Veuillez patienter...

Les larmes de la montagne

Friedrich Ocelot
Mer 29 Juil 2020, 21:06
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
* L'après-midi à Ulthuan *

* Ethufain nous indique que le temple de la Déesse Lileath n'admet plus de visiteurs pour une raison religieuse. Ces guerriers portant une hache sont impressionnants et je hoche la tête, lorsqu'elle nous invite à prendre congé.
Plus tard, je lui demanderai alors : *

Friedrich : " Ethufain... Pourrais-tu m'en dire d'avantage sur le culte de la déesse Lileath, je te prie ? J'allais faire un don important : une part des richesses récoltées sur l'île volante, mais... Serait-ce un affront ? Comment cela serait-il pris ?
En fonction de ta réponse, je me raviserai ou bien, je donnerai effectivement une part du butin en guise de ma bonne foi.
Vois-tu, la Déesse s'est manifestée à moi, lorsque nous traversions Athel Loren et m'a remis cette épée qui me donne courage et détermination. Depuis, je combats en son honneur contre les engeances du Chaos... J'estime normal qu'une part de ce que je parviens à récupérer par mes bonnes actions lui revienne, afin d'enrichir le culte, mais... Que je vois tout ce faste. Je me demande s'il ne vaudrait pas mieux que je fasse ce don au culte voué à la Dame en Bretonnie, qui en aura peut-être d'avantage besoin ? Eclaire moi, je te prie. Je t'en serai reconnaissant. "


...

Avec l'Empereur

* L'officier me répond avec un pragmatisme propre aux militaires. Je l'écoute avec attention, hochant la tête pour indiquer que je comprends ses paroles et lorsqu'il a terminé, je n'ose insister d'avantage.
Aucune nouvelle alarmante de la part du Comté : c'est rassurant. Mais à quoi donc fait allusion ma vision cauchemardesque ? Le futur, éventuellement ?
Impossible de le savoir.
Je conclus cependant l'entrevue en remerciant l'officier avec sincérité : *

Friedrich : " Je vous remercie, Officier, et je comprends. Lorsque nous passerons pas Leicheberg, je m'empresserai de vous informer du mieux possible de la situation pour vous donner une mise à jour la plus complète possible.
Gloire à Sigmar ! Gloire à l'Empereur ! "


...

La Couronne d'Or

* Yelena me ramène à la réalité et les visites des biens, d'avantage encore !
Je suis surpris par les prix exorbitants pratiqués ici, dans la capitale. Pour le prix d'une maison complète dans le Stirland, on a seulement une pièce, ici. Moi qui espérais offrir un mode de vie noble à Altdorf, je déchante.
A Yelena : *

Friedrich : " Mmmh... J'ai été bien crédule. Il vaut mieux en effet que tu m'attendes à Leicheberg, dans le domaine familial. Et avec le butin que l'on ramène, nous pourrons nous offrir les services de domestiques qui prendront soin de toi. "

* Le passage par la guilde des Médecins est plus court, grâce notamment à la notoriété gagnée par notre expédition.
Je ne demande rien en échange, si ce n'est que ces ingrédients et mes connaissances glanées pendant mon voyage permettent de faire avancer la médecine, pour la gloire de Shallya.
Le temps a filé à une allure ! Mon plan de faire les tours d'orfèvres de la capitale devra attendre demain, car nous sommes attendus à la Couronne d'Or. *

...

* Le soir venu, Ludwig nous fait l'honneur de sa présence : le temps d'un verre seulement. Car Klaus prend cependant le parti d'en rester là avec la tavernier qui m'avait mis sur la piste de Kislev. Cela, je ne l'oublie pas. Je note cet échange dans un coin de ma tête et ferai en sorte de croiser la route du tavernier, lorsque Klaus lui aura remis l'arme à feu.
J'ai peut-être quelques services à lui demander et si ma notoriété peut servir ses desseins , nous pourrions trouver un terrain d'entente...

...

* Lorsque Vetrovaya, son père et une mousquetaire arrivent, je me lève et les salue avec un sourire amical. Je demande à ce qu'une table et trois chaises soient mises à leur disposition, au plus près de la nôtre.
James arrive également, mais celui-ci semble différent. Je l'observe avec attention.
Pendant ce temps, Jacob se présente et je sers moi-même un verre du vin qui nous a été servi à chacun des nouveaux invités, demandant à tous, par politesse s'ils boivent. Pavel commande pour sa part du kvas. Soit. Constance acceptera-t-elle que je la serve ?
J'enchaine alors, amical à l'intention de Vetrovaya : *

Friedrich : " C'est un plaisir de vous retrouver saine et en bonne santé, Vetrovaya. Que Shallya soit louée. "

* Je souris à la jeune femme, qui semble pourtant exténuée. Je jette un oeil aux bijoux qu'elle porte et me demande si elle a gardé le bijou familial que je lui avais offert en remerciement. Puis me tourne vers Pavel en inclinant légèrement la tête de déférence, jetant également un sourire poli à la mousquetaire : *

Friedrich : " Et c'est un honneur de rencontrer le père de la femme qui nous a prêté un concours inestimable pour démêler les intrigues de Kislev. Je suis Friedrich Ocelot, de Leicheberg, dans le Stirland. Je suis médecin et m'assure que ce groupe est... en bonne santé et ne manque de rien. Je veille également à ce que les dieux nous gardent en bonne estime, en priant pour la réussite de notre entreprise.
Je n'étais cependant pas certain d'avoir tout compris lors de notre entretien avec sa Majesté l'Empereur... Mais vous levez mes doutes : je suis ravi de vous compter parmi nous jusqu'à notre... destination.
Et ainsi, vous nous accompagnerez, Mousquetaire... Soit. "


* Grâce aux apparats offerts par les elfes d'Ulthuan, j'arbore une tenue élégante en cuir, qui rappelle cependant l'habit typique du médecin : sombre et dépourvu de fioriture. Je suis assez grand et élancé, mais ne possède certainement pas la musculature de Pavel ou de James. Mon regard perçant semble analyser les faits et gestes de chacun de mes "patients" avec une grande attention, comme si aucun détail ne semblaient échapper à mes yeux d'ocelot. J'ai presque dépassé la quarantaine, maintenant. Même si je suis reposé, je garde tout de même des cernes profondes, témoins des horreurs dont j'ai pu être le spectateur pendant nos périples. Mon parler lent et mon accent trahissent mes origines Stirlandaises.
Je tâche de prendre soin de moi et de ma moustache, que je triture lorsque je suis plongé dans mes pensées, ô combien nombreuses...
A ma ceinture, je garde précieusement ma trousse de médecin portable, un masque à long bec rempli d'herbe et de fleurs odorantes, ainsi qu'un fourreau contenant une épée mystérieuse dont la garde et le pommeau sont finement ouvragés.
Je ne l'ai actuellement pas avec moi, mais Constance pourra par le futur, remarquer que je porte également une rondache dont un corbeau noir de jais orne le métal... *

https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/flint_1059.jpg

Je finis par hausser un sourcil interrogateur en regardant la Bretonienne. Elle semble connaitre Vetrovaya et son père. Je la laisse se présenter, même si l'idée de compter parmi nous une personne que je ne connais point ne m'enchante guère... *

Friedrich : " Oh et... permettez-moi de finir les présentations. Voici Yelena... de Kislev. Elle est navigatrice et une artiste très douée. Mais je te laisse exposer à nos invités tes talents, mon amour. Yelena nous accompagnera jusqu'à Leicheberg et non plus loin. Elle logera dans mon domaine familial avec notre enfant.
Ainsi, Ser Ozhidayev, je pense que vous comprendrez les raisons de ma curiosité pour cette région en particulier. "


* Je souris amoureusement à Yelena en lui prenant la main, avant de revenir à nos invités et laisse mes compagnons se présenter, alors.
Je reviens alors vers James et lui sers un fond de verre, profitant de cette occasion pour m'enquérir de son état. Sans pudeur, je pose ma main sur son front pour vérifier qu'il n'a pas de fièvre et pose deux doigts sur sa carotide.
Son rythme cardiaque est... normal ?
A demi-mots pour mon ami : *

Friedrich : "Tout... va bien, James ? Tu sembles... différent. "

* Je jette un regard interrogateur à Pavel et Vetrovaya.
Mais que s'est-il passé ? Et... qu'a-t-il fait de son armure dont il ne se sépare jamais ?! Je reste coi devant ce changement... *
Klaus der Blutiger
Mer 29 Juil 2020, 21:17
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
@Borgar

"Bien me voilà éclairé, nous passerons donc par le Sud et si nous avons de la chance nous croiserons Ulther Marteau de Pierre et obtiendrons son aide afin de faire choir un juste courroux sur ces elfes renégats."

Test de chance Résultat du jet (1D100) : 50.

@Ludwig

"J'avais en discuter avec mes compagnons et on t'fera savoir ce qu'il en est. Après tout, chacun ne mérite t'il pas une seconde chance, nous verrons!"

@Constance

#En Bretonnien#

"Je me nomme Klaus der Blutiger et la boule de poil à côté de moi c'est ReiBzhan. J'suis un voyageur qui s'est trouvé pris par hasard dans l'echeveau du destin. Il semble que vous soyez vous même prête à mettre le doigts dans ses mailles. Soyez la bienvenue parmi nous, si Pavel vous recommande je n'ai aucun doute sur vous. "

*À la fin de son salut, Klaus remarque que James est là, mais différent ! Où est donc ce foutu machin dont il ne se départir jamais?*

" James par Taal, cette saloperie d'armure... Tu... Tu l'as ôtée ? Finalement !
J'en suis très heureux, mais comment ? "


@Pavel

" Nous aussi on a bien cru passer l'arme à gauche à plusieurs reprises. C'était malgré tout un voyage fantastique et surtout sa conclusion, en demie teinte, pour certains (il jette un regard peiné à Yelena) est à notre avantage, le camp de la vie à un coup d'avance malgré les machinations du destin.

Ah Parravon ! Les nains n'ont pas la mémoire courte. Disons que j'avais besoin de me détendre et de grappiller quelques pièces. Je me suis surpris moi même, figure toi !
Et ta quête de rédemption ? "
James Steiner
Mer 29 Juil 2020, 21:53
James Steiner - Assassin (humain)
| Remonter
Au grand temple de Sigmar
*Je me réveille difficilement. J'ai mal partout qu'est ce qui c'est passé? A oui j'ai affronter Pavel. Mais pourquoi déjà, Mon armure ? Quelle armure ?
Lorsque j'ouvre les yeux, je suis allongé sur le dos, simplement vêtu de mon armure de maille. Au loin je vois l'armure de plaque toute cabossée que je mettais tout le temps avant. Autour de moi il y a Pavel et sa fille. J'essaie alors de me redresser. *

"Pa.. Pavel. J'ai l'impression de me réveiller d'un long rêve tu peux m'expliquer ce qu'il se passe ?"
[...]
*Lorsqu'il m'explique tout à propos de l'armure *
"Que.. Quoi?!
Mais pourquoi personne ne m'a rien dit ? J'aurais pu m'en débarrasser..
...
Je.. Je comprends. Je suis un hérétique.. Ça m'étonnerai que Sigmar me pardonne.. Mais je dois essayer !
Pavel, je sait que c'est irrespectueux de te demander ça mais pourrais tu me prendre comme disciple. Je dois me racheter envers Sigmar et tout l'or du monde ne suffirai!

Par contre.. Est ce que ça serait possible que tu me donne une de tes anciennes armures pour remplacer cette choses qui m'a recouvert et corrompus !


*Ensuite je me tourne vers Vetrovaya*
je ne sais comment te remercier pour tes efforts..
*puis je la prend dans mes bras *
merci.. Merci infiniment. Que Sigmar te bénisse. Ainsi que Shallya évidemment

A la couronne d'or
*J'arrive avec Pavel, sa fille et une dame que je ne connais pas. Au loin je vois Ludwig. Ça nous évitera d'aller à sa rencontre. Au moins ils ont du déjà parler avec lui. Lorsque je suis à table je retire mon casque, j'ai les yeux cerné mais mon regard est particulièrement doux et plein de vie malgré mes blessures apparentes. Lorsque les autres commencent à ce présenter. Je me lève et je me présente après Klaus. *

Je me nomme James Steiner, un homme qui dois se repentir pour ses péché et je suis prêt à me sacrifier pour sauver le monde si il le faut !

