Veuillez patienter...

Dans l'ombre d'un doute

Pirlouitet
Ven 17 Sept 2021, 07:17
Pirlouitet - Fournisseur de composants (halfeling)
| Remonter
[ Les suites de Pirlouitet le Perspicace avec Amélia : ]
* Mais oui, qu'il lui plaît le parfum. Et drôlement encore. Je ne suis pas fou tout de même. *
* Je prend alors soin de m'enquérir avec tact des "ennuis" de ma compagne de route. *

" Mais qu'avez-vous Amélia ? On dirait que la senteur de ce parfum vous a toute chamboulée. Vous êtes sûre que ça va ? Voulez-vous que je vous laisse seule avec votre ... trouble ? Euh, il vous en reste de cette fiole ? Non, c'est parce que je cherchais à faire un cadeau à Jill, vous voyez, et ce parfum m'a l'air ... envoûtant. "

[ Les présentations de Jorun : ]
" Salut à toi, nordien ou autre. "
" T'inquiète pas de mes hommes, enfin je veux dire ceux de mon ami le Protector. "
" Du moment que tu pourfends du Gobelin, ça vaut toutes les cartes de visite. "
" Quoi qu'en ce moment on chasse du plus gros gibier. De l'homme-bête vois-tu, et pas du petit crois-moi. "
" Alors si tu veux rallier la bannière du Protector, bienvenue mon Gars. "
" Moi c'est Pirlouitet, protecteur du Protector. Le Protector c'est le gars derrière. Il est l'élu de Sigmar. "


[ Devant la taverne en construction : ]
[ J'imagine que c'est l'auberge qui m'a été promise ... ]
* Quoi, c'est ça mon auberge ? Une grosse tente en attendant mieux ! Et avec ça on voudrait que j'encense les palais (et les esprits si on y fait une bibliothèque) ? *
* Déception. Oui déception, c'est le sentiment qui domine. *
* Je me dirige vers le gars Atolf pour lui faire part de mon mécontentement quand soudain je me ravise. *
* Si l'auberge est en construction, c'est qu'elle n'est pas terminée. Et si elle n'est pas terminée, je vais peut-être pouvoir en superviser la construction. Et même faire modifier quelques éléments qui clocheraient. Par exemple une cuisine trop petite, un fourneau loin du point d'eau, ... *
* Je me dirige vers les ouvrier qui y oeuvre et m'enquiert de l'architecte qui dirige les travaux, exigeant, en ma qualité de futur propriétaire que l'on me montre les plans séance tenante. *
Amelia Wolffart
Ven 17 Sept 2021, 11:28
Amelia Wolffart - Sorcier - Niv. 3 (Maître) (humain)
| Remonter
[MJ Coquin va ]
https://images-wixmp-ed30a86b8c4ca887773594c2.wixmp.com/f/52c4a3ad-d416-42f0-90f6-570983e36797/ddpmldg-092f2ca5-f8d8-4253-939b-ff44f4a94715.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzUyYzRhM2FkLWQ0MTYtNDJmMC05MGY2LTU3MDk4M2UzNjc5N1wvZGRwbWxkZy0wOTJmMmNhNS1mOGQ4LTQyNTMtOTM5Yi1mZjQ0ZjRhOTQ3MTUuanBnIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0.t-W9KHbLuSYgYra9uFluAXYWbI662y4MA1mVirtPL2o

*Au camps, lorsque je le fouille, j'aperçois au sol, une petite fiole de parfumerie de luxe vide. Je l'attrape et l'approche de son nez. Et une délicieuse odeur de chèvre feuille m'assaille. Je me sens immédiatement apaisée et Très rapidement je subi un orgasme incontrôlé que je tente bon gré malgré de cacher devant l'halfeling. En me mordant les lèvres pour retenir mon plaisir et pour ne pas qu'il m'entende. Mais c'est si bon ça fait longtemps que je n'avais pas ressenti un tel plaisir. Je sens que je suis trempée...mais alors que j'apprécie ce moment, l'halfeling viens tout gâcher en m'interpellantemoticon
Je me retourne vers lui, le visage rouge de plaisir et de honte..
Amélia "Si tu en parle à quelqu'un je te transforme en serpillère !!"

*Puis je lâche la fiole, et me dirige sans demander mon reste, dans les Bois pour trouver un coin tranquille loin des regards, où je pourrais malgré moi descendre ma main, afin d'apaiser ce maléfice qui bouillonne en moi

Lorsque j'ai pleinement repris possession de mon corps, je me change étant donné que mes bas sont trempée puis je vais retrouver l'halfeling qui doit m'attendre, récupérant au passage la fiole qui cette fois je recouvre d'un tissu*

Sur le retour je me demande qui peut réussir à aussi bien préparer ce type de drogue et surtout quels sont les ingrédients pour le rendre aussi puissant... *

---
Au convoi. Je ferais mon rapport au Baron, évitant soigneusement de parler de ce moment d'égarement et en m'assurant d'être loin des oreilles baladeuses de l'halfeling qui pourrait faire un commentaire déplacé.

