Veuillez Patienter... Veuillez Patienter...
WJRFWJRFScénario : Une amie est morte - Ordalie (Trophée Diane de Poitiers)
  Proposé par Yuffi.

Description :

Les PJs vont être convoqués à la lecture du testament d'une ancienne amie qu'ils avaient aidée cinq ans auparavant. Ils seront chargés d'accompagner le corps de celle-ci jusqu'au lieu de son inhumation. Or, un fou du nom de Wolfgang Von Dilertz va monter autour d'eux une machination pour récupérer le corps de Stella. Sur celui-ci est tatoué une carte dont il a besoin pour mener à bien ses plans. Wolfgang ira jusqu'à investir les lieux où doit être enterrée la défunte pour devenir, comme il le prévoit, l'égal des Dieux.

Au sujet de Wolfgang Von Dilertz
Wolfgang était l'un des plus grand alchimistes de l'Empire quand après une expérience sur un gaz toxique, il fut atteint d'une grande folie mégalomaniaque. En effet, après cette fâcheuse manipulation, son cerveau fut affecté par le gaz et partiellement détruit. Depuis cette époque (voilà de ça 3 ans), il cherche à acquérir la vie éternelle pour prendre rang au niveau des Dieux et pour diriger le monde. Il croit avoir découvert dans ce but une formule mi-chimique mi-magique à base de différents composants.

Depuis il s'empresse de les rassembler pour mettre au plus vite ses plans à exécution, ainsi a-t-il réussi à tous les réunir, ou plus exactement il devrait bientôt tous les posséder. En effet, il ne lui manque plus, pour exécuter son expérience, qu'un litre de sécrétion du pancréas d'un dragon.

Wolfgang compte bien sûr sur la carte tatouée dans le dos de Stella pour dénicher un dragon sur lequel il pourra prélever le précieux liquide.


Une amie est morte
Alors que les PJs se trouvent dans leur retraite d'hiver au sud d'Altdorf, un messager impérial très essoufflé frappe à la porte. La surprise est grande car généralement, durant cette période hivernale, peu de personnes leur rendent visite, et à plus forte raison en pleine nuit alors qu'une tempête de neige fait rage. Voilà qu'une lettre inattendue va bouleverser leur repos (pourtant si mérité après une pleine saison d'aventures.)

En effet, la présente leur fait part du décès de l'une de leurs amies, rencontrée 5 ans auparavant à Middenheim lors d'une sombre affaire de meurtre qui impliquait le frère de la défunte. Son nom est Stella Shönbart, autrefois Stella Vulfki, épouse et seule héritière de Conrad Shönbart, célèbre explorateur des monts du bout du monde; travaillant pour la comtesse Emmanuelle Von Liebewitz. La lettre est une convocation chez Maître Krüner, avoué à Altdorf. Stella Vulfki les a choisis comme héritiers, marquant de la sorte sa reconnaissance envers ceux qui l'avaient aidée 5 années plus tôt, alors qu'elle n'avait pas le sou. Le rendez-vous est fixé à 15h00 le jour même, à l'office de l'avoué, au 34 bis rue Carl Orff.

Les PJs ont donc environ 13 heures devant eux pour parcourir dans le froid et le vent les 20 km qui les séparent de la capitale impériale, ce qui devrait être largement suffisant ... mais fatiguant.

Chez Maître Kürner
Lorsque tout le monde est arrivé vers 15h30, Maître Krüner (petit homme chétif, roux, assez mal habillé, mal rasé et malheureusement pour lui, atteint d'une tuberculose incurable) va s'asseoir derrière son bureau où s'empilent papiers, chartes et divers autres documents. Après une recherche fébrile du précieux testament, il commence à énumérer ce qui revient à chacun. Il y a dans la pièce en plus des PJs:
- un homme extrêmement bien habillé, sentant le parfum, le visage poudré: il s'agit du chambellan du palais de la Comtesse Von Liebewitz
- un nain de forte corpulence, ancien gladiateur, et second de Conrad et Stella Shönbart, se nommant Durak.
- un halfling, Hugo Dulonpert, attaché au service et aux fourneaux des Shönbart.

