Veuillez patienter...

La pierre de corruption

Ernestus Fierair
Mar 06 Août 2019, 22:04
Ernestus Fierair - Pirate : Boucanier (halfeling)
| Remonter
* Je déglutis en posant mon pied sur la première dalle. Je faisais mon malin, mais là, j'ai clairement les chocottes ! Rien ne se passe... Je continue sur ma lancée, sans jeter un regard aux autres... Je poste le pied délicatement, à l'affût du moindre bruit d'un mécanisme qui pourrait se déclencher.
Toujours rien.
Je tremblotte et essuie la sueur froide sur mon front. J'arrive sur la troisième dalle et suis prêt à bondir en arrière, mais... Rien ne se passe.
J'ose jeter un regard à mes compagnons. Je suis au milieu de la salle et je suis vivant !
Je lève un pouce en l'air dans leur direction et sous leurs regards ébahis ! Le grand Ernestus est sur scène !

Plus sérieusement, je pense avoir raison en fait. Le nombre "sept", c'est quand même un symbole porte-bonheur dans les jeux. Je regarde autour de moi. Pour accéder à la quatrième dalle, il va falloir que je saute par dessus une autre dalle. Ai-je raison ?
La dalle me semble allongée, comme pour permettre à celui qui saute de ne pas se vautrer sur une dalle piégée. Cette observation confirme mon instinct. Je demande à mes compagnons de se tenir prêt : *

Ernestus : " Messieurs, M'dame ! Je vais sauter ! Tenez vous prêt ! Je vais sauter sur la dalle, là ! Elle a sept traits ! T'nez vous prêts, hin ! "

* Je prends un peu d'élan et saute par dessus une dalle pour arriver sur la dalle allongée qui a le même symbole -mais inversé- que la dalle de la porte de sortie... [HRP : la dalle avec un gros carré et un petit carré collé à droite]... Quand soudain !... *
Leopold Zimmermann
Mar 06 Août 2019, 22:22
Leopold Zimmermann - Garde (humain)
| Remonter
*Ernestus prend son courage à deux mains et saute sur l'autre dalle, si il c'est trompé, il risque de le regretter amèrement mais tout va bien pour lui. Il se réceptionne sans problème.. quand soudain! Il voit une petite araignée qui passe. emoticon Il peux donc rejoindre la sortie sans problème si tout se passe comme il le souhaite. *
[ ]
Nikolai
Mer 07 Août 2019, 08:13
Nikolai - Racketeur (humain)
| Remonter
*Les "7" ? Et moi qui essayais de me rappeler de mes cours de mathématiques sur les équations et les nombres premiers pour tenter de trouver une suite logique dans cet enchevêtrement de chiffres ... L'idée de compter les traits semble partagée mais son idée est si simple qu'elle pourrait marcher ! *

"La trivialité bien sûr ... "

*Alors bien évidemment que j'assure Ernestus, et d'ailleurs à chacun de ses pas je viens prendre sa place sur la dalle précédente, serrant fort la corde. Je l'aide même à sauter ... Et nous arrivons. Y a-t-il un autre piège sur cette porte ? J'examine mais le regard du halfeling sera plus perçant que le mien pour cette détection. Décidément, c'est son moment de gloire ! Que je lui félicite d'un sourire amical.*
Ernestus Fierair
Mer 07 Août 2019, 20:56
Ernestus Fierair - Pirate : Boucanier (halfeling)
| Remonter
* Quand soudain !... J'atterris sur la grande dalle, propulsé par Nikolaï et me retrouve nez à mandibules avec une toute petite araignée. Je l'observe un moment et m'imagine pouvoir grimper au plafond comme elle : ça aurait quand même été plus simple que de faire des zigzags dans cette salle piégée !
Je lève un pouce en l'air en direction de l'athlète et peut rejoindre la porte de sortie, en soufflant de soulagement. Nikolaï me rejoints : et je lève les yeux vers lui. Il me gratifie d'un sourire amical qui gonfle mon égo et je lui tire une tête assez fier en tirant sur ma veste. *

https://media.tumblr.com/tumblr_mdmddg3Kul1qmtc5t.gif

Ernestus : " Hehe ! Trifi'alicité, Cam'rade ! Trivialité et facililité ! Tu l'as ? Tu l'as, hin ? Haha ! "