Amelia "Baron Adolf, j'ai le regret de vous informer que nous n'avons pas réussi à capturer la sorcière noir. En revanche nous avons découvert son campement, malheureusement, il n'y avait rien d'intéressant excepté une fiole vide. Dont mon analyse m'a permis d'identifier une odeur de chèvrefeuille qui aurait pour effet d'intensifier les sensations.

Par contre, je tiens tout de même à vous donner moi aussi mon avis. Même si j'ai du mal à l'admettre, Cette elfe semble très dangereuses et surtout très maligne, je suis donc d'accord avec Owenderyl. Nous devrions détruire l'épée. Au lieu de l'agiter sous son nez. Sinon qui sait ce qu'elle pourrait faire à vos habitants."


----
Plus tard, alors que je suis au milieu du convoi, à côté du Baron. Nous apprenons qu'il y a un combat à l'avant. Après quelques minutes d'attente les nouvelles viennent, accompagnées d'une nouvelle personne.. ressemblant à un Barbare qui se présente. Je reste donc silencieuse observant la réaction du Baron.

----
*Après ça, le voyage se fera sans encombre ou nouvelle rencontre. Finalement nous sommes arrivés à Vossheim. Mais alors que je ne m'attendais à rien, je suis quand même déçu. Ça ne mérite même pas le nom de ville encore moins de capital de province ! Bon au moins il y a quelques bâtiments, les plus importants. En attendant, que le temps se calme et que le Baron est tout organisé, je demanderai à m'occuper de ce qui sert de lieux de culture et non de culte.*

[Bienvenu à toi compagnons de beuverie anti elfe emoticon ]
Jorunn Thorvaldsson
Ven 17 Sept 2021, 13:56
Jorunn Thorvaldsson - Ecuyer (humain)
| Remonter
[ Avec Pirlouitet ]

*Après avoir écouter le semi-homme, je calme le jeu, range ma hache, replace mon bouclier sur mon dos et réajuste ma cape de fourrure sur mes épaules.

"Si vous avez besoin d'aide pour pourfendre des hommes-bête, je me ferais une joie de vous suivre, cependant, j'ai moi même à faire à Akendorf.
Je ne suis pas un soldat, et malgré qu'une telle invitation puisse-t-être largement accepter pour le plaisir, un bout de chemin à vos côtés m'éloignerait en temps et sans doute en lieu, de mon objectif.
Je me joindrai à votre troupe, mais pas gratuitement, je suis sur que le protecteur du protector, halfeling qui plus est, comprend naturellement que tout travail mérite salaire.
Allons, je suis sur que le protector a des choses à offrir et je ne suis point difficile en affaire. Que proposez vous ?"


[ Plus tard sur la route ]

* Bien que la solitude soit la meilleur des compagne de voyage, marcher avec tout ce convoi n'est pas à mon habitude.
La présence de tout ce monde, apaise la morosité et la monotonie habituelle de mon vagabondage. Ainsi, la joie au ventre ( peut être renforcée par un éventuel marché fructueux avec Pirlouitet et le Protector ), je ne peux m'empêcher de chanter à tue-tête pendant toute la marche.

[ https://www.youtube.com/watch?v=BzfU20coZ4o ]

" Ma mère m'a dit :
Un jour, j'achèterai
Une galère aux bonnes rames
Et je naviguerai sur de lointains rivages ;
Debout sur la proue,
Je dirigerai ma noble barque
Et dans ma quête du port,
J'abattrai de nombreux ennemis."


[ En arrivant à Vossheim ]

*Je ne m'attendais pas à arriver vers une ville, agréablement surpris mais avec une pointe de déception je me tourne vers la première personne à côté de moi. [ qui peut être un PJ si quelqu'un en a envie ]
" Les hommes-bêtes vivent dans des villes maintenant ? HAHAHAHAHAHAHAHAHAH" *Dis-je en éclatant de rire avant de reprendre
" Bon j'espère au moins que l'hydromel est bonne et que les femmes sont accueillantes"

* Je me dirige alors aussitôt vers l'auberge, et je me plante pas loin de Pirlouitet.
Vraiment déçu, je dis alors :