Contenu du testament
A la Comtesse Emmanuelle Von Liebewitz, je lègue mon navire ainsi que mon équipage.
A Durak, fidèle compagnon de mon mari, je laisse l'ensemble de ses cartes ainsi que sa hache qu'il a toujours admiré bien qu'il l'ait toujours nié. De plus, pour subvenir à ses besoins, je lui laisse mon coffret à bijoux.
A Hugo Dulonpert, je laisse 3000 couronnes d'or pour qu'il puisse enfin ouvrir son auberge et faire profiter à un maximum de personnes son génie culinaire.
A mes fidèles amis, je laisse à chacun un cheval sellé et harnaché qui, ma foi, leur aurait bien servi lors de notre dernière rencontre. De surcroît, je leur alloue la somme de 500 pièces d'or et enfin je leur lègue un coffret que mon mari gardait précieusement comportant quatre fioles.
Au neveu de feu mon époux, je lègue cette lettre cachetée (lui cédant des terres).

Au sujet du testament
Il est mentionné au bas du document que les PJs ne toucheront les 500 pièces d'or par personne qu'une fois le corps dans la crypte de la chapelle du château de Würfen.

Les fioles
Il s'agit de quatre petites bouteilles contenant des liquides découverts par Conrad Shönbart lors de ses diverses explorations.
1: c'est un liquide incolore, trouvé en Lustrie, qui se nomme Calruss. C'est un puissant somnifère qui peut être utilisé par injection ou par absorption (test sous [E] fois 5).
2: c'est un liquide bleu-roi sans nom, qui a pour propriété de plonger dans un état second quiconque en prend (stupéfiant, quand tu me prends ...).
3: c'est un liquide corrosif de couleur dorée qui s'attaque au bois, son nom est Sylvanocide.
4: c'est une fiole qui semble vide or, lorsqu'on l'ouvre, on s'aperçoit qu'elle contient une sorte de crème incolore, sans odeur... mais qui se révélera bien utile en fin de scénario pour révéler le tatouage.

La lettre
Lors de la lecture du testament, une personne manque, comme peuvent s'en rendre compte les PJs, il s'agit du neveu de Conrad Shönbart: Vorster Shönbart Von Krieger. De plus, aucune personne ne le représente lors de la lecture de l'acte.
Dès lors, les PJs sont chargés par Maître Krüner de remettre à Vorster ce qui lui revient (la lettre), mais aussi de "rapatrier" le corps de Stella afin qu'il repose dans le caveau familial au côté de celui de son mari dans le château de Würfan.
Si les PJs interrogent Durak ou Hugo, ils pourront en apprendre un peu plus sur Stella et sur les exploits de son mari Conrad (explorateur d'une partie de la Lustrie et des montagnes du bout du monde), ainsi que quelques informations sur leur vie mais globalement rien d'intéressant, sauf, peut-être, sur le "Calruss" (quelques connaissances sur un tel produit ne sont jamais négligeables).