* Puis je me tourne vers la porte et l'observe attentivement en remballant ma corde... Est-elle également piégée ? Possède-t-elle également des traits gravées dessus ? *
Leopold Zimmermann
Ven 09 Août 2019, 13:55
Leopold Zimmermann - Garde (humain)
| Remonter
Une fois le groupe arrivé devant la porte celle-ci est très impressionnante. Ce n'est pas une simple porte en bois. Elle semble avoir des inscriptions graver dans une autre langue que la leurs. Mais la porte ne semble pas être piégé si les aventuriers essaye de l'ouvrir , celle ci est verrouillé et n'a pas de serrure en revanche juste à côté de la porte il y a un cercle et dedans il y a une grande fente.

https://i.pinimg.com/originals/75/1a/d2/751ad2e4def22aafee617d52f28d14e2.jpg
Ernestus Fierair
Lun 12 Août 2019, 23:21
Ernestus Fierair - Pirate : Boucanier (halfeling)
| Remonter
* J'observe la porte avec un intérêt certain. S'il faut mettre une clef là dedans, elle a une drôle de forme. Je me tourne vers mes camarades et leur demande alors : *

Ernestus : " Z'avez la clef ? Parce qu''on est bon pour faire d'mi-tour, là. Ou alors, on l'attaqu' à coups d'pioches et d'pelles ! Haha ! "

* Je me retourne vers la porte blindée avec un sourire idiot sur mes lèvres, fier de ma bonne plaisanterie, avant de hausser un sourcil interrogateur. La fente ressemble vraiment au trou que ferait une pelle que l'on plante dans de la boue. Je tourne légèrement la tête sur le côté et m'imagine planter la pelle dans la porte et m'en servir comme clef. Aussi, je partage mon idée avec les autres : *

Ernestus : " Et si-t-on prenait ça au pieds d'la lett' ? J'veux dir' qu'on plante une pelle là-d'dans et qu'on tourne ? "
Leopold Zimmermann
Mar 13 Août 2019, 15:40
Leopold Zimmermann - Garde (humain)
| Remonter
*devant cette porte, il y a l'Halfling qui se concentre sur la forme. Il pense avoir déterminer l'objet nécessaire pour y entrer*

: " Et si-t-on prenait ça au pieds d'la lett' ? J'veux dir' qu'on plante une pelle là-d'dans et qu'on tourne ? "
Ernestus

Zimmermann
une pelle?
*Puis il regarde d'un ½il neuf la forme *
peut-être que c'est ça mais je dirais que la forme ressemble plus à une pioche.
Dit moi, tu as vue une réserve sur le chemin. Est-ce que tu y as vue des pelles ou des pioches ?


*lorsque que Ernestus confirme ce qu'il avait vue. Celui-ci sous l'ordre de Zimmermann fais le chemin inverse en suivant les dalles puis reviens avec ce qu'il faut.
Le groupe essaye dans un premier temps la pelle mais celle ci ne rentre pas dans la fente mais la pioche elle semble si glisser facilement. Puis apres que l'un du groupe tourne la "clé" dans la serrure.
Ils entendent beaucoup de bruits de mécanisme puis La porte s'ouvre...
Celle ci mène sur une grande salle avec des piliers de chaque côté, le long de la pièce.
Sur les murs il y a comme des trophées. Des tête d'animaux ou monstre plus ou moins imposant comme des têtes de créature mi homme mi
Rat et d'homme-bête ou encore mi homme mi batraciens ainsi que 4 têtes de trolls mais surtout au fond de la salle il y a dessus de la porte une tête d'un géant.
Après avoir traverser la longue salle d'environ 20 mètres de longueur sur 10 de largeur, de manière prudente. Le groupe arrive devant la porte du fond apres avoir gravis les quelques marches qui permettait d'y accéder.