" Bah dis donc, elle a une drôle de figure cette auberge... Mais ou sont passées les dames de plaisir ? "
Adolf Pankraz
Ven 17 Sept 2021, 15:12
Adolf Pankraz
| Remonter
*Le combat à l'avant du convoi fut bref et sans conséquences. Adolf fait place pour aller voir ce qu'il en est et découvre un curieux énergumène:*
"Défends-toi d'invoquer le dieu de l'hiver ici ! Tu te trouves en territoire sigmarite, étranger. Tu es même en un lieu saint, berceau de l'Empire.
Que viens-tu faire ici, Jorunn le Nordic ? Et en quoi te distingues-tu des pillards de la ruine qui maraudent par-delà les terres du nord ? Tu as intérêt à répondre avec prudence, car de tes mots dépend ta vie.
Je suis le Baron Von Pankraz, seigneur de ces terres. Ici, en Vossheimland, la loi impériale règne; le culte sigmarite domine. Et nos ennemis ne connaissent aucune pitié...
Si vous avez de bonnes moeurs et de bonnes intentions, vous pouvez vous joindre à nous. La milice recrute. Le salaire est modeste, mais chaque homme bénéficie de deux repas chauds par jour et d'une couche au sec. Sinon, les chasseurs de primes ne manquent pas de travail. Des récompenses sont offertes à qui ramène des têtes de mutants ou de monstres."


*Sur le chemin, en compagnie d'Owenderyl, Pirlouitet et Amelia :*
"Vos mots sont avisés, Maître sylvestre. Et je partage votre avis que j'ai déjà communiqué à Pirlouitet : cette épée devrait être détruite sans attendre. Néanmoins, mon ami halfeling est un compagnon loyal et indéfectible. Et il m'a tiré plusieurs fois d'affaires. Je lui dois donc la faveur de le laisser maître de cette épée, tant que cela n'interfère pas avec l'ordre de la baronnie."

*En tête-à-tête avec Owenderyl, au sujet du jardin:*
"Je respecte votre besoin de voyage et de liberté. En effet, tout sédentarisme vous en éloigne. Néanmoins, veuillez considérer encore ceci:
Partout dans le Vieux Monde, les forêts souffrent et se meurent. Les peaux-vertes les souillent; les mutants les contaminent; les destructeurs les brûlent. Certes, votre peuple protège de vastes étendues sylvestres. Et je le respecte infiniment pour cela. Mais ces étendues reculent petit à petit. N'est-il pas de votre devoir d'en faire croitre de nouvelles afin non-seulement d'en assurer la survie, mais aussi leur expansion ? Ce jardin n'a pas à être à votre charge; des humains éduqués pourraient se charger de l'entretien de ce paradis. Il ne serait pour vous qu'une halte au milieu de vos pérégrinations incessantes. L'occasion d'y planter à chaque visite les nouvelles essences découvertes durant vos voyages."


*Plus tard, le retour à Vossheim sera pour Adolf un grand moment solennel empli d'émotions. Il fait sonner l'olifant et rouler les tambours pour annoncer son arrivée. Le convoi est mis en ordre pour enjoliver son entrée. Le carrosse de la nouvelle baronne est hâtivement décoré; les chevaux sont rapidement décrottés.*
"Ca y est, ma mie, nous y sommes ! Arrangez votre vison et votre toque, il faut vous montrer et saluer votre peuple. Point de pompe à la mode des cours décadentes, mais un vrai contact, humain, chaleureux, avec nos frères et nos soeurs de foi avec qui nous partagerons la vie dure ici en montagne."
*Adolf ordonne au clerc du convoi de déployer ses objets de culte ; une véritable procession est organisée; des cantiques sont entonnés. C'est un cordon de dévotion qui se faufile dans Vossheim afin d'en renouer les liens.
Les visages des gardes semblent inquiets, mais Adolf leur adresse des signes amicaux. Quoi de plus normal, envers ces hommes avec qui le Protecteur a combattu côte à côte, il y a à peine deux ans. Point de rapport de seigneur à sujets entre eux, mais un lien de frères d'armes. Seul Sigmar a décidé de leurs trajectoires différentes.
Les constructions ont bien avancé: les enceintes assurent la sécurité; la maison seigneuriale est suffisamment spacieuse; le fortin du chapitre est presque achevé; la chapelle est déjà fonctionnelle. Mais il reste évidemment beaucoup à faire, dans l'immédiat et dans les jours suivants. Adolf ne chôme pas:*
"Faites installer la baronne et sa suite; veillez à leur confort !
Que mes compagnons proches puissent bénéficier d'un dortoir au castel.
Faites-moi parvenir un rapport sur l'état des stocks et de la trésorerie. Il faut nous préparer à l'hiver.
Maître Barzak, nous devons nous entretenir. Il y a tant de monde à héberger. Je me demandais si une mine désaffectée proche pourrait abriter au sec tous ces braves pélerins.
Et dès le retour des beaux jours, est-ce que le clan nain serait intéressé à soutenir la construction d'un nouveau village ? On dit le Plateau des Entremonts très fertile. Des cultures humaines pourraient approvisionner les Karaks et Vossheim, tout en occupant les pélerins; tout le monde serait gagnant. Owenderyl pourrait sélectionner des plantes adaptées à notre climat.
Une dernière chose, Maître Barzak. Est-ce que vos sapeurs pourraient piéger la grotte impie ? De mon côté, je chargerai mes patrouilleurs d'espionner régulièrement pour déceler les prochaines visites et le déclenchement des pièges. Nos deux peuples doivent s'allier pour contrer cette menace.
Que le capitaine me fasse un rapport sur l'état de la région et les dangers. Des attaques récentes ?
Et où est l'intendant qui m'avait promis un état des fournitures ? Les priorités sont maintenant le grenier et l'auberge. Pirlouitet a faim et vous ne voudriez pas contrarier un halfeling affamé, non ?
Comment vont les troupeaux de moutons ? Les premières tontes ont-elles été fructueuses ? La Magistresse Amelia ici présente est intéressée à développer des moyens de tissage.
Faites-moi entrer le messager de Pankrazgrad; j'espère qu'il amène de bonnes nouvelles de mon ami le chevalier Alexei Manoff !
Et que la milice renvoie et disperse cette caravane de gitans; nous n'avons pas besoin de voleurs mécréants !"
Jorunn Thorvaldsson
Ven 17 Sept 2021, 17:11
Jorunn Thorvaldsson - Ecuyer (humain)
| Remonter
[ Discussion avec Adolf Pankraz ]