En route vers le château de Würfan
Trois jours de voyage vers l'Ouest sont nécessaires pour y arriver, pour ce faire un chariot est grâcieusement mis à la disposition des PJs, pour le transport du corps, par la Comtesse Von Lieberwitz.
Pour récupérer le corps ... et le cercueil ... les joueurs doivent se rendre au temple de Sigmar Heldenhammer, là une légère aumône ne pourra qu'être bien vue par les moines (qui sans celle-ci sont très, mais alors très collants).
Durant le trajet, les PJs seront suivis sans s'en rendre compte par un homme plutôt mal habillé du nom de Rudi Bergmann. Il a été chargé par Wolfgang Von Dilertz (qui, comme nous le verrons, a besoin du corps de Stella pour pouvoir mettre un terme à ses desseins) de récupérer le corps de Stella afin d'avoir accès à la carte que Conrad a fait tatouer dans le dos de sa femme. Cette carte indique l'emplacement de l'antre de l'un des derniers dragons vivants dans les montagnes du bout du monde.
Les seuls personnes connaissant l'existence de ce tatouage étaient: Conrad, Stella et Thimgrin le guide nain de l'explorateur aujourd'hui mort (d'une façon plus que brutale ...) mais qui avait eu la mauvaise idée de révéler son existence à Von Dilertz. Cependant cette carte n'est visible qu'après l'application sur le dos de la défunte de la crème contenue dans la quatrième fiole du coffret.
Rudi Bergmann est prêt à tout pour la possession du corps de Stella. Il ne sait pas à quoi il va servir, mais va gagner pour ce travail 1500 Co et croyez moi: pour lui cela suffit. Il tentera donc, dès le moment où les PJs chargeront le corps sur la charrette de leur acheter, pour une somme pouvant aller jusqu'à 140 Co.
Rudi Bergmann est un expert du déguisement, de la "transformation de la voix" et du maquillage et s'en servira pour les "harceler" tout au long du trajet, sous différentes personnalités, essayant à chaque fois de leur soutirer le corps.
Exemples d'apparences:
- Médecin fou; chirurgien
- Alcoolique Nécrophile
- Gentilhomme
- Moine de Morr
- Bossu cynique ...

Sur le cercueil de Stella
Il s'agit d'un cercueil en cristal bleu d'une grande finesse mais d'un poids considérable. Il a été taillé dans un incroyable cristal de roche découvert en Lustrie lors d'une expédition de Shönbart. Il forme un caisson parfaitement étanche qui renferme une sorte de gaz ayant pour propriété de conserver n'importe quel corps en l'état dans lequel on l'y plonge.
Ainsi en y mettant Stella, Conrad voulait que sa femme garde pour toujours sa fraîcheur et sa beauté.

Le premier jour
Tout se passe bien, quoiqu'il fasse un peu frais et que la route enneigée soit en mauvais état. Le soir, il est impossible de trouver un abri, sinon quelques bosquets effeuillés ici ou là. Il leur faut donc dormir à la belle étoile. S'ils ne dorment pas loin de la route et s'ils instaurent des tours de garde, ils pourront voir vers 1h00 du matin un cavalier (Rudi Bergmann, cette fois-ci non déguisé) faisant route dans la même direction qu'eux.
A moins qu'ils ne dorment sur la route, il passera sans les voir, toutefois si le veilleur réussit un test d'écoute à -20%, il comprendra: "Je l'aurai, oui, ça je mettrai la main sur ce maudit cadavre ..." Si le jet est un échec, le PJ n'entendra que: "Greeu, Ah ... Whao ..."
Si les PJs se font remarquer, Rudi tournera la tête pour ne pas être identifié et lancera son cheval dans un galop fougueux.