*puis je baisse la tête *
"Au fait Mes amis. J'ai quelques choses à vous dire, en particulier à vous Jacob et Gustav.
Je suis désolé de tout ce que je vous est fait. Je sais que l'armure m'avait influencé mais ce n'était pas une raison d'agir ainsi.
J'en suis sincèrement désolé, dites moi si il y a quelque chose que je peux faire pour vous"


*Lorsque je me assois, Klaus et Friedrich demande des détails. Le docteur m'inspecte même *

Friedrich : "Tout... va bien, James ? Tu sembles... différent. "

Klaus" James par Taal, cette saloperie d'armure... Tu... Tu l'as ôtée ? Finalement !
J'en suis très heureux, mais comment ? "

" Tout va bien. Je suis de nouveau moi et personne d'autre.
Pavel m'a sauvé à sa manière avec l'aide généreuse de sa précieuse fille.
Je suis désolé de vous avoir inquiétez."


*James est vêtu de maille et d'un casque.
A sa ceinture, côté droit il y a une une hache assorti à celle de Klaus ainsi qu'un sabre d'abordage et côté gauche il y a un gant avec des griffes, Dans son dos, il y a une hallebarde exotique et doré. Enfin il a deux longues dagues. L'une au niveau du pectoraux gauche, l'autre sur son avant bras droit attaché avec un lien de cuir.
En plus de ses armes de mêlé il a aussi deux couteaux de lancer reparti sur lui. Sur une ceinture adaptée.

Mais tout cet attirail est dissimulé par un long manteau de cuir très stylisée, ou il range une arme spéciale qui lance des éguilles. Avec se manteau James est aussi recouvert d'une courte cape en cuir d'Ocelot.
Pour finir il a sur lui une grande sacoche en cuire rempli de diverse fioles et d'une sarbacane. *
Friedrich Ocelot
Mer 29 Juil 2020, 23:52
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
* James nous répond : *

James : " Tout va bien. Je suis de nouveau moi et personne d'autre.
Pavel m'a sauvé à sa manière avec l'aide généreuse de sa précieuse fille.
Je suis désolé de vous avoir inquiétés."

* Je soupire de soulagement et remplit alors d'avantage le verre de mon ami Stirlandais. *

Friedrich : " A ta santé, dans ce cas, mon ami ! Je suis tellement soulagé de te retrouver et que tu te sois débarrassé de cette maudite armure... "

* Quel soulagement. James semble encore souffrir de blessures, certainement infligées par Pavel et Vetrovaya qui lui ont retiré son armure, aussi, je vais le ménager.
Je me tourne alors vers le père et sa fille :*

Friedrich : " Que les dieux vous bénissent. Vous nous ôtez une sacrée épine du pieds et me libérez du poids d'un serment fait... quinze ans plus tôt. Sauf que je ne serai pas parvenu à un tel résultat... Merci. Merci...
Pour répondre à votre question... Il reste une Pierre, en effet. Et nous comptons bien la récupérer avant nos ennemis. Nous avons glané quelques précieuses informations. "


* Une lueur de détermination brille dans mon regard acéré. *

Friedrich : " Nous allons cependant devoir être vigilants et plus malins qu'eux, car... Ils comptent parmi eux une sorcière impie de haut niveau, à la puissance effroyable. Nous avons perdu deux précieux compagnons à cause de ses machinations. Mais nous aurons le temps d'en reparler...
Et Vetrovaya... Quels sont vos plans pour le futur ? Nous accompagneriez-vous au moins jusqu'aux frontières sud ? Vos talents pourraient certainement nous être utiles.
Mes compagnons sont assez doués pour écoper de vilaines blessures et me donner beaucoup de travail et de sang d'encre. "


* Je trempe mes lèvres dans mon verre avec un sourire taquin à l'attention de mes camarades. Je serai cependant plus rassuré d'avoir une prêtresse de Shallya avec nous... Et surtout avec Yelena, pendant mon absence. *
Constance De Mazerolles
Jeu 30 Juil 2020, 00:23
Constance De Mazerolles - Mousquetaire (humain)
| Remonter
AU TEMPLE DE SIGMAR

* Retrouvant Vetrovaya, nous partons chercher Pavel à l'intéteiru du temple lorsque des bruits de combat nous parviennent aux oreilles. *

: "Oh Constance ! Comment s'est passée ta journée ? Tu n'imagines pas ce que c'est de passer une heure sans devoir soigner une fièvre ou une plaie purulente ... Attends, je vais chercher mon père, il doit encore être dans la cour ... oh, tu as entendu ? Ils croisent le fer ? Quest-ce que ... allons voir vite j'espère que ce n'est qu'un entraînement ! "
Vetrovaya

* Instinctivement, je commence à courir en direction de la cour, tout en rejetant ma cape par-dessus mon épaule de manière à bien dégager le pommeau de ma rapière. Le spectacle qui s'offre à nous dans la cour du temple me laisse sans voix. Un combat de haute volée ! Bien que pas mal de spectateurs soient présents autour des combattants, je remarque que la hargne déployée par les 2 duellistes donne une autre dimension à ce combat. Je suis d'autant plus surprise qu'il me semble que l'adversaire de Pavel est le membre du groupe lui ayant adressé le bonjour dans le Grand Hall du Palais Impérial... Ce n'est pas un simple entrainement ni une démonstration aux initiés. Quelque chose d'autre se joue entre ces deux hommes. Je pensais connaitre le talent guerrier de Pavel pour l'avoir vu se battre contre des hommes-bêtes et des brigands en Bretonnie mais les passes d'armes qui se déroulent sous mes yeux sont d'un autre niveau ! Son adversaire semble être en transe, attaquant frénétiquement, ne cherchant qu'à blesser son adversaire presque au détriment de sa propre sécurité. Non sans mal, Pavel finit par avoir raison de son adversaire qui reçoit un monumental coup de masse en travers du poitrail. Sur l'appel de son père, Vetrovaya vient secourir le malheureux inconscient. Pavel quant à lui, retire l'armure et l'équipement de son adversaire. Peut être souhaite-t-il le mettre plus à l'aise et faciliter les soins prodigués par sa fille ? *

: "C'est ça ? C'est pour ça que tu allais condamner ton âme ? Imbécile, heureusement que je t'ai retrouvé à temps ! "

Vetrovaya : "Oh père ... "
Pavel

* Pavel est étrange, je ne le reconnais pas. Je ne comprends pas bien ce qui vient de se passer sous mes yeux mais cela semble vraiment personnel pour lui. En l'observant attentivement, je perçois une certaine douleur chez lui lorsqu'il prononce ces mots... comme s'il avait lui aussi reçu ce coup de massue ahurissant. Il me semble même que.... Une larme ? *

A LA COURONNE D'OR

* A peine installée à table, je trinque avec Vetrovaya et déguste mon verre de blanc de Navarre en écoutant les discussions au sein du groupe. C'est finalement celui qui semble être le plus jeune qui prend les devants. Il me parait avoir sensiblement le même âge que moi. Son accoutrement ne laisse pas le moindre doute sur sa profession : sorcier.*

"Je ne vous connait absolument pas mais je suis bien d'accord avec vous ! Même si j'aimerais avant cela que nous fassions connaissance, et, étant donné qu'aucun de vous trois ne me connaissent, je me propose de commencer. Hey bien, ravi de faire votre connaissance, je me présente, Jacob Endwer, Magister impérial du collège de magie de Chamon, ou du vent dorée pour les profanes. [...] Mon compagnon ici présent Gustav, est le dernier membre en vie de mon expédition, mais celui-ci ne nous accompagnera pas. Mais de ce fait je ne connais nullement les anciennes aventures de mes compagnons, ou leurs précédent compagnons, si vous en faites partie ... Mais vous qui allez nous accompagner, qui êtes vous monsieur, et mesdemoiselles ? "
Jacob

*Lorsqu'il se présente, je lui adresse un signe de tête poli tout en l'écoutant. Je perçois un très léger accent Bretonnien dans certaines intonations mais je n'en suis pas sûre. Je tendrais l'oreille à l'avenir. Avant de répondre moi-même à sa question, je tourne la tête vers Vetrovaya pour lui laisser ce soin mais Pavel nous devance répond au sorcier. *

: "Da, je vous accompagne. Vous n'irez pas mourir sans moi cette fois. C'est bien que vous soyez revenus par ici, on vous croyait tous morts depuis des années. Je suis passé par Parravon il y a ... moins d'un an, et on m'a parlé de vous. Surtout toi Klaus, j'ai entendu ton nom comme un valeureux challenger de pujilat ! Je ne pensais pas. J'aurais aimé voir ça ! Mais 15 ans après votre passage, je vous croyais morts. Tous. C'est beaucoup plaisir de tous vous revoir. Et ce sera beaucoup plus plaisir et tuer encore des démons ensemble hahaha !!! Reste une pierre c'est ça ? Eh bien, allons vite la chercher. Partons rapidement ! Mais si vous avez des choses à faire après tout ce temps, je comprends. Je reste avec Vetrovaya au Temple de Sigmar, si vous me cherchez. Et Constance a une habitation à l'embassade de Bretonnie, mais je la laisse dire elle-même ! Constance, présente-toi, si tu le souhaites."
Pavel

Constance : « Soit ! Bonsoir à tous ! Je vous prie de bien vouloir pardonner mon accent... Je suis honoré de faire votre connaissance. Je suis Constance de Mazerolles, Mousquetaire gris au service de Sa Majesté Anne de Bretonnie. Je suis originaire de Navarre où mon père détient nombre de terres viticoles. L'an dernier, Sa Majesté m'a confié une mission qui m'a conduit sur les routes de Bretonnie et de l'Empire avec pour escorte nul autre qu'un paladin de Sigmar, le Sire Pavel ici présent ! Notre route nous a conduit à Altdorf où j'ai reçu à l'Ambassade de Bretonnie l'ordre d'interrompre ma mission afin d'être mise à disposition de cette expédition en tant qu'escorte par l'intermédiaire de Pavel. Les rôles sont maintenant inversés si je puis dire ! Il semble donc que la Bretonnie souhaite également s'investir officiellement dans cette expédition ! Je n'ai pas bien saisi encore tous les tenants et aboutissants de ladite expédition mais les ordres étant les ordres, cela m'importe peu au final. Ainsi donc, si vous avez besoin d'une lame supplémentaire, la mienne est à votre service. »

* Je lève mon verre en disant cette dernière phrase puis boit une gorgée afin de clôturer ma tirade. Friedrich le médecin propose de me servir du vin mais je refuse poliment. Il m'en reste encore et surtout je préfère rester prudente et me servir moi-même tant que je ne connais pas plus tous ces énergumènes. *

* C'est ensuite un nain qui prend la parole et à ma grande surprise, il s'exprime en Bretonnien ! *
"Je me nomme Klaus der Blutiger et la boule de poil à côté de moi c'est ReiBzhan. J'suis un voyageur qui s'est trouvé pris par hasard dans l'écheveau du destin. Il semble que vous soyez vous même prête à mettre le doigts dans ses mailles. Soyez la bienvenue parmi nous, si Pavel vous recommande je n'ai aucun doute sur vous. "
Klaus

* Ecarquillant ou plissant les yeux en entendant cet accent Bretonnien à couper au couteau, je salue toutefois l'effort déployé.*

Constance : [En bretonnien] « Et bien Klaus, je ne pensais pas avoir l'opportunité de parler Bretonnien ici mais je salue votre effort et vous en remercie ! »

