Veuillez patienter...

La pierre du changement

Slannael Laurëlornalim
Jeu 28 Mai 2020, 22:43
Slannael Laurëlornalim - Marin : Capitaine de navire (elfe)
| Remonter
*Coupant la trajectoire de l'homme bête, il se force à le combattre.*
[
Test CC1 : Résultat du jet (1D100) : 81./64, dégâts : Résultat du jet (1D10) : 3.+6, + Résultat du jet (1D10) : 8. (Yara Arion)
Test CC2 : Résultat du jet (1D100) : 96./64, dégâts : Résultat du jet (1D10) : 7.+6, + Résultat du jet (1D10) : 9. (Yara Arion)
Test CC3 : Résultat du jet (1D100) : 14./64, dégâts : Résultat du jet (1D10) : 9.+6, + Résultat du jet (1D10) : 3. (Yara Arion)
]
#Cériond sois fier de moi!#
Jacob Endwer
Ven 29 Mai 2020, 11:35
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 2 (humain)
| Remonter
Alors que je renvois la créature une deuxième fois, elle se décide à changer de cible et s'attaque à Gustav, mais il ne vas jamais mourir ou quoi ? Bon, si je ne peux pas l'arrêter avec certitude, je vais faire en sorte de le rendre inutile.

"Gustav attention ! Un autre arrive !"

*Je lance mains molles sur l'homme bête qui m'avait attaqué :

Test de Focalisation : Résultat du jet (1D100) : 44. / 48
Test de magie : Résultat du jet (1D10) : 10. + Résultat du jet (1D10) : 10. + 1 + 2(si foca) / 4
[le personnage ciblé, se trouvant dans un rayon de 24 mètres (12 cases), à laisser tomber ce qu'il tient dans ses mains. Le sujet peut résister au sort s'il réussit un test de Force Mentale]
Jacob Endwer
Ven 29 Mai 2020, 12:18
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 2 (humain)
| Remonter
! Écho mineur !
Résultat du jet (1D100) : 86.
Friedrich Ocelot
Ven 29 Mai 2020, 12:43
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
* Mon coup est précis, net. Il transperce le coeur de mon opposant, qui éructe du sang dans un rictus infâme. Je retire Veearond de son corps et d'un mouvement désinvolte lui ôte le chef de ses épaules. Je me retourne ensuite pour analyser la situation. Il reste quelques adversaires dont mes camarades peuvent se charger aisément. Klaus semble avoir du mal avec ses opposants. Je décide de lui prêter main forte et charge un des hommes-bêtes qui attaque mon ami nain. *

Round 4
Action : Charge
Test de CC : Résultat du jet (1D100) : 16. /62 +5 (qualité de l'arme) +10(Charge)
Dégâts éventuels : Résultat du jet (1D10) : 2. +4
Friedrich Ocelot
Ven 29 Mai 2020, 13:20
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
Relance de fortune sur les dégâts :

Point du jour restant : 1/2

Dégâts : Résultat du jet (1D10) : 8. +4
Adrastea
Dim 31 Mai 2020, 20:49
Adrastea - Navigateur (elfenoir)
| Remonter
Soundtrack

*C'en est assez et Klaus passe à la vitesse supérieure ! Un coup puissant dans le coin du buste l'ouvre profondément, et ReiBzahn se jette sur l'abomination pour lui arracher le mollet et finir de la mettre hors d'état de nuire, l'hémorragie terminant ce qui a été patiemment commencé, son dernier adversaire écope du même sort à peu de choses près quand Friedrich l'emporte dans sa charge [SPROTCH] pour repousser loin la carcasse sans vie et c'est un nain et son chien dégoulinants de sang qui se tournent vers le reste de la mêlée ! Klaus doit s'essuyer le visage et surtout les yeux de tout le sang qui le souille pour voir que le plus dur est passé. Mais alors que seuls deux hommes-bêtes sont encore en vie, ils manquent de ne pas partir seuls dans l'au-delà ! Le premier, repoussé deux fois par le pouvoir de l'anneau de Jacob, change de cible et se rue sur celle qui lui semble à la fois la plus faible et la plus proche de lui, Gustav ! Mais James est en pleine forme aujourd'hui et s'interpose en deux pas qui lui permettent de prendre position devant l'ennemi qui ... n'en mène pas large bien longtemps ! Jacob incante encore dans un cri de douleur alors qu'il a l'impression que son crâne est pris dans un étau, et lui fait perdre mollement son arme avant de trépasser dans la tornade de haine de l'assassin. D'un coup montant, il lui tranche littéralement une jambe, puis un bras dans la même seconde semble-t-il, avant de l'embrocher en plein milieu de son abdomen. Mais étrangement, dans le regard de la créature qui s'essouffle, James ne lit aucune terreur, que l'amusement ? Passablement frustré, cette observation efface son sourire sadique avant que les autres puissent le remarquer, alors que dans le même temps, Slannael est aussi prompt à s'intercaler entre le dernier adversaire et Leszek, qui l'avait laissé pour mort, à tort faut-il croire ! En tout cas même s'il est un peu juste et que son bond lui empêche d'être aussi précis qu'il l'aurait voulu sur son premier coup, le deuxième n'est pas non plus glorieux, et ce n'est que la lassitude qui aiguise les sens de l'elfe qui occit d'un coup en travers du buste, l'immonde bête qui n'a rien pu faire dans son état déjà bien proche de la mort, de multiples brûlures zébrant sa fourrure impie.