image de la porte
http://www.wizards.com/dnd/images/4new/galleries/DungeonMastersGuide_art/img/116371_CN_GL.jpg

[heureusement que vous connaissiez le chemin emoticon ]
Nikolai
Lun 19 Août 2019, 07:54
Nikolai - Racketeur (humain)
| Remonter
"Bien joué Ern ! "

*Il a fait un sacré boulot dans cette salle, entre la traversée des dalles et l'ouverture de la porte. De quoi reléguer mon combat précédent au rang de lointain souvenir ! Mais je compte bien réitérer mes prouesses asap pour qu'elles restent bien dans les mémoires. En attendant une nouvelle salle s'ouvre à nous, à la décoration douteuse et peu rassurante à la faible lueur vacillante de nos éclairages, jusqu'à cette nouvelle porte.*

"Quoi encore une énigme ? Bon là c'est sûr on va les surprendre en déboulant par là ! "

*Je regarde les écritures mais bien sûr que je n'y comprends rien. Je regarde Ernestus mais cette fois j'ai peu d'espoir. À moins qu'il n'y avait un indice dans les poches des gardes, je fouille la tenue que j'ai mise, ou dans le bureau qu'on a visité avant d'emprunter ce tunnel ! *

Fouille/mémoire : Résultat du jet (1D100) : 95.
Nikolai
Lun 19 Août 2019, 07:55
Nikolai - Racketeur (humain)
| Remonter
[[ l'inverse totale du jet de Sibylle emoticon ]]
Leopold Zimmermann
Lun 19 Août 2019, 11:23
Leopold Zimmermann - Garde (humain)
| Remonter
Quoi encore une énigme ? Bon là c'est sûr on va les surprendre en déboulant par là !
Nikolai

*Zimmermann *
je ne pense pas que ça soit une nouvelle énigme.
A mon avis il va simplement nous falloir beaucoup de force pour ouvrir cette porte massif
C'est peut être ce que cette salle essaie de nous faire comprendre avec toute ces ces créatures aux murs
Ernestus Fierair
Lun 19 Août 2019, 14:56
Ernestus Fierair - Pirate : Boucanier (halfeling)
| Remonter
* Des pelles et des pioches, j'en ai vues, oui. Et Zimmerman confirme que mon idée pourrait être la clef. Je hoche alors la tête et m'en vais faire le chemin inverse jusque dans le local où sont entreposés les outils. J'agrippe une pelle, une pioche et reviens en suivant bien le bon parcours : à l'aller comme au retour.
On essaie d'abords avec la pelle... Ça ne rentre pas...
Par contre, avec la pioche, on est tout bon ! On ouvre la porte et je laisse mes compagnons s'y engouffrer. Je ferme la marche, avec mon arc en main, une flèche déjà armée !...

Nous arrivons dans une grande pièce avec des têtes de monstre partout ! Quel accueil ! Mais qui a fait ce massacre ?
Nous avançons prudemment... je jette un regard sur la tête imposante d'un troll. Mais ouvre de granfs yeux sur celles du géant. Je pourrai presque me cacher tout entier dans sa boite crânienne !
Enfin, une nouvelle porte nous barre la route. Devant cette représentation de tête de nain barbu et l'écriture cunéiforme, je reste sans réponse. Je vois bien Nikolaï me jeter un regard, mais... Je secoue la tête. S'il avait s'agit d'Arabe, j'aurai pu traduire. Là... Je ne comprends pas. Zimmerman suggère que nous devrions utiliser la force pour passer... Je me permets d'ajouter : *

