Veuillez patienter...

La Taverne des Anciens

Ludwig
Mar 16 Juil 2019, 22:05
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
* Ashara jette un regard noir au tavernier

Sans qu'elle n'ait besoin de s'exprimer, il est aisément possible de comprendre tous les sous-entendus de celui-ci, aussi clairement que s'ils avaient été rédigés en caractères d'imprimerie sur des parchemins fermement maintenus sur la poitrine du tavernier à l'aide de dards parfaitement aiguisés :
- Vu son accoutrement et sa façon de parler, cet elfe a suffisamment d'or dans sa bourse pour racheter ta taverne
- Tu viens de lui donner des informations pour retrouver ses compagnons que j'aurais aisément pu lui vendre
- J'aurais apprécié en savoir un peu plus sur ces elfes sudrons qui sont prêts à verser une prime pour la capture de ce groupe
- En particulier de cet elfe qu'il t'aurait suffit d'endormir en glissant dans son verre une de ces poudres que tu confisques régulièrement aux clients un peu trop entreprenant avec tes serveuses
- Il me suffisait alors de retrouver ses compagnons qui auraient payé pour retrouver leur ami, puis d'indiquer aux elfes sudrons comment mettre la main sur le groupe.
- Maintenant que tu réalises la perte financière sèche que tu viens de m'infliger, apporte moi un verre propre et la bouteille de vin du wasteland dont la possession est interdite dans l'Empire et que tu gardes dans ta réserve pour te faire pardonner ce genre de bévue

* La jeune femme va ensuite s'installer dans l'une des alcôves où, à la demande du tavernier réprimant un frisson à l'idée d'autant de lames glacées s'enfonçant dans son corps, un serveur lui apportera discrètement mais prestement une bouteille de vin tirée de la réserve personnelle du patron et s'assurera que nul ne vienne la déranger...

emoticon
Ashara

emoticon

Cinq jours plus tôt il avait déjà lancé le sortilège morsure du serpent d'Idral et tout en trottant il se souvenait de la scène car les bois qui l'entouraient lui rappelaient l'endroit d'où il avait lancé l'enchantement. Une fois éloigné quelque peu de la route alors que le soleil s'approchait de l'heure de son couché, il s'était concentré et tournant mes deux mains vers le sol en tentant mon bâton d'archimage dans la mai et j'incantais la formule du sortilège Morsure du serpent d'Isdral * :

" MELFELIOR NURDIN NASFALTELAS ADRAS "

* Alors était apparu sur le sol un serpent bleuté d'un mètre de long, attendant l'ordre de son maître j'avais dit :" Va à présent et retrouve Philas." Le serpent sortilège partit à la vitesse de la lumière. Il dit comme si quelqu'un pouvait l'entendre : " va retrouve donc mes amis au plus vite." Puis revenant à la réalité je me fit cette remarque, encore cinq jours et le serpent aura retrouvé leur trace.*
Elketeuanetep

emoticon

"Bonsoir tavernier, excusez-moi de vous déranger en pleine discussion, je viens d'arrivée et j'aimerai dîner, s'il n'est pas trop tard et je vous prendrai une chambre également, s'il vous en reste une... J'ai de quoi payer... (enfin au moins jusqu'à la fin de la semaine se dit-elle...)."
Fëa-Ulïel

"Oh ! Oui bien sûr, je vous en prie installez-vous je vous fais porter un repas chaud et voici la clé de votre chambre."

*Je la dépose sur le comptoir en encaissant son paiement et la laisse à sa conversation avec le Seigneur elfe.*
Fëa-Ulïel
Jeu 18 Juil 2019, 11:25
Fëa-Ulïel - Passeur (elfe)
| Remonter
" Ma foi, par Aralia, si votre embarcation peut aller plus vite qu'un cheval pour m'amener à Nuln pourquoi pas. Pensez-vous aller plus vite que mon bon Silil ? en combien de temps pensez-vous être à Nuln ? "
Elketeuanetep


*Fëa range la clé que le tavernier lui à remise et savoure son premier repas chaud depuis des jours... Elle marque un temps d'arrêt mais nul ne sait si c'est pour peser la question que vient de lui adresser le seigneur elfe ou simplement pour profiter pleinement de son repas... *
"Hum c'est excellent... Pour tout vous dire, je pense que c'est équivalent surtout si votre monture à l'allure de son cavalier...Le courant est favorable alors disons qu'à défaut d'en gagner, que vous ne perdrez pas de temps, ça économiserait seulement les efforts de votre cheval et puisque vos compagnons sont partis par voie fluviale, vous aurez moins de chance de passer à côté d'un indice si vous emprunter le même trajet qu'eux. Enfin si vous avez encore un doute sur le caractère providentielle de notre rencontre, dites vous que je connais le fleuve comme s'il était l'un des membre de ma famille... "
Elketeuanetep
Jeu 18 Juil 2019, 23:06
Elketeuanetep - Archi-Paladin (elfe)
| Remonter
* Faisant une moue pensive, et me frottant le menton, Je décidai d'accepter cette proposition:*

"Eh bien soit, j'accepte cela me changera de mes habitudes. Je vais récupérer ma monture pour la faire monter sur votre bateau, rejoignez-moi dehors car il nous faut partir à la fin de votre repas, je ne puis perdre davantage de temps. Je me présente je suis le frère Elketen paladin et prêtre de l'Ordre d'Aralia. Je vous attends dehors, prenez votre temps pour finir de manger, après quoi je compte sur vous pour nous mettre en route. Etes-vous d'accord? "