* Je jette un coup d'½il au cabot en me disant qu'il valait mieux qu'il reste loin de moi. Je ne suis pas très friande des traces de pattes ni de la bave ou des poils de chiens sur mes vêtements... J'observe d'ailleurs les atours de tout le monde et ils semblent tous être richement vêtus et équipés. Je dois leur paraître bien rustre avec ma tenue de cavalière. Je porte des chausses de cuir, des bottes de cavalier et un chemisier blanc enserré par un corset rouge. Sur mes épaules une cape de coton grise, descendant jusqu'aux chevilles. Je n'ai pris avec moi que mon chapeau gris à plumes et mon baudrier auquel sont attachées ma rapière et ma main gauche, dormant toutes deux dans leurs fourreaux respectifs. Les plus observateurs remarqueront surement que ma rapière repose à mon flanc droit, indiquant que je suis gauchère. Je n'ai pas jugé utile de prendre mon pistolet pour aller passer la soirée dans une des tavernes les plus réputées d'Altdorf. Peut être aurais-je dû mettre mon uniforme de campagne pour rendre ma présence plus officielle ? Non... cela aurait certainement attiré trop de regards et d'interrogations sur la présence d'un Mousquetaire gris ici. Au moins, dans cette tenue, personne ne peut connaitre ma profession d'un simple coup d'½il et c'est mieux ainsi. Quoi qu'il en soit, il semble que mon affectation à cette expédition soit entérinée Je m'adresse donc à l'assemblée. *

Constance : « A vous entendre discuter, je comprends que la plupart d'entre vous vous connaissez depuis bien longtemps et que vous avez partagé maintes aventures ensemble. Pourriez-vous m'en conter quelques-unes ? Je suis sûre que vous avez vécu des choses hors du commun pour être reçus par deux des plus illustres souverains en activité dans ce vieux monde ! »

* Je m'exprime sur le ton de la discussion amicale mais je compte bien glaner un maximum d'informations pour bien cerner l'expérience de ces hommes et comprendre dans quoi je mets les pieds.*

Slannael Laurëlornalim
Jeu 30 Juil 2020, 11:29
Slannael Laurëlornalim - Champion de Justice (elfe)
| Remonter
TOR YVRESSE

*Slannael précisera ensuite à Yerrittia et Filanwë que la valeur du buton qu'il souhaite leur laisser est 300 Co.*
[@MJ: Ainsi Slannael garde 690 Co pour le reste de son voyage dans l'Empire]


BIEN PLUS LOIN AU NORD


*La stratégie a fonctionné et les brigands ont détallé sans demander leur reste.
Le colporteur sauvé insistera pour céder à l'elfe une partie de ses biens et quelques pistoles d'argent. Puis Slannael, lui indiquera se souvenir de la présence d'un village humain non loin.*

Slannael : "Allez-la-bas rapidement et prenez conscience que dans ce bois sacré, d'autres dangers sont présents et qu'ils sont bien plus dangereux que ces simples bandits de chemin. "

[@MJ, Est-ce que tu veux bien me lister les biens offerts par le colporteur ainsi que la valeur des quelques pistoles ? ]

*Ensuite Ethufain revient visiblement satisfaite.*

Ethufain :# Eh bien le moins que l'on puisse dire, c'est que ton écu fonctionne ! #
Slannael : #Effectivement, je suis forcé de constater sa surprenante efficacité. Finubar m'a gratifié la d'un présent bien utile. Mais reprenons notre voyage, pour atteindre le c½ur de Laurelorn#


Et alors qu'ils s'en rapprochent, ils constatent la présence des premiers sylvains qui se laisseront voir du couple.
Puis, ils se feront rapidement interpellés. *

Elfe des bois # Qui va là. Vous vous êtes bien éloignés des routes commerciales. Dois-je vous rappeler votre chemin avec une flèche ? #

Slannael qui lui répond:
#Non pas besoin, gardez-vos flèches pour qui ceux le méritent. C'est Slannael ici qui est de retour après un long voyage afin de retrouver la clairière familiale. Je reviens avec des nouvelles ainsi que ma compagne Ethufain. Je tenais aussi à la présenter aux miens et lui faire découvrir notre domaine préservé.
Et toi, qui es-tu ?#


[
Voici le test de soc : Résultat du jet (1D100) : 23./88 (avec bonus de la bague intégré )
]
Klaus der Blutiger
Jeu 30 Juil 2020, 14:36
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
*Le nain qui s'adresse à la mousquetaire dans sa langue, porte une
tenue de voyage qui n'a rien d'ostentatoire et conviendrait à quiconque
parcours les routes du vieux monde.
Le poil roux, et la voix rocailleuse ne dénote pas des autres membres de
sa race. Son oreille droite est percée et un pendant en forme de feuille
y est accroché, tandis qu'un unique anneau finement ouvragé orne l'un
de ses doigts.
L'énorme molosse couché à ses pied n'a rien d'un chien de manchon,
à vue de nez il doit bien arriver à l'épaule de son maître une fois debout.

https://i.pinimg.com/564x/86/aa/ed/86aaedf7cd8e57f89b49f2a44e48a0d8.jpg


Le nain ne porte aucune arme ou armure, le standing de l'auberge et les
gardes qui y sont affectés étant plus que suffisant pour assurer la quiétude
de ses clients.

https://i.pinimg.com/564x/b8/13/c3/b813c37ca1b53951bd575ad352c42808.jpg


Après la réponse de la jeune femme il hoche la tête et reprend dans la même langue.*

#"J'ai appris à mes dépend que ne pas connaitre le parlé de lieux où l'on se rend
est aussi handicapant que de ne pas avoir de mains. Nous aurons sans doute
l'occasion de faire plus connaissance à l'avenir."
#



Jacob Endwer
Jeu 30 Juil 2020, 16:24
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 2 (humain)
| Remonter
Alors que Vetrovaya parle de la haine de son père pour la magie, je remercie intérieurement les elfes de m'avoir fait cadeau de cette rose, m'évitant à l'avenir tout problème, mais je ne regrette pas non plus d'être allé refaire mes papiers... Par contre Ashana emoticon ...

Durant le discussion je demande à Vetrovaya : "Mais, Vetrovaya ? Vous avez l'air d'être lié à un culte, si mes souvenirs sont bons vous portez le signe de Shallya. Est-t'il vrai que vous pouvez autant guérir une plaie béante qu'un esprit ravagé avec votre magie ?
*Si je vois que Pavel tique, j'ajouterai : ...enfin... votre foi bien sûr...
Et ne vous inquiétez pas pour mes papiers de suis naturellement en règle avec de plus la rose doré de Teclis, offerte par les elfes reconnaissance de ma maitrise de la magie."

Alors que James revient, je le trouve... changé. De plus, alors que ma Lame arrivait n'arrivait auparavant pas à savoir quel était sa philosophie de vie par rapport au bien et au mal, je perçois désormais très clairement sa bonté... étrange...
Et alors que celui-ci arrive à notre table il s'excuse auprès de moi et Gustav, c'est très sympathique de sa part, mais cela m'amène à une conclusion déplaisante...

"Au fait Mes amis. J'ai quelques choses à vous dire, en particulier à vous Jacob et Gustav.
Je suis désolé de tout ce que je vous est fait. Je sais que l'armure m'avait influencé mais ce n'était pas une raison d'agir ainsi.
J'en suis sincèrement désolé, dites moi si il y a quelque chose que je peux faire pour vous"


- "Ce n'est pas grave James, c'est oublié emoticon , en tout cas c'est très symathi...
*Je reste interdit quelques secondes, la bouche ouverte d'incompréhension...
Comment ça l'armure ??!! emoticon
*Je tourne ma tête d'un coup vers Klaus... l'interpellant dans la foulé...
Klaus ! Tu m'avais pourtant bien dit que cette armure n'avait rien à voir avec le comportement de James emoticon !"
Klaus der Blutiger
Jeu 30 Juil 2020, 17:18
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
*Klaus passe deux doigts dans la poche de sa chemise et en sort un gros barreau de chaise. D'un coup de couteau expert il en coupe le bout, avant de l'allumer au candélabre posé sur la table.

Le nain tire quelques petit coup faisant rougoyer le cigare du moot qu'il a acheté dans une petite rue au détour de ses emplettes. Puis il crache plusieurs rond de fumée très réussis. *

"Je crois pas avoir jamais dit un truc pareil, avec le doc on surveille James depuis longtemps et on a tenté de différentes manière de le débarrasser de ce truc... Sans succès."
Jacob Endwer
Ven 31 Juil 2020, 08:24
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 2 (humain)
| Remonter
"Je crois pas avoir jamais dit un truc pareil, avec le doc on surveille James depuis longtemps et on a tenté de différentes manière de le débarrasser de ce truc... Sans succès."


- "J'aurai tout de même aimé être au courant de cette information, si elle devenait un danger je n'aurai pas été capable de réagir efficacement et ça aurait pu tous nous être préjudiciable... Mais bon...
On va dire que vu que James a retiré cette saloperie il est de nouveau normal, enfin, comme lorsque je ne le connaissais pas...
Mais j'aimerais tout de même à l'avenir être mis au courant de ce genre de chose"
Ludwig
Ven 31 Juil 2020, 22:37
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
ULTHUAN

------

Friedrich : " Ethufain... Pourrais-tu m'en dire d'avantage sur le culte de la déesse Lileath, je te prie ? J'allais faire un don important : une part des richesses récoltées sur l'île volante, mais... Serait-ce un affront ? Comment cela serait-il pris ? En fonction de ta réponse, je me raviserai ou bien, je donnerai effectivement une part du butin en guise de ma bonne foi.
Vois-tu, la Déesse s'est manifestée à moi, lorsque nous traversions Athel Loren et m'a remis cette épée qui me donne courage et détermination. Depuis, je combats en son honneur contre les engeances du Chaos... J'estime normal qu'une part de ce que je parviens à récupérer par mes bonnes actions lui revienne, afin d'enrichir le culte, mais... Que je vois tout ce faste. Je me demande s'il ne vaudrait pas mieux que je fasse ce don au culte voué à la Dame en Bretonnie, qui en aura peut-être d'avantage besoin ? Eclaire moi, je te prie. Je t'en serai reconnaissant. "

Ethufain : "Un affront ? Que toi tu fasses un don alors que ce sont les Azurs qui te remercient ? Probablement. Et crois-tu vraiment que ton don aussi substantiel soit-il devant ta propre fortune, puisse apporter quelque chose à Ulthuan, autre qu'une gêne ? Mais je te comprends, et je comprends aussi pourquoi Lileath t'a choisi. Elle est la déesse de la lune, de l'apaisement et de la pureté. Elle est également associée à l'innocence et au pardon et pour ce que j'ai vu de toi, hormis quelques emportements néanmoins justifiés, tu mérites amplement son dévolu. Alors, le meilleur moyen de lui rendre grâce, et de continuer à te battre en son nom devant toute l'adversité qui t'attend, et de faire preuve de tout le courage, de tout l'amour et de toute l'ambition qui brûlent en toi ! Ne crois pas que nos dieux attendent tes dons en argent, les pensées les touchent bien davantage, à la différence de votre panthéon ... mais sois sûr par exemple, qu'elle a entendu ta volonté de la remercier ! Nul doute qu'elle s'en souviendra lorsqu'un jour, cela pourra t'être utile ... "

>> Friedrich : tu peux indiquer "Grâce de Lileath latente" sur ta feuille de perso.

------

TOR YVRESSE

------

*Slannael finit par s'expliquer, et par "cargaison" il voulait dire "part du butin" ! Et 300 couronnes, ça n'est pas rien, aussi Filanwë semble se réjouir de cette donation et de l'implication de son ami dans la croisade dans laquelle il semble vouloir le rejoindre, mais Yerrittia semble moins enjouée devant cette tractation.*

Yerrittia : # Nous ne sommes pas sans le sous ! J'imagine que cela pourvoira à de menues dépenses, mais tâchez de ne pas nous offenser, Slannael ! J'aurais autrement apprécier un autre type d'offrande mais bon, cela ne semble pas faire partie du champ des possibles ... #
Filanwë : # Allons Yerrittia ! C'est Slannael, un ami et un important allié ! Tu ne vas quand même pas tenter de le séduire ? Pardonne-la Slannael, c'est qu'elle a certains appétits ... propres à ceux d'entre nous qui admirent notre espèce ! Merci pour ton don, pour sûr nous en ferons bon usage, il peut nous permettre d'entretenir un navire pour un trajet supplémentaire, au moins ! C'est très généreux de ta part, et je t'en témoigne toute ma reconnaissance ... par cette broche que nos alliés reconnaîtront.#

>> Slannael : tu reçois une broche qui t'apporte +10% en sociabilité avec les elfes partisans de la réunification ... et -10% pour les autres ! Si tu choisis de l'arborer, son effet se jouera sur un test de chance !