Ernestus : " Et on trouv' quoi derrière c'te porte ? Un monstre tueur de géant prêt à nous défoncer la gueule, j'parie ! Ces têtes de cr'atures, c't un siggnial ! Genre : Faut pas ouvrir la porte, sinon on vous tranche le tête, couic ! "

* Je flippe un peu... Mais pour ne passer pour une couille molle, j'ajoute : *

Ernestus : " Nous faut un plan, au cas z'où un monstrueux coupe-tête y sort de là. Je propose de poser des pièges... et z'ensuite, on ouvre la porte. Perso, je serai prêt à décocher une flèche sur ce qui sort. Et on met la blinde de pièges pour qu'il se prenne les pieds d'dans. Z'en pensez quoi ? "
Nikolai
Mar 20 Août 2019, 07:32
Nikolai - Racketeur (humain)
| Remonter
"Des pièges j'aimerais déjà être sûr qu'il n'y en a pas sur cette porte avant de pousser quoi que ce soit ! Après l'idée n'est pas mauvaise mais il faudrait pas qu'on tombe nous-mêmes dedans."

*Je laisse les professionnels inspecter l'endroit et poser leurs sacs à malices avant de prendre place devant la porte en indiquant aux autres d'être prêts avec leurs armes à distance.*

"Léopold avec moi ! Les autres à l'abri, préparez vos tirs ! Ho hisse ! "

Force : Résultat du jet (1D100) : 46.
Åsel
Dim 25 Août 2019, 16:07
Åsel - Viking (humain)
| Remonter
[Je crois que j'ai pris un peu de largesse par rapport aux vacances annoncées ^^
C'est pour revenir plus en forme emoticon
Je raccroche en mettant en scène en RP ma non-présence.]
*Ernestus revient vers le groupe en gardant sous silence sa découverte et en attendant la stratégie a été mise au point.
Zimmermann, Nikolai et Fritz joueront les garde et Asel ainsi que Engländer et Ernestus joueront les prisonniers.*

pour l'instant continuons d'avancer
mais maintenant Notre priorité n'est plus la capture d'Igor mais bien de survivre en essayant de récupérer le plus d'information possible
Leopold Zimmermann

Et pourquoi ne pas laisser Asel aussi en soutien à l'arrière, elle pourrait éliminer les ennemis isolés une fois qu'on les a dépassés comme on aura attiré leur attention. Étant donné ce qu'ils trament ici, je pense qu'on peut tous les tuer sans scrupule, Sigmar reconnaîtra les siens !
Nikolai

*Ah ben, voilà, c'est tout ce qu'il retient de l'intervention d'Åsel, "continuons d'avancer". Bien sûr qu'elle a prévu de continuer, elle n'a pas montré sa détermination pour faire semblant.
Par contre, pas un moment sur sa demande de renfort, ni la réticence de tout le monde face à ce qui nous attend.
Décidément, ça va et ça vient son aptitude à gérer des troupes. Des fois, elle se demande s'il y a un mec qui gère, des fois elle se dit que, ouais, elle s'est trompée, il est à la hauteur.
Peut-être que c'est qu'une impression, alors, que c'est sur le fait d'être à la hauteur qu'il s'est trompé.

Toujours est-il que se faire ignorer platement ne lui a pas plus du tout.
Ils commencent à discuter de la manière d'organiser le groupe, elle rengaine son épée, s'appuie les bras croisés contre un mur, sa jambe droite légère plié devant la gauche, complètement désintéressée de la discussion, elle laisse les mâles débatre entre eux.
En plus pour la faire passer pour une prisonnière. Oui, c'est sûr, elle sera plus utile comme ça.
Heureusement, Nikolaï semble s'en être aperçu. Mais, ça part pas dans ce sens-là. C'est Ernestus qui tire son épingle du jeu.
Bah, au moins, ils auront une vraie prisonnière. À la tronche que fait Åsel, ça se verra qu'elle est pas ravie d'être là, elle aura même pas besoin de faire semblant.*