Le deuxième jour
Le temps est encore plus maussade que la veille, il menace de neiger. Un vent froid d'Est s'est levé (... face aux PJs ...). Bien entendu la progression n'en est que ralentie, mis à part cela aucun événement ne ponctue la matinée et ce n'est que l'après-midi que nos aventuriers rencontrent âme qui vive (sauf si vous avez décidé de faire intervenir Rudi dans l'un de ses rôles) en arrivant vers 18h00 à un péage sous une pluie battante.
La barrière permettant l'accès au pont est fermée.
En les voyant arriver, le péager s'avance vers eux en se frottant les mains. "Mes seigneurs, je suis dans l'obligation de vous demander 1Gc pour le passage de ce pont. Mais ces messieurs sont tout trempés, si vous avez quelques instants vous me ferez l'honneur de partager mon repas. Lorenz s'occupera de vos affaires. Ne refusez pas, je vous prie, on voit si peu de gens ces temps-ci. Mais vous-mêmes, que faitesvous par ici ...". Si les PJs acceptent l'offre de Kurt celui-ci les fera entrer dans sa salle à manger où les PJs pourront voir que la table est dressée (comme si on les attendait ...). Le jeune Lorenz s'occupera de leur carriole et de leurs chevaux. La soupe qui est servie aux PJs contient une dose de poison type humanicide (test ENDURANCE x10 ou inconscience). Si les PJs refusent d'entrer ou de prendre de la soupe, Kurt apparaîtra assez troublé.
Dans le premier cas, il empochera les Gc et s'en ira chercher une arbalète, Lorenz et Rudi afin de s'emparer du cercueil de force. Dans le second cas, Rudi s'emparera du chariot de toute façon et Kurt, prétextant le fait d'aller voir ce que fait Lorenz dans l'écurie, essaiera de s'enfuir avec ce même Lorenz avec tout ce qu'il avait préparé. En effet, Rudi lui a remis vers midi 50Gc afin qu'il l'aide à récupérer le cercueil. Si le coup rate, Rudi s'enfuira (de toute façon) et s'il n'est pas mort, on pourra interroger Kurt qui dira avoir été payé pour aider à la récupération d'un cercueil volé. Il avait prévu de s'enfuir et de se cacher pendant à peu près un mois le temps que l'affaire se tasse. Les clés de la barrière sont dans le bureau et la maison ne contient rien de trop grande valeur.
Les PJs seront une fois encore obligés de passer la nuit dehors comme la précédente. Mais heureusement c'est la dernière. Le deuxième soir les PJs ont la possibilité si le hobbit le permet ... de dormir dans une auberge.

L'arrivée au chateau
Le lendemain, les vents d'Ouest ayant fait partir la plupart des nuages, il fait meilleur et quelques fois le soleil arrive à percer. Vers midi, les PJs sont en vue d'un petit village qui aurait l'air abandonné si de la fumée ne s'échappait pas de certaines demeures. A peine entrent-ils dans le village, que de totalement désert le village devient subitement animé car apparaissent de derrière les maisons des villageois armés de gourdins, arcs et autres fourches et bêches.
Ils sont environ une trentaine. Un jeune clerc de Sigmar s'avance vers eux: "Vous! Pilleurs de tombes, passez votre chemin. Une âme charitable nous a averti de votre venue afin de nous dérober les corps de nos ancêtres et notre propre corps si cela ne vous suffisait pas. Sachez que nous sommes prêts à nous défendre."
A ce point de l'aventure, il faudra que les PJs fassent preuve de beaucoup de diplomatie, s'ils veulent éviter le combat. Non loin derrière se trouve Rudi Bergmann: s'il voit que les choses tournent mal pour lui, il décampera. Les villageois poseront une série de questions sur ce qu'ils transportent, ils pensent qu'il s'agit d'un corps en décomposition porteur des germes d'une très grande maladie.
Il faudra que les PJs ouvrent le cercueil (ce qui fera fuir le "gaz conservateur") afin que le prêtre se rende compte qu'il s'agit bien du corps intact de Stella Shönbart. En effet, il est facile aux villageois de la reconnaître car le corps est parfaitement conservé.
Le village se trouvant sur les terres des Shönbart, il suffira d'une petite heure de marche pour apercevoir le château des Shönbart d'aspect extérieur assez délabré au point de sembler abandonné.

