Veuillez patienter...

Les montagnes des larmes

Klaus der Blutiger
Jeu 13 Jan 2022, 15:41
Klaus der Blutiger - Arpenteur des Domaines (nain)
| Remonter
"Bon si vous pensez que ça vaut le détour on peut toujours jeter un oeil, Hagrim j'imagine que le locochar peut
aisément écraser un homme si besoin, voir renverser un fortification faite de bric et de broc?

Je propose qu'on s'approche a distance respectable, Hagrim reste dans le char, avec un ou deux d'entre nous
comme escouade de défense. On jette un oeil et on te fais signe si ça à l'air sur, si c'est pas le cas on fera signe
à Naieth qui à mon avis devrait rester en l'air tant qu'on à pas déterminé à qui on à affaire.

Est-ce que ça vous convient?"
Ludwig
Jeu 13 Jan 2022, 16:05
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
*À Karaz-a-Karak, Klaus découvre les talents les plus cachés de Sigrun, et ne regrette absolument pas d'avoir cédé à la tentation avec cette fière guerrière. Mais après l'interruption de la mousquetaire, il faut revenir au sujet important de l'avenir. Car s'il ne donne pas tant de valeur à son propre rang, la nature même de la naine lui impose le respect le plus absolu et il souhaite établir les bases du futur.*

-Klaus : "Où en étions nous donc...les montagnes ah oui! les montagnes ! Je crois bien qu'elle se trouvent dans cette direction... J'ai beaucoup apprécié...de faire plus ample connaissance avec toi ! Que compte tu faire maintenant, tu vas reprendre ton rôle auprès de ma cousine ? "

-Sigrun : "Bien sûr ! Du moins, le temps que tu sois absent. Je ne peux pas me désengager si promptement d'un devoir ancestral. Je dois tout à la princesse Vanyra. Mon rang, ma vie ... alors oui je vais reprendre mon rôle auprès d'elle. Tant qu'aucun autre devoir ne vient prendre le dessus sur celui-là. Et il ne dépendra pas de moi ... à moins que tu me dises que je te conviens comme épouse. Comme tu le sais, nous ne sommes pas des elfes, nous ne batifolons pas comme eux. Alors si cette nuit a pour toi le sens d'un engagement, et que tu le reconnais officiellement, je pourrai me retirer de mon service pour te suivre, sans honte. Donne-moi juste ton souhait, et je me chargerai de le faire savoir, exceptionnellement dirons-nous puisque tu n'es sans doute pas trop au fait de nos usages."

*Le lendemain, lorsque la hache lui coupe la route, il comprend l'usage dont elle faisait allusion. Mais il ne sait pas comment réagir devant ce "rituel" qu'il ne connait pas, alors il agit selon son instinct. Il reprend la hache dans la colonne de pierre. La foule a le souffle coupé. Qu'est-il en train de faire ? Il rend la hache à sa propriétaire, et l'embrasse chaleureusement. Les nains rient à gorge déployée, il n'a pas vraiment respecté la coutume mais le message est clair, et les acclamations s'ensuivent, ferventes et tonitruantes ! Sigrun lui adresse un regard faussement noir et réellement complice, avant que Klaus ne s'engouffre dans le locochar avec le réel espoir de revenir honorer ses fiançailles. Et il s'agit bien d'un espoir, car les dangers des Darklands seront nombreux et il n'y a plus que jamais, aucune garantie de succès.*

///

*Dans le locochar, le temps est à la fois long et rapide. Long à cause du fracas assourdissant et interminable et de la position statique qui ankylose les passagers, et rapide parce que vous avez conscience de la distance parcourue en un temps record ! Cette machine est une clé pour l'avenir et si elle fait ses preuves, elle pourrait bien déboucher sur une révolution du Vieux Monde. Mais elle est unique pour l'instant, le fruit de nombreuses tentatives vouées à l'échec, et extrêmement coûteuse à l'heure actuel et dans son état de prototype. Mais l'énergie qu'elle dégage rend Jacob presque aussi hilare que s'il avait consommé du rêve de Ranald ! D'ailleurs, ses yeux sont dorés durant tout le voyage, et lorsqu'il bouge, des traînées de poussière d'or suivent ses mouvements. Mais il ne s'en rend pas compte, concentré sur ses récits, les explications de son précédent voyage et du Magikane, et les parties de cartes dont Faina se révèle friande, comme tout ce qui semble tenir des cultures qu'elle ne connait pas. Son ouverture d'esprit et son accessibilité vous paraissent étonnantes, mais vous n'avez encore jamais connu d'elfe de son âge alors peut-être sont-ils tous aussi enjoués avant d'atteindre l'âge adulte, qui correspond à la mort pour les plus chanceux des humains selon Jacob !

Le mage se sent également en confiance et fortement inspiré par les énergies de Chamon qu'il ressent dans cet habitacle. Chaque sursaut de la mécanique est rétabli par le vent doré, chaque cliquetis des engrenages est assuré dans la synchronisation de Chamon. Et dans cet atmosphère productive, il laisse voguer son imagination vers d'autres concepts. Il avait rêvé d'un canon avec charges rotatives, mais cela lui semble trop confus et irréalisable ... alors qu'une arme à canons multiples comme la patte d'oie mais avec un chargement indépendant mais simultané de chaque canon pourrait être une grande opportunité ! Et s'il concevait juste des cartouches multiples ? Comme un chargeur fixe contenant plusieurs socles de capsules, qu'il suffirait d'insérer de la même manière que la capsule unique de son idée initiale ? Cela pourrait sembler moins farfelu aux yeux des nains ! Mais ... vaut-il mieux multiplier les chiens et les gâchettes, ou inventer une répartition répétitive des tirs semi-automatiques ? Entre une idée et une innovation, il y a un chemin à parcourir, qu'il va s'atteler à avaler sans plus attendre.*

https://i.pinimg.com/564x/f1/d3/64/f1d364e85f16a9df2be234ba87d3b3dd.jpg

>> Jacob : test de technologie facile (+20%) stp. emoticon

///

*Lors des bivouacs, les entraînements vont bon train, pour délier les muscles après les heures douloureuses de trajet dans le locochar d'une part, et pour ne pas perdre non plus la main d'autre part. Car si Jacob et Fainaelen peuvent s'entretenir sans contrariété particulière à bord de la machine, les combattants souffrent davantage des restrictions de mouvement. Aussi, les bivouacs sont l'occasion de se confronter les uns les autres dans des entraînements de combat, à mains nues ou à l'épée, et dans des séances de tir à l'arc qui ne sont pas immédiatement productives mais dont l'intérêt se verra forcément à un moment ou un autre. Cependant Klaus se rend compte pendant celles-ci du niveau hors norme de James, qui n'avait décidément pas besoin de cette armure maudite pour sortir du lot. Il est juste tout bonnement un athlète hors du commun et particulièrement impressionnant, mais nul doute qu'il pourrait aller encore bien plus loin s'il ne se morfondait pas la majeure partie du temps ! À quel point l'armure l'a-t-elle affecté ? Et la mort d'Herrade ? Le combat contre le couple de barons ? La pertes des membres de l'équipage de la Perle Rare qui lui ont tant donné, y compris leur confiance ? *

https://i.pinimg.com/564x/51/4b/51/514b51e6d11bf6e068879636731f0a0f.jpg

[En fait c'est marrant de voir comment vous vous êtes tous multiclassés en RP ^^
James est multiclassé : Assassin et guerrier
Klaus est multiclassé : Ranger et guerrier
Naieth est multiclassée : Mage et guerrier
Jacob est multiclassé : Mage et ingénieur
Slannael est multiclassé : Guerrier et navigateur
C'est assez cool ^^ ]
Ludwig
Jeu 13 Jan 2022, 17:00
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
Ensuite les jours se suivent et se ressemblent, puis nous voilà finalement aux portes des Darklands. Suite à ça, Hargrim nous annonce qu'il nous faudra une semaine pour apercevoir la tour de Gorgoth. Dont j'ai l'impression que c'est la première fois que j'entends ce nom, à moins que ce soit là où il y a la tanière de l'ogre. *

James "Heu excusez-moi, j'ai peut être oublié une information mais c'est quoi au juste cette tour?"
James Steiner
Hargrim : "La tour de Gorgoth est au beau milieu des Darklands. Elle nous sert de point de repère de la moitié de notre route pour rejoindre les Montagnes des Larmes. C'est aussi ... un centre névralgique du commerce des Dawi Zharr. Moins nous en rencontrerons mieux ce sera, mais si nous n'interférons pas dans leurs affaires, il reste tout de même des chances qu'ils ne nous importunent pas. Ce sont les mines qui l'entourent qui assurent sa prospérité. Mais elle n'en est pas moins ... un lieu-dit des Darkalands, donc un lieu maudit."