"Monseigneur, pardonnez moi si je vous ai offensé d'une quelconque manière. Je ne suis point de ceux qui se querellent au sujet des dieux et en tant qu'homme de foi je respecte l'adoration de ceux qui honorent leur divinité comme j'honore la mienne. Malgré une différence de culte, je suis sur que deux hommes pieux peuvent s'entendre, si ce n'est dans la croyance c'est sans doute dans la ferveur et leur dévotion qu'ils peuvent se reconnaitre.
Monseigneur, je ne suis point un ennemi de Sigmar, et je ne suis en rien associé aux pillards que vous évoquez. Je suis sur la piste d'Ulricain qui, je le crois, se dirigent vers Akendorf, si vous voulez en savoir plus, nous pourrons nous entretenir mais l'endroit n'est pas des plus agréable pour conter des histoires. Que ferez un maraudeur ici, seul et vulnérable ? Je vous prie, baron, de respecter l'adorateur d'Ulric que je suis car je respecte Sigmar et je foule ses terres sacrées en lui demandant la permission et toujours en respectant son nom.
Si vous acceptez un loup blanc à vos côtés, je me ferait un plaisir de vous rejoindre surtout si vous payez par tête de monstre ramenées."
Adolf Pankraz
Sam 25 Sept 2021, 07:18
Adolf Pankraz - Noble / Aristocrate - Niv. 1 (humain)
| Remonter
[Désolé pour l'attente. emoticon ]

*Au premier abord contrarié, Adolf semble maintenant intrigué par le nouveau venu.*

"Tu as un langage bien soigné pour le barbare nordique que tu prétends être. D'autant qu'un maraudeur seul et vulnérable, comme tu le dis, n'a rien d'anodin pour moi. Tu pourrais être l'éclaireur d'une bande en approche. Mais soit. Car j'aime ton évocation du respect que peuvent éprouver deux hommes pieux dans des fois différentes. C'est empli d'une grande sagesse.
Si les pillards, les spadassins et les fauteurs de troubles sont persécutés ici, les chasseurs de primes sont les bienvenus. Et ce n'est pas le travail qui manque, par Sigmar. Crois-moi, tu auras l'occasion de devenir riche. Nous avons des peaux-vertes en débandade, des hommes-bêtes sacrilèges, forcément quelques hérétiques dissimulés parmi les pélerins et... une sorcière elfe. Celle-là est une prime de choix. Et la Magistresse Amelia ici présente court après des sorciers renégats réfugiés dans les Principautés.
Je suis un homme de parole et je paierai généreusement chaque prime. Mais si tu veux devenir plus qu'un chasseur et gagner ma confiance, il va falloir m'en dire plus sur toi et ces Ulricains que tu cherches..."
Jorunn Thorvaldsson
Sam 25 Sept 2021, 12:36
Jorunn Thorvaldsson - Ecuyer (humain)
| Remonter
* Content de voir que le baron semble être enclin à la discussion, je poursuis. Je ne sais pas bien où donc tout ça pourra me mener, mais l'appel du combat qu'il évoque commence à faire bouillir le nordique que je suis.