Au château
Le pont de bois craque sous le poids des PJs et de la carriole. Deux hommes d'armes aux tenues usées mais aux armes en excellent état leur ouvrent et s'enquièrent de la raison de leur visite.
L'un d'eux s'en va vers le donjon et en revient quelques minutes plus tard avec un homme d'une trentaine d'années habillé de façon correcte, la rapière au côté. Il s'agit de Vorster Shönbart Von Krieger, le neveu de Conrad. Il ne saluera pas les PJs et dira simplement de déposer "ça" dans la chapelle. Il leur dira aussi que rien ne les oblige à rester à moins qu'ils n'y tiennent. Vorster et les gardes que les PJs rencontrent ont les yeux injectés de sang et le visage presque verdâtre.
En effet, hier au soir, Wolfgang et ses hommes se sont infiltrés dans la bâtisse et à l'aide d'un gaz de sa fabrication, Wolfgang a pris le contrôle de tous les habitants de la demeure et par une sorte d'envoûtement en a fait de véritables pantins à ses ordres.
Une fois dans la chapelle, les PJs trouveront un homme caché derrière l'autel, dans l'abside central du temple. Il leur avouera nerveusement, en vérifiant constamment que personne ne les épie, qu'il est le prêtre de Sigmar de ce temple. Son nom est Maximillian Kuberitz. Il fera tout pour que les PJs restent ici pour la nuit et ira jusqu'à leur montrer leurs chambres en les priant de rester jusqu'à la cérémonie d'enterrement.
Il les quitte, avançant qu'il doit vaquer à ses occupations et qu'il doit essayer d'éclaircir un problème, il n'en révélera pas la nature, mais s'inquiète du comportement étrange depuis la veille au soir des habitants du château (Maximillian a été préservé du gaz toxique car au moment de sa propagation, il se trouvait dans la crypte qu'il préparait dans le but de la cérémonie).

Un soir au château
Le soir, vers 19h45, une cloche sonne afin d'appeler pour le repas. Autour de la table de la Grande Salle se trouvent Vorster, la soeur de Vorster Sophia, l'intendant Karl Frantz, le capitaine de la garde Reiner, Rudi Bergmann (les pieds sur la table et le sourire aux lèvres) ainsi qu'une personne qu'ils n'ont encore jamais vue, Wolfgang von Dilertz, assis à la place du seigneur est le seul à ne pas être livide, ne cessant de rigoler.
Une place reste toutefois étrangement libre, les aventuriers devront comprendre que cette place est celle de Maximillian. Au moment où les PJs sont à table, la tête de Maximillian gît séparée de son corps sur l'autel du temple.
Durant le repas, Wolfgang demandera aux PJs si leur voyage s'est bien déroulé et comment s'est passé la lecture du testament.
Par la suite, après avoir affirmé qu'il était le nouveau maître des lieux (ce que Vorster approuvera) il demandera aux PJs de lui remettre la quatrième fiole dont il a besoin, à ses dires, pour soigner le mal de dos d'une amie (il récupéra cette fiole de force s'il le faut).
Alors qu'il demande cela, apparaissent sortant de derrière la tenture trois hommes de main de Wolfgang (non "envoûtés") suivis de très près d'une dizaine de garde du château (se déplaçant tel des morts-vivants).
Si les PJs réalisent ce qui se passe et s'ils veulent réagir, Wolfgang, mené par sa folie, ordonnera aux gardes du château ainsi qu'aux "personnalités" (Vorster ...) de s'interposer et de tuer les aventuriers.
Tant que les PJs ne seront pas en supériorité numérique face à leurs adversaires, ils ne pourront pas atteindre Wolfgang. Ce dernier profitant du spectacle se dirige vers l'orgue qui se situe dans cette pièce et se met à jouer une véritable symphonie. Ses trois gardes restent auprès de lui et ne participent pas au combat, préférant accompagner leur maître de chants religieux!!
Quand les PJs auront pris le dessus (en espérant qu'ils assomment et non tuent leurs adversaires "envoûtés"), Wolfgang cessera de jouer de l'orgue et criera entre deux rires cyniques qu'il est déjà trop tard et que Stella Shönbart va lui révéler le secret pour devenir le Maître de l'Empire!
Ensuite, lui et ses hommes casseront sur le sol des globes de verre d'où s'échappe une espèce de fumée piquante (en trois secondes, la pièce en est pleine), les PJs doivent se couvrir la bouche et fermer les yeux. La fumée met 1D10+1 tours à se dissiper.
Durant ce temps, les PJs doivent faire un test d'endurance x10 tous les tours, s'il y a échec, le PJ prendra une blessure.
Dans cette épaisse fumée les PJs entendront clairement claquer la porte d'entrée du donjon. En fait il ne s'agit que d'une illusion devant faire diversion alors que Wolfgang et ses hommes se dirigent vers le niveau -1 afin de passer la crème sur le dos de la défunte pour y faire apparaître la carte.