On avance donc en formation, trois gardes pour trois prisonniers. Je prends donc en charge Asel. Tout en avançant, je lui donne des petits coups dans le dos avec la garde de mon épée juste pour le réalisme.
Fritz

*À cette mise en scène de Fritz, Åsel marmonne.*
"Ouais, alors, s'il t'arrivait de déraper avec le tranchant, y a pas que ma tunique qu'il va falloir recoudre."
*Ça compte pour un avertissement, après-tout, jusqu'où peut-elle être sûr de la loyauté de ses co-équipiers. Elle a remis son épée à Ernestus pour plus de réalisme, mais elle a conservé son brise-lame.*

*[...]J'en profite pour m'enquérir de l'état d'Asel.*

"Ça va tu tiens le coup ? Tu n'as pas été blessée par les ... "éclats" du garde ? "
Nikolai

*Jouant son rôle, et toujours de mauvaise humeur, mais voulant rassurer Nikolaï qui reste prévenant, elle répond juste d'un grommellement et d'un léger hochement de tête qui fait signe que "oui", qui lui permet de déduire qu'elle a l'air d'aller bien.*
"Hheumm'."

*Les voilà, maintenant à observer une pièce garnie de symboles. Pas motivée du tout à cela, elle joue son rôle de prisonnière qui se tient à carreau, mettant à profit sa seule activité, celle d'observer, non pas à trouver un échapattoire comme elle pourrait donner l'impression à des observateurs, mais à repérer l'arrivée de tout intru qui se présenterait par là ! Non, elle n'ira pas faire le prisonnier cobbaye, le pommeau dans le dos, ça suffit déjà !

Elle reste tous les sens aux aguets en regardant Ernestus s'avancer. Pourvu qu'il ait deviné le truc ! Ça l'air de passer et Nikolai le suit. Chacun sa spécialité après tout. L'athlète à l'assurance, le débrouillard à déjouer les énigmes, les gardes à garder, le traitre-tueur à la tenir en joue, brrrr, cette dernière évocation la fait frémir. Et, devant lui, la guerrière désarmée. Elle est belle la scène !*

*Mais, tout semble aller pour le mieux, Åsel souffle. Au bout du compte, à l'arrivée, il ne manque qu'une clé : une pelle et une pioche ! Un truc de nains, une idée pareille !
Nous voilà devant une autre porte, pleine de signes. Elle n'est pas sûre de pouvoir les reconnaître, mais ils ne sont pas très éloignés de son alphabet norsque, le Fuþark.*


je ne pense pas que ça soit une nouvelle énigme.
A mon avis il va simplement nous falloir beaucoup de force pour ouvrir cette porte massif
C'est peut être ce que cette salle essaie de nous faire comprendre avec toute ces ces créatures aux murs
Leopold Zimmermann

*Ils s'apprêtent à forcer la porte. Pourtant, ces inscriptions ne sont pas là pour rien. Åsel se décide à briser le silence.*
"Avvente, at-tendez !
Laé inscriptions, ça est sûrement pour signifer une chose. Elles sunt proches de Fuþark.
Laissez moi regarder. Ce serait bête que moi mourir avec vous !"


*Puis, elle murmure à Fritz*
"Approche-moi de la porte."

[Test int (au cas où je peux reconnaître des bribes ^^) : Résultat du jet (1D100) : 94. / 35]


PS: Excellent "les aventures de Vindjanas Diones et le temple maudit en Lustrie ... " emoticon ]
Leopold Zimmermann
Lun 26 Août 2019, 12:41
Leopold Zimmermann - Garde (humain)
| Remonter
[Asel tu ne comprends rien de ce qui est écrit]

Après que la porte est été examiné
Celle ci n'a révélé aucun de ces secrets mais elle ne semble pas être piégé
En dirai simplement un bloc de pierre

Le groupe se met donc en place (après avoir posé d'éventuels pièges)
Les tireur en arrière avec les "prisonniers"
Et Nikolai ainsi que Zimmermann qui poussent.
Ils poussent de toutes leurs forces cette porte qui ne s'ouvre que de quelques centimètre.
Ils commencent à fatiguer, après tout ils viennent de combattre et l'un des deux est blessé, il ne faudrait pas que sa blessure s'ouvre. Après une très courte pause ils reprennent leurs action avec d'éventuels aides de leurs compagnons.
Cette fois-ci c'est la bonne, malgré la difficulté la porte s'ouvre de plus en plus.
Juste assez pour qu'ils passent un part un
A moins qu'ils poussent d'avantage pour l'avoir grande ouverte.