* Mon seigneur, la sagesse est un mot d'un rang bien élevé pour qualifier le guerrier que je suis. Mais je suis heureux que nous puissions nous entendre et nous respecter. Je suis un ami du vers et des skalds, c'est ainsi que nous nommons les poètes dans ma contré. Mon parler n'est pas celui des nobles impériaux, mais j'espère qu'il vous siera.
L'argent ne m'intéresse guère, mais je m'accomoderai des quelques richesses que sa seigneurie m'accordera lorsque je lui présenterai mon tableau de chasse.
Au sujet des Ulricains mon seigneur, je vous épargnerai la longue histoire qui est la mienne , mais je peux, en abregeant le plus possible, tenter de vous laisser y voir plus clair.
Je suis lié au culte d'Ulric, car je peux dire sans me tromper, qu'il m'a sauvé la vie. Je souhaite depuis rejoindre les templiers du loup blanc, mais pour ce faire, je dois faire mes preuves. Je suis sur la trace de ces Ulricains, malgré le fait que je ne connais point leurs intentions, pour leur prêter main forte si le besoin s'en fait sentir. Je pourrai ainsi prouver ma valeur et ma foi, et débuter mon ascension pour devenir templier.


Amelia Wolffart
Sam 25 Sept 2021, 14:56
Amelia Wolffart - Sorcier - Niv. 3 (Maître) (humain)
| Remonter
https://media4.giphy.com/media/WrNfErHio7ZAc/200.gif

*Alors que j'écoute attentivement la discussion entre les deux hommes. Le Baron révèle sans préoccupations mon identité ainsi que ma mission secrète emoticon emoticon
Je ne sais même pas quoi dire ! Heureusement le guerrier ne semble pas y prêté attention. En revanche je vais devoir Parler au Baron! *
Pirlouitet
Dim 26 Sept 2021, 06:55
Pirlouitet - Fournisseur de composants (halfeling)
| Remonter
" Alors comme ça tu es en mission secrète ! Je me disais aussi, avec tes pouvoirs, tu ne pouvais être une simple magicienne. "
" Enfin avec moi, tu es tranquille, je suis une vrai tombe. "
" D'ailleurs, il faudra un jour que je te raconte une mission d'infiltration que je réussis naguère. A ça, pour être du secret, c'était du secret. Même aujourd'hui on n'a pas le droit d'en parler. Mais avec toi c'est pas pareil, puisque tu es de la partie. En tout cas, va falloir que tu me parles un peu tes sorciers renégats, des fois qu'on les rencontre. En tout cas, elle a de la classe ta mission secrète. Je comprends mieux pourquoi tu venais avec moi chercher l'elfe noire. Tu crois qu'elle en est de ta conspiration ? "
Adolf Pankraz
Mer 29 Sept 2021, 13:30
Adolf Pankraz - Noble / Aristocrate - Niv. 1 (humain)
| Remonter
[Désolé Amelia, mais avec l'aventure qui s'étire de plus en plus, difficile de garder en tête tous les éléments.
En même temps, Adolf ne verrait pas en quoi pourchasser des sorciers renégats devrait rester secret. Autant le dire à tous et poser des avis de recherches. Non ? emoticon Adolf manque de subtilité pour ce genre de magouilles de filou. Il essaie tout juste d'apprendre les manigances politiques. Et c'est déjà beaucoup pour son esprit limité.]

*Ce Nordik est décidément bien original.*

"Un guerrier-poète, ça alors ! Alors si les odes épiques t'attirent, tu ferais mieux de rester dans la région, car les péripéties ne manquent pas ! Tu ne seras jamais en manque d'inspiration, crois-moi ! Nous avons déjà un peintre qui a réalisé une fresque des exploits sigmarites. Et aussi des sculpteurs qui façonnent des idoles pour les pélerins. Alors ta poésie trouvera un écho artistique.
Et puisque tu aspires à rejoindre le dieu de l'hiver, sache que survivre à cette saison ici, dans ce col, est une épreuve sacrée ! Demande à ceux qui viennent d'y survire et qui ont encore tous leurs orteils...
Alors crois-moi, tu devrais poser ton baluchon quelques temps. Et ne t'inquiète pas pour tes templiers ulricains qui sont dans la plaine de l'autre côté; ils finiront bien par passer ici, c'est le seul col possible."
Jorunn Thorvaldsson
Mer 29 Sept 2021, 19:10
Jorunn Thorvaldsson - Ecuyer (humain)
| Remonter
"Mon seigneur, vous me faites honneur en insistant. Vous savez parler à l'orgueilleux guerrier en moi que je m'efforce de taire. C'est entendu, je resterai à vos côtés pour les prochains temps à venir. J'espère que la compagnie d'un nordique qui ne peut s'empêcher de maladroitement manier les mots vous siera à vous et vos gens.
J'attendrai le passage des Ulricains et puisse le dieu de l'hiver entendre mes appels lorsque je braverai l'hiver en son nom.
En attendant, ma hache est votre.
Et maintenant avec tout le respect que je vous dois, j'espère que vos femmes me feront un chaleureux accueil et que votre bière est bonne et inépuisable."