A l'extérieur du Donjon
Si les PJs sortent du donjon, comme il est
probable, ils pourront y voir trois autres hommes de main de l'alchimiste fou préparant des chevaux (sept) et donnant des ordres à dix gardes ("envoûtés") afin de mettre le feu au temple (le feu mettra une heure pour se propager et atteindre le donjon), de s'interposer aux PJs et de tout détruire.

Dans le temple
Le cercueil de Stella est vide. On peut voir le cadavre du prêtre sanguinolent sur l'autel.

Dans les sous-sols du donjon
Pendant que les PJs cherchent Wolfgang à l'extérieur puis dans tout le château (précisez que le pont-levis n'a pas encore été baissé), Wolfgang enduit le dos de Stella de la crème et reproduit le plan qui s'y trouve sur un parchemin (opérations nécessitant environ une demi-heure). Ensuite, si les PJs ne sont pas venus troubler son travail, il sera pris par une crise de mégalomanie et ne cessera pendant 10 minutes de faire, monté sur une table, un discours adressé au Dieux et au rois dans lequel il leur affirmera qu'il leur gardera des postes de choix.
Tout en continuant à proférer de telles paroles, il se dirigera, en progressant parmi les flammes qui commencent à lécher le donjon, vers les chevaux, ne se souciant pas du danger qui l'entoure.
Une fois dans la cour intérieure du château (et toujours en "poussant" de grandes tirades mégalomaniaque tel que: "le monde m'appartient", "je suis l'égal des Dieux", "la vie éternelle coule dans mes veines" ...) il lancera dans toutes les directions des globes de verre libérant de la sorte des nuages multicolores (mais sans effet) ... ce qui le fait particulièrement rire!
Quand il est entouré par les PJs ou s'il est vraiment menacé par l'un d'eux et qu'aucun de ses gardes ne peut s'interposer, il se moquera de la personne en question, la défiant de réussir à le tuer.
Oubliant qu'il n'a pas encore réalisé la potion donnant la vie éternelle, mais en possédant virtuellement tous les ingrédients, il n'hésitera pas à ne pas bouger si un PJ le frappe et même à lui-même se poignarder en plein coeur pour prouver son immortalité.
C'est donc dans un élan de folie que Wolfgang devra mourir emportant avec lui la recette de la vie éternelle qu'il n'avait pas osé mettre par écrit.
Les PJs peuvent maintenant entendre que des personnes (les habitants du village voisin) s'activent à l'extérieur du château pour éteindre l'incendie. Ils devront baisser le pont-levis pour faciliter l'extinction du feu.
Les résidents du château encore vivants retrouveront alors leurs esprits.

Conclusion

Les PJs pourront assister à l'inhumation du corps de Stella Shönbart et sûrement à celle d'un grand nombre de personnes après avoir raconté aux survivants ce qu'il s'est passé (si toutefois ils ont compris quelque chose ...).
Ils pourront ensuite regagner Altdorf pour toucher leur part d'héritage puis reprendre dans leur retraite hivernale un repos vraiment mérité.

Source : TROPHEE DIANE DE POITIERS

Retour RETOUR  
Revenir en Haut HAUT  
WJRFWJRFRecherche
WJRFWJRFConnexion