------

ALTDORF

------

À la Couronne d'Or

------

Bauldur's Gate - Friendly Arms Inn

*De retour de leurs visites immobilières, Friedrich et Yelena se changent en vue de la soirée dans le restaurant de l'auberge, qui promet de leur proposer un menu d'une rare qualité au sein de l'Empire.*

Friedrich : " Mmmh... J'ai été bien crédule. Il vaut mieux en effet que tu m'attendes à Leicheberg, dans le domaine familial. Et avec le butin que l'on ramène, nous pourrons nous offrir les services de domestiques qui prendront soin de toi. "

Yelena : "Je me doute bien ! Devant la simplicité et la générosité des autres peuples que nous avons côtoyer ces derniers mois, le retour à la réalité ingrate de l'Empire est assez cinique je dois l'admettre ! Mais nous trouverons notre bonheur dans un endroit qui nous conviendra mieux ... et je suis sûre que c'est chez toi, Friedrich, que je me sentirai enfin chez moi ..." emoticon

https://www.facebook.com/images/emoji.php/v5/f6c/1/16/2764.pnghttps://www.facebook.com/images/emoji.php/v5/f6c/1/16/2764.pnghttps://www.facebook.com/images/emoji.php/v5/f6c/1/16/2764.png

*Friedrich est conforté à chaque nouvel échange avec son aimée qu'elle est la femme de sa vie, et remercie la magie d'Athel Loren d'avoir permis que leurs âges se rapprochent pour que leur relation devienne réalisable ! La bague qu'il escompte bien lui trouver demain, scellera à jamais leurs coeurs ensemble et contre tout ce qu'il pourra encore leur arriver. En tous cas elle conserve sa force et son indépendance aussi si la tenue que les elfes lui avaient offerte était d'une splendeur inégalée, Yelena a préféré acheter avec sa propre part des butins divers, une robe qu'elle estime mieux la représenter, et peut-être dissimuler un peu les rondeurs maternelles qui sont de plus en plus évidente à la moitié révolue de sa grossesse.*

https://i.pinimg.com/564x/a5/3e/05/a53e05298333dc5764b143c4a3a5a194.jpg

*Lorsqu'ils redescendent à la Couronne d'Or, l'ambiance est chaleureuse et paisible, et même si vous n'y êtes pas coutumier, une sensation de détente envahit la plupart d'entre vous ... surtout Gustav qui semble rond comme un tonneau avec la fille de joie qu'il s'est offerte pour toute la journée et jusqu'au matin ! Elle est prévenue qu'elle devra sans doute le chaperonner tant l'ivresse lui a manqué et tant la vie lui goûte bon d'être de retour sain et sauf chez lui ... ce dont il a fortement douté plus d'une fois ! Mais c'est la présence de Ludwig qui marque surtout le ton de ce début de soirée. Et même si Klaus fait preuve d'une certaine direction dans ses propos, Ludwig semble bien l'accepter et se retire avec un sourire des plus ... commerciaux, même s'il a vraiment l'air sincère pour une fois.*

Klaus : "J'avais en discuter avec mes compagnons et on t'fera savoir ce qu'il en est. Après tout, chacun ne mérite t'il pas une seconde chance, nous verrons ! "

Ludwig : "Vous en avez vécu de dures suite à notre rencontre, je te comprends Klaus, mais je suis sincère, si vous voulez de mon aide, je vous l'apporterai. Les modalités mondaines ... ne seraient qu'un bonus en mémoire de nos débuts si l'on peut dire ! "

*Il lui tend en tous cas, une poignée de main honnête, et Klaus se rend compte dans le regard du Seigneur du Crime, que votre réussite lui en bouche un coin. Et alors que la tablée s'agrandit, les conversations se diversifient à nouveau aussi, pour reprendre un ton plus cordial.*

Vetrovaya : "Tu ... aaaaah !!! Bon ! Et si on buvait un faire pour fêter nos retrouvailles ! "

Jacob - "Je ne vous connait absolument pas mais je suis bien d'accord avec vous emoticon ! Même si j'aimerai avant cela que nous fassions connaissance, et, étant donné qu'aucun de vous trois ne me connaissent, je me propose de commencer. Hey bien, ravi de faire votre connaissance, je me présente, Jacob Endwer, Magister impérial du collège de magie de Chamon, ou du vent dorée pour les profanes. J'ai, il y a de cela 1 an, embarqué pour la Lustrie [...] Mon compagnon ici présent, Gustav, est le dernier membre en vie de mon expédition, mais celui-ci ne nous accompagnera pas. Mais de ce fait je ne connais nullement les anciennes aventures de mes compagnons, ou leurs précédent compagnons, si vous en faites parti... Mais vous qui allez nous accompagner, qui êtes vous monsieur, et, mesdemoiselles ? "

Gustav : "Ah ça, tu m'étonnes que je vais rester là ! Crétin. J'parle de moi-même hein ! Hips ! Embarquer pour la Grande Jungle ! Quel idiot, on a perdu pas mal de monde et j'ai failli y rester ! Vous avez du cette cicatrice ? " il défait sa chemise pour montrer son bras recollé par magie "Et celle-là ! " Il la remonte cette fois pour dévoiler un trait en travers tout son ventre "Celle-là c'est James, enfoiré, t'avais la main lourde c'jour-là hips ! Heureusement qu'y avait les sorciers sinon j'étais foutu ! Bougre d'imbécile haha j'aurais mieux fait de pas t'suivre Jacob ! Enfin, j'suis d'retour, MOI ! Et avec de l'OR ! Et oui ma jolie, et pas mal d'ailleurs. Oh, où est mon godet ... à merci tu es vraiment délicieuse. emoticon Hips ! Enfin ! J'pense que je vais ouvrir une boutique de cartographe. Avec tout c'qu'on a vu j'dois être un des plus qualifié d'la capitale pour parler du Nouveau Monde Haha ! Hips ! Allez ! J't'en veux pas, vieille charogne, à ta santé et à celle de ceux qui ont eu la chance de r'venir d'ton expédition stupide hahaha !!! Hips ! emoticon "

*Le spectacle est à la fois désolant et touchant. Et en effet, Gustav a fait face à vos côtés à un destin qui n'était pas le sien, en restant droit malgré toutes les tentations et en supportant les pires conditions, y compris au sein propre du groupe. Et cette piqûre de rappel met James extrêmement mal à l'aise, surtout devant Pavel qui comprend très bien de quoi il a retourné. Et pour couper court à la gêne, Vetrovaya revient vers Jacob.*

Vetrovaya : "Oh ! Je ne vous accompagne pas. Votre voyage est trop incensé pour moi, il n'y a que mon père pour vous suivre ! Et Constance, que je laisserai se présenter ... mais ça me fait un tel plaisir de tous vous revoir ! Ou ... presque tous emoticon il manque Antory, et Ananthia, c'est triste ! Et que sont devenus tous les autres ? Céam ! Sévastian ! Leilras ! Racontez-moi ! emoticon Mais non mais non on doit d'abord se présenter." Reprenant le contrôle de son enthousiasme la prêtresse désormais trentenaire de Shallya se redresse sur sa chaise avant de reprendre. "Donc, je suis Vetrovaya, enchantée de vous rencontrer Ser Endwer et je suis la fille de ce ... colosse ... Pavel, mon père, un emblème du culte Sigmarite haha ! Son intégrité n'a d'égal que sa haine pour la magie ... oh mais si vos papiers sont en règle il n'y a rien à craindre ! Il faut juste ... éviter d'en abuser trop près de lui ... emoticon "

Pavel : "Vetrova, arrête."

*La voix est grave et caverneuse de ceux qui ont trop longtemps hurlé dans les batailles, mais malgré sa corpulence, un âge proche de la cinquantaine, et ses blessures apparentes, l'homme semble encore capable de dérouiller pas mal de vilaines choses, alors qu'il fait un signe au personnel de l'auberge pour qu'on vienne lui servir un Kvas. Pavel est une montagne de muscles et de cicatrices, dont la plus visible reste la brûlure de la moitié de son visage, sinistre souvenir d'un drame passé.*

Pavel : "Da, je vous accompagne. Vous n'irez pas mourir sans moi cette fois. C'est bien que vous soyez revenus par ici, on vous croyait tous morts depuis des années. Je suis passé par Parravon il y a ... moins d'un an, et on m'a parlé de vous. Surtout toi Klaus, j'ai entendu ton nom comme un valeureux challenger de pujilat ! Je ne pensais pas. J'aurais aimé voir ça ! Mais 15 ans après votre passage, je vous croyais morts. Tous. C'est beaucoup plaisir de tous vous revoir. Et ce sera beaucoup plus plaisir et tuer encore des démons ensemble hahaha !!! Reste une pierre c'est ça ? Eh bien, allons vite la chercher. Partons rapidement ! Mais si vous avez des choses à faire après tout ce temps, je comprends. Je reste avec Vetrovaya au Temple de Sigmar, si vous me cherchez. Et Constance a une habitation à l'embassade de Bretonnie, mais je la laisse dire elle-même ! Constance, présente-toi, si tu le souhaites."

Constance : "Soit ! Bonsoir à tous ! Je vous prie de bien vouloir pardonner mon accent... Je suis honoré de faire votre connaissance. Je suis Constance de Mazerolles, Mousquetaire gris au service de Sa Majesté Anne de Bretonnie. Je suis originaire de Navarre où mon père détient nombre de terres viticoles. L'an dernier, Sa Majesté m'a confié une mission qui m'a conduit sur les routes de Bretonnie et de l'Empire avec pour escorte nul autre qu'un paladin de Sigmar, le Sire Pavel ici présent ! Notre route nous a conduit à Altdorf où j'ai reçu à l'Ambassade de Bretonnie l'ordre d'interrompre ma mission afin d'être mise à disposition de cette expédition en tant qu'escorte par l'intermédiaire de Pavel. Les rôles sont maintenant inversés si je puis dire ! Il semble donc que la Bretonnie souhaite également s'investir officiellement dans cette expédition ! Je n'ai pas bien saisi encore tous les tenants et aboutissants de ladite expédition mais les ordres étant les ordres, cela m'importe peu au final. Ainsi donc, si vous avez besoin d'une lame supplémentaire, la mienne est à votre service."

Klaus : [En bretonnien] "Je me nomme Klaus der Blutiger et la boule de poil à côté de moi c'est ReiBzhan. J'suis un voyageur qui s'est trouvé pris par hasard dans l'écheveau du destin. Il semble que vous soyez vous même prête à mettre le doigts dans ses mailles. Soyez la bienvenue parmi nous, si Pavel vous recommande je n'ai aucun doute sur vous. "

Constance : [En bretonnien] "Et bien Klaus, je ne pensais pas avoir l'opportunité de parler Bretonnien ici mais je salue votre effort et vous en remercie ! "

Ashana : "Ashana ! Awana Ashana ! Moi ! C'est Ashana ! On manger quand ? " emoticon

*Les présentations se poursuivent, même James fait preuve d'une sociabilité ... inconcevable pour la plupart d'entre vous, pour tout le groupe d'ailleurs car seuls Antory, le mage de hysh qui vous a sauvé la mise tant de fois, Svenja, la norsque au caractère aussi rude que l'hiver de sa contrée natale dont elle n'aura pu résister à l'appel, et Brag, la brute épaisse que Yola que vous avez sauvée, aura su révéler dans toute sa délicatesse.*

Friedrich : "Tout... va bien, James ? Tu sembles... différent. "

Klaus" James par Taal, cette saloperie d'armure... Tu... Tu l'as ôtée ? Finalement ! J'en suis très heureux, mais comment ? "

James : " Tout va bien. Je suis de nouveau moi et personne d'autre. Pavel m'a sauvé à sa manière avec l'aide généreuse de sa précieuse fille. Je suis désolé de vous avoir inquiétés."