Mais c'en est fini ! Cette harde semble être seule, sinon les autres vagues auraient déjà déferlé. Alors, il est temps de compter vos blessés car cette bataille n'aura vraiment pas été du même acabit que celle contre les gobelins ! James n'a qu'une éraflure à déclarer, Gustav et Adrastea ont été plus sérieusement touché mais ils ne sont pas en danger. Ethufain a eu chaud mais c'était plus de peur que de mal, et Jacob est celui qui a reçu le coup le plus virulent à la tête, ce qui pourrait expliquer le blocage mental qui a suivi. Il a senti ses pouvoirs lui échapper, mais les vents magiques reprennent déjà peu à peu un sens autour de lui. Antory luit d'une lueur étrange, mais qui s'estompe rapidement, tandis qu'il semble plus amoindri qu'il ne devrait par ce combat et la seule blessure qu'il porte sur la cuisse gauche. Non, vous vous en êtes bien sortis, miraculeusement, et alors que chacun dresse un rapport aussi fidèle et succinct que possible ... Slannael le voit. Il s'en doutait ! L'étrange volatile est encore là. Et alors qu'il allait se tourner vivement vers Ethufain pour le lui signaler, elle lit dans son esprit comme dans un livre ouvert et décoche une flèche ! C'est une cible facile pour l'elfe et elle a pris bien soin de le placarder à son arbre sans le tuer. Immobilisé par la cuisse, c'est exactement ce que Friedrich avait demandé. Et comme aucun d'entre vous n'est mortellement blessé, il faut saisir cette occasion de lire dans les pensées de cet animal ! Faisant appel au pouvoir du diadème des elfes sylvains, il voit alors ... l'oeil qui plonge en lui jusqu'au plus profond de son âme, puisant ce qu'il a besoin de savoir tout en donnant en contre-partie ! *

Soundtrack

*Friedrich voit son domaine à Leicheberg ... en proie à l'abandon ! Furtivement, il aperçoit les siens, sa famille ... morts ou emmenés par les sinistres nécromanciens de sa contrée ! Combien de malheurs, combien de difficultés ont-ils affronté durant ces 15 années pendant lesquelles ils ont dû le croire mort ? Il voit les sujets de son royaume, crucifiés, empalés, bafoués, des scènes de torture lui apparaissent, il reconnait les hurlements et les lamentations de ses proches ... dans une atmosphère glaciale et malsaine, il devine leur calvaire, leur douleur et leur souffrance ! Mais ... quelle est donc cette réalité que cet oiseau lui révèle ? Alors que dans son esprit un nom résonne ... "ThaR".*

>> Friedrich : fais-moi un test de FM difficile (-20%). En cas d'échec, tu compteras les paliers comme points de folie et tu auras une crise d'otorragie. Et si tu atteins le palier d'une folie, tu me relances un test de FM et en cas d'échec ta nouvelle folie sera d'entendre des voies spectrales. J'étofferai si on en arrive là.
>> Et je t'autorise aussi un test d'intelligence difficile (-20%).

*Était-ce une impression ou le volatile n'a cherché à s'enfuir que quand il a pris la flèche d'Ethufain, mais n'a opposé aucune résistante quand Friedrich s'est approché pour " l'examiner " ? En tous cas quel que soit l'issue mentale de cet examen pour le médecin, les larmes qui inondent son visage ne démentent pas sur l'horreur qu'il a pu voir.*

Ethufain : "Qu'est-ce qu'il a est-ce qu'il va bien ? "
Yelena : "Oh Friedrich non qu'y a-t-il ! Qu'as-tu vu ? "

*Alors qu'en retrait, certains membres du groupe restent en marge de ces spéculations, sans savoir le drame qui noie l'esprit d'un des leurs. Et Adrastea fait signe à James.*

Adrastea : "Mince, j'ai encore pris un sale coup ! C'est superficiel mais tout de même, et toi par contre enfoiré tu avais bien caché ton jeu ces derniers temps ! C'est exactement ce que t'as fait dans ce combat que je veux que tu m'apprennes ! Alors quoi qu'on fasse ce soir, tu me montres tes techniques ! Sinon c'est fini entre nous. Et ce serait dommage, parce que j'ai bien l'impression qu'un peu de réconfort ne serait pas de refus cette nuit ... Eh attends mais qu'est-ce qu'il se passe encore ? "

*Le regroupement autour de Friedrich finit par attirer tout le groupe qui se demande ce qu'il a découvert ... *
Slannael Laurëlornalim
Dim 31 Mai 2020, 22:38
Slannael Laurëlornalim - Marin : Capitaine de navire (elfe)
| Remonter
*Le dernier adversaire tombe d'un coup en travers du buste. C'en est fini de cette bataille. Et Slannael désactive la magie de l'Yara Arion.
Mais cette fois, les blessés sont plus nombreux.
L'elfe s'inquiétera de savoir si tout le monde va bien. Et alors qu'ils font un rapide état des lieux, c'est sans une réelle surprise, qu'il constate que le volatile est de nouveau présent.
Comme à chaque fois qu'ils combattent ou sont en danger, l'oiseau se montre encore et toujours... .
Cependant cette fois il ne leur fera plus faux bond car, Ethufain vise juste et le fixe à l'arbre. Et l'oiseau, semble-t-il, reste la à attendre que Friedrich vienne à lui.*

« Friedrich, pleure mais que lui arrive-t'il ? »

@Adrestea : « Ton beau-père est entré dans la tête du volatile et sa tiare. On attend qu'il reprenne ses esprits pour nous indiquer ce qu'il y a vu. »

*Après cet évènement (ou avant, s'il y a le temps), l'elfe ira s'assurer que les hommes-bêtes sont bien morts.
Puis prudemment, il ira vérifier qu'ils ne souillent pas d'objets de son peuple. Et s'il trouve quelque chose d'originale, il en parlera avec les autres avant de s'y risquer.
Enfin, il fera cela en fonction de son état de santé. c'est que la blessure à l'abdomen commence sûrement à tirer désormais.

Il demandera à Ethufain comment elle sent, puis il lui rendra son baiser d'avant combat.

Et il demandera à Klaus son avis.*

«Viande d'hommes-bêtes au menu pour les sangs-froid ce soir ?»
Friedrich Ocelot
Dim 31 Mai 2020, 22:38
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
* Ma charge fait mouche, termine le travail de Klaus et envoie la carcasse sans vie de l'homme-bête au loin. Les deux opposants restant ne feront pas long feu face à la puissance et la célérité de James, et l'acharnement de Slannael. Il semblerait que nous en ayons terminé avec cette harde. Quel soulagement ! Mais il nous faut compter nos blessés... J'inspecte mes compagnons succinctement dans un premier temps.
Et remarque que c'est Jacob qui a écopé de la plus importante blessure à la tête. Alors que nous nous remettons de cet affrontement que nous avons mené d'une main de maître, Slannael le voit. Lui ! Le volatile ! Ethufain est prompte à agir et le cloue d'une flèche efficace. *

Friedrich @Ethufain et @Slannael : " Prompte réaction ! Comme on peut s'y attendre d'elfe. Merci ! Je prends la suite des opérations. "