*Dis-je le sourire au lèvres et l'air fière !
Slannael Laurëlornalim
Mer 29 Sept 2021, 19:22
Slannael Laurëlornalim - Champion de Justice (elfe)
| Remonter
[
Mes chers joueurs, des aléas irl m'empêchent de m'impliquer autant que je le voudrais . Je tente de vous répondre prochainement quand même.
]
Adolf Pankraz
Jeu 30 Sept 2021, 14:05
Adolf Pankraz - Noble / Aristocrate - Niv. 1 (humain)
| Remonter
[Ok, cher MJ, fais au mieux. Et merci pour les nouvelles.]

"Détrompe-toi, Jorunn-du-nord. Tu n'es pas ici à Middenheim-la-débauchée. Tu arrives en un lieu saint, destination de pélerinage. L'heure n'est pas à la luxure ou à la dépravation, mais à la dévotion. Les pénitents y trouvent bon accueil, tandis que les dévergondés sont éconduits.
Je ne connais pas les moeurs ulricaines, mais il me semble qu'un aspirant templier devrait montrer une conduite exemplaire et droite...
Tu devrais plutôt garder ta vigueur pour tes trophées. Sache encore que ces montagnes regorgent de loups. Que tu les chasses pour les éradiquer ou les dresser m'importe peu. Mais un Ulricain comme toi devrait savoir que les orcs qui maraudent par ici asservissent les loups pour s'en faire des montures. Je le sais car nous en avons combattu il y a deux ans alors que j'arpentais ce col pour la première fois. Notre troupe fut alors embusquée par une horde de ces monstres montés [cf. notre précédente quête]. Alors si tu as un quelconque intérêt pour les loups, tu devrais empêcher cela. Si tu le souhaites, je pourrai te présenter à mon capitaine des éclaireurs pour qu'il t'indique les régions les plus sensibles."
Jorunn Thorvaldsson
Jeu 30 Sept 2021, 22:15
Jorunn Thorvaldsson - Ecuyer (humain)
| Remonter
*Lorsque le baron m'explique qu'il n'y aura ni prostitués, ni fêtes je ne peux m'empêcher de cacher un léger air renfrogné.
Mais lorsqu'il évoque les loups, il captive toute mon attention et les quelques phrases qui précédaient sont déjà oubliées.
Je prend un air sérieux et je boue à l'intérieur. Une lueur traverse mon regard, incapable de cacher la colère qui monte.

"Si des peaux vertes maltraitent les fils d'Ulric, vous n'avez qu'à m'indiquer leur direction et alors ils découvriront la fureur d'un nordique.
Je pense que vos coffres ne contiennent pas assez de trésors mon seigneur, pour payer toutes les têtes qui tomberont sous le coup de ma hache.
Mais je vous l'ai dit, la richesse est pour moi un fardeau, si il s'agit de sauver les fils du seigneur de l'hiver, ce sera gratuit.
Dites à Jorunn le vieux loups ou ils se cachent, et le soleil se lèvera sur un camp jonché de corps, saccagé par les flammes, et si je dois y laisser la vie c'est qu'Ulric aura jugé bon que je quitte ce monde."
Adolf Pankraz
Ven 01 Oct 2021, 13:15
Adolf Pankraz - Noble / Aristocrate - Niv. 1 (humain)
| Remonter
"Oui, maintenant qu''on en parle, ça me rappelle cet éclaireur blessé qui, dans son délire, avait mentionné un shaman gobelin monté sur un loup majestueux. Il divaguait et rapportait que le fauve farouche était contraint par une sorte de harnais de chaines qui maintenait également une pierre luisante - probablement magique - incrustée dans le crâne de l'animal. Le pauvre éclaireur avait rejoint le jardin de Morr le matin suivant. Aussi ne sait-on pas s'il disait vrai. Mais ce qui est certain, c'est qu'un tel loup harnaché n'a jamais été retrouvé sur le champ de bataille...
Quant au lieu le plus sensible autour de Vossheim, je dirais le plateau ombragé. Non, plutôt la combe aux airelles. Oui, c'est bien ça. On y accède depuis le goulet gris ou depuis la bergerie de Jildrey, à mi-chemin vers le défilé goguenard qui mène à Kazid Mintulaz. Je me souviens que des pâtres avaient tenté d'y mener leur troupeaux de chèvres, mais la menace de loups et de peaux-vertes était trop présente."
Amelia Wolffart
Ven 01 Oct 2021, 14:14
Amelia Wolffart - Sorcier - Niv. 3 (Maître) (humain)
| Remonter
[Pirlouitet est un sorcier, lui il arrive à lire dans les pensées d'Amelia emoticon
Adolf dans ce cas là on envoie un répurgateur pas une sorcière emoticon ]

*Le sauvage est encore entrain de parler avec le Baron mais leur discussion prend une drôle de tournure. En plus de vouloir affronter des gobelins, maintenant il veut des filles de joie. De mieux en mieux, à lui seul il caractérise les hommes. Eux qui ne pensent qu'à se battre, boire et s'envoyer en l'air !
Heureusement que le Baron le recadre. Enfin lui et son fanatisme poussez à l'extrême n'est pas forcément mieux. Il serait capable de profiter d'une fille après avoir "entendu" la voix de Sigmar.
Bon... au moins l'autre semble vouloir réglé le problème des peaux vertes et ça ce n'est pas pour me déplaire. Moins d'ennemis égal moins de risques pour moi.*