Friedrich : " A ta santé, dans ce cas, mon ami ! Je suis tellement soulagé de te retrouver et que tu te sois débarrassé de cette maudite armure... "

Pavel : "Ha, c'est ça le vrai James ... Il va falloir tout reprendre le travail de l'armure pour t'endurcir on dirait. emoticon Hahahaha Da ! emoticon "

*La raillerie de Pavel semble ouverte à l'interprétation, en effet le Templier n'a semble-t-il jamais eu recours à la magie pour avoir un mental inébranlable ... et pourtant sa pénitence a duré de nombreuses années à la place ! Alors, que valait-il mieux, à l'aube des maléfices que les elfes noirs fomentent dans les ténèbres glaciales de Nagaroth ? En tous cas, s'il tente de rire, James ressentira une douleur au niveau de son coeur ... *

Friedrich : " Que les dieux vous bénissent. Vous nous ôtez une sacrée épine du pieds et me libérez du poids d'un serment fait... quinze ans plus tôt. Sauf que je ne serai pas parvenu à un tel résultat... Merci. Merci...
Pour répondre à votre question... Il reste une Pierre, en effet. Et nous comptons bien la récupérer avant nos ennemis. Nous avons glané quelques précieuses informations. "

Vetrovaya : "Oui ... et ça n'a pas été une mince affaire, croyez-moi, de les rafistoler après ça ! Je ne crains rien pour mon père, il est plus dur que les murailles qui protègent Kislev des abominations des Désolations du Chaos. Mais James ... aura des cicatrices malheureusement, Shallya est généreuse mais pas au point d'accomplir des miracles à chaque fois qu'on les lui demande ! Et je crois qu'il boitera jusqu'à la fin de ses jours ... "

>> James : du fait de ton bassin brisé tu as le trait physique "démarche atypique" qui n'occasionne pas de malus dans tes actions, et tes os cassés vont nécessiter quelques mois de convalescence (côtes = Résultat du jet (2D10) : 13. semaines) avec une gêne pour les tests nécessitant force et cardio (-5 en CC, escalade, natation ...).

*Cette constatation vous permet seulement de réaliser la violence de l'affrontement entre les deux hommes, alors que Pavel lui-même porte quelques bandages apparents ... mais vous imaginez pour ceux qui le connaissent, qu'il n'y avait que lui pour être capable d'une telle prouesse ! Vaincre James en combat singulier dans l'état d'âme et la force qu'il avait atteints tenait ... du miracle.*

James : "Au fait Mes amis. J'ai quelques choses à vous dire, en particulier à vous Jacob et Gustav. Je suis désolé de tout ce que je vous est fait. Je sais que l'armure m'avait influencé mais ce n'était pas une raison d'agir ainsi. J'en suis sincèrement désolé, dites moi si il y a quelque chose que je peux faire pour vous"

Gustav : "Je suis bien d'accord que tu t'excuses ! T'as failli m'éventrer enfoiré. Tu devrais me donner ta part du trésor en compensation de m'avoir presque tué tiens ! Hips ! Oh ma belle j'adore tes ... " emoticon emoticon

Jacob - "Ce n'est pas grave James, c'est oublié, en tout cas c'est très symathi... " Il reste interdit quelques secondes, la bouche ouverte d'incompréhension... "Comment ça l'armure ??!! " il tourne la tête d'un coup vers Klaus... l'interpellant dans la foulée..." Klaus ! Tu m'avais pourtant bien dit que cette armure n'avait rien à voir avec le comportement de James ! "

Klaus : "Je crois pas avoir jamais dit un truc pareil, avec le doc on surveille James depuis longtemps et on a tenté de différentes manière de le débarrasser de ce truc... Sans succès."

Jacob - "J'aurai tout de même aimé être au courant de cette information, si elle devenait un danger je n'aurai pas été capable de réagir efficacement et ça aurait pu tous nous être préjudiciable... Mais bon... On va dire que vu que James a retiré cette saloperie il est de nouveau normal, enfin, comme lorsque je ne le connaissais pas... Mais j'aimerais tout de même à l'avenir être mis au courant de ce genre de chose"

Pavel : "Il n'y a plus rien à être au courant maintenant alors ça suffit."

*Et c'est sur le ton de la voix d'un commandant que la querelle prend fin, certes il est possible que quelques éléments n'aient pas été franchement évoqués mais cela n'a pas empêché le succès de votre expédition et finalement, le ton redescend d'un cran quand Constance prend l'initiative de changer de sujet.*

Constance : " A vous entendre discuter, je comprends que la plupart d'entre vous vous connaissez depuis bien longtemps et que vous avez partagé maintes aventures ensemble. Pourriez-vous m'en conter quelques-unes ? Je suis sûre que vous avez vécu des choses hors du commun pour être reçus par deux des plus illustres souverains en activité dans ce vieux monde ! "

Yelena : "Je doute que leur modestie leur permette de te répondre ! Mais en effet, ils ont accompli des miracles, qu'on ne peut certainement pas évoquer de vive voix dans un lieu aussi fréquenté. Je me ferai une joie de te raconter tout ce qu'il s'est passé en route vers ... notre destination ! "

*En effet, les murs ont des oreilles dit-on, et c'est certainement d'autant plus vrai au beau milieu de l'épicentre politique de l'Empire. Alors, les sujets suivants seront plus léger, Gustav racontera avec grandiloquence les duels de James contre des Saurus et des Carnosaures, et peut-être que vous annoncez aussi l'existence d'Ethufain que vous avez rencontrée au détour d'une des pyramides les plus mystérieuses de la Grande Jungle, avec ses verreries multiples qui avaient pour seul but d'intensifier le pouvoir de la lumière des étoiles ... mais il reste de bon augure de ne pas se prononcer sur les Anciens et les origines du Monde, ni sur la puissance de la secrète Ulthuan. Il sera bientôt l'heure de vous reposer après un réel festin aux frais de l'Empereur, tandis que certains seront plus enivrés que d'autres ... jusqu'à ce qu'un nouveau jour se lève sur Altdorf pour vous permettre de peaufiner vos préparatifs avant un nouveau grand départ, cette fois pour un long voyage vers l'Est et les Montagnes des Larmes.*

------

LAURELORN

------

*Après que Slannael ait libéré le colporteur du joug des bandits, et reçu comme remerciement une paire de bottes de marche en cuir d'assez bonne qualité pour une facture humaine et Résultat du jet (1D10) : 5. pistoles d'argent qui représentent probablement l'essentiel des possessions du marchand itinérant, pour qui elles valent bien le prix de sa vie. Et en reprenant leur chemin vers le coeur sauvage de Laurelorn, ils sont interpellés par une gardienne sylvestre.*

Elfe des bois : # Qui va là. Vous vous êtes bien éloignés des routes commerciales. Dois-je vous rappeler votre chemin avec une flèche ? #

Slannael : #Non pas besoin, gardez-vos flèches pour qui ceux le méritent. C'est Slannael ici qui est de retour après un long voyage afin de retrouver la clairière familiale. Je reviens avec des nouvelles ainsi que ma compagne Ethufain. Je tenais aussi à la présenter aux miens et lui faire découvrir notre domaine préservé. Et toi, qui es-tu ? #

*Défaisant sa capuche en sautant au pied de son arbre, l'elfe se redresse en souriant familièrement.*

Elfe des fois : # Slannael ? Ça alors, ça faisait longtemps ! C'est moi, Aryantë, ta cousine ! Ce sont nos mères qui vont être heureuses de te revoir. Mais viens donc, tu étais presque arrivé ! Suis-moi. Et ... enchantée de te rencontre, Ethufain. # emoticon

Ethufain : # Moi de même ! #

*C'est un sacré morceau de chance qu'Aryantë l'ait reconnu car il était loin de se douter de qui il allait rencontrer ! Et est-ce que son anneau lui a permis un accueil plus facile, sans certaines présentations d'usage ? En tous cas, il sera rapidement mené, suivant sa cousine à travers la forêt désormais beaucoup plus épaisse, vers son village, alors que le chemin lui a rappelé tant de souvenirs pourtant si lointains ... et le voilà de retour chez lui, après plusieurs décennies d'aventures en tous genres ! *

https://i.pinimg.com/564x/a9/f3/b5/a9f3b5d0153b82027ebe1c95634917b4.jpg

*À son approche et à son annonce par Aryantë, un des elfes qui veille sur la toute proximité du village se précipite avec le bonheur sur le visage d'annoncer une bonne nouvelle aux notables qui sont en charge de cette partie de la forêt natale de Slannael ! Tantis qu'Aryantë s'intéresse aux nouvelles.*

Aryantë : # Alors, où étais-tu passé durant tout ce temps ! Nous n'avons plus de nouvelles d'Eressëa et Fíriël non plus, depuis qu'elles sont parties pour le sanctuaire de Kell ! Oh, il faudra que tu me racontes tout ce que tu as vécu, parce que tes yeux me racontent que tu as parcouru le monde, Slannael ! Mais viens, dépose tes affaires ici, en ... cachant ton écu si tu veux bien, il n'inspire pas vraiment confiance ... emoticon et nous irons vite retrouver ta mère, elle sera tellement heureuse ! emoticon #
James Steiner
Sam 01 Août 2020, 00:13
James Steiner - Assassin (humain)
| Remonter
*alors qu'on est à table tous ensemble Gustav ce l'a raconte avec ces cicatrices. Mais quel idiot ! C'est pas le moment sûrtout avec Pavel à côté. Arh je peux rien faire que d'attendre..
Surtout que quoi, il crois être le seul à en avoir ! J'en ai plein et c'est pas un exploit.

Ensuite Klaus et Friedrich, vienne me voir car il ont remarqué mon changement.
[...]
Ensuite Friedrich re-rempli mon verre pour fêter ça.
Puis Pavel m'envoie une pique sur mon comportement dont je réponds avec humour pour ne pas que les autres vois que ça m'affecte *

Pavel : "Ha, c'est ça le vrai James ... Il va falloir tout reprendre le travail de l'armure pour t'endurcir on dirait. Hahahaha Da !

"Oh tu sais. Je peux être dur à volonté emoticon "
*Lorsque que je me rends compte que j'ai peut être parlé trop vite. j'essai de me rattraper *
"Enfin je veux dire par là que t'as pas à t'en faire pour moi. Haha
Maintenant je me protègerai avant de faire quelque chose d'iréfléchie."


*ensuite je m'excuse *
James : "Au fait Mes amis. J'ai quelques choses à vous dire, en particulier à vous Jacob et Gustav. Je suis désolé de tout ce que je vous est fait. Je sais que l'armure m'avait influencé mais ce n'était pas une raison d'agir ainsi. J'en suis sincèrement désolé, dites moi si il y a quelque chose que je peux faire pour vous"

Gustav : "Je suis bien d'accord que tu t'excuses ! T'as failli m'éventrer enfoiré. Tu devrais me donner ta part du trésor en compensation de m'avoir presque tué tiens ! Hips ! Oh ma belle j'adore tes ... "

*Alors que je m'excuse il voudrait mon or en compensation. Je veux bien être gentil mais il y a des limites emoticon *

" Oh tu veux ma part du trésor ? C'est dommage j'ai déjà donné plus de la moitié à Sigmar et le reste doit me servir à sauver le monde. Parce qu'il faut des gens comme moi pour que des gens comme toi puissent continuer de profiter de leur vie.
Donc dit toi que c'est un investissement emoticon "


*ensuite je reprends le repas, pendant que les autres raconte éventuellement nos péripéties

Lorsqu'il se fera tard ou au moment où ludwig partira. J'irais le voir *

" Bonsoir à toi.
Je vois que tu est venu en personne. Comment va ton auberge ?