*Mais avant de l'atteindre, Naieth annonce sa découverte d'une étrange colonie, que vous décidez finalement d'aller visiter en prenant toutes les précautions utiles. Hargrim prend bien note des préconisations de son Prince, tandis que Bardir se porte volontaire pour rester avec lui et le forgeron des runes. Les autres sont libres d'aller voir ce dont recèle ce village. Et en approchant, il a effectivement l'air ... lamentable. Les gardes qui marchent sur ses palissades sont faméliques et c'est tout juste s'ils arrivent à porter leurs armes ! Mais au moins, cette communauté résiste-t-elle à l'environnement hostile des Darklands.*

-Garde à la porte : "Ola qui va là ! Vous êtes pas des gobelins, qu'est-ce que vous venez nous fahire chier ! "

*La voix est rugueuse et cassée, celle d'un homme fatigué mais toujours prêt à en découdre.*
Klaus der Blutiger
Jeu 13 Jan 2022, 17:26
Klaus der Blutiger - Arpenteur des Domaines (nain)
| Remonter
*Hagrim renseigne James quand au point de repère dont il avait parlé et évoque des "Dawi Zharr" Dawi veut dire nain, pourquoi des nains viendraient à nous importuner
même si le qualificatif Zharr sonne à mon oreille dans le sens ou c'est le nom de cette histoire avec les épées des titans.*

"C'est quoi l'histoire avec ces Dawi Hagrim, pourquoi des nains voudraient nous creer des problemes et surtout pourquoi diable
choisiraient t'ils de vivre dans les Darkalands?"



*Comme il semble que personne ne soit vraiment opposé à faire un détour pour jeter un oeil à ce village, nous nous y rendons en prenant le plus
de précaution possible. A l'approche du village nous sommes hélé par des gardes qui font pitié à voir même s'ils semblent garder un certains esprit
combatif, je présume que c'est vital si l'ont veux survivre ici.*

"On est pas des Groby en effet, t'as d'bon yeux, on vient d'la forteresse de Karaz-a-Karak, on à aperçu vot' village de là où nous étions et on s'est dit
qu'on pourrait peut-être se ravitailler contre de l'or ou en troc?"
James Steiner
Jeu 13 Jan 2022, 17:58
James Steiner - Champion (humain)
| Remonter
*alors que j'interroge Hagrim se dernier me dit que ça appartient aux "Dawi Zarr". Encore un peuple qui m'est inconnue. Ensuite Klaus lui parle en Nain. Ça me fait penser qu'il faudrait que je lui demande si je peux apprendre le nain.*

James "Heu c'est qui eux au juste ? IlS appartiennent à quels Race ?

Et c'est quoi le rapport entre eux et les plaines de Zarr?"


*Aux différents bivouacs j'avais comme idée d'apprendre quelques techniques de neutralisation, mais avec Klaus ça se transforme plus en combat de poings. Même si ce n'est pas ma spécialité, j'essaie de m'appliquer sur ma garde et mon jeu de jambes. Ne tentant pas encore de faire des feintes ou autres subtilités. Encaissant principalement les coups de Klaus pour mieux comprendre où, quand et comment il frappe.
Résultat du jet (1D100) : 48./66 CC*

*une fois l'entraînement terminé*
James "dit moi Klaus, Est ce qu'il serait possible qu'un jour tu m'apprenne le nain s'il te plaît ?"



-----
*Lors du choix d'aller au village ou non personne ne semble réellement emballé mais Klaus semble tout de même curieux à son sujet*

James " Allez y si vous voulez, je vais rester en défense pour protéger le locochar au cas où. Prévenez nous si vous trouvez quelque chose d'intéressant sur place mais faites attention à vous"
Jacob Endwer
Jeu 13 Jan 2022, 20:20
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 3 (Maître) (humain)
| Remonter
-Faina : "Oh, sachez que si cela doit vous revenir trop cher, je vous rembourserai ! Je n'accepterai pas de souffrir d'une dette envers une personne aussi bien intentionnée que vous ...
- Jacob : "Pour l'argent ne t'inquiète pas, les nains sont très généreux, tant que l'on ne dépasse pas les limites..."

-Faina : "Un siècle ... à entendre cela, j'ouvre les yeux sur les façons totalement différentes dont nous devons percevoir l'avenir ! Vos perspectives sont si restreintes, et pourtant nombreux sont ceux de votre espère qui ont marqué de leur nom l'histoire du Vieux Monde ...
Je n'ai malheureusement pas plus de connaissance que vous à ce sujet ! Sans doute même moins et voyez bien que cela m'agace ... pourquoi nous faut-il attendre si longtemps, sous le prétexte d'une longue vie, pour nous épanouir dans les domaines qui nous sont évidents !"
- Jacob : "Pour apprendre la patience et l'humilité je pense. Et c'est doublement utile pour vous les elfes, si vous accomplissez tout vos désirs lors de vos premiers siècles d'existence que vous resterait il à découvrir par la suite ? Ce serait la porte ouverte à l'ennui et à l'apathie ne pense tu pas ?"

-Faina : "Oh, nous en entendons parlé dans les histoires d'une époque révolue ! Mais je crois que vos lois vous interdisent désormais ce genre de diversification ... c'est bien dommage, si certains sont capables de le faire tout en restant maître d'eux-mêmes, les en empêcher revient à un énorme gâchis si je peux me permettre de donner mon avis ! Oh, pour ça il n'y a aucun risque à moins qu'il ne s'en serve directement ! Je ne sais pas grand chose à ce sujet mais j'ai bien retenu cette leçon où les jeunes apprentis apprenaient que la magie noire ne peut être employée que volontairement. Elle est séduisante et facilement accessible, mais dépendante malgré tout de la volonté du lanceur de sort ! Donc, à mon sens, manipuler des sorts de plusieurs vents différents n'a pas de lien direct avec la magie noire ... mais j'imagine qu'il a bien fallu prôner un danger pour retenir les pulsions des plus audacieux ! Oh, vous vous méprenez je pense. Ne ressentez-vous pas les autres vents ? Il m'a bien semblé que si, lorsque votre regard s'est posé ... sur moi ... mais je ne pense pas que la manipulation d'un vent magique nous ferme aux autres ! Vous n'avez juste, pour la plupart d'entre vous, pas le temps d'avoir suffisamment de recul pour tous les ressentir et vous en servir de manière égale. Mais ils sont tous mélangés et unis en un seul vortex à Ulthuan ! Alors, pourquoi ne pourrions-nous pas tous les appeler en même temps, s'ils se trouvent au même endroit ? Et puis, nous ne sommes pas tous si ennuyeux que vous semblez le croire, nous avons aussi notre lot d'excentriques ! C'est bien d'être mesuré et d'avoir conscience de ses limites. Mais il peut être aussi profitable de se montrer plus ambitieux, voire impétueux ! Voyez où cela m'a menée, bien sûr je vais suivre à la lettre les directives de Dame Kaia, mais nous sommes tous maîtres de nos destins ! Et il était pour ma part, hors de question de laisser cette prophétie menacer notre monde sans faire tout ce qui était en mon pouvoir pour l'en empêcher, quel que soit mon âge et nos usages ! "
-Jacob : "C'est intéressant... Je ferai des recherches avec le livre que j'ai à ma disposition. Je maintient que mes sens vis à vis des autres vents ont étés grandement réduit au cour de ma progression, si vous aviez été une mage de Chamon je vous aurait sentie de bien plus loin à mon avis. Et même si cette sensibilité a été réduite, je vois toujours les vents de magie s'agiter, là où se posent mes yeux, cette vision se superposant en continue avec ce que je suppose que les autres voient.

Mais l'esprit d'un humain n'est pas aussi puissant que celui d'un elfe alors l'impétuosité n'est pas la valeur qui est privilégié au sein de nos collèges, même si l'ambition est un trait qui caractérise certains vents plus que d'autres. Nous préférons que nos recrues ne se tuent pas dans un maelstrom magique en tentant quelque chose de trop ambitieux. Surtout que pour beaucoup la première chose qu'il faut leur faire faire avant de commencer leur apprentissage magique est de leur apprendre à lire et à écrire... emoticon emoticon "


L'exemple du Vortex est bien choisi, mais c'est là une ½uvre elfique, et autant les vents n'ont pas de soucis à coexister côte à côte, autant les démêler puis les réassembler à nouveau pour alimenter un sortilège me semble farfelu ... Mais pas inutile, je vois sans mal l'utilité d'un sortilège se basant sur deux vents, ou alors simplement un autre vent pour plus de versatilité. Pour faire face aux hordes de nos ennemis un sortilège de dégât en zone, comme pouvait le faire notre regretté Leszek avec ses sortilèges flamboyants, ne serait pas de refus.
https://i.pinimg.com/564x/b6/af/cd/b6afcd6c1a5ffe08b1d8f05102cc716e.jpg
Utiliser l'armure de mes ennemis comme conducteur électrique si l'on prend le vent d'Azyr ou porter aux rouges ces dernières si l'on s'intéresse aux combinaisons avec le vent d'Aqshy... Mais je ferai mes recherche, et de toute manière ce que j'ai compte toujours, je préfère me perfectionner et prendre en puissance dans le vent doré plutôt que de reprendre depuis le début dans un autre vent...