Jorunn Thorvaldsson
Ven 01 Oct 2021, 14:31
Jorunn Thorvaldsson - Ecuyer (humain)
| Remonter
"Mon seigneur, je vous remercie pour ces précieuses informations, et maintenant si vous le permettez, je vais me rendre au plateau ombragé.
Si vous jugez bons que certains de vos hommes m'accompagnent ou si certains de vos électrons libres souhaitent se joindre à moi, je n'y vois pas inconvénients.
Dans le cas contraire je m'y rendrai seul."
Slannael Laurëlornalim
Lun 04 Oct 2021, 21:48
Slannael Laurëlornalim - Champion de Justice (elfe)
| Remonter
*L'ulricain nordique fait connaissance avec le Baron local. Leurs échanges sont rugueux mais sincères.
Finalement, ils semblent se comprendre.
Aussi une entente d'intérêt commun pourrait s'envisager puisque leurs objectifs ne semblent pas si différents au final. La magicienne saura pour la prochaine qu'il est nécessaire d'etre plus prudente. Visiblement, les nobles ne pas tous un sens de la discrétion adaptée aux missions qui la concerne.

L'arrivée à Vossheim ne se fait pas sans émotion.
Le Baron vous a confié vos titres et fonctions. Ainsi, il compte sur vous pour faire preuve d'astuces dans l'accomplissement de vos tâches dans la construction et le développement de Vossheim.

Par générosité ou volonté du noble couple, vous êtes intégrés à sa cour.
Une manière de vous recevoir et vous héberger directement dans la maison seigneuriale.
L'intendance est rapidement prise en charge par la jeune épouse de la baronne qui lui a bien fait comprendre qu'il était hors de question qu'elle est un statut de potiche.

Ainsi, les premières analyses indiquent que les stocks ne sont pas folichons au vu du nombre de la population qui vient d'arriver.
La trésorerie, sans être exceptionnelle, permet d'assurer le solde et l'entretien de vos forces.
Mais il va falloir trouver des fonds ou réorganiser les effectifs pour terminer l'élaboration de plusieurs constructions.

Dans tous les cas, votre arrivée a revitalisé la colonie grandissante en pleine reconstruction.
Certains d'entre vous sont les Héros du Vossheimland et rien que par votre présence, vous rayonnez auprès de la population dés½uvrée par leurs conditions et qui s'inquiète de l'hiver approchant.

Cependant le constat est bien là. Il ne sera pas possible d'assurer l'hébergement de tout ce monde dans Vossheim durant un hiver complet.
Et pour Barzak, ce n'est pas envisageable de recueillir autant de monde. Il va vous falloir trouver une autre alternative.

Le capitaine prend aussi ses fonctions. L'expérience qu'il apporte n'est pas négligeable.
Il va avoir besoin de quelques jours pour fournir un état sécuritaire de la situation de la région. *

[Pour info, je vous laisse intervenir sur les demandes du Baron concernant Vossheim.]

*Le messager de Pankrazgrad est finalement reçu.
Sa tête ne vous est pas inconnu. Il s'agit bien évidemment d'un des kislévites s'étant battu à vos côtés.

Il annonce son message :

"Mon seigneur, ses amis et conseillers,
je suis ici sur ordre du Seigneur Manoff.
Il vous envoie ses respects et il a hâte que vous puissiez venir dans son fief pour constater par vous-même le bon travail qu'il organise pour développer votre territoire.
Par ailleurs, une principauté voisine située à proximité de la rivière du tonnerre a sollicité une entrevue avec vous Baron, le seigneur de ses terres.
Mon Seigneur demande donc que vous le rejoignez à PankrazGrad afin de préparer votre visite dans ce domaine frontalier.
Il demande également votre avis au sujet d'un groupe de mercenaire Ulricain qui semble hostile à notre Baronnie et présentement basé dans la principauté sous obédience d'Akendorf.
Ainsi, même s'il sait pouvoir tenir la position, il s'inquiète d'une prise en étau de sa colonie entre la principauté de la Rivière du Tonnerre et d'Akendorf.
Il vous fait dire que ses troupes sont prêtes à tout mais qu'elles restent peu nombreuses pour faire face efficacement."