De l'autre côté de la porte ils peuvent y apercevoir de la lumière venant sûrement des torches mais ils ne perçoivent aucun bruit.

[À vos RP pour votre Entrée en ce lieu ]
Nikolai
Ven 30 Août 2019, 17:35
Nikolai - Racketeur (humain)
| Remonter
Rollback Asel

*La moue de la belle norsque ne ment pas, elle n'aime pas l'idée de jouer la prisonnière. Elle a l'air d'une guerrière fière mais je la rassure quand on se met en marche.*

"Ne t'en fais pas, tu n'auras pas à souffrir cette mascarade très longtemps j'en suis sûr ! "

*Toujours est-il qu'elle joue son rôle à la perfection, totalement passive devant nos épreuves. Ernestus et moi parvenons à les déjouer jusqu'à ce que devant cette porte que je m'apprête à pousser, elle nous demande d'attendre un instant ... mais elle ne nous révèle aucun de ses secrets cependant elle ne semble pas être piégée. En la poussant, la douleur au flanc me rappelle ma blessure aussi je recommande à Leopold de ne pas forcer et lorsqu'elle est suffisamment ouverte pour que nous puissions passer un à un, je propose qu'on s'en arrête là pour préserver mes forces. J'ai dû contracter toute ma sangle abdominale pour arriver à la pousser jusque là et je préfère économiser un peu de mes capacités pour faire face à ce qui nous attend de l'autre côté, j'entre en premier avec le fusil baissé en main.*
Åsel
Dim 01 Sept 2019, 18:53
Åsel - Viking (humain)
| Remonter
Pour le rollback
*Åsel répond juste* : "J'espère"

À la porte
*Décidément, pas moyen de reconnaître quelque glyphe que ce soit.
Elle aurait peut-être dû prêter attention aux incitations à s'intéresser aux trésors secrets de sa culture.
Oui, c'est vrai qu'elle avait été fascinée par leurs rites et qu'elle s'était rapprochée de leurs prêtres, mais elle se demandait à quoi bon étudier la philosophie pourrait aider son peuple à défendre sa terre et ses racines.
Curieusement, sa cousine semblait mieux s'y entendre là-dedans, après tout, c'est elle qui a dû lui apprendre à se défendre et pas se laisser marcher sur les pieds. Par contre, elle était bien trop sauvageonne pour étudier !
Où peut-elle bien être, maintenant ?
Quant à Åsel, elle avait besoin de se dépenser et de se mesurer, de sentir qu'elle pesait dans quelque chose de concret, qu'elle ramenait un peu de justice là où l'équilibre était baffoué.
Quoi de mieux qu'une lame qui tranche, pour cela ? Toutefois, elle s'est rendue compte que les mots aussi comptaient... Les stratèges parlent bien, même quand ils parlent dur.
Mais lire, c'est encore autre chose. Et, là, elle y arrive pas.

Assumant complètement son incapacité à lire après son annonce, elle dit platement.*
"Rien, jeg peux rien lire, là. 'Faut faire avek."