///

Durant le trajet je porte une attention toute particulière à Vetrovaya, je ne souhaite pas la voir mise à part dans les discussions que j'entretiens ni dans les jeux auxquels je participe. Me mettant à sa place, si elle était proche d'un autre homme je ne pourrais m'empêcher, d'un réflexe naturel, de ressentir une pointe de jalousie. Même si Faina est une elfe je préfère prévenir en accordant à ma compagne l'attention qu'elle désire. Je fais quelques recherches magiques quant à cette histoire de "mélange de couleur" dans mon livre traitant de la magie doré, même si c'est un ouvrage impérial, donc par définition plus sûr que les autres, et que je me doute de la réponse, peu être existe t'il quelque chose que je n'avais pas remarqué, ou un chapitre que je n'aurai pas attaqué car d'un niveau trop important à l'époque.
L'harmonie de cet habitacle est si plaisant que je pourrais coucher ce soir dans la machine sans aucun soucis, mais de crainte de s'y habituer et de ne plus voir le monde que comme fade par rapport à ce véritable catalyseur, je suis mes compagnons et dort dans les tentes qu'ils ont installés, au côté de mon amour et de James.

D'ailleurs ce dernier quitte la tente, nous laissant Vetrovaya et moi seuls, et il me fait un clin d'½il emoticon ! Je ne suis pas contre un peu d'intimité au côté de Vetrovaya, même sans forcément avoir besoin de s'envoyer en l'air, le réconfort de l'intimité, d'un moment de délicatesse à deux dans le calme posé du soir. Le voyage a dû être dur pour Vetrovaya, comme tout les autres elle n'a pas dû aimer le trajet. Alors si elle a besoin de décompresser, la tranquillité du moment la laisse libre de décider ... Quoi qu'il en soit je l'aide à retirer son armure avec douceur emoticon :

-Jacob : "Qu'a tu pensée du voyage ? Et l'armure, as tu commencé a t'y habituer ? Tu sais je pense que si elle te gêne trop tu peux ne pas la porter, ou nous pouvons la desserrer un peu pour que tu sois plus à l'aise dedans lors de ces longs trajet en locochar."

///

Cet habitacle m'a grandement inspiré, et les idées fusent dans mon esprit, j'en fais part à Vetrovaya même si cela ne l'intéresse peut être pas forcément je l'avoue emoticon . Elle m'avait donné un conseil très avisé la dernière fois que nous en avions parlé, et j'estime son jugement plus réaliste des choses alors que je peu parfois me laisser emporter par mes découvertes et les ambitions que je nourri pour ce projet !
Le projet de canon avec charges rotatives me semble pour l'instant encore trop confus et irréalisable, déjà que les accidents de mise à feu sont communs pour les armes à poudre n'ayant qu'un canon bien droit et bien aligné, alors je n'imagine pas tout ce qu'il pourrait se passer en cas de dysfonctionnement de la partie rotative, si le canon se retrouve décalé ne serai-ce que de quelques centimètres le coup ne partirait pas... enfin si il partirait, mais je ne veux pas m'imaginer le désastre...
Je suis limité par les technologies de mon époque, alors je dois faire le meilleur que je peux avoir ce dont je dispose. Plusieurs canon, pour plusieurs socles de capsules.
Mais il reste encore la question des chiens et des queues de détentes...
Test de technologie : Résultat du jet (1D100) : 40. / 57+20(facile) + 20 (Technologie) + 10 (Science)

[Jacob le mage ingénieur, ça sonne bien emoticon ]

///

Pour ce qui est de la ville, Jacob restera neutre, et voyant que l'on se rapproche d'elle il aidera Vetrovaya a remettre son armure et il dira tout de même à ses compagnons :

-Jacob : "Que tout le monde fasse attention, nous ne savons rien de cette ville, et son emplacement au milieu des terres désolés ainsi que les raisons de sa survie sont toujours un mystère pour le moment."

Durant notre progression dans la ville, Jacob restera sur ses gardes et en compagnie de Vetrovaya, mais fera bonne figure en restant souriant aux yeux des habitants et de ses compagnons.
Jacob Endwer
Jeu 13 Jan 2022, 21:31
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 3 (Maître) (humain)
| Remonter
Test de Socia : Résultat du jet (1D100) : 7. / 34

et c'est ainsi que Jacob devint, un génie célibataire emoticon emoticon
Slannael Laurëlornalim
Jeu 13 Jan 2022, 22:31
Slannael Laurëlornalim - Champion de Justice (elfe)
| Remonter
*L'intégration plus ou moins bien acceptée de Fainaelen dans le groupe aura laissé à Slannael un gout amère.
Il n'oubliera pas de si tôt la violence des propos de James.
Cette arrivée, fut d'une certaine façon, révélatrice du manque de cohésion existant dans le groupe.
Comme ils furent vite oubliés les elfes sacrifiés... .
Après avoir salué honorablement le départ de la mousquetaire malgré le gout amère qui reste .
Il est désormais temps de rejoindre le Locochar, il y restera majoritairement silencieux. Durant les pauses, il interrogera Ethufain pour lui exprimer ses doutes.*
#Je crains que nous serons les prochains sacrifiés.
Pourquoi devrais-je mourir à leur place ? Nous nous côtoyons depuis un certains temps et il n'arrivent toujours pas à apprécier nos conseils ou nos jugements.
Et James. Ses mots sont incroyablement irrespectueux. Il considère notre peuple fou ! #


*Et donc pendant le trajet, il participera à l'apprentissage de Fainaelen en compagnie d'Ethufain comme le souhaite Naeth.
Il l'aidera dans l'écriture elfique. il sera d'ailleurs surpris de voir Jacob capable lui aussi de la corriger dans cet exercice. Il rajoutera à son intention.*
"Et bien magister, il semblerait que le courant fonctionne mieux avec Fainaelen. Bien dommage que ce ne fut le cas avec notre petite Ashana."

*Il passera aussi du temps à s'entrainer aux combats avec l'apprentie.
Utilisant l'épée qu'elle possède pour lui montrer ce qu'il sait. S'il la juge apte, il lui montrera la botte qu'il eu l'occasion d'apprendre avec Lórindol avant son sacrifice.

Majoritairement silencieux, Slannael s'arrangera désormais pour limiter le plus possible les échanges avec James ou Klaus, pour cela Ethufain ou Naieth lui serviront d'écrans lorsque cela lui sera possible.
Ainsi lorsque la question de visiter le village est posée, il fera un simple haussement d'épaule.
Il prendra ses armes et suivra Ethufain la ou elle ira.
Et si Naieth monte sur Celva, Il indiquera à son apprentie de rester à proximité d'eux deux tout en se tenant prête à tout.*
Ludwig
Ven 14 Jan 2022, 13:25
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
*Avant le départ, Ethufain et Klaus se retrouvent pour faire le point sur l'échange qui a jeté un froid au sein du groupe.*

-Ethufain : "Klaus, aurais-tu un instant ? Bon. Je voudrais revenir sur notre conversation de tout à l'heure, à l'arrivée de Fainaelen. Je reconnais que Naieth aurait pu la présenter autrement, mais cela ne change pas grand chose au fait que tu n'aies pas eu confiance en notre jugement. Le fait que vous puissiez douter de chaque elfe à cause de la trahison d'une ennemie qui n'était même pas de nôtre espèce me met mal à l'aise. Quel point du vue vas-tu avoir au moindre désaccord désormais ? Nous considères-tu tous comme des traîtres potentiels ? Et si tel est le cas, pourquoi ne pas se méfier des humains également, qui trompent plus souvent encore la confiance qu'on leur accorde ? Je doute que de toute manière, la situation se présente à nouveau, mais j'espère qu'à l'avenir, tu nous accorderas davantage ta confiance dans ce genre de choix. Qu'est-ce qui te gênait, croyais-tu vraiment que nous allions nous encombrer d'un poids mort ? Que tu ne connaisses pas la nouvelle venue est un fait. Que tu ne saches pas encore tout de Naieth passe encore ! Mais douter de nos avis, à Slannael et moi ... c'était désobligeant de ta part. Les présentations auraient pu être mieux amenées, mais toi et surtout James auriez pu faire preuve de davantage de ... diplomatie. Demander de quoi elle était capable au lieu de mettre en cause son acceptation parmi nous aurait sans doute été préférable. Mais sache que je ne t'en tiendrai pas rigueur. Ton nouveau rang, le temps qui nous presse, la course contre les elfes noirs, tout cela peut altérer nos humeurs ou éveiller notre méfiance. Tâchons juste de croire davantage en nous-mêmes veux-tu ? "