Au fait j'ai un message à te transmettre de la part d'une connaissance commune... Slannael.
Il m'a dit de te dire je cite : " que si il ne meurt pas avant, il passera te voir prochainement pour voir si ta bière a enfin un gout acceptable pour son palet si sensible.". Voilà emoticon
C'est quoi l'histoire du coup ?"


*ensuite je monterai dans ma chambre en me tenant la hanche *
Klaus der Blutiger
Sam 01 Août 2020, 12:36
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
*Pavel clot le débat qui débutait avec Jacob et chacun profite donc du reste de la soirée de façon agréable. Gustav correctement ennnivré, se réjouit d'être en vie et envoie des piques à son employeur et à James. Ce dernier le remet en place vertement.*

"Gustav, voit le bon côté des choses, tu auras des histoires à raconter, que la majorité des gens prendront pour des contes de bonnes femmes, et plus d'argent que certains villages n'en voient sur une génération."

*Plus tard dans la soirée, Klaus s'approcher à de Pavel. *

" Tu crois qu'on pourrait nous mettre à disposition des cartes des routes marchandes qui passent vers les terres sombres. Même parcellaires, histoires de voir ou on met les pieds?"

*Le lendemain, en prévision de son entrevue avec Ludwig, Klaus décide de mettre le paquet. Il s'équipe de pied en cape (D'Arranoc^^), épée de lumière au côté, armure que l'on peut apercevoir dans l'echancrure de sa chemise de toile solide. Puis il se présente dans la salle commune de l'auberge. Quand il passe par là Klaus à prit sa décision.*

"Bien l'bonjour, on dit que la nuit porte conseil, elle m'a été profitable !
Si notre notoriété peut t'être profitable, pourquoi pas, après tout tu nous a bien fais confiance sans nous connaître et même si la suite a été tumultueuse, on te doit au moins ça.
Fait nous savoir, ce qui pourrait te rendre service, en sachant que ce genre de chose n'est pas aussi durable que de l'or. Qui sait de quoi demain sera fait.
Je n'ai pas l'habitude des notables et nous n'allons pas rester ici très longtemps, il nous reste du pain sur la planche,alirs combien de temps seront nous en grâce... Je n'en ai aucune idée, donc ne tarde pas à nous faire connaître tes besoins."
Ludwig
Sam 01 Août 2020, 13:28
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
ALTDORF

------

Pavel : "Ha, c'est ça le vrai James ... Il va falloir tout reprendre le travail de l'armure pour t'endurcir on dirait. Hahahaha Da ! "

James : "Oh tu sais. Je peux être dur à volonté ! "

*Lorsque que James se rend compte qu'il a peut être parlé trop vite il essaie de se rattraper *

James : "Enfin je veux dire par là que t'as pas à t'en faire pour moi. Haha Maintenant je me protègerai avant de faire quelque chose d'irréfléchi."

Pavel : "Ton âme a beaucoup souffert, James. Ne force pas les choses, laisse-toi le temps de redevenir toi-même ! "

*Mais c'est autre chose qui maintient l'attention de Pavel ; les regards que s'échangent Vetrovaya et Jacob ne lui conviennent pas vraiment. Même s'il ne craint rien de sa fille, l'écart d'âge est mince entre les deux jeunes adultes et ... le regard noir que le Templier de Sigmar adresse au mage de Chamon lui sert de mise en garde sans équivoque. Au cours de la soirée, il racontera quand même des choses. Sur son pèlerinage avec parcimonie, sur la situation politique de l'Empire pendant votre absence aussi, même si vous saviez certaines choses via Jacob. Néanmoins, les rapports avec la Bretonnie et Kislev ont évolués, grâce à la mission de Pavel et Constance d'une part, et de l'autre part surtout par la fragilité du gouvernement de la Tsarine Katarina Bokha, après le coup d'état monumentale dont Antory avait brisé le "vortex" et dont elle et ses sorcières de glace payent encore le prix cher. La sécurité au Nord de l'Empire semble reposer majoritairement sur la ferme foi des nains des Montagnes du Bord du Monde, que la menace émergente des Terres Arides préoccupent particulièrement, laissant le mur des Désolations du Chaos avec une surveillance malheureusement minimale. Cependant avec l'invasion qui semble se préparer, la plupart des maraudeurs ont délaissé leurs assauts pour rejoindre l'attroupement en direction de la Plaine de Zharr ... et ces nouvelles ne font que vous rappeler l'urgence de votre action avant que l'inévitable ne se produise.*

https://bibliotheque-imperiale.com/images/3/3a/Ice_magic.jpg

*Et lorsqu'il se fait tard, alors que ludwig quitte les lieux, James le rattrape.*

James : "Bonsoir à toi. Je vois que tu es venu en personne. Comment va ton auberge ? Au fait j'ai un message à te transmettre de la part d'une connaissance commune... Slannael. Il m'a dit de te dire je cite : " que si il ne meurt pas avant, il passera te voir prochainement pour voir si ta bière a enfin un gout acceptable pour son palet si sensible". Voilà. C'est quoi l'histoire du coup ? "

Ludwig : "Slannael ? Ça alors, je n'ai pas entendu ce nom depuis longtemps ! En effet, il y a toute une histoire. Bon si tu veux que je te la raconte, prenons un dernier verre au comptoir ! " Il fait signe à ses hommes de partir. "Je l'ai rencontré alors que j'allais vers la Thilée, aider un certain Niels ... je ne me souviens plus de son nom de famille bref, il avait quelques soucis et pouvait me proposer des contacts intéressants à Miragliano alors je l'avais accompagné. Et en chemin, en sauvant quelques malheureux des griffes de petites ... saloperies ... " baissant la voix : "les skavens n'existent pas ! emoticon " revenant à un ton normal "l'un d'eux nous a cédé les droits de sa brasserie. Une aubaine pour un tavernier tu t'imagines, pouvoir produire et vendre sans frais intermédiaires ? Mais s'il avait cédé son bien au groupe que nous composions, ils m'ont bien laissé me débrouiller pour redresser l'affaire qui était au plus mal. Et maintenant que le plus dur est fait, il réclame sa part ? Haha mais soit, il pourra la déguster lorsqu'il le voudra, la recette a été bien améliorée en effet, une partie du savoir nain y a été intégrée ! Alors ça ne vaudra sûrement pas les vins les plus fins dont il peut avoir l'habitude, mais je trouve personnellement qu'elle se défend plutôt bien. Je pense même la présenter prochainement aux concours de brasseurs. Peut-être serai-je le prochain fournisseur du Palais Impérial, si je pouvais approcher certains membres de la cour, par votre intermédiaire qui sait haha ! " emoticon

*Bien sûr, quelle que soit la position de James qui a un accès libre et illimité au comptoir, Ludwig insiste pour offrir cette boisson à l'ancien soldat, peut-être en souvenir de leur première rixe ... rencontre. Alors que pendant ce temps, Klaus s'approche de Pavel quand il est sur le départ.*

Klaus : "Tu crois qu'on pourrait nous mettre à disposition des cartes des routes marchandes qui passent vers les terres sombres. Même parcellaires, histoires de voir ou on met les pieds ? "

Pavel : "Si ces cartes existent, nous les auront. J'irai regarder à ça demain, nous nous retrouverons ici au soir si cela te convient, pour faire un topo. Bonne nuit, Klaus."

*Le matin est assez difficile pour tout le monde, certains à cause de l'alcool ingurgité sans limite lors de la veillée, d'autres simplement par récupération d'un sommeil difficile depuis plusieurs mois ... même chez les elfes d'Ulthuan où le luxe et la chaleur de l'accueil n'avaient pas encore permis d'oublier les pertes récentes et la menace permanente de votre ennemi peut-être dissimulé dans cette même enceinte. Lorsque James voudra revoir Pavel, reprenant peu à peu ses esprits après le dur retour à la réalité à travers ses rêves de cette nuit qui lui ont rappelé la brutalité dont il a fait preuve à plusieurs reprises, il s'est revu déboîter la mâchoire d'Antory d'un coup de poing ou trancher le ventre de Gustav qui venait l'aider à ressortir du cratère maudit des ruines d'Huanabic, sans oublier le rapport charnel avec la victime du sacrifice de la comtesse au premier jour où il avait trouvé les gantelets ... c'est donc vers le Temple de Sigmar qu'il se rend en début de matinée, pour le trouver devant le grand autel en plein entretien avec le Grand Théogoniste. Il patiente en priant pour le salut de son âme, espérant que le combat contre Pavel l'a libérée de l'entrave de cette malédiction, car s'il voit encore la réalité de ses méfaits, il n'en ressent plus aucun attrait. Il n'oublie juste pas, tout ce qu'il a fait, comme s'il n'avait pas contrôler ses gestes. Et d'ailleurs ... était-ce aussi une partie de la réalité quand il s'est vu, isolé du reste du groupe au milieu de la Grande Jungle, aux portes d'Itza, poignarder Ananthia pour l'abandonner à la faune sauvage, après qu'Adrastea le lui ai demandé ? Il appel Sigmar à l'aide de toute la force de son esprit, mais si toutes ces choses se sont réellement produites, le rachat de son âme sera extrêmement coûteux ... *

Pavel : "James ! Que viens-tu faire ici, tu n'es pas avec tes compagnons ? Non, je n'ai pas encore trouvé d'armure pour toi. Mais si nous ne partons pas tout de suite, il sera peut-être possible que je t'en fournisse une."

*James se relève douloureusement, prenant appui sur le banc qui le précède en ressentant encore toute la violence des coups du templier dans sa hache et dans sa cage thoracique pas loin d'être en miette, et ne trouve toujours pas les mots pour exprimer sa propre déception envers lui-même et ce qu'il a contraint celui qu'il considère comme son modèle à lui faire. Mais depuis hier, Pavel semble être passé à autre chose, en tout cas il ne fait pas d'état d'âme de ce qu'il s'est passé et au contraire, invite James à le suivre.*

Pavel : "Je dois aller faire quelques recherches à la Grande Bibliothèque, c'est à deux rues d'ici. Est-ce que tu m'accompagnes ? "

*Question rhétorique par excellence, le duo ressort donc du Temple alors que James est pris d'un sursaut, comme s'il entendait encore le coup de tonnerre qui avait accompagné le dernier coup de masse de Pavel ... mais ce n'est qu'une impression, un souvenir, le ciel est dégagé et le temps est particulièrement clément aujourd'hui, d'ailleurs Pavel ne cache pas qu'il a chaud dans son armure mais il a pour habitude de ne strictement jamais s'en défaire en dehors de ses quartiers.*

Pavel : "Je vais me renseigner sur les dangers qui nous attendent, et c'est bien que tu sois là. Est-ce que tu peux me dire par quel parcours vous voulez vous rendre dans ces montagnes ? "

*Klaus de son côté, se prépare à l'ultime rencontre avec Ludwig, celle où en tête à tête, il compte bien acquitter tous les comptes avec cet individu bien peu fréquentable comme il l'a appris au fil du temps. Pourtant, le doute plane sur ses réelles intentions, toujours et encore, alors décidera-t-il de lui en accorder le bénéfice ou de couper les ponts pour de bon avec ce criminel aux bras longs qui se propose néanmoins, de leur apporter tout l'aide à sa disposition ? En tous cas, c'est la fin de la matinée quand le seigneur du crime se pointe enfin, seul, pour commander une liqueur et un repas pour l'heure qui suivra.*

Klaus : "Bien l'bonjour, on dit que la nuit porte conseil, elle m'a été profitable ! Si notre notoriété peut t'être profitable, pourquoi pas, après tout tu nous as bien fais confiance sans nous connaître et même si la suite a été tumultueuse, on te doit au moins ça. Fais-nous savoir, ce qui pourrait te rendre service, en sachant que ce genre de chose n'est pas aussi durable que de l'or. Qui sait de quoi demain sera fait. Je n'ai pas l'habitude des notables et nous n'allons pas rester ici très longtemps, il nous reste du pain sur la planche, alors combien de temps serons-nous en grâce... Je n'en ai aucune idée, donc ne tarde pas à nous faire connaître tes besoins."