*Puis, la lourde porte s'ouvre sous la pression des hommes qui s'y atèlent. La petite équipée s'engouffre dans le passage réduit.
Visiblement, le passage est fréquenté, il est éclairé. Åsel murmure donc à Fritz et quiconque serait suffisamment proche d'elle pour l'entendre.*
"Des torches allumées ! La passage est frék-enté.
La porte ? Elle marque notre arrivée. Sauf qu'elle est aussi la seul sortie connue que ce qu'on a !
On ferme ?"
Fritz
Mer 04 Sept 2019, 10:10
Fritz - Voleur (humain)
| Remonter
[Méga roll back dsl]

[En parlant des signes sur les dalles au sol.]

« Non je n'ai jamais vu ça. J'penses bien que ça été construit par les nains probablement pour protéger quelque chose ou empêcher des ennemies de passer. Une chose est sur je peux pas aider la dessus j'pense que t'auras pas l'choix de sauter! »

*Au même moment le petit Hobbit tasse un peu tout le monde pour s'attacher solidement à une corde et traversé courageusement. *

« Tu vas vraiment te risquer? Quoi? Sept traits? Tu penses que... »

*La gueule grande ouverte je regarde le petit bonhomme bondir avec assurance de dalle en dalle. Il arrive jusqu'à la sortie! *

« Ah ben si je m'attendais à ça... »

« Bravo, Ernestus t'es mon héro! »

*Je traverse en suivant le trajet exact qu'a fait Ernestus. On arrive devant une porte étrange avec des lettres étranges proche d'un orifice tout aussi étrange. Encore une protection... je sais pas ce qu'il y a de l'autre coté mais une chose est sur c'est bien protégé. Ernestus et Zimmermann trouve la solution, une pioche qui sert de clé. La salle de l'autre coté est impressionnante, je reste un peu à l'écart avec Ernestus qui ferme la marche tout juste derrière moi. Silencieux, j'observe l'obscurité de la salle. L'ambiance est malaisante. Nikolai et notre chef ouvre la porte de roc et une ouverture juste assez grande pour passer un à un apparait.

Tout bas je murmure : *
« J'y vais en premier. »

Inspiré par Ernestus je m'accroupis et en m'appuyant sur le coté massif de la porte je passes tout juste le bout de ma tête histoire de voir l'intérieur et surtout si les torches sont au mur ou dans les mains de quelqu'un.*
Leopold Zimmermann
Mar 10 Sept 2019, 18:04
Leopold Zimmermann - Garde (humain)
| Remonter
*la porte est suffisamment ouverte pour qu'ils passent un par un, puis après que Fritz est jeté un coup d'½il ou il a remarqué que des torches était au mur
c'est Nikolai qui pénètre cette pièce en premier.
Il est donc le premier à remarqué qu'il est dans une grande pièce ou au milieu de celle ci il y a un piédestal mais rien au dessus excepté une empreintes carré et dernière ce piédestal il y un trône en fer. De plus sur les côtés il y a d'autres salles. Cependant il constate qu'il y a du sang séché sur le sol ainsi que des éclaboussure, puis des traîner de sang qui vont jusqu'à la salle de droite.
https://i.pinimg.com/originals/99/24/83/9924833e6f3b9f89069fffa03e764d5a.jpg

[le cercle Egale une torche éteinte]
Fritz
Mer 11 Sept 2019, 14:03
Fritz - Voleur (humain)
| Remonter
*Je fais signe aux autres d'attendre. Je m'approche silencieusement de la porte de droite et j'y jette un regard le plus discrètement et silencieusement possible. *
Nikolai
Ven 13 Sept 2019, 18:13
Nikolai - Racketeur (humain)
| Remonter
*Il ne semble y avoir personne. En tous cas à cet instant puisque si les torches sont allumées c'est que cet endroit est fréquenté de façon régulière. Je m'avance donc et m'écarte pour laisser Fritz passer qui prend la direction de la porte de droite. Je me dirige de l'autre côté, sans me cacher car je suis censé être l'un des leurs ! Pendant que les autres font avancer nos "prisonniers". Je reste cependant concentré sur les réactions et découverte de Fritz qui suit les traînées de sang séché sur le sol.*

Test d'observation : Résultat du jet (1D100) : 42./43.