Klaus : "Je ne considère personne comme un traître potentiel et si vous avez perçu mes propos comme un manque de confiance sache que ce n'était pas le cas ! Nous avons traversé suffisamment d'épreuve ensemble pour savoir ce que nous valons malgré nos divergences ponctuelles. Je demandais simplement des éclaircissements je fais grand cas de vos points de vue, pose toi simplement cette question : sur quoi reposait vos avis concernant la nouvelle venue...quels éléments concrets aviez vous pour vous positionner? Retire l'élément elfique de l'équation et demande toi si tu ne te serais pas posé plus de question sur une arrivée inopinée de la sorte.
Quand au comportement de Naieth...elle nous à tout simplement considéré comme quantité négligeable, notre avis lui important tellement peu qu'elle ne l'a tout simplement pas sollicité, pas plus que le votre du reste. Notre groupe a toujours fonctionné sur un respect mutuel et les décisions y ont toujours été prise en commun. Ce qui provoque régulièrement des affrontement de point de vue qui à mon sens améliore nos décisions, ne dit-on pas qu'il y a plus dans plusieurs tête que dans une?
En ce qui concerne mon nouveau rang, je n'en ai cure je vous l'ai fait savoir à tous et vous ai même empêché de prêter tout serment que ce soit et je n'ai pas profité de celui prêté par Slannael qui à été trop vif pour que je l'en empêche. Il n'est d'ailleurs que Naieth qui persiste à me donner du "Prince Urliz", alors que je ne souhaite pas que l'on m'appelle de la sorte. Que les nains de la citadelle me donne du "Prince" s'il le souhaite c'est dans leur coutume et je n'abuse pas de la situation, mais eux au moins utilisent ce terme car il à un sens pour eux et pas par pur esprit de contradiction.
Sache que je crois en nous et qu'il serait bien que vous en soyez également convaincu, car que ce soit mon comportement, mes décisions ou mes actions ils sont toujours prit avec le bien du groupe en point de mire."
-Ethufain : "En effet, nous avons perçu tes propos comme un manque de confiance. Et ceux de James comme une insulte. Après tu mets en avant "l'argument elfique" comme tu dis, en effet il est prépondérant en sachant qu'il s'agit d'une membre de la communauté native de Slannael et de Naieth. C'est comme une petite soeur pour eux, nous n'avions aucune raison de douter de son intégrité. Quant à ses compétences, elles ne font aucun doute pour nous qui connaissons l'éducation des jeunes elfes, formés au combat et à la protection de nos forêts durant la première partie de leur vie. Elle a deux ou trois fois plus d'expérience martiale que James ou peut-être toi même, puisque tu n'étais pas un vrai combattant avant toute cette aventure est-ce que je me trompe ?
Alors oui, c'est une elfe et c'est la principale raison pour laquelle son arrivée ne nous a pas posé de problème. Il aurait été appréciable qu'il en soit de même pour tous ... mais je comprends ton point de vue démocratique. Lorsqu'il s'agit de s'arrêter ou non dans une ville ou de mener à bien telle ou telle tâche, je suis d'accord. Lorsqu'il s'agit de remettre en cause l'aide qu'une elfe veut nous apporter ... je suis un peu moins adepte de cette méthode.
Quant à ton appellation, sache que je suis d'accord avec Naieth et son respect protocolaire. Je te connais davantage, alors je comprends ton choix de ne pas vouloir être confondu avec ton nouveau rang. Néanmoins, je me méfie de la réaction de ton peuple si nous venions à manquer d'étiquette. Alors, ne reproche pas les usages imposés par les conventions sociales. Surtout que cela ne change rien à notre objectif commun. Et puis, elle ne t'adresse pas non plus la parole en permanence alors niveau discrétion, je pense que cela ira.
Je crois également en nous, et notre petite équipe a déjà accompli de grandes choses pour interférer dans les machinations du mal. Nous allons donc continuer ensemble, pour peu que toi aussi, tu crois davantage en tout le monde. Mais ne revenons plus sur ce sujet, considérons-le comme clos. Des choses bien plus graves nous attendent encore."


///

*Au premier bivouac, le campement est d'un niveau de confort qui vous surprend. Des cabanes au lieu de tentes, et de vraies paillasses au lieu de simples draps, vous n'aurez pas autant de luxe durant tout le voyage alors vous en profitez dignement. Même si certains préfèrent laisser passer un peu plus de temps pour accorder à leurs compagnons, un peu plus d'intimité.*

-Jacob : "Qu'as-tu pensée du voyage ? Et l'armure, as-tu commencé à t'y habituer ? Tu sais je pense que si elle te gêne trop tu peux ne pas la porter, ou nous pouvons la desserrer un peu pour que tu sois plus à l'aise dedans lors de ces longs trajets en locochar."

-Vetrovaya se laisse déshabiller : "Ben non, je ne la porte que depuis une journée, c'est un peu court, je n'ai jamais porté d'accoutrement aussi serré, elle me compresse la poitrine ... mais je vais la remettre demain quand même, je dois bien m'y faire ! Même si tu me vois un peu moins avec elle, alors que ta Faina peut te faire profiter allègrement de ses ... atouts ! Non ? Je me trompe ? Enfin, je trouve que vous vous entendez bien, j'imagine que c'est une bonne chose ... emoticon "

*Mais c'est vers elle qu'il se tourne lorsqu'il réfléchit à ses inventions et cela, elle s'en réjouit, profitant du moment pour coller contre le cou du mage, son souffle chaud. Et est-ce qu'elle viendrait de le mordiller à l'instant ? emoticon En tous cas, c'est ce que James semble avoir remarqué aussi, en souriant de complicité. Quand a-t-il reçu lui d'ailleurs, ce genre d'attention ?*

///

*Les explications d'Hargrim au sujet de la tour de Gorgoth soulèvent une autre question, qui turlupine assez facilement Klaus.*

-Klaus : "C'est quoi l'histoire avec ces Dawi Hagrim, pourquoi des nains voudraient nous creer des problemes et surtout pourquoi diable choisiraient t'ils de vivre dans les Darklands ? "

-Hargrim soupire : "Ah, c'est un sujet epineux mon Prince, tres epineux ... qui remonte a l'epoque ou nous sommes alles explorer ce pays maudit. Lorsque nous nous sommes rendus compte de sa corruption, nous avons abandonne nos exploitations, mais certains ont choisi de rester en depit du risque et du mal qui gangrene ces terres. Ils sont devenus des parias, ils n'ont plus rien a voir avec nous, alors ne les confonds surtout pas. Le chaos les a totalement perdus."

*L'explication lui semble pénible, surtout qu'il a rechigné à répondre en Khazalide devant des humains et des elfes mais il a préféré que ce contenu reste entre vous. En effet si des nains ont préféré l'exploitation de ressources précieuses à leur honneur, c'est un sujet particulièrement sensible à aborder pour un ancien tel que Hargrim. Néanmoins James se révèle également curieux.*

-James : "Heu c'est qui eux au juste ? IlS appartiennent à quelle Race ? Et c'est quoi le rapport entre eux et les plaines de Zharr ? "

-Hargrim : "Ils ... ressemblent à des nains mais il vaut mieux se méfier d'eux comme de la peste. Et le rapport avec les plaines de Zharr, c'est leur corruption pardi ! T'es pas très futé toi non ? "

*Notant bien le ton agacé par le sujet, et cette particularité des Nains gris, ou nains du chaos ou quelle que soit la façon dont vous les rangez dans votre esprit, le locochar bifurque vers le village qui fait peine à voir.*

///

Soundtrack

-Garde à la porte : "Ola qui va là ! Vous êtes pas des gobelins, qu'est-ce que vous venez nous faire chier ! "

-Klaus : "On est pas des Groby en effet, t'as d'bon yeux, on vient d'la forteresse de Karaz-a-Karak, on a aperçu vot' village de là où nous étions et on s'est dit qu'on pourrait peut-être se ravitailler contre de l'or ou en troc ? "

-Garde : "Karaz-a-Karak ? C'est pas la porte à côté ça ! Bon, attendez, j'vais d'mander au chef."

*Cela prend quelques minutes avant que deux hommes ne reviennent ... bouger le panneau délabré qui sert de porte. On dirait le fond d'un chariot, qu'ils font tourner sur un essieu éclaté.*

-Garde : "Bien, entrez, mais gardez vos armes bien rangées sinon on s'laiss'ra pas faire. C'est par-là, suivez moi."

*Le "village" compte en fait une dizaine ou une quinzaine de cabanes éparpillées autour de tas de pierres grossièrement agencées pour les protéger des intempéries et des attaques diverses. Il s'agit surtout de matériaux de récupération issus de chariots, avec quelques bâches et toiles de tentes en lambeaux que le vent soulève. La cabane centrale est un peu plus grande mais elle ne pourra tous vous contenir.*

-Garde à Klaus : "Bien, deux personnes peuvent entrer ! Qui t'accompagne ? "

*Il semble que le "nain de Karaz-a-Karak" soit désigné volontaire d'office par le garde, et le membre du groupe qui l'accompagne pénètre à sa suite dans une bicoque où un homme d'âge mûr demande à ce que soient faites les présentations.*

-Chef : "Alors ! Z'êtes qui pour vous perdre dans c'trou à rats ! Vous voulez faire des affaires ? Sans rire, on a l'air d'avoir quoi qu'ce soit dont on pourrait s'passer ? C'est à peine si on survit ici, non mais r'gardez c'merdier ! Si on pouvait ça vrai belles lurettes qu'on aurait fichu l'camp ! "

*Votre étonnement est légitime, aussi il entreprend de vous raconter un peu leur histoire.*