Ludwig : "Pour sûr. ceux qui vivent tout le temps dans l'ombre arrivent à penser même en plein jour, mais tu as raison, il faut toujours se donner le temps de la réflexion. Je ne vous demande pas grand chose, mais vous avez accès au Palais de l'Empereur ... fais-moi entrer lorsque vous y retournerez, que je puisse rencontrer les personnes haut placées dont je pourrais avoir besoin pour mes projets ... et en contrepartie je te ferai un dernier présent ... d'ailleurs non, tiens, le voilà. Porte-le comme une broche, il t'ouvrira de nombreuses portes et empêchera la plupart des tire-laines de s'en prendre à toi ou à tes compagnons. Maintenant, si tu peux me prévenir de n'importe quelle manière de votre prochaine visite au Palais et me convier, alors nous serons quitte à jamais, et j'en serai le plus honoré, Klaus Der Blutiger ! "

*Le bijou en argent qu'il pose sur la table, qui peut être porté en broche ou en pendentif, représente un croissant de lune horizontal devant une croix en forme de X.*

>> Klaus : il s'agit d'un porte-bonheur (1 pf) qui représente les Moqueurs, la Guilde des Voleurs tentaculaire qui prend sa souche à Nuln et dont Ludwig est un des membres les plus éminents à ce jour et bien après sa fuite à travers l'Empire et jusqu'à Kislev à l'époque ! Et j'envisage de modifier de côté "impossible à enlever" de ton armure par un côté "personne d'autre ne peut la mettre". Sinon ... c'est sale ! emoticon
Klaus der Blutiger
Sam 01 Août 2020, 13:51
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
@Pavel
"Bonne nuit à toi également et bonne chance pour tes recherches, puisse Ranald nous sourire."

@Ludwig

"Bien nous t'y convierons, par contre nous n'y connaissons personne, je doute que tu aie des difficultés à établir des contacts. Veille à ne pas pas te faire remarquer par Pavel... Il semble ne pas t'apprécier de prime abord.

Que Ranald continue à te sourire, Adieu. "
Jacob Endwer
Sam 01 Août 2020, 16:28
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 2 (humain)
| Remonter
Ottfried : "Qu'est-ce donc à dire ? Voyons cela ... "


- "Voilàà... J'ai eu le temps de survoler leurs effets et nom, et je me suis permis de faire des supposition quand à quel domaine de magie il pourraient être catégorisé :
Aura de résistance (ancienne version moins puissante du sort de magie mineure "Armure aethyrique")
Brouillard Mystique suprême (ancien sort du vent de l'ombre)
Changement d'allégeance (ancien sort du vent de l'ombre)
Contrainte mentale (ancien sort du vent de l'ombre)
Damoclès (ancien sort du vent de l'or ou magie mineure)
Flèche magique (ancien sort du vent de l'or ou magie mineure ou magie commune)
Latence magique (ancien sort du vent de l'or ou magie mineure ou magie commune)
Mains corrosives (ancien sort du vent de la nature ou magie mineure ou magie commune)
Sol glissant (ancien sort de magie mineure ou magie commune)


Aura de résistance
Magie de Bataille (niv1) :

Ce sort donne une protection contre les Blessures en augmentant de 1 le nombre de PA, sur toutes les parties du corps du personnage qui a lancé le sort.
Les Auras peuvent êtres annulées par des moyens magiques (ex: dissipation d'Aura) et le sont automatiquement si le personnage est touché par une arme magique. Ce n'est donc pas une invulnérabilité garantie. Le personnage peut porter une seule aura en même et l'annuler lui même dès qu'il le souhaite.
Composants : Une paire d'aimants
Points de Magie : 2 PM, au lancement du sort.
Durée du sort : 1 heure par niveau
Portée du sort : Personnel

(en comparaison V2 : Armure aethyrique)
Difficulté : 5
Temps d'incantation: 1 demi-action
Ingrédient : un anneau de cotte de mailles (+1)
Description: les vents de magie tissent une barrière invisible autour
de votre corps, vous protégeant des agressions. Vous recevez pendant
1 minute (6 rounds) un nombre de points d'Armure égal à votre valeur
de Magie sur toutes les parties du corps. Ce sort ne peut pas être lancé
si vous portez déjà une armure normale. Si vous enfilez une armure
alors que le sort est actif, celui-ci prend immédiatement fin.


Brouillard Mystique suprême
Magie de Bataille (niv 3):
Ce rituel nécessite un temps de préparation avant de pouvoir être incanté (4 rounds).

Ce sort crée une aire de brume de 500 mètres de diamètre n'importe où à portée de vue de l'Enchanteur. Les personnes prises dans ce brouillard ne peuvent voir ni à l'intérieur, ni à l'extérieur. Celle se situant en dehors ne peuvent voir ni à l'intérieur, ni au-delà. Quiconque pris dans le brouillard devra se mouvoir à la moitié de son allure normale de déplacement, ou marcher au hasard dans le brouillard. Le sort dure 5D6 tours de combat et se dissipe à la fin du dernier round. Ceux qui sont pris dans ce brouillard sont sujets à des sorts d'illusions, tous les 6 rounds. Sa durée réelle doit être tenue secrète par le MJ.
Composants : pelote de fils d'or
Points de Magie : 10 PM, au lancement du sort.
Durée du sort : 5D6 tours
Temps d'incantation (rituel) : 4 rounds.
Portée du sort : vue
Champ d'action : 500 mètres de diamètre


Changement d'allégence
Magie de Bataille (niv 4) :

Ce sort peut être lancé sur n'importe quel Individu ou Groupe de créatures hostiles situé à moins de 48 mètres de l'Enchanteur. La cible doit effectuer un Test de Volonté pour en éviter les effets. Les individus affectés sont alors charmés par l'Enchanteur et "changent de camp" effectivement, le traitant comme un ami ou un allié. L'Intelligence des victimes ne sera pas affectée et elles ne pourront pas faire d'actions mettant en danger leur propre sécurité. Par exemple, une victime du sort ne pourra pas se suicider ou attaquer un Dragon en étant désarmée, mais elle pourra attaquer ses propres camarades. A chaque fois qu'une créature se trouvera dans une situation semblable, il lui sera permit d'effectuer un Test de Volonté pour savoir si l'influence du sort a été rompue.
Composants : Le cuir d'un Doppelganger.
Points de Magie : 18 PM, au lancement du sort.
Durée du sort : 1 heure
Immunise contre ce sort : Test de FM
Portée du sort : 48 mètres
Champ d'action : une personne


Contrainte mentale
Magie de Bataille (niv 1) :

Une faible contrainte est exercée sur la victime, n'étant ni un ordre subtilement tissé dans l'inconscient, ni très convaincant, il est alors facile à la victime de résister. L'enchanteur peut glisser un ordre de six syllabes au maximum dans l'esprit de la victime, dans un langage qu'elle comprend. Au premier tour la victime exécute l'ordre sans se poser de questions, comme si l'idée venait de lui. Dans les rounds suivants, la victime se rend compte de l'ordre. Si cet ordre parait parfaitement normal pour une personne comme lui, il continuera ce que l'enchanteur lui avait demandé de faire, sans essayer d'y résister. Les personnes plus familières aux contraintes magiques résisteront mieux que ceux ne connaissant pas cette pratique. Si la victime doute de la sagesse de la commande, il peut tenter d'y résister chaque round. Un jet de Force Mentale [FM] réussi terminera les effets du sort. Les personnes à qui l'on ordonne de tuer ses compagnons, ou à donner ses biens, sont vraissemblablement poussées à résister. En cas de doute, le jet de résistance sera un test d'Intelligence avec modificateurs selon la nature de l'ordre.
Composants : Deleriants (1/20 de dose)
Points de Magie : 3 PM, au lancement du sort.
Durée du sort : 1d6+3 rounds
Immunise contre ce sort : Jet de volonté
Portée du sort : NP / 48 mètres
Champ d'action : Une personne


Magie de Bataille (niv3) : Damoclès
Points de magie : 7 puis 3 par round

Ce sort est la version améliorée du sort "Epée Animée" qui brillait pour son inefficacité. Une fois le sortilège lancé, l'épée de l'enchanteur pourra se déplacer dans les airs et combattre sans aide matérielle. Ses caractéristiques sont en partie celles de l'enchanteur. L'Initiative est la même. Ainsi la capacité de combat est l'équivalent de sa FM, sa force est celle de l'enchanteur multiplié par deux (maximum : 10) et son nombre d'attaque est égal au niveau de magie de ce dernier. En revanche, son score en mouvement est fixé à 6. L'épée animée est considérée comme magique pour toute la durée du sort. Pendant un combat impliquant l'épée, le sorcier ne pourra jeter d'autres sortilèges. Si l'épée se brise au court d'un combat (résultat 00 au dé) ou si l'enchanteur venait à être tué (ou sérieusement blessé), le sort cesserait automatiquement.

Note : Le composant qui est dans la majeure partie des cas une épée peut être remplacée par tout autre arme de spécialisation (sauf les armes à distances et les armes articulée) à condition que le sorcier possède la compétence nécessaire. Combiné avec le sort "Armure Animée" de niveau 4, il créé une entité magique qui peut combattre à sa place. Cette armure peut-être prise pour l'enchanteur lui-même si ce dernier use des sorts tels que Ventriloquie...
Composants :Une épée non magique
Points de Magie : 7 PM, au lancement du sort
Durée du sort : Tout pendant que le sorcier l'alimente en PM
Portée du sort : 12 mètres (à la vue)
Champ d'action : épée visée


Flèche magique
Magie de Bataille (niv 1) :
PM: 3/flèche
Ce sort rend la flèche éléctrophysique (elle ne peut être conservée). La portée est celle de l'arc, elle inflige 1D6 dégâts avec une force de 5 .L'arc n'a pas de malus pour la tirer (lié à la distance).Comme les autres flèches, elle ne peut être esquivée et n'atteint qu'une seule cible à la fois .
Composants : Une flèche
Points de Magie : 3 PM, au lancement du sort.
Durée du sort : instantané
Portée du sort : 0
Champ d'action : flèches


Latence magique
Magie de Bataille (niv 1) :

Ce sort a été mis au point pour remédier au problème que pose le lancement d'un sort en cas de surprise. Ce sort permet au sorcier d'en "enregistrer" autant que son niveau le permet (2 pour un sorcier de niveau 2, etc.). Il choisit les sorts qu'il veut "enregistrer" (dans ceux qu'il connaît !) puis lance le sort de Latence pour chacun d'eux. Par la suite le sorcier peut lancer le sort désiré, en dépensant les points de magie habituels mais, sans avoir à incanter un round entier, ce qui permet de ne pas prendre le risque d'être déconcentré. L'enchanteur ne doit pas dormir ou faire de la méditation, ni être atteint par une attaque psychologique magique ("frénésie", "panique", "débilité", etc.) ou non (peur, terreur, etc.) s'il ne veut pas que ses sorts s'effacent de sa mémoire.
Composants : un anneau d'airain representant le temps (un serpent qui se mort la queue par exemple)
Points de Magie : 1 PM, au lancement du sort.
Durée du sort : 1 heure par niveau de l'enchanteur
Portée du sort : personnel
Champ d'action : personnel


Mains corrosives
Magie de Bataille (niv 1) :

Formule : "Anfald esmern"
Ce sortilège confère le pouvoir de rendre les mains de l'enchanteur corrosives. Le toucher agit comme un puissant acide, avec cet avantage que seuls les cibles qu'il souhaite affectées par la corrosion seront touchées. L'enchanteur peut serrer la main à son meilleur ami, sans la blesser, mais il pourra l'instant d'après dissout la poignée de la porte de sa chambre. Tout objet sera détruit au rythme de 1 cm par round. Il peut ainsi percer un trou dans une paroi, dissoudre une épée, ou détruire un bouclier en quelques instants.
Composants : une fiole d'acide
Points de Magie : 6 PM, au lancement du sort.
Durée du sort : 3D6 rounds.
Portée du sort : toucher
Champ d'action : spécial


Sol glissant
Magie de Bataille (niv 1) :

Les personnes qui tenteront de se mouvoir au-dessus, ou de combattre dans la zone affectée par le sort devront faire un jet de Dextérité [Dex] à chaque tour pour rester debout ou tomber sur le sol. Les personnes tombées ne pourront rien faire d'autre que de parer, ou de passer un round pour se relever.
Composants : Salive de géant
Points de Magie : 2 PM, au lancement du sort.
Durée du sort : 1D6 tours
Portée du sort : NP / 48 mètres
Champ d'action : Cercle de 5 mètres


////

Durant le discussion je demande à Vetrovaya : "Mais, Vetrovaya ? Vous avez l'air d'être lié à un culte, si mes souvenirs sont bons vous portez le signe de Shallya. Est-t'il vrai que vous pouvez autant guérir une plaie béante qu'un esprit ravagé avec votre magie ?
*Si je vois que Pavel tique, j'ajouterai : ...enfin... votre foi bien sûr...
Et ne vous inquiétez pas pour mes papiers de suis naturellement en règle avec de plus la rose doré de Teclis, offerte par les elfes reconnaissance de ma maitrise de la magie."

