens où l'entendent les autres religions du Vieux Monde ; toutefois, les cercles, spirales et disques gravés sont parfois associés aux sites sacrés.

Les adorateursZone d'influence

La Foi Antique existe dans toutes les régions du Vieux Monde, mais plus particulièrement dans le nord et l'ouest. Comme on peut s'y attendre, elle est plus forte dans les zones rurales, là où de grandes étendues de campagne naturelle existent toujours. Beaucoup de Forestiers sont des adeptes de la Foi Antique comme les Ovates et les Druides.

Les sites sacrésTemples

La Foi Antique est basée sur le monde naturel ; elle n'a donc pas de temples, ni d'oratoires formels. A la place, elle dispose de Clairières Sacrées qui ne sont rien d'autres que de petites clairières dans les profondeurs des forêts. Ce sont ces sites qui accueillent les rassemblements et les cérémonies. Aux yeux des profanes aucun signe ne caractérise ces endroits, mais un Ovate ou un Druide les reconnaîtra instantanément pour ce qu'ils sont. Les Elfes et les Forestiers peuvent les reconnaître aussi, mais plus difficilement.
Les Clairières Sacrées ont les mêmes propriétés que les temples et les oratoires des autres religions. Plus encore, les Clairières ont la particularité de pouvoir, elles-mêmes, se protéger contre les créatures qui tenteraient de les profaner. Elles utilisent pour cela leur propres puissances magiques. Toute créature visée par ce pouvoir risque de s'enfuir, paniquée. Si un Druide est présent, la Clairière ne tentera pas de se protéger car c'est le devoir du Druide de le faire. Un manquement à cette règle entraînerait, pour le Druide, la perte de ses pouvoirs jusqu'à l'expiation de sa faute et une nouvelle consécration du site.
Les cercles de pierres sont également des sites sacrés de la Foi Antique. Ce sont les reliques de l'ère dans laquelle la Foi puise ses origines. Ils constituent une source d'énergie magique disponible pour ceux qui savent drainer leur pouvoir. II est du devoir de tout Druide de protéger les cercles de pierres et de restaurer ceux qui sont endommagés. Un Druide négligeant ce devoir encourrait des ennuis identiques à ceux cités plus haut.

Amis & Ennemis

La plupart des autres religions tolèrent la Foi Antique en raison, principalement, des craintes qu'ils éprouvent face aux Druides et aux puissances naturelles qu'ils manipulent. Les relations sont plus étroites avec le culte de Taal grâce aux liens qui unissent ce dernier à Rhya, considérée comme une des formes de La Mère.

Jours sacrés

Les principales fêtes de la Foi Antique sont les solstices d'hiver et d'été, ainsi que les équinoxes d'automne et de printemps, dates qui marquent les passages des saisons. Des fêtes mineures marquent la nouvelle lune et la pleine lune.

Conditions requises

Le culte de Foi Antique est ouvert à tous les Humains adultes.

La seule conditions requise à l'entrée des Carrières druidiques est de figurer au nombre des Humains.

Commandements

Tous les Initiés et les Clercs de Foi Antique doivent se conformer aux commandements suivants :
Tous les Druides doivent respecter les
Commandements suivants :
- Ne jamais blesser un animal sauf pour se défendre ou pour se nourrir.
- Ne jamais altérer un cercle de pierre, un menhir, ou un tumulus et empêcher,
chaque fois que c'est possible, quiconque de le faire.
- Tous les prêtres druidiques (Ovates et Druides) doivent communier avec la nature au moins quatre fois par an : aux équinoxes et aux solstices.
Pour accomplir cette communion, ils doivent se retirer pendant 24 heures dans un environnement naturel qui correspond aux impératifs de leur familier. Tous les Druides doivent aussi communier avec la nature pendant une journée à chaque pleine lune.
En échange des avantages conférés par la présence de leur familier, les Druides doivent observer les règles suivantes :
- Ne jamais tuer ou blesser - ni laisser tuer ou blesser- un animal de l'espèce de son familier. Même pour se défendre.
Le Druide subit aussi des restrictions alimentaires correspondant à l'espèce de son familier. Si le familier est un herbivore, le Druide se doit d'être strictement végétarien. Son régime alimentaire exclue toute viande ou produit animal. Si le familier est un prédateur, le Druide ne devra manger que de la viande et exclusivement de la viande d'animal tué par ses soins. Pour ceux qui possèdent un familier dont le régime alimentaire est basé sur le poisson il faudra se contenter de consommer du poisson, eux aussi, mais ils ne seront pas forcés de le pêcher eux-même. Enfin si le familier fait partie de la famille des charognards ou des omnivores, le Druide ne subira aucune restriction alimentaire.

Utilisation des sorts

Les prêtres de Foi Antique ont accès aux sorts des domaines de magie : Magie Druidique.

Les prêtres de Foi Antique peuvent apprendre les sorts de prêtrise ci-dessous :

La magie druidique et certains sorts de magie élémentaire.

Compétences

Familiers : Les personnes qui parviennent à progresser jusqu'au niveau de Druide reçoivent la vision d'un esprit-animal qui se manifeste à eux. L'animal deviendra alors le familier de la personne -son Totem- et il suivra le Druide partout. La présence d'un familier confère certains avantages qui scellent le pacte qui le lie au Druide, mais aussi certaines restrictions qui viennent s'ajouter aux Commandements qui figurent plus loin.
Le familier n'est visible que du Druide auquel il est attaché et des personnages doués de la Con Science de la Magie qui, eux, ne le percevront que sous forme de silhouette vague. Un familier apparaît sous la forme d'un spécimen de l'espèce animale, de couleur blanche ou gris clair avec des yeux lumineux d'un ambre profond. Sa condition d'Esprit ne lui fait occuper aucun espace dans le monde Physique, mais elle lui interdit d'affecter quoi que ce soit de cet univers. Il peut ainsi ignorer tous les obstacles matériels (portes, murs, etc.) et il ne peut être blessé que par la Magie. Il dispose des Caractéristiques normales de son espèce sauf en ce qui concerne son Intelligence bien supérieure. Un Druide dont le familier est tué - pour quelque raison que ce soit- perd immédiatement et définitivement une partie de son énergie vitale. Il doit renoncer à la prêtrise.
Le Druide est assuré d'obtenir des réactions amicales, ou au moins neutres, de tous les animaux de l'espèce de son familier.

PénitencesEpreuves

Aucune, hormis le fait de protéger la nature.

Grâces divines

Aucune.

Retour