-Chef : "Ah, faites pas cette tête. On sait pas comment on a atterri ici. On était une caravane de marchands et on suivant la Route d'Argent quand on a été pris dans une tempête de sable. Impossible d'y voir mais on pouvait pas s'arrêter non plus ... et on s'est perdu. Avec quelques pertes et puis des gobelins nous sont tombés d'ssus. On a fait c'qu'on pouvait pour les r'pousser mais on a eu quelques blessés alors on a dû s'faire des abris avec les moyens du bord pour pas crever comme des cons. Et le temps allant, les blessés sont guéris, ou morts, mais on n'avait plus la force ni les moyens d'repartir ... et on sait même pas où elle est maintenant cette foutue route ! On a envoyé un gars une fois pour tenter d'la r'trouver et d'nous l'indiquer, l'est jamais r'venu alors on subsiste comme on peut, sans même savoir si on pourra s'en aller un jour ! Vous savez que vous êtes nos premiers visiteurs depuis qu'on est là ? Et ça fait genre ... un an ? Ou deux ? On arrive à peine à r'pousser les gobelins et les esclavagistes qui se perdent jusqu'ici alors voilà. On n'a pas grand chose à vous proposer ... peut-être quelques services si vous avez b'soin de r'taper une arme ou deux et on peut s'démerder pour vous filer un repas mais on s'ra pas dans la capacité de "troquer" davantage, m'en voyez navré ! "
Klaus der Blutiger
Ven 14 Jan 2022, 14:48
Klaus der Blutiger - Arpenteur des Domaines (nain)
| Remonter
@Ethufain

*J'écoute attentivement ce qu'elle conclu de mes explications avant de conclure moi aussi.*

"C'est la que se situe la différence entre nous, je n'accorde pas ma confiance où mon amitié à quelqu'un en fonction de
sa race ou de sa provenance, je me forge un avis sur les gens que je rencontre en fonction de leurs actes et de leur comportement.

En ce qui concerne mon titre et le protocole dois-je te rappeler que je me suis élevé contre le Général Draagnar quand il vous a
accusé de possible félonie, pense tu que je n'en ferais pas de même si quelqu'un cherchait noise à mes compagnons à qui j'ai
expressément demandé de ne pas l'utiliser? Je crois en nous et en nos objectifs commun, je pense simplement que je ne
suis pas fait pour bien m'entendre avec Naieth..."


*Après notre entrainement commun, James me présente une demande singulière.*


James "dit moi Klaus, Est ce qu'il serait possible qu'un jour tu m'apprenne le nain s'il te plaît ?"

"Le Khazalide, c'est le nom de la langue naine je suis moi même encore en plein apprentissage,
mon niveau est quelconque et Brogar m'a fait remarquer que si nous utilisons rarement une autre
langue que le Reikspiel en public, c'est parce que le Khazalide n'est pas simplement une langue mais
également un langage codé qui protège les connaissances secrètes. Je ne suis pas sur d'avoir
le droit de l'enseigner, je pense que c'est une requête que tu devras introduire auprès du Haut-Roi, je suis
désolé."


*L'échange avec Hagrim laisse transparaitre un certains malaise, peut-être également lié à l'utilisation de notre
langue en public, mais sa réponse dans le même idiome me laisse apparaitre que la notion la plus sensible reste
le lien de parenté, même ténu entre les Dawi Zharr et nous.*

"Merci Hagrim, me voilà éclairé..."

*A proximité du village après quelques minutes, d'attente on nous laisse pénétrer dans un campement miteux fais de bric et de broc.
Je suis invité à pénétrer avec l'un des notre dans la bâtiment central.*

"Slannael, veux tu te joindre à moi pour savoir de quoi il retourne?"

*Nous sommes accueillis par le chef qui nous explique leur situation, ils ne se sont pas établis ici mais se sont retrouvé prit au piège du désert,
submergé par le danger et dans l'incapacité de reprendre leur route. Leurs ressources sont limitées et s'amenuise avec le temps, ils est probable qu'ils
ne tiennent plus longtemps. Je jette un regard sans équivoque à Slannael.*

"Je suis Klaus der Blutiger, nous menons une expéditions dans cette région, la raison vous importe peu! Je vois que votre situation est critique, il est possible
que nous puissions vous venir en aide, je vais me concerter avec mes compagnons avant de vous livrer le fruit d'not réflexion."


*Je ressort à l'extérieur avec Slannael et me dirige vers le reste du groupe pour leur exposer la situation de ces misérables bougres.*

"Qu'en pensez vous? Nous pourrions les escorter jusqu'à la route, au moins il sauront où ils se trouvent et avec un peu de chance ils trouveront une caravane à laquelle
se joindre pour retrouver la civilisation?"



Slannael Laurëlornalim
Ven 14 Jan 2022, 15:30
Slannael Laurëlornalim - Champion de Justice (elfe)
| Remonter
*Le groupe arrive finalement dans ce village miteux. Village est un grand mot, car il s'agit plutôt d'un campement de réfugiés.
Slannael se dit que finalement, dans ce lieu sordide, il n'y a rien d'autre qui peut en ressortir.
Les gardes leur ouvrent l'accès sans oublier de les mettre en garde. Slannael de son côté était déjà sur ses gardes. Lui non plus, il ne se laissera pas faire.
Une dizaine de cabanes voir un peu plus. Des constructions sommaires.
C'est sûr qu'il ne devrait pas y avoir grand-chose à marchander dans ce coin.
Et devant la tente du chef du "village", on leur indique que deux personnes seulement pourront entrer.
Klaus désigne alors Slannael. L'elfe plissera les yeux avant de faire un hochement de tête et de suivre Klaus afin de pénétrer dans la bicoque.
Le chef leur explique la situation et avant de ressortir avec Klaus, il demande quand même des précisions aux chefs.*

"Des gobelins et des esclavagistes qui se perdent ici dites-vous ?
De combien de temps, datent vos derniers accrochages avec eux ?
Et ils arrivaient de quelles directions ?"


*Une fois dehors avec les autres, Slannael interviendra lui aussi après Klaus.*

"Personne ne mérite de finir ces jours ici. Et c'est ce qu'il va arriver pour ces gens.
Je crois que nous sommes les seuls en mesure de leur apporter une aide.
Mais sont-ils simplement capables de reprendre la marche pour rejoindre un lieu plus hospitalié ?
Il va falloir que Dame Vetrovaya regarde leur état pour nous en assurer.
En plus, il va surement aussi falloir leur laisser une partie de nos denrées pour qu'ils tiennent la marche.
Cette intervention va nous retarder. Pouvons-nous nous le permettre ?
Mais pouvons-nous également continuer à vivre et nours regarder dans les yeux en les abandonnant à leur sort ?".
Alors peut-être que nous devrions nous séparer. Continuer notre chemin avec le Locochar et laisser Naëith et Celva s'occuper de les escorter pour nous rejoindre ensuite.
Qu'en pensez-vous ? Étant donné qu'ils restent capables de se battre. Je suppose qu'avec l'appui d'un dragon, ils ne devraient pas trop être inquiétés pour rejoindre la route."


*Slannael ne rajoutera rien d'autres après cela.*
James Steiner
Ven 14 Jan 2022, 16:41
James Steiner - Champion (humain)
| Remonter
*Pendant le trajet, Slannael semble m'éviter, sans me donner de raison. Je ne comprends pas pourquoi il a ce comportement. Sûrement à cause de ce que j'ai dû dire. Je suis quand même déçu de sa réaction, qu'ethufain me fasse la gueule je comprends parfaitement vu son caractère. Mais lui..il semblerait que je me sois fait de fausses idées sur notre relation. Peut-être que les humains et les elfes ne sont pas faits pour avoir une réelle amitiés due à leurs écarts d'âge. Tel des animaux qu'on garde un temps et que parfois certains abandonnent car ils s'en sont lassé. En tout cas j'espère que son comportement ne mettra pas en péril notre mission..

Dans le locochar, je remarque le petit jeu de Vetrovaya. Je ne peux que sourire devant tant d'amour, alors que pour moi ce genre d'attention n'est qu'un lointain souvenir..

-----
Lorsque le parle de la tour, Klaus et Hargrim on une discussion dans leurs langues m'empêchant de comprendre ce qu'ils disent. Puis quand j'interroge à propos de la tour et plus particulièrement de ses occupants. Hargrim ne répond pas exactement à ma question*

James " D'accord. Je n'ai peut être pas été assez clair. Mais est ce que c'est eux qui occupent les plaines de Zarr? Si c'est le cas, ça rajoute encore un groupe pour la fin de notre périple. Étant donné qu'on sait que le rituel et la prophétie sont liés à cet endroit."