*Je leur adresse un sourire et confiant me dirige vers le gros poulet. Je l'observe un instant, rengaine mon épée dans son fourreau et accroche ma rondache à la ceinture. Je porte alors ma main à ma tiare, l'effleure du bout des doigts, en fermant les yeux. Je les rouvre alors, concentrant toute mon attention sur l'esprit de cette créature. *

https://vignette.wikia.nocookie.net/black-sails/images/d/d8/BS_James_Flint_portrait_gris.jpg/revision/latest/scale-to-width-down/340?cb=20140310102141&path-prefix=fr

* Je ne m'attendais cependant pas à voir... ça ! Leicheberg ravagé et le peuple que je servais au service du Comte von Stolpe, réduit en esclavage quand il n'est pas simplement égorgé, éviscéré ou pire. Je crie ma rage, je hurle mon désespoir, dans ce monde qui parait si réel. Ce sont des larmes de sang qui inondent mes joues. Mes entrailles se nouent, mon coeur se déchire. Le spectacle est insupportable et même si cela est vain, je tente de courir et venir en aide aux habitants de Leicheberg. Mais je flotte plus que je n'ai pieds à terre et bientôt, c'est la vision d'un ami qui se retrouve devant moi : sa tête ne repose plus sur ses épaules, mais au creux de son ventre ouvert et béant. J'entends les cris et les lamentations de proches et la voix de ma mère me parvient, mais je ne puis la trouver au coeur de cet enfer.
Je tourne la tête de tous côtés. Il faut retrouver Edmond ! Mon petit frère ! Où es-tu dans cette vision trop vraie qui s'impose à moi ?
Une longue plainte s'échappe de mes lèvres et mon visage déformé par ces horribles cauchemars font pitié, je n'en doute pas un seul instant. Je m'affaisse à genoux en griffant mes joues noyées de chagrin : *

Friedrich : " Mère, Père, Edmond... ! "

* Et pour seule réponse : un nom. *

Voix inconnue : " ThaR "

Test de FM très difficile : Résultat du jet (1D100) : 89. /61 -20

Test d'Intelligence très difficile : Résultat du jet (1D100) : 59. /60 -20
Friedrich Ocelot
Dim 31 Mai 2020, 22:44
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
[HRP : Désolé pour le lien de l'image cassé. Je retente :]

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41wlH7gMaNL._AC_.jpg

Relance de fortune :
Restant du jour : 1/2 (la relance sur les dégâts n'étaient pas possible, n'est-ce pas ?)

Test d'intelligence très difficile : Résultat du jet (1D100) : 56. /60 -20
Friedrich Ocelot
Dim 31 Mai 2020, 22:54
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
Relance de fortune : si autorisé par le MJ
Point restant : 0/2

Test d'Intelligence très difficile : Résultat du jet (1D100) : 81. /60 -20
Friedrich Ocelot
Dim 31 Mai 2020, 23:33
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
* Les plaintes et lamentation de mes proches sont trop difficiles à supporter. Ce nom résonne dans ma tête jusqu'à me la faire exploser.
Que cela s'arrête ! Que cela s'arrête, par pitié ! Je n'en puis plus de supporter leur cris et leur agonie.
Tout à coup, le silence.
Saint silence.
Je reviens à la réalité...
Hébêté. Les joues inondées de larmes. Me revoilà parmi les miens. Ma nouvelle famille. Mais je n'entends plus rien. Je me laisse tomber dans les bras de Yelena qui s'enquiert de mon état. Mais ses paroles de me parviennent pas. Un liquide rougeâtre coule des mes oreilles. Je suis sourd, de nouveau.
Et pour le moment, c'est surement pour le mieux.

Je finis tout de même pas lâcher, dans un soupire, avec une voix que je n'entends pas : *

Friedrich : "ThaR... "

* Il me faut plusieurs minutes pour me remettre de cet épisode... *
James Steiner
Lun 01 Juin 2020, 01:14
James Steiner - Assassin : Adepte du Meurtre, de Khaine (humain)
| Remonter
*Alors qu'il reste encore un homme bête qui s'apprête à attaquer Gustav, je m'occupe de ce survivant qui ne le reste pas longtemps. Il me suffit d'à peine quelques secondes avant qu'il ne rejoignent ceux de sont espèce que je viens d'exterminer si facilement. Même si celui là à gâcher le moment en me regardant de cette façon

Une fois la bataille terminée j'agite d'un coup sec l'épée pour retirer le sang et autres qui se sont déposés sur la lame. *

* Lorsque D'Adrastea me fait signe *

"Mince, j'ai encore pris un sale coup ! C'est superficiel mais tout de même, et toi par contre enfoiré tu avais bien caché ton jeu ces derniers temps ! C'est exactement ce que t'as fait dans ce combat que je veux que tu m'apprennes !
"disons que j'ai j'ai combattu pour 2 aujourd'hui..[ emoticon ]

" Alors quoi qu'on fasse ce soir, tu me montres tes techniques ! Sinon c'est fini entre nous. Et ce serait dommage, parce que j'ai bien l'impression qu'un peu de réconfort ne serait pas de refus cette nuit ... "
Est ce une menace ?!
En tout cas je compte bien t'éduquer ce soir si tu le souhaite vraiment emoticon


Eh attends mais qu'est-ce qu'il se passe encore ? "
Que quoi allons voir

*C'est alors que je remarque le triste état de Friedrich. Mais je me tiens à distance, je ne peux rien faire pour lui et surtout ce n'ai pas mon rôle. De toute façon il y a déjà Yelena pour s'occuper de lui et les mages pour tirer ça au clair.
Puis je me retourne et m'adosse contre un arbre pour cogiter sur mes propres pensées de cette bataille grisante ou j'ai senti pour la première fois tant de puissance et de talent, même si je ne comprends toujours pas l'origine de la voix que j'ai entendu *
Klaus der Blutiger
Lun 01 Juin 2020, 10:05
Klaus der Blutiger - Crocs du Froid (nain)
| Remonter
*Finalement, à l'approche de Friedrich qui ôte la vie à l'un de ses adversaires, Klaus
se réveille enfin et emporte le dernier Gor dans la mort avec l'aide de ReiBzahn.