*En parallèle, les Gitans qui espéraient faire une escale dans Vossheim seront "invités" à quitter les lieux.
Ils ne seront pas très contents. Certains montreront pourtant de jeunes enfants et des bébés aux gardes qui les expulseront du camp provisoire qu'ils avaient établis.
Mais peu importe car la volonté du Baron sera respectée. *

[Je suis toujours court niveau temps. Mais je ne veux pas vous laisser en plan. Si besoin de précision dites-le moi explicitement]
Adolf Pankraz
Jeu 07 Oct 2021, 14:39
Adolf Pankraz - Noble / Aristocrate - Niv. 1 (humain)
| Remonter
[Pour un MJ occupé, c'est une bonne relance que tu nous fais emoticon .]

*Même si le messager est familier, la bonne surprise est de courte durée puisque son message est inquiétant. A l'évocation de mercenaires ulricains, Adolf tourne un regard inquisiteur vers Jorunn. Le Nordic comprend que des explications seront nécessaires.*

"Merci, messager, je t'ai bien entendu.
Saurais-tu m'en dire plus sur ce domaine qui m'invite ?
Et Akendorf, quelles sont les dernières nouvelles ? Si je me souviens bien, les moutons font aussi partie de leur économie [cf. la bibliothèque impériale ]; la famille de notre alliée Amelia pourrait aussi fournir des machines à tisser...
Que le chef des éclaireurs vienne me faire un rapport sur l'état des routes. Sera-t-il possible de nous rendre à cette convocation et d'en revenir avant l'hiver ? Ou faudra-t-il attendre le printemps ?
Que l'intendant me fasse apporter les cartes. Il me faut voir la situation des Principautés bordant Pankrazgrad. Je me souviens de Munzig et j'ai besoin de savoir si elle est indépendante ou vassale."


[Pour mémoire à mes compagnons:
"Faites installer la baronne et sa suite; veillez à leur confort !
Que mes compagnons proches puissent bénéficier d'un dortoir au castel.
Faites-moi parvenir un rapport sur l'état des stocks et de la trésorerie. Il faut nous préparer à l'hiver.
Maître Barzak, nous devons nous entretenir. Il y a tant de monde à héberger. Je me demandais si une mine désaffectée proche pourrait abriter au sec tous ces braves pélerins.
Et dès le retour des beaux jours, est-ce que le clan nain serait intéressé à soutenir la construction d'un nouveau village ? On dit le Plateau des Entremonts très fertile. Des cultures humaines pourraient approvisionner les Karaks et Vossheim, tout en occupant les pélerins; tout le monde serait gagnant. Owenderyl pourrait sélectionner des plantes adaptées à notre climat.
Une dernière chose, Maître Barzak. Est-ce que vos sapeurs pourraient piéger la grotte impie ? De mon côté, je chargerai mes patrouilleurs d'espionner régulièrement pour déceler les prochaines visites et le déclenchement des pièges. Nos deux peuples doivent s'allier pour contrer cette menace.
Que le capitaine me fasse un rapport sur l'état de la région et les dangers. Des attaques récentes ?
Et où est l'intendant qui m'avait promis un état des fournitures ? Les priorités sont maintenant le grenier et l'auberge. Pirlouitet a faim et vous ne voudriez pas contrarier un halfeling affamé, non ?
Comment vont les troupeaux de moutons ? Les premières tontes ont-elles été fructueuses ? La Magistresse Amelia ici présente est intéressée à développer des moyens de tissage.
Faites-moi entrer le messager de Pankrazgrad; j'espère qu'il amène de bonnes nouvelles de mon ami le chevalier Alexei Manoff !
Et que la milice renvoie et disperse cette caravane de gitans; nous n'avons pas besoin de voleurs mécréants !"
Adolf
]
Jorunn Thorvaldsson
Dim 10 Oct 2021, 20:27
Jorunn Thorvaldsson - Ecuyer (humain)
| Remonter
*Une fois arrivé en ville, je me précipite vers l'auberge, étonné de voir Vossheim envahie par le monde, je suis obligé de me frayer un passage pour arriver à destination. Dépité de voir que la taverne n'a rien de la bonne vieille bâtisse aux odeurs de houblons et de bois fumé. Mon attention se laisse attirée par le messager.
J'écoute attentivement jusqu'à entendre parler des hulricains.

"Mon seigneur, si vous permettez que je prenne la parole. Je ne sais rien des objectifs de mes confrères, en revanche je trouve fort étrange que des hulricains s'attaquent à vos terres, vous, qui pourfendez les tueurs de loups.
Il doit y avoir une explication, si vous y consentez, j'aimerai pouvoir engager des pourparlers avec eux.
S'il s'avère que ces mercenaires se soient détournés de l'enseignement du père de l'hiver croyez bien que je serai le premier à planter ma hache dans leur coup.
Peut-être sont ils manipuler par quelques stratégies ou que sais-je.
J'ai promis de vous servir pendant les prochains temps et je possède à votre égard un profond respect, soyez sûr qu'avec votre consentement, je denouerai cette situation à vos côtés.
Si de par cette hostilité avec ce groupe, ma présence vous irrite, à votre ordre je m'en irai."