----
*Plus tard au bivouac lorsque je demande à Klaus si il peut m'apprendre sa langue ce dernier m'indique qu'il n'a peut être pas l'autorisation. Je suis quand même déçu mais je peux comprendre. Il a beau être le prince, il ne connaît pas assez la culture de son peuple.*

James "Je vois, je vois. C'est dommage, je ne te cache pas que je suis légèrement déçu mais je comprends. J'espère dans ce cas que j'aurai l'occasion de le revoir pour lui demander. Je n'aurai cas simplement te sauver la vie pour le lui demander en récompense "

*En lui tapant l'épaule avec un sourire.*

-----
En dehors du village, Klaus demande à Slannael de l'accompagner au village, peut-être va-t-il essayer de calmer le jeu.
Plus tard ils reviennent pour nous faire leurs rapports et nous parler de la situation de ces habitants.
Dans un premier temps, dans les pensées, je suis contre toute aide car nous n'avons pas le temps de les escorter. Notre locochar étant beaucoup plus rapide qu'eux. De plus, nous ne devrions pas leur fournir des provisions car seuls les dieux savent si nous en n'auront pas besoin. En revanche lorsque que Slannael propose Naieth. Je ne vois pas de raison de refuser cette proposition.*

James "Faire en sorte qu'ils puissent repartir est une chose, en revanche, les emmener avec nous en ai une autre. Nous perdrions trop de temps à les escorter. Par contre, la solution proposée par Slannael me semble très judicieuse! Naïeth n'aura aucun mal pour les escorter, se défendre et nous rattraper rapidement !
Jacob Endwer
Ven 14 Jan 2022, 17:17
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 3 (Maître) (humain)
| Remonter
"Et bien magister, il semblerait que le courant fonctionne mieux avec Fainaelen. Bien dommage que ce ne fut le cas avec notre petite Ashana."
-Jacob : "Oui c'est le cas, et pour Ashana je le regrette également, mais je n'était clairement pas le bon maitre, mes méthodes n'étaient pas adaptés avec le caractère chaotique d'Ashana. La méthode d'apprentissage de Friedrich était clairement plus en adéquation avec elle."

///

-Vetrovaya se laisse déshabiller : "Ben non, je ne la porte que depuis une journée, c'est un peu court, je n'ai jamais porté d'accoutrement aussi serré, elle me compresse la poitrine... mais je vais la remettre demain quand même, je dois bien m'y faire ! Même si tu me vois un peu moins avec elle, alors que ta Faina peut te faire profiter allègrement de ses ... atouts ! Non ? Je me trompe ? Enfin, je trouve que vous vous entendez bien, j'imagine que c'est une bonne chose ... "
-Jacob : "Ma Faina emoticon ? Je préfère m'entendre avec le plus de monde possible au sein de ce groupe. Mais je ne te ferai jamais l'affront de la regarder de cette manière."

J'avais vu juste, mais là encore j'aurai demandé des éclaircissement si les rôles avaient été inversé. Alors lorsqu'elle se colle à moi et... me mordille emoticon ? nous devrons approfondir cela plus tard ...bref, je suis rassuré de voir ce malentendu dissipé, ou au moins je l'espère. Conscient de cette rivalité j'essayerai à l'avenir de ne laisser aucune place au doute, d'ailleurs si un jour je fais quelque chose pour elle je ferai attention à l'arrêter avant qu'elle n'essaye de me remercier, au cas où cela serait une manie elfique, qui n'a évidemment pas sa place. Et si James (toujours là au bon moment lui emoticon ) a remarqué ce geste plaisant, Faina peut-être aussi... emoticon

///

Le "village" dans lequel pénètre Slannael et Klaus ressemble de l'extérieur plus à une ruine géante qu'à un village fortifié... Et le garde n'a pas l'air de savoir à qui il s'adresse...
Mais lorsque Slannael et Klaus reviennent et nous présente la situation je répond :

"Qu'en pensez vous? Nous pourrions les escorter jusqu'à la route, au moins il sauront où ils se trouvent et avec un peu de chance ils trouveront une caravane à laquelle se joindre pour retrouver la civilisation?"
"Personne ne mérite de finir ces jours ici. Et c'est ce qu'il va arriver pour ces gens. Je crois que nous sommes les seuls en mesure de leur apporter une aide. Mais sont-ils simplement capables de reprendre la marche pour rejoindre un lieu plus hospitalier ? Il va falloir que Dame Vetrovaya regarde leur état pour nous en assurer. En plus, il va surement aussi falloir leur laisser une partie de nos denrées pour qu'ils tiennent la marche. Cette intervention va nous retarder. Pouvons-nous nous le permettre ? Mais pouvons-nous également continuer à vivre et nous regarder dans les yeux en les abandonnant à leur sort ?". Alors peut-être que nous devrions nous séparer. Continuer notre chemin avec le Locochar et laisser Naëith et Celva s'occuper de les escorter pour nous rejoindre ensuite. Qu'en pensez-vous ? Étant donné qu'ils restent capables de se battre. Je suppose qu'avec l'appui d'un dragon, ils ne devraient pas trop être inquiétés pour rejoindre la route."
"Faire en sorte qu'ils puissent repartir est une chose, en revanche, les emmener avec nous en ai une autre. Nous perdrions trop de temps à les escorter. Par contre, la solution proposée par Slannael me semble très judicieuse! Naïeth n'aura aucun mal pour les escorter, se défendre et nous rattraper rapidement !
-Jacob : "Combien sont ils ?"

-Jacob : "Nous ne devons pas perdre de temps, mais nous devons les aider. Alors si tout ce qui leur manque pour partir est la route à suivre nous pouvons la leur donner sans aucun soucis. Mais je rejoint l'avis de James, et les inspecter un à un me parait une tache trop longue, et les soigner encore plus. L'idée de Slannael n'est pas mauvaise, mais nous devrions nous contenter de leur indiquer le chemin du retour. Si Naieth souhaite les escorter jusqu'au chemin c'est son choix, mais les escorter sur quelques kilomètres ne les sauvera pas du reste du voyage."
Naieth Kaia
Ven 14 Jan 2022, 21:22
Naieth Kaia - Mage Elfe des Bois - Niv. 2 (elfe)
| Remonter
-- Au village --

*Ça discute pour savoir si on les aide et comment est-ce que l'on peut faire. Il est rapidement question de ma personne. Surprenant... . Bien, puisque mon avis est sollicité, je le donne.* "Les Darklands sont dangereuses et nous ne sommes en rien responsable de leur situation. Ils sont venus ici en connaissance des risques. Nous sommes venus ici dans un but bien précis. Ou est notre priorité ? Ne pourrons nous pas les retrouver une fois notre mission achevée ? Et pourquoi ne pas juste leur indiquer la bonne direction ? Si j'accompagne ces marchands paumés, je ne pourrais plus vous prévenir d'un danger. Mais si c'est un risque que vous désirez prendre, je le ferais dans le respect de vos convictions. Et je peux aussi faire un repérage des alentours avec Celva avant, pour prévoir leur chemin, si vous pensez que cela à le moindre intérêt ? " *Je me montre plutôt conciliante. J'espère que certains le remarqueront. *
Ludwig
Dim 16 Jan 2022, 00:37
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
Soundtrack

*J'écoute attentivement ce qu'elle conclut de mes explications avant de conclure moi aussi.*

"C'est là que se situe la différence entre nous, je n'accorde pas ma confiance ou mon amitié à quelqu'un en fonction de sa race ou de sa provenance, je me forge un avis sur les gens que je rencontre en fonction de leurs actes et de leur comportement. En ce qui concerne mon titre et le protocole dois-je te rappeler que je me suis élevé contre le Général Draagnar quand il vous a accusé de possible félonie, penses-tu que je n'en ferais pas de même si quelqu'un cherchait noise à mes compagnons à qui j'ai expressément demandé de ne pas l'utiliser ? Je crois en nous et en nos objectifs commun, je pense simplement que je ne suis pas fait pour bien m'entendre avec Naieth."
Klaus
-Ethufain : "Tu n'as rien à me rappeler. Je sais que vous avez la rancune sévère mais nous avons une excellente mémoire également. Je te remercie d'ailleurs d'être intervenu en notre nom devant ton général mais si c'est pour le rappeler dès que cela t'est utile ... eh bien je te remercierai encore, si cela te sied. Et je crois que tu devrais être moins à cheval sur tes principes, puisque tu te prétends d'une certaine modestie, peut-être qu'imposer une façon de t'appeler démontre le contraire ? Je t'appellerai toujours Klaus. Devant les tiens ou non, je n'en ai cure. Parce que je suis une Haute-Elfe d'Ulthuan et que ton peuple détient toujours la Couronne du Roi Phénix. Mais Naieth a reçu l'éducation des Gardes Éternelles d'Athel Loren et sa vision des protocoles est totalement différente. Alors si tu tiens à tenir cette distance entre vous, à ta guise ! Sinon, fais donc l'impasse et tu verras qu'elle est une personne très juste et bonne. Sur ce, je te souhaite un bon repos, Klaus, demain, nous partons dans votre machine ! "

*Et cette fois, elle tourne le dos sans attendre de réplique et s'en va. Ce qui mettra sans doute le nain en rogne mais il connait l'elfe et il sait bien qu'elle s'en moque ! Et puis, peut-être qu'il vaut mieux parfois ruminer un peu avant d'avaler ou de cracher quoi que ce soit.*