Vetrovaya est une jeune femme énergique et souriante, dialoguer avec elle de sujet divers est très agréable. Je vois du coin de l'½il son père me foudroyer du regard ... Il doit s'imaginer que j'essaye de me rapprocher de sa fille, ce qui n'est pas illogique étant donné qu'elle a à peu près le même age que moi. J'espère que les rapports entre Pavel et moi ne seront pas aussi compliqué durant tout le voyage...
Mais au vu de ce qu'on m'a raconté et ce que je constate...
Je pense avoir découvert mon nouveau James emoticon emoticon ...

Je profite des boissons offertes par l'empereur durant la soirée jusqu'à aller me coucher dans ma chambre à la fin de la soirée. Le lendemain je me prépare alors et me remets de l'alcool que j'ai ingurgité, dans ma chambre. Après cela, je vais dans la salle commune pour prendre mon petit déjeuner et retrouver mes compagnons.
James Steiner
Sam 01 Août 2020, 17:26
James Steiner - Assassin (humain)
| Remonter
Ludwig : "Slannael ? Ça alors, je n'ai pas entendu ce nom depuis longtemps ! En effet, il y a toute une histoire. Bon si tu veux que je te la raconte, prenons un dernier verre au comptoir ! " Il fait signe à ses hommes de partir. "Je l'ai rencontré alors que j'allais vers la Thilée, aider un certain Niels ... je ne me souviens plus de son nom de famille bref, il avait quelques soucis et pouvait me proposer des contacts intéressants à Miragliano alors je l'avais accompagné. Et en chemin, en sauvant quelques malheureux des griffes de petites ... saloperies ... " baissant la voix : "les skavens n'existent pas ! " revenant à un ton normal "l'un d'eux nous a cédé les droits de sa brasserie. Une aubaine pour un tavernier tu t'imagines, pouvoir produire et vendre sans frais intermédiaires ? Mais s'il avait cédé son bien au groupe que nous composions, ils m'ont bien laissé me débrouiller pour redresser l'affaire qui était au plus mal. Et maintenant que le plus dur est fait, il réclame sa part ? Haha mais soit, il pourra la déguster lorsqu'il le voudra, la recette a été bien améliorée en effet, une partie du savoir nain y a été intégrée ! Alors ça ne vaudra sûrement pas les vins les plus fins dont il peut avoir l'habitude, mais je trouve personnellement qu'elle se défend plutôt bien. Je pense même la présenter prochainement aux concours de brasseurs. Peut-être serai-je le prochain fournisseur du Palais Impérial, si je pouvais approcher certains membres de la cour, par votre intermédiaire qui sait haha ! "

*alors que je bois le breuvage offert par Ludwig, celui-ci me raconte l'histoire avec Slannael*

" et bien et bien. Je vois qu'on est pas les seuls à en avoir rencontré. La vermine est vraiment partout, même dans les jungles..surtout que celle là étaient pleine de maladies.

En tout cas, je vois que tu as vraiment un don pour flairer les bon coups.

Alors peut-être que le prochaine fois moi aussi j'aurais le droit à ta bière."


*Le lendemain matin, je boirais un grand verre d'eau pour me remettre de la soirée arroser. Entre mon verre de base plus celui de Friedrich et enfin de Ludwig. Ensuite je passerai mon visage sous l'eau pour me remettre de cette mauvaise nuit. Maintenant qu'on m'a débarrasser de l'armure. Je prend conscience de tout le mal que j'ai fait. Par contre, la partie avec Ananthia c'est forcément un cauchemard qui c'est mêlé à la réalité.
*C'est impossible je ne l'ai pas tuer. Je n'avais aucune raison de le faire. Je me souviens de ma façon de penser, tout ce que je faisait, je le faisais dans mon intérêt. Or Ananthia était très utile. Sans elle on n'aurait pas pu récupérer la pierre. Je ne l'aurais même pas tuer pour faire plaisir à Adrastea car je n'éprouvais rien pour elle. Si je me suis rapprocher d'elle c'était juste pour avoir des rapports charnels et le chantage n'aurait pas marché sur Moi. D'ailleurs Adrastea me semblait contente mais surprise quand elle à appris sa disparition.

Enfin.. Dans tout les cas Ananthia était protégé par le glan du chêne. Je n'aurai pas pu m'en débarrasser si facilement, sûrtout avec tout les saurus qui nous surveillait !
Mais que ça soit vrai ou faux ça n'atténu pas le reste. Je déjeune donc un bon repas avant d'aller au temple prier afin d'être sauvé ou au moins pardonner.
C'est Alors que Pavel m'interpelle *

Pavel : "James ! Que viens-tu faire ici, tu n'es pas avec tes compagnons ? Non, je n'ai pas encore trouvé d'armure pour toi. Mais si nous ne partons pas tout de suite, il sera peut-être possible que je t'en fournisse une."

*je me relève donc douloureusement, prenant appui sur le banc qui me précède *

"prier. J'en ai besoin..
Pour ce qui est de l'armure. Merci pour vos efforts. Apres si effectivement on doit partir avant, je m'en achèterai une avec l'or qui me reste."


*ensuite Pavel me propose de l'accompagner, j'accepte donc d'un hochement de la tête *

Pavel : "Je vais me renseigner sur les dangers qui nous attendent, et c'est bien que tu sois là. Est-ce que tu peux me dire par quel parcours vous voulez vous rendre dans ces montagnes ? "

*je réfléchis quelques secondes, puis je regarde autour de moi, au cas où il y aurait des oreilles indiscrete, avant de répondre *
"Alors de ce que je me souviens on doit rejoindre notre compagnon à Eischatten, ensuite on descend par le col du feu noir vers Karaz-a-Karak grâce à la" route d'Argent" et on traverse les terres sombres.
Apres klaus voulais peut-être qu'on on remonte en Ostermark vers KArak kadrin pour essayer de retrouver une connaissance à lui. "Ulther marteau de pierre" mais je pense que c'est trop loin."
Ludwig
Sam 01 Août 2020, 19:18
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
Jacob :

Aura de résistance = Armure aethyrique = tu l'as déjà
Brouillard Mystique suprême = vent de l'ombre
Changement d'allégeance = vent de l'ombre
Contrainte mentale= vent de l'ombre
Damoclès ...
Flèche magique = flèches d'argent d'Arha
Latence magique ...
Mains corrosives ...
Sol glissant ...

>> Fais-moi un test de chance.
01-25 : 1 sort = Sol glissant
26-50 : 2 sorts = Mains corrosives
51-75 : 3 sorts = Latence magique
76-100 : 4 sorts = Damoclès

Les autres sont trop étrangers à ton collège pour que tu sois autorisés à les apprendre.
Jacob Endwer
Sam 01 Août 2020, 19:44
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 2 (humain)
| Remonter
Après l'analyse je remercie très chaleureusement mon supérieur avant de repartir (soit c'est juste avant de retourner à l'auberge, soit c'est le lendemain si il a eu besoin de temps)

Test de chance : Résultat du jet (1D100) : 20.

Prions
Slannael Laurëlornalim
Sam 01 Août 2020, 22:20
Slannael Laurëlornalim - Champion de Justice (elfe)
| Remonter
TOR YVRESSE

*... Filanwë semble se réjouir de cette donation et de l'implication de son ami dans la croisade dans laquelle il semble vouloir le rejoindre. Il recevra pour cela une broche reconnaissable par leurs alliées.

#Merci Filanwë, elle est magnifique et je la garderais précisieusement. #

*Il la rangera alors dans ses affaires, afin qu'il puisse rapidement s'en saisir pour se présenter avec si le c½ur lui en dit.
Cependant, Yerrittia semble moins enjouée devant cette tractation. *

#Mon champ des possibles ? Sachez Dame Yerrittia, que j'ai prévu de revenir en Ulthuan afin de me marier. Alors, à ce moment-là, si vous le souhaitez, je reviendrais pour que nous échangions sur les offrandes mutuelles dont nous souhaiterions pouvoir disposer.
Enfin, uniquement si cela n'indispose pas mon ami Filanwë.#




LAURELORN

*Cinq pistoles et une paire de bottes de marche en cuir d'assez bonne qualité pour une facture humaine seront offert à l'elfe par le colpoteur.
Cela représente probablement l'essentiel des possessions du marchand itinérant.
Mais pour une fois qu'un humain insiste, Slannael n'avait pas le c½ur de lui refuser cette reconnaissance bien justifiée.
Puis, en reprenant leur chemin vers le coeur sauvage de Laurelorn, ils sont interpellés par une gardienne sylvestre qui s'avère être sa cousine Aryantë.
C'est après un léger moment de flottement ou Slannael tente de s'en souvenir qu'il lui répond.
Le mot longtemps étant effectivement bien relatif.

#Aryantë ? Vraiment ? Mais lorsque je t'ai vu la dernière fois, il me semblait que tu étais encore loin de pouvoir passer le rituel de l'âge adulte.
Ce que tu es désormais... . Enfin peu importe, saches que c'est un plaisir partagé de te voir de nouveau ma cousine. #


*Mais lorsqu'elle indique que leurs mères seront heureuses de le revoir, il ne comprend pas qu'elle parle aussi de la sienne.
Pour Slannael, ses parents ont disparu, et avec ses deux s½urs, ils n'ont jamais été capable de les retrouver. *

#Assurément ma cousine, nous te suivons ! #

*Laissant Ethufain lui emboiter le pas, ils reprennent leurs marches. Slannael en tenant leur monture par la bride.
Et tandis qu'ils se rapprochent de son village d'enfance. Les sensations déjà vécues ainsi que les souvenirs reviennent. Des odeurs, les arbres qui ont bien poussés, puis certains visages également.
Ensuite, à l'annonce faite par Aryantë, un des elfes qui veille sur la toute proximité du village se précipite avec le bonheur sur le visage d'annoncer une bonne nouvelle aux notables qui sont en charge de cette partie de la forêt natale de Slannael !
Tandis qu'Aryantë s'intéresse aux nouvelles. Elle lui indique qu'ils iront vite voir retrouver sa mère.
Et cette fois Slannael a bien compris.
Une série d'émotion le bouscule soudainement et il n'a plus qu'une seule chose en tête. La retrouver, la maintenant, tout de suite *

# Par Isha ! Ma mère dis-tu ? Ou est-elle Aryantë, Je ne croyais plus jamais la revoir tu sais !
Amène-moi vite à elle, je t'en prie. Le reste peut attendre et je vous raconterais plus tard mes aventures qui ne sont pourtant pas encore terminées. #


*Slannael va-t-il pouvoir effectivement enfin retrouver sa mère ? Aura-t-elle des explications sur leurs disparitions ?
Et sur son père ? Il ne manquera de lui demander cela aussi. *