Ce n'est cependant pas totalement terminé il reste deux adversaires qui finissent en pièce
sous les coups de James et Slannael. Dans la foulée l'étrange volatile qui semble leur coller
au train comme un morpion, fait une nouvelle apparition mais Ethufain le cloue à un arbre
d'un trait bien ajusté.
Le médecin s'en approche et le fixe dans les yeux puis il reste immobile quelques instants les
yeux exorbités, puis il émet un râle avant de s'effondrer à genoux, laissant échapper des propos
incohérent et un mot Thar...*

"Qu'est ce qu'il veut dire? Que s'est t'il produit? Doc? Mais attendez il saigne des
oreilles, ça doit encore être son soucis qui le rend sourd..."


*Plus tard le capitaine elfes s'enquiert du menu des Sang-froid*

«Viande d'hommes-bêtes au menu pour les sangs-froid ce soir ?»

"J'pense qu'ils en mangeraient volontiers, mais ces bêtes sont le produit de
mutations chaotiques, est-ce qu'on ne risque pas de les contaminer? Je n'ai
aucune idée de leur résistance à ce phénomène."
Jacob Endwer
Lun 01 Juin 2020, 15:08
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 2 (humain)
| Remonter
Le combat est gagné, la victoire est à nous ! La tension redescend doucement alors que l'on fini d'achever les derniers hommes bêtes encore agonisant sur le sol. Mais une fois le combat terminé, l'adrénaline qui coulait dans nos veines redescend et nous mets en face de nos blessures.
La plupart du groupe ne s'en sort qu'avec quelques afflictions mineures, et je semble être celui-qui fut le plus violemment touché !
Cette blessure est surement à l'origine de ce sentiment étrange de désorientation...
Ma tête est lourde et je peine à avancer, je dois me tenir à un arbre pour éviter de m'étaler sur le sol, ma perception aethyrique est brouillé et depuis que j'ai lancé mon dernier sort, je peine à discerner clairement les vents de magie, ceux-ci se mélangent, s'interchangent, s'opposent et se fusionne devant mes yeux sans que je ne puisse rien y faire.
Cela rajoute encore plus à mon sentiment de désorientation et de nausée sachant que je suis personnellement habitué à percevoir les vents de magie, et à interagir avec le monde réel par ma vision en leurs présence... alors qu'ils commencent à zigzaguer dans une valse endiablé contribue avec ma blessure à la tête à me la faire tourner.
Je m'adosse alors à un arbre pour éviter de m'écrouler au sol tel un ivrogne, et malgré l'apparition de la créature qui nous suivait depuis un bout de temps je ne bouge pas de mon arbre, je me contente d'observer la scène et de m'exaspérer du manque de discrétion de James et Adrastea quand à leurs programmes de ce soir...
Friedrich est alors pris d'un étrange mal que mon esprit troublé n'arrive point à y déceler une potentielle origine magique, tous le monde accourt pour l'aider, mais malgré que mes sens me reviennent petit à petit et que je sois maintenant capable de rester debout en me tenant à mon arbre tel une cane, je ne peu me résigner à aller l'aider.
Du sang commence à couler de ses oreilles et je m'inquiète de savoir si cela a un lien avec la petite créature, celle-ci serait elle capable de nous occasionner des blessures ? Je m'approche doucement de la troupe pour voir Friedrich, en pleur, dans les bras de Yelena, sous le choc...
Je regarde alors la petite créature à la jambe percé et arrive à prononcer au pris de grand effort : "Gnnn... et ça, on en fait quoi ? Gnn..."

Après cela Slannael propose de profiter de la quantité de chair fraiche à notre disposition pour épargner quelques rations à nos montures, Klaus évoque le risque que cette chair soit souillé, et je rajoute : "Effectivement, je ne pense pas que cela soit une bonne idée... Gnnn... Nous ne sommes pas en manque de nourriture, et celle-ci à de grandes chances d'être souillé par la corruption, empoisonné ou tout simplement toxique pour n'importe quelle espèce. Et à mon avis économiser de la nourriture n'est rien comparé à la mort de nos montures... Il faudrait peut être bruler ces dépouilles... Klaus, aviez vous dans le passé déjà combattu des hommes-bêtes ? Comment faisiez vous pour vous débarrasser des corps ?".
Friedrich Ocelot
Lun 01 Juin 2020, 15:38
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
* Mon état de choc est grand. L'Oeil reste encore gravé dans mon esprit et pendant plusieurs minutes, je ne vois plus que lui... Jusqu'à ce qu'il s'estompe et que je retrouve mes sens, dans l'étreinte de Yelena, inquiète. Je n'ai pas retrouvé l'ouìe, mais essaie d'articuler avec difficulté sans m'entendre moi-même : *

Friedrich : "acHEvEZ-lE ! MaINtEnAnt !"

*Et comme aucun des mes compagnons [joués par de véritables joueurs] ne s'occupe de moi, je dois me débrouiller seul. La main encore tremblante, je sors ma poire de ma sacoche, sous le contrôle bienveillant [du moins je l'espère] de Yelena. Ma machoire est crispée et je dois contenir en moi cette peur et cette crainte qui me consume les entrailles. Je dois rapidement partager ce que je sais avec eux !
Il faudra pour cela que je patience quelques longues minutes, pendant lesquelles, je mime aux autres ma surdité passagère. Je laisse couler le liquide méningé et le sang du conduit de mon oreille droite, puis par petites pressions sur moi poire en cuir, expulse gentiment de l'air afin de la sécher au mieux. Je réitère l'opération jusqu'à ce que mon sens revienne sur cette oreille, avant d'entamer l'autre.
C'est long... Très long. Trop long... Je ronge mon frein et ce n'est qu'une fois que je suis assuré d'entendre à peu près normalement, que je déclare avec un sérieux qui imposera le calme à tout le monde, j'imagine : *

Friedrich : "IL sait... L'Oeil... Tzeetzch, je veux dire... IL sait tout et nous suit depuis le début que nous sommes dans cette jungle... Ces créatures sont connectées à Lui par télépathie. Il faut les tuer. Sans pitié dès qu'on les repère. IL m'a... Mmh... Il a lu dans mon esprit, indubitablement. Je suis pratiquement certain qu'IL... sait. Pour la Daystar, je veux dire. Mmmh... IL connait nos plans.
Mais, je n'ai pas subi ce viol spirituel sans soutirer une information... Un nom. ThaR.
Et... Une vision... de l'Empire... "