///

"Et bien justement, nous avons traversé assez d'épreuves ensemble pour oser se faire confiance.
Remettre en cause les dires de Naeth lorsqu'elle nous indique que cette jeune elfe nous sera utile. C'est justement ne pas lui faire confiance.
Cela passe très mal à mes yeux.
J'ai le sentiment que, tu fais du cas de l'hybride une généralité dans ce qui t'attend avec chaque jeune elfe que tu croises.
On parle là d'une asrai de Laurelorn qui a traversé moultes dangers pour nous rejoindre. Ce qui n'est pas à la portée de n'importe quel premier bourgeon de printemps.
Alors oui, je suis tristement en colère car je ne pensais pas que vous en étiez la.
Car vous auriez simplement dû lui dire bienvenue à toi. Notre prochain voyage sera l'occasion de mieux te connaître.
Mais même pas. Vous avez préféré la rejeter immédiatement. Alors si c'est effectivement, la nouvelle manière d'agir du groupe. Je choisirais de ne plus en être."
Slannael
*Slannael montre qu'il est véritablement agacé par cette situation. À moins que ce ne soit plus vraisemblablement de la déception. Mais il sait également à quel point sa compagne, que ce genre de conversation ait lieu devant elle ou en aparté, le comprend et se montre toujours présente pour que leurs esprits soient en communion saine et perpétuelle. Elle non plus d'ailleurs, ne ressent d'ordinaire pas le besoin de revenir sur les conversations d'une journée révolue et pourtant le soir venu, malgré un rapprochement des plus tendres, les échanges la tourmentent suffisamment pour qu'elle y revienne, ce qui ne fera qu'alimenter la déception de son amant.*

-Ethufain : #Tu sais mon amour, je suis vraiment heureuse que la jeune Fainaelen ait pris tant de risques pour nous rejoindre. Nous voulions l'aide de nos pairs et elle est la premiere preuve que notre confiance n'est pas vaine ! Je ne connais pas bien les coutumes de Laurelorn mais les risques qu'elle a pris pour nous rejoindre me suffisent amplement pour me rejouir de sa presence. Et je vois bien que comme moi, la reaction de nos compagnons ne t'a pas laisse indifferent, a quel point penses-tu qu'on puisse encore croire en leur sincerite ? Ils sont tellement surs d'etre dans leur bon droit d'avoir interroge notre soeur comme si elle pouvait etre un danger ... ou pire ! Folle ? Inutile ? Comment peuvent-ils penser cela une seule seconde d'une elfe ... J'ai retrouve Klaus un peu plus tard dans la journee, il dement bien sur, qu'il ne s'agissait pas d'un manque de confiance ... et j'aurais tellement aime qu'il en soit ainsi ! Mais ils ont remis notre jugement en question, et cela ne remet pas en cause mon investissement dans notre mission mais je ne sais plus quoi penser de leur regard sur nous. #

*Elle marque une pause et se blottit davantage dans les bras de Slannael.*

# Est-ce que tu crois qu'Adrastea les a autant detourne de ce qu'il y a de bon en nous ? Ils se formalisent tellement sur les mots au lieu du fond des choses ! Je n'ai entendu que trop de fois aujourd'hui qu'il ne fallait pas appeler telle personne d'une maniere, que Naieth n'aurait pas presente son apprentie de la bonne maniere ... alors que le monde court a sa perte ! Je sais que la trahison d'Adrastea t'a affecte beaucoup plus que tu ne le laisses paraitre. Tu es celui que j'ai choisi pour le reste de ma vie ! Alors ne crois pas que je ne ressens pas tout ce qu'il y a en toi. Et ... tu te trompes. Tu n'as rien a te reprocher. Ni Friedrich qui l'a prise sous son aile comme un pere, mais tu etais pour elle bien plus qu'un compagnon ou un ami, tu etais un reel vecteur directeur pour elle, si elle avait pu garder les yeux ouverts au lieu de les fermer pour sombrer dans les tenebres ... Mais elle n'etait pas ce qu'elle semblait etre ! Elle n'etait ... qu'un mensonge. Alors je te demande seulement, si nos compagnons seme davantage encore le doute dans ton coeur, de ne pas perdre de vue la raison qui nous a conduits jusqu'ici. Nous avons un monde a sauver, et nous representons tout notre peuple dans ce destin manifeste. Je t'en prie, meme si tu doutes ... persevere, et ne perds pas la foi. Car moi, je serai toujours la pour toi. #

*Cet élan de confidence et de sentiments ravive son désir ... jusqu'à ce que le sommeil emporte enfin le couple dans un repos bien nécessaire pour la suite du voyage.*

///

Soundtrack

https://i.pinimg.com/564x/a5/04/b0/a504b08157cd193239d85215809172ae.jpg

-Klaus : "Je suis Klaus der Blutiger, nous menons une expédition dans cette région, la raison vous importe peu ! "

-Chef : emoticon emoticon

-Klaus : "Je vois que votre situation est critique, il est possible que nous puissions vous venir en aide, je vais me concerter avec mes compagnons avant de vous livrer le fruit d'not réflexion."

*Mais avant de ressortir, certains mots ont interpelés Slannael. Se pourrait-il que les esclavagistes qui sévissent dans la région ces derniers temps soient les elfes noirs que vous pourchassez ? *

-Slannael : "Des gobelins et des esclavagistes qui se perdent ici dites-vous ? De combien de temps, datent vos derniers accrochages avec eux ? Et ils arrivaient de quelles directions ? "

-Chef : "Ouais, ils viennent d'la région d'Gorgoth, qu'on a essayé d'éviter l'plus possible en faisant un léger détour. Quand cette foutue tempête de sable nous a complètement perdu, et l'attaque a fait le reste ... On n'a pas trop d'accrochages non, je pense qu'on est juste assez loin pour les éviter, mais ils finiront bien par nous tomber dessus un jour ou l'autre ! Et là ... ils finiront ce que le désert a commencé ... emoticon "

*Il semblerait que non, mais qu'il s'agisse plutôt des nains sombres dont Hargrim a parlé. La traversée des Montagnes du Bord du Monde et des plaines désertiques des Darklands vous a finalement menés dans un étrange village que les habitants semblent occuper plus par abnégation que par choix, néanmoins ils semblent prêts à vous apporter toute l'aide possible et dans leurs moyens. Klaus et Slannael rapportent alors cet état de fait et tandis que chacun prononce son avis, Vetrovaya s'avance.*

-Vetrovaya : "Mais ... est-ce que vous avez complètement perdu la tête ? Ces gens sont au fin-fond de la souffrance et vous voulez les laissez à leur triste sort ou vous contenter de leur montrer ... la route ? Vous m'excuserez mais vous avez voulu qu'une prêtresse de Shallya vous accompagne, ce n'est pas pour la confondre à rejeter ses engagements religieux ! "

*Elle s'avance alors d'un pas décidé et ferme vers la cabane du chef de sorte que nul ne l'arrête mais les gardes s'interposent ! *

-Garde : "Hélà où c'est qu'tu vas ma jolie ! T'as pas l'droit d'aller là."

-Vetrovaya : "Je suis une prêtresse de Shallya, laissez-moi parler à votre chef ! "

-Garde : "Une prêtresse de ... emoticon oh put... désolé pardon entrez ! Conduis-la toi ! "

*Le second garde la conduit alors que le premier se signe et adresse une prière silencieuse vers le ciel, implorant sans doute un pardon, et finalement la confusion laisse tous ceux qui le veulent pénétrer dans la cabane exiguë.*

-Vetrovaya pose le genou au sol devant le chef : "Fils de Shallya, fils des dieux, ton peuple souffre et en tant que sa servante, je me dois de vous apporter toute l'aide possible. J'examinerai chacun d'entre vous pour m'assurer des maux dont vous souffrez et ensuite nous trouverons un moyen de vous montrer votre chemin ! Dois-je y passer la nuit, la grâce de Shallya se posera sur vous et vous guidera vers un avenir meilleur. emoticon "

-Chef : "Une prêtresse de ... oh veuillez nous pardonner, nous ne pensions pas sous cette armure ! Mais relevez-vous ma sainte mère, vous et votre groupe êtes nos invités ! Je vais faire servir le repas pour chacun d'entre vous, et si vous pouvez nous accorder la grâce dont vous nous avez parlé, alors Shallya nous aura bénis ! emoticon "

*Et ... il semble bien que personne ne partira avec Vetrovaya avant qu'elle n'ait accompli son sain devoir. Ainsi, contraints par la force des choses, vous avancez votre halte nocturne d'une section au moins, tandis qu'entre les mains de Vatrovaya, les visages reprennent des couleurs, les plaies mal soignées se cicatrisent et les signes d'infections s'amenuisent pendant plus d'une heure. Elle est épuisée mais réjouie au terme de ce long rituel sacré, et se tourne vers Jacob.*

-Vetrovaya : "Voilà, nous avons rendu grâce à Shallya emoticon "

* ... avant qu'elle ne s'effondre. Une femme se rue alors vers elle pour la porter vers la partie privée de la cabane, qui contient une paillasse et une caisse retournée qui fait office de table. La graisse des bêtes de la région leur fournit de quoi fabriquer quelques bougies mais la lumière reste blafarde. Néanmoins, la femme rassure rapidement tout le monde.*

-Femme du chef : "Ne vous en faites pas, Shallya veille sur elle. Elle a seulement besoin de reprendre des forces. Venez, nous allons manger, elle nous rejoindra rapidement ! Et vous avez tous bien mérité un bon repas. emoticon "

https://i.pinimg.com/564x/2b/63/0d/2b630d71fb7d6a1c7e32ae54d55f1141.jpg

*La "viande" bouillie n'est pas exquise mais elle semble "relativement" saine. Du moins, si elle devait être mortelle, ce village serait décimé depuis longtemps. Mais les carcasses dont elle provient vous font juste prier pour qu'elle soit bien cuite. Ces bêtes des sables sont juste immondes, comme des chiens démesurés et couverts d'écailles. Les carapaces semblent hasardeusement transpercées, comme si elles avaient été prises dans des pièges, ce qui semble être la plus logique explication pour que ces gens faméliques les attrapent. Par chance, ils ne regardent pas Celva avec appétit ... et sont surtout intrigués par une créature semblable dressée. Mais comme si Celva avait confiance de leur condition, sans se laisser toucher, il n'attaque pas pour défendre son périmètre d'intimité pour autant. Et autour de la "table", une série de vieilles caisses retournées, vous pouvez revenir sur vos suggestions diverses, qui sont alors commentées par les membres de la communauté.*

-Chef : "Si nous pouvions retrouver la Route d'Argent sans perte en chemin, je pense que nous pourrons nous en sortir ! Mais quelle distance avez-vous parcourue ? Ah, une heure vous dites. En quoi ? En "Locochar" ? Qu'est-ce que c'est que ... emoticon je n'avais pas vu votre machine ! C'est ... ce tas de fer bouge ? Ça doit peser des tonnes ! Ah ça les nains ont toujours su dépasser les limites de leur temps."