* J'hésite. Je déglutis. J'agrippe ma main encore tremblante. Ce que j'y ai vu me donne encore la chair de poule et la nausée. Le coeur au bord des lèvres, j'annonce : *

Friedrich : "La Sylvannie a pris Leicheberg. Les morts ont attaqué et sont repartis. Ne... laissant que ruines, cadavres et désolation. C'était horrible... Horrible... Ma patrie n'est plus... "

* Je voile mon visage d'une main, pour dissimuler de nouvelles larmes. Je ne suis pas en état de décider quoique ce soit. Aux autres de pendre une décision sur la suite à donner à notre quête en Lustrie. Je suis encore trop bouleversé... *
Klaus der Blutiger
Lun 01 Juin 2020, 18:26
Klaus der Blutiger - Crocs du Froid (nain)
| Remonter


Klaus, aviez vous dans le passé déjà combattu des hommes-bêtes ? Comment faisiez vous pour vous débarrasser des corps ?"[/b].
Jacob Endwer


"Un bûcher, c'est ce qu'il y a de mieux pour éviter toute contamination et ça tombe bien nous avons justement
ce qu'il faut avec nous...n'est-ce pas Leszek?

Il faudrait rassembler les corps c'est du boulot et du sale boulot, sinon on attache les sang froids et on laisse la jungle faire
son oeuvre.""




*

Friedrich : "La Sylvannie a pris Leicheberg. Les morts ont attaqué et sont repartis. Ne... laissant que ruines, cadavres et désolation. C'était horrible... Horrible... Ma patrie n'est plus... "

Friedrich Ocelot


"Et si c'était ce qu'il voulait te faire croire, pour tenter d'affaiblir ta volonté? Pourquoi te battre si ce
qui te tient à c½ur n'existe plus? Tu crois que tu aurais pu extirper quelque chose d'une entité
aussi puissante sans qu'elle le veuille?"


Slannael Laurëlornalim
Lun 01 Juin 2020, 21:55
Slannael Laurëlornalim - Marin : Capitaine de navire (elfe)
| Remonter
*Avec @Klaus, @Jacob et Leszek.*

« Je dois dire que je préfère éviter un bûcher trop voyant. Je m'inquiète de la présence d'éclaireurs elfes noirs à proximité.
Mais si cette solution est la seule convenable pour éradiquer cette pourriture chaotique. Faisons-le et ne traînons pas. »


*Avec @friedrich et les autres.
Lorsqu'il demande de tuer le volatile, Slannael s'en occupera. Il égorgera le volatile tout en disant ceci. *

#Cériond, merci pour ton offrande. #

*Aux explications de Friedrich après l'intervention de @Klaus, il répondra ceci*

« Je suis de l'avis de Klaus. Rien ne prouve que tout ceci soit encore arrivé.
Souvenez-vous ce que les Prêtres-Slanns, Eolia et Lhyssméryl, nous ont expliqués. Il est un être manipulateur.
Alors certes, peut-être qu'il sait beaucoup de choses, mais il a quand même besoin de ses petits volatiles pour voir ou nous sommes.
C'est une situation inquiétante, je l'admets. Mais pour le moment nous avons réussi à tenir nos objectifs, malgré les nombreux obstacles.
Puisque notre but approche, il cherche à nous déstabiliser une fois encore.

Sachez compagnons, que quoi qu'il advienne, je garde en tête que nous sommes cet ensemble de ces races nouvelles. Vous vous souvenez, celles qui devront sauver le monde comme indiqué par les prophètes des anciens.

Alors @Friedrich, pour tous ceux qui sont tombés injustement, tous ceux qui vont naître dans ce monde ou encore tous ceux qui s'y battent pour le rendre meilleur.
Veux-tu réellement te morfondre ?

Ne tiens-tu pas à vérifier par toi même, si la fourberie de cet ½il  est avérée au moins ? »


*Après ces quelques mots Slannael ira s'asseoir en portant une main sur sa blessure à l'abdomen.*
Friedrich Ocelot
Mar 02 Juin 2020, 09:52
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
* Klaus émèt des doutes sur la véracité de ce qui a pu se passer à Leicheberg, Slannael m'invite à ne pas me morfondre d'avantage et continuer à me battre. Leurs paroles sont crues et sont comme une gifle. Ont-ils seulement la moindre idée de ce que je viens de traverser ?
Je les regarde, éberlué. Puis je refais tourner mes méninges... Difficilement, après ce choc. Mais l'émotion fait place à la réflexion, petit à petit. Ces deux là ne sont pas tendres, mais c'est peut-être ce dont j'ai besoin après cette épreuve psychologique.
Je regarde Yelena, les yeux encore bouffis, une poigne serrant encore mon coeur. Mais je finis par déclarer, lentement, après avoir hoché la tête : *

Friedrich : "Oui... Oui... J'imagine que vous avez... raison. Cette vision était si réelle. Je vais... Mmmh... Je vais faire le deuil de Leicheberg. Car ma famille est désormais ici, avec vous. Si ma mère-patrie n'est plus, je serai prêt à affronter cette réalité des faits, sachant que je vous ai encore vous... tous... "

* Je pose alors un regard sur chacun d'eux, appréciant leur présence en ce monde. Je ne connais pas encore très bien certains d'entre eux. Mais j'ai déjà noué des liens forts avec d'autres. Des liens que pas même l'Oeil pourra briser. Les épreuves que nous traversons rendent ces liens plus forts. Nous nous mettons à nous reposer sur les qualités et talents de chacun, et à accepter également les défauts. Cette troupe hétéroclite est tout de même bien étrange... Mais c'est ma famille. Leicheberg, Père, Mère et Edmond sont derrière moi. Que Mòrr les accueille dans son Domaine, si leur vie leur a été ôté, et qu'ils reposent en paix.
Je hoche la tête de reconnaissance et voyant que Slannael est blessé, je me dirige vers lui. *

Friedrich : "Laisse moi voir cela, Slannael. Comme tu le dis, je ne vais pas me morfondre et... vais honorer ceux qui se battent pour protéger cette terre. Je me battrai à ma manière, avec les compétences et talents que la vie m'a donné. "

* Je l'invite à retirer son armure, alors que je fais bouillir de l'eau et prépare ma trousse de soin. Je stérilise mes outils et inspecte la blessure, qu'il me faudra nettoyer désinfecter. Je réunis mon savoir, afin d'économiser les forces de Antory, qui semble étrangement épuisé par ce combat qu'il a pourtant mener avec brio.
Je vérifie qu'aucun organe n'est touché, mais la musculature de l'elfe forgée par des années en mer a encaissé le plus gros du choc. Le plus important maintenant est de bien veiller à ce que la plaie ne s'infecte pas. Ces hommes-bêtes ne sont pas réputés pour avoir une hygiène irréprochable, après tout... *

Test de traumatologie pour Slannael : Résultat du jet (1D100) : 72. /60

* Je fais également signe à Jacob d'approcher. *

Friedrich : "Jacob ! Viens donc ici... Ta blessure à la tête est sérieuse. Je vais ausculter cela. Il sera dommage de perdre un tel esprit, dans notre lutte. "

* Et je me mets alors à ausculter également le jeune mage, puis lui nettoyer le sang séché qui macule son cuir chevelu et son front. Une mèche de cheveux décolorée pourrait pousser à cet endroit précis où il a pris le choc. Quelques points de sutures seront peut-être nécessaires et afin de lui faire supporter la douleur, je lui demander de mordre dans un morceau de cuir prévu à ce effet. *

Test de traumatologie pour Jacob : Résultat du jet (1D100) : 46. /60

* Bien entendu, l'épreuve que j'ai traversée reste encore dans un coin de ma tête. Mais je ne peux me morfondre, alors que des gens ont besoin de moi ici et maintenant. M'occuper d'eux et de leurs blessures me permettre de garder l'esprit concentré sur la vie et la réalité, à cet instant précis, dans cette jungle hostile. *
Jacob Endwer
Mar 02 Juin 2020, 10:08
Jacob Endwer - Sorcier - Niv. 2 (humain)
| Remonter
Alors que je demande quel sort réserve t'on à cette créature, Friedrich demande à la tuer tandis que Slannael s'exécute, après cela il prononces quelques mots en elfique. Après cela, je reste silencieux face au désespoir de Friedrich.

[MJ, est-ce-que je connais la situation actuelle de cette partie de l'empire, j'ai connaissance générales Empire et Mémoire. L'invasion d'un compté ce n'est quand même pas rien et à la capitale d'Altdorf les nouvelles vont vite emoticon ]

Klaus et Slannael essayent de lui remonter le moral, mais je vais pour ma part aller aider les autres à empiler les cadavres des hommes-bêtes pour les bruler, j'en profite aussi pour prendre la petite créature égorgée et la rajouter au bucher, en dessous de tout les corps des d'hommes-bêtes.
Si quelqu'un me pause la question je répondrais :
"Si ça se trouve il peut encore entendre et voir par la créature, bien qu'elle soit morte, alors, ne prenons pas de risque..."
J'irai remonter le moral de Friedrich en lui disant ce que je sais et que le compté va bien, en m'abstenant des détails négatifs (comme une faillite).
[uniquement si le compté n'a réellement pas été rasé, sinon je ne fais aucune remarque]
Adrastea
Ven 05 Juin 2020, 21:02
Adrastea - Navigateur (elfenoir)
| Remonter
Soundtrack

*Le choc est violent. Friedrich sent qu'il a tout perdu, ses proches, son petit frère, tout ce qu'il a tant voulu préserver du le mal qui ronge le monde mais qui l'aura finalement attrapé malgré tous ses efforts. Il voit la fin de tout ce pour quoi il s'est battu toute sa vie !!! Et le traumatisme est si grand qu'il ne peut retenir ses larmes et ses cris indistincts ! Il s'effondre dans les bras de son aimée, cherchant autour de lui le peu de réconfort qu'il lui reste dans un monde où tout ce qui lui était cher est perdu à tout jamais.*

Ethufain : "Qu'est-ce qu'il a est-ce qu'il va bien ? "
Friedrich : " Mère, Père, Edmond... ! "
Yelena : "Oh Friedrich non qu'y a-t-il ! Qu'as-tu vu ? "

*Non loin, l'état du médecin interpelle les plus rebelles du groupe.*

Adrastea : "Friedrich, pleure mais que lui arrive-t'il ? "
Slannael : "Ton beau-père est entré dans la tête du volatile et sa tiare. On attend qu'il reprenne ses esprits pour nous indiquer ce qu'il y a vu."
Adrastea : "Mon quoi ? Euh t'enflamme pas coco, mais ouais écoutons ça quand même."

*Et alors que le groupe se tait, pendu aux lèvres du médecin qui plonge son regard en détresse dans celui inquiet de Yelena.*

Friedrich : "ThaR... "

*Ce mot n'apporte pas grand chose alors que l'état du Doc s'est encore dégradé.*

Klaus : "Qu'est ce qu'il veut dire? Que s'est t'il produit? Doc? Mais attendez il saigne des oreilles, ça doit encore être son soucis qui le rend sourd..."
Yelena : "Oh non, c'est pas vrai ... il ne nous entend plus, il m'a expliqué ce que c'est, je vais le soigner, il nous racontera tout après, laissez-moi passer s'il vous plait ... "

*C'est alors que le volatile reprend une place dans l'attention collective.*

Jacob : "Gnnn... et ça, on en fait quoi ? Gnn..."
Friedrich : "acHEvEZ-lE ! MaINtEnAnt !"