-Femme du chef : "Oui mais nous n'avons pas cette machine, nous sommes à pied avec des femmes et des enfants, combien de temps cela nous prendra-t-il ? Est-ce que vous pouvez nous attendre ? "

*Quelque peu mis devant le fait accompli par les choix de Vetrovaya qui ne pouvait déroger à ses devoirs religieux, que vous comprenez tous sous peine de souffrir des pires calamités en représailles des Cieux, il vous faut maintenant en effet trouver la solution la mieux adaptée pour montrer à ces gens le chemin du retour vers une vie normale ! *
Jacob Endwer
Dim 16 Jan 2022, 03:29
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 3 (Maître) (humain)
| Remonter
Je suis Vetrovaya lorsqu'elle se dirige vers la cabane du chef, et alors que je m'apprêtais à m'avancer au devant du garde.
Vetrovaya lui explique qui elle est, et ce dernier se confond en excuses avant de prier alors que le deuxième ouvre la voie.
Je la précède lorsqu'elle rentre dans la tente aiguë.
Une fois qu'elle a apporté soin à tous les nécessiteux elle se tourne vers moi... avant de s'effondrer de fatigue emoticon .
Je la saisie avant qu'une femme n'indique une direction où l'amener. Je porte donc ma compagne épuisée jusqu'à la paillasse qui lui servira de lit.

-Femme du chef : "Ne vous en faites pas, Shallya veille sur elle. Elle a seulement besoin de reprendre des forces. Venez, nous allons manger, elle nous rejoindra rapidement ! Et vous avez tous bien mérité un bon repas. "
-Jacob : "Je vous rejoindrai plus tard."

Dis-je avant de m'installer une place pour veiller sur ma belle assoupie... Heureusement cette fois l'inquiétude qui m'avait animé la dernière fois que cette situation s'était présenté me permets une veille plus sereine.

Lorsque cette dernière se réveille, je réarrange quelques de ses mèches de cheveux avant de lui dire :
-Jacob : "Bonjour belle endormie, maintenant que votre devoir est accompli, daignerai vous dîner avec nous ? Je crois que nos compagnons nous attendent. emoticon emoticon "
Klaus der Blutiger
Dim 16 Jan 2022, 12:51
Klaus der Blutiger - Arpenteur des Domaines (nain)
| Remonter
*Ce nouvel échange avec Ethufain est...éclairant, je me demande pourquoi je perd mon temps à m'expliquer
et à me justifier. Quoique je dise, cela fini en reproche, à peine voilé.

Ethufain me tourne le dos une fois sa réplique terminée, selon elle je devrais être celui qui fait l'effort pour comprendre
Naieth et l'accepter comme elle est...Hé bien je ne suis pas d'accord! Il n'y aucune raison que ce soit à sens unique.*


Au campement des marchands perdu

*La situation de ces gens est critique et comme l'a dit Slannael, nous sommes les seuls à pouvoir leur venir en aide.
Il est évident que le sauvetage nous fera perdre du temps mais avons nous vraiment le choix, chacun propose des solutions
à minima ce qui fini par énerver Vetrovoya qui se précipite vers la cabane principale sur un tirade concernant notre irresponsabilité
et le fait qu'une prêtresse de Shayllah n'a aucun choix dans ce genre de situation et que nous devrons nous accommoder des bons
et des mauvais côté de sa présence.

Elle commence à ausculter toutes les personnes présentes, bien nous devons trouver un moyen de transporter ces gens vers la route,
en essayant de perdre le moins de temps possible.

Je retourne donc vois le chef.*

"Nous allons vous venir en aide, et vous escorter vers la route d'argent! Combien de personnes, occupent ce lieu?
J'aurais besoin de savoir combien de jours de nourriture et d'eau vous pouvez rassembler pour votre groupe?

Je constate que vous avez utilisé vos chariots pour vous servir d'abris, y a t'il encore des roues et des essieux récupérables.
Je vais voir avec notre Enguingueur si nous pouvons concevoir quelque chose que nous pourrions tracter derrière le Locochar,
afin de vous emmener à la route d'argent. Vous connaissez mieux son fonctionnement que nous, pensez vous que vous pourriez
vous joindre à une caravane, une fois la route rejointe, afin de retrouver une certaine sécurité? Le temps est précieux pour notre
expédition, il est essentiel que nous trouvions le meilleur compromis permettant de vous mettre en sécurité et de reprendre notre
route au plus vite."


*Suite à quoi je vais voir Hagrim, avec les informations recueillies.*

"Hagrim, nous devons ramener ces gens à la route d'argent, j'ai pensé que nous pourrions
fabriquer quelque choses que le locochar pourrait tracter jusqu'à la route afin d'y amener ces gens.

Si ce n'est pas possible, j'aurais besoin que nous évaluions la meilleure options entre :

- Escorter tout le groupe, à pied jusqu'à la route.

- Où faire des aller retour entre ici et la route avec les char pour les y conduire. (cette option dépendant du nombre
de personnes bien sur.) Sur une courte distance il est peut-être même possible de transporter quelques un des plus
costaud sur le toit non."


James Steiner
Lun 17 Jan 2022, 19:26
James Steiner - Champion (humain)
| Remonter
*Naieth n'a pas vraiment tord, nous je sommes en rien responsable de ce qu'ils leur arrivent.., Peut être que sauver ces gens sera inutile si on est retard pour empêcher les autres de lancer leur prophétie. Ou est l'intérêt si on les sauve pour seulement quelques semaines ou quelque mois ?
Cependant, si nous ne les aidons pas en quoi sommes nous différents des elfes noirs.. si nous renonçons à notre altruisme. Surtout en quoi moi je serai différent du Fedayin si je n'agis que dans mon intérêt..

Mais alors que nous débattons de quoi faire au sujet de ses personnes. Vetrovaya ne perd pas une seconde et accourt pour les examiner et les soigner.
D'ailleurs c'était ce que j'avais mentionné même si Jacob à compris l'exact opposé ! C'est moi qui m'explique mal ou c'est les autres qui sont cons...? Même quand je propose quelques choses de bien on croit que je dit du mal. En tout cas juste l'escorte de Naieth ne semble plus suffire et Klaus fait une promesse au chef qu'on va les aider.. Au moins il propose une idée qui est pour le moins compliqué à réaliser dans ce délai imparti et avec que du bric et broc.
Bon pas une seconde à perdre !*

James " Klaus est ce que je peux faire quelque chose pour t'aider ?

Je suppose qu'il faudrait trouver une structure stable, capable de résister à la vitesse de déplacement du locochar. Pas sûr que de simples roue résiste à ça.. je pense qu'il faudrait à la place comme des luges en métal. De plus, à mon avis, il faudra faire en sorte de repartir le poids sur une surface réduite pour éviter que les frottements use cette luge..
Sinon ça finira comme de vieilles chausses troué. Enfin moi ce n'est que de la théorie je n'ai aucune idée de la faisabilité.

Jacob est ce que tu serais capable de construire quelque chose si tu travailles avec les nains et qu'on vous apporte du matériel ?"
Klaus der Blutiger
Lun 17 Jan 2022, 21:25
Klaus der Blutiger - Arpenteur des Domaines (nain)
| Remonter
@James "on peut aussi rouler moins vite avec le locochar, ça ira toujours plus vite que ces gens à pied. Mais ton idée est eut être bonne voyons ce que peut nous proposer Hagrim."
Jacob Endwer
Lun 17 Jan 2022, 22:53
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 3 (Maître) (humain)
| Remonter
@James "Jacob est ce que tu serais capable de construire quelque chose si tu travailles avec les nains et qu'on vous apporte du matériel ?"
-Jacob : "Je suis sûr qu'ils ne seront pas contre une tête plus pour improviser des plans. Mais si vous réussissez à assembler un tas de métal je pourrais le remodeler pour retirer du travail aux nains."