*Sans même l'entendre, la direction du regard et du doigt du mage de métal lui ont suffit à retourner contre cet bête toute la haine et la rancoeur que Friedrich ressent contre le chaos et ses entités maléfiques ! Slannael termine son labeur sanglant après avoir achevé tous les hommes-bêtes, il peut enfin nettoyer sa lame pour la ranger.*

#Cériond, merci pour ton offrande. #

*Serrant les dents de son impuissance face au sinistre destin qu'il a vu, Friedrich s'en remet aux bons soins de Yelena qui sort la poire de sa trouve pour lui nettoyer les conduits auditifs. Après une assistance méticuleuse, les tympans du Stirlandais s'étirent à nouveau et la perception auditive de son environnement lui revient peu à peu, alors il tente de raconter sa vision ... *

Friedrich : "IL sait... L'Oeil... Tzeetzch, je veux dire... IL sait tout et nous suit depuis le début que nous sommes dans cette jungle... Ces créatures sont connectées à Lui par télépathie. Il faut les tuer. Sans pitié dès qu'on les repère. IL m'a... Mmh... Il a lu dans mon esprit, indubitablement. Je suis pratiquement certain qu'IL... sait. Pour la Daystar, je veux dire. Mmmh... IL connait nos plans. Mais, je n'ai pas subi ce viol spirituel sans soutirer une information... Un nom. ThaR. Et... Une vision... de l'Empire... "

*Il marque une pause, peut-être espère-t-il que quelques secondes de silence effaceront cette réalité ? Mais évidemment non, alors il doit l'admettre.*

Friedrich : "La Sylvannie a pris Leicheberg. Les morts ont attaqué et sont repartis. Ne... laissant que ruines, cadavres et désolation. C'était horrible... Horrible... Ma patrie n'est plus... "
Klaus : "Et si c'était ce qu'il voulait te faire croire, pour tenter d'affaiblir ta volonté? Pourquoi te battre si ce qui te tient à c½ur n'existe plus ? Tu crois que tu aurais pu extirper quelque chose d'une entité aussi puissante sans qu'elle le veuille ? "
Slannael : "Je suis de l'avis de Klaus. Rien ne prouve que tout ceci soit arrivé. Souvenez-vous ce que les Prêtres-Slanns, Eolia et Lhyssméryl, nous ont expliqués. Il est un être manipulateur. [...] Alors Friedrich, pour tous ceux qui sont tombés injustement, tous ceux qui vont naître dans ce monde ou encore tous ceux qui s'y battent pour le rendre meilleur, ne tiens-tu pas à vérifier par toi même, si la fourberie de cet ½il est avérée au moins ? "

*Friedrich est éberlué devant l'indifférence notoire de ses compagnons. Ce n'est pas leur contrée qu'ils ont vue réduite à néant ! Mais ... il lit toute la compassion et l'amour de Yelena quand il plonge ses yeux dans les seins et sans autre preuve que ces visions, il peut néanmoins s'accorder le bénéfice du doute.*

Friedrich : "Oui... Oui... J'imagine que vous avez... raison. Cette vision était si réelle. Je vais... Mmmh... Je vais faire le deuil de Leicheberg. Car ma famille est désormais ici, avec vous. Si ma mère-patrie n'est plus, je serai prêt à affronter cette réalité des faits, sachant que je vous ai encore vous... tous... "
Yelena : "Non je n'y crois pas. Nous ... n'avions pas beaucoup de nouvelles en provenance d'aussi loin dans les terres mais je suis sûre qu'une information aussi importante aurait circulé jusqu'à Marienburg, ou Erengrad ! Et ... quand serait-ce arrivé ? On n'en sait rien, et peut-être que tout est faux ! "

>> Jacob : tu peux me faire un test d'intelligence pour la situation actuelle (au moment de ton départ en tous cas) de cette partie de l'empire (générales Empire et Mémoire >> +20%).

*Antory et Leszek ne semblent pas plus au fait de cette calamité, l'un ayant passé ces 15 dernières années à combattre l'hérésie en Kislev et l'autre à naviguer aux côtés de Yelena tout en veillant sur Adrastea comme un grand-père le ferait. Sauf qu'il n'a que peu à faire de ces formalités, ce n'est pas un homme très social. Il ne l'a jamais été. Son frère l'était beaucoup plus, trop d'ailleurs et cela lui a couté la vie. Quels ennuis avait-il en réalité ? Était-il vraiment le criminel qui mérité son exécution ou s'agissait-il d'une méprise ? La justice est rarement égale dans le Vieux Monde et de nombreux innocents meurent sous les coups des champions de justice.

Au final, cette réflexion souligne le déséquilibre que les hommes s'infligent eux-mêmes alors en un sens, pourquoi les sauver ? Parce qu'au fond de vous, chacun le sait, il y a tout de même du bon en ce monde. La forêt, les verts pâturages ! Les fidèles aux cultes des bons dieux, et l'entraide que certaines personnes donnent sans restriction. Vous repensez à Lailras qui a sans la moindre hésitation, donné sa vie éternelle pour sauver Sevastian ! Lui-même, qui a pris tous les risques en quittant le confort de sa tour à Erengrad pour vous suivre et vous soutenir sur l'île de Dvasia ! Pavel lui-même, après les séances de torture qu'il vous a fait enduré, s'est avéré implacable mais juste. Et sa fille, qu'est-elle devenue après toute l'aide qu'elle vous a apportée à Kislev ? Alors oui, votre combat vaut la peine. Mais certains vont avoir besoin d'une longue nuit de repos pour s'en souvenir ... même si le sommeil ne sera pas d'une qualité égale pour tous.*

https://i.pinimg.com/474x/b9/02/a1/b902a1163e35cfb27a5ca31baad2a5fe.jpg
Lailras, éclaireuse et apprivoiseuse du chat sauvage Caimir, qui a fait don de sa vie éternelle pour sauver Sevastian à bord de la Perle Rare lors d'un abordage viking, le long des côtes norsques.

*Nourrir les Sang-Froid avec les cadavres des hommes-bêtes ne fait clairement pas l'unanimité, et pour cause. Ces montures que vous tenez grâce aux pendentifs offerts par les Saurus et au pouvoir de l'anneau de Klaus, ne sont jamais pour autant vraiment rassurants, même quand vous êtes sur leurs dos. Les regards sont toujours furtifs, mais ce sont des prédateurs qui aimeraient bien vous dévorer et vous le gardez à l'esprit ! Alors il est impensable de les soumettre au moindre déséquilibre éventuel. Les brûler risquerait de vous trahir mais reste la meilleure option même si l'odeur vous oblige à vous éloigner pour établir votre campement un peu plus loin finalement. Vous prenez au préalable le temps de soigner les blessures les plus graves car nul ne sait ce qui vous attend encore plus avant ... mais Friedrich, malgré toute sa bonne volonté et ses efforts, n'arrive à rien. Il en vient presque à s'agacer ! Alors qu'Antory pose sa main sur son épaule.*

Antory : "Laisse mon ami. Nous avons tous soufferts mais si tu dois porter un deuil, ne t'accable pas davantage. Je vais m'occuper de nos compagnons."

Sur Slannael : Résultat du jet (1D100) : 82./Résultat du jet (1D5) : 3. (n'oubliez pas cette règle que j'ai ajoutée : comme on blesse au d10 au lieu du d6, on soigne au d5 au lieu du d3, ainsi le rapport reste équitable)
Sur Jacob : Résultat du jet (1D100) : 67./Résultat du jet (1D5) : 5.
Sur Adrastea : Résultat du jet (1D100) : 55./Résultat du jet (1D5) : 4.

*À la suite de quoi tout le monde reprend la route pour une petite heure le temps de trouver un autre endroit propice. C'est à ce moment, alors que Jacob étudie à nouveau son livre dont il arrive presque au bout, que Leszek le rejoint, à l'écart et dans le calme que votre journée impose. Il parle très bas, pour que la conversation ne dérange ni n'interpelle les autres.*

Leszek : "Tu as été très efficace aujourd'hui Jacob. Je ... te présente mes excuses pour avoir été si abrupt avec toi. C'est exceptionnel de ma part, alors ne t'en vente pas ! Mais tu as fait preuve malgré la cohue de logique et d'efficacité dans l'usage de tes sorts. Aujourd'hui, tu m'as prouvé ta valeur. Alors, prends ceci. C'est une recommandation. Elle devrait te permettre ... "d'écouter" ton prochain séjour à la capitale. Reste fort, reste digne, sois un mage mais sois aussi un homme, c'est ce qui fait l'étoffe des plus grands enchanteurs. Bon ! Je te laisse à ta lecture, tires-en le meilleur profit, j'arrive de toute façon à un âge où elle serait bien trop tardive, les vieilles habitudes ont la vie dure ... de plus il me tarde de revoir mon frère. Alors ne te soucis plus de mon emportement ! J'ai été stupide ... bah laisse tomber c'était peut-être le Kvas. emoticon "

>> Tu peux me faire un test d'intelligence assez facile grâce aux encouragements de Leszek (+10%), point de fortune non autorisé.

*D'un autre côté de la clairière que vous avez choisi, James tient sa parole, et montre quelques pas, quelques bottes, quelques passes d'arme à Adrastea, espérant bien qu'à l'issue de cet échange elle le laisse profiter un nouveau de son anatomie ... généreuse, qui réunit la finesse des elfes et la volupté des humaines ... elle serait parfaite si son esprit était un peu moins tourmenté ! Et ce soir, vous dormez d'un repos mérité. Certains en ressentent même un besoin naturel immédiat après une chevauchée méritée. ( emoticon ) Mais il n'est pas à la hauteur des besoins pour tout le monde. Alors que la grossesse de Yelena la fait dormir profondément, se sentant à l'abri au milieu de ses compagnons vigilants et dans les bras de son concubin, Friedrich ne trouve pas la paix ce soir. Impossible pour lui de trouver le sommeil, c'est une nuit blanche où il rêve éveillé, entendant des grognements lointains comme s'il s'agissait de démons, puis des rires et des cris, des pleurs ... dont il reconnait les voix ... ce soir, il entend ses parents, il entend Edmond, qui s'amusent avant d'agoniser. Toutes ces voix n'ont aucune cohérence, tout se mélange, les rires suivent l'agonie et vice versa, et tout n'est qu'une cacophonie d'horreur alors qu'il n'a qu'une vision : le tourbillon du maléfice du dieu du changement qui lie son oeil au Vieux Monde qu'il veut réduire à néant ... *

https://i.pinimg.com/originals/3d/f2/f0/3df2f0e56ac0b027cd71afdd96c68d59.jpg

[[Friedrich, essaie d'être plus descriptif sur tes points de folie stp, indique le décompte de 6 PF pour l'autoragie que tu peux écourter par contre (quitte à garder la description complète sur un doc chez toi).]]

*Malgré toutes les péripéties de la veille, la nuit a été bénéfique mais si hier son état n'était pas assez alerte, ce matin Friedrich perçoit à nouveau le manège d'Adrastea. Plusieurs fois par jour, elle s'éloigne, prétextant un besoin naturel, mais avant l'expédition dans le sanctuaire de Rigg, elle y allait les mains vides. Mais depuis, elle n'y va plus sans son escarcelle, et revient avec une telle énergie que l'expert de la santé et de la fabrication de drogue sait ne pas laisser au hasard ! Adrastea consume des substances narcoleptiques, il n'a aucun doute là-dessus, reste à choisir le moment et le moyen de la confondre ... va-t-il en parler à sa mère dans la discrétion, en sachant la tolérance dont elle a fait preuve durant toute sa vie à l'égard de la demi-elfe noire, ou va-t-il l'accuser publiquement pour qu'elle soit acculée et contrainte de tout restituer ? Le choix lui est entier ... même si la patience après une nuit blanche pourrait lui manquer.*

>> si tu souhaites employer la manière douce, je te demande un test de FM. Sinon, tu vas la balancer en live. Ou bien, tu le fais d'office, c'est toi qui vois. emoticon

*Et au final, vous y étiez presque mais le combat contre les hommes-bêtes, les visions de Friedrich et le déménagement du campement vous ont complètement fait penser à autre chose qu'à établir un plan. Mais il n'est pas trop tard. Alors qu'une journée complète de chevauchée au rythme aussi effréné que d'habitude vous mène à votre destination finale, dès que vous la voyez, vous stoppez les montures. Allez-vous même les libérer pour qu'elles ne vous trahissent pas ? Car vous le savez, celui qui vous attend sur place, est un terrible avatar de Tzeentch. Friedrich l'a vu en rêve ... et c'est la monnaie d'échange que le dieu maléfique a accordé au médecin. Un démon, pas aussi grand que le titan de Dvasia mais peu s'en faut, commandant d'une armée de mutants, d'humains déshumanisés, de monstres soumis, qui n'aspire qu'à vous réduire à néant. Cet ennemi qui vous attend est votre ultime défi dans ces terres hostiles, il vous faut donner le meilleur ... mais en serez-vous capables ? Quel plan allez-vous finalement mettre en oeuvre ? *