* Je donne en remerciement au tavernier une pièce d'or.* " Merci encore pour les renseignements. Au plaisir de vous revoir avec mes amis. "

* Si la jeune femme a donné son accord alors sortant alors de la taverne. je vais défaire le n½ud qui retenait la bride de mon cheval. J'attends que sorte la jeune femme. Dans le cas d'un refus, je prend congé d'elle et je pars à cheval en direction de Nuln. *
Fëa-Ulïel
Ven 19 Juil 2019, 08:56
Fëa-Ulïel - Passeur (elfe)
| Remonter
"Ravie de vous rencontrer frère Elketen de l'ordre d'Aralia, de ce que je sais des paladin ce sont les gardiens de leur temple c'est bien ça ? Où est le votre ? Pardonnez mon ignorance et mon manque de culture mais qu'est-ce que l'ordre d'Aralia ? Oui parfait je me dépêche, vous ne dîner pas ? Je n'ai pas très gros appétit et je suis vite sustentée en général aussi si quelques chose de mon repas vous tente n'hésitez pas"

*Je finis de manger et suis le prêtre et paladin d'Aralia, avant de sortir j'adresse une requête à l'aubergiste*:

"Pouvez vous me garder ma chambre au moins cette nuit ? Je pense être revebue d'ici demain soir mais sait-on jamais... Il va sans dire que si je ne suis pas revenue d'ici là vous pourrez la relouer"

Elketeuanetep
Sam 20 Juil 2019, 19:57
Elketeuanetep - Archi-Paladin (elfe)
| Remonter
[La suite à voir dans le fil de la quête Fartova, la Fité des pirates !]
Frederick Ehrlich
Mar 19 Nov 2019, 14:55
Frederick Ehrlich - Gentilhomme (humain)
| Remonter
*Le jeune noble fidèle à Véréna entra dans la taverne d'un air pensif, comme c'était la première fois dirons-nous qu'il y mettait les pieds, mais en ayant entendu parler pour diverses raisons, il était prudent. Il se demandait en vérité si ça avait été une bonne idée à la base de laisser ses pas le mener jusqu'ici, mais en soit Véréna bénissait après tout la curiosité, cela et puis ne peut pas être juste celui qui ne se fait pas une bonne expérience du monde alentours, n'est-ce pas ?*

*Se doutant quoiqu'il en soit qu'il valait mieux s'installer à table en attendant qu'on remarque sa présence plutôt que de se manifester comme un paon, il alla faire ainsi, tout en jetant un ½il aux alentours pour voir s'il apercevait quelqu'un de possiblement "intéressant", ou le patron des lieux dont il avait vaguement entendu parler, pas vraiment en mal, pas forcément. Quoiqu'il en soit autant se montrer patient pensa t-il, de toute façon sans doute qu'il intéresserait un peu. Après tout ses vêtements dénotaient qu'il devait avoir une certaine aisance sociale pour lui, ce qui évidemment donnait envie de le délester de quelques pièces en tout bien tout honneur quand l'on était commerçant.*
Antielcandil
Ven 10 Jan 2020, 11:21
Antielcandil - Initié (elfe)
| Remonter
* Le jeune initié que je suis, j'étais quelque peu gêné d'entrer dans une auberge plutôt que de me trouver au temple en prières, toutefois la songe où je vis ma déesse me demander me rendre en ce lieu était très clair. Je décidai donc d'entrer et de m'installer à une table. En entrant j'enlevais ma capuche. *
Slannael Laurëlornalim
Jeu 16 Jan 2020, 23:08
Slannael Laurëlornalim - Champion de Justice (elfe)
| Remonter
*Il existe de nombreuses tavernes et auberge dans l'Empire. Mais dans les plus renommées comme celle des Anciens.
On peut y lire le message suivant.*


https://www.zupimages.net/up/20/03/2ba1.png
Bernhardt Ebnitz
Ven 17 Jan 2020, 10:24
Bernhardt Ebnitz - Colon (humain)
| Remonter
"Palsambleu, en voilà une sacrée nouvelle qui va attirer bien du monde !"
Tristan Eglantier
Ven 17 Jan 2020, 13:52
Tristan Eglantier - Garde du corps (halfeling)
| Remonter
"Par Gaffey, c'est que mon Moot n'y est pas si loin !"
Pirlouitet
Sam 18 Jan 2020, 08:51
Pirlouitet - Fournisseur de composants (halfeling)
| Remonter
* Bien longtemps que je n'était passé par la taverne des Anciens. Si mes souvenirs sont exacts, la dernière fois, c'est celle où Atolf s'essayait à son arbalète pourrie et avait bien fini par tous nous embrocher. Ça ne nous rajeunit pas. *
* J'en suis là de mes pensées lorsque je franchis le seuil et tente, malgré ma petite taille de toiser l'assistance, dès fois qu'on y reconnaîtrait un visage ami. *
* Non, pas de visage ami, mais une affichette avec le sceau de l'Averland. Intrigué je m'approche et je n'en crois pas mes yeux. Moi qui pensais il 'n'y a pas une minute à ce maladroit d'Atolf Pankratz, je tombe nez-à-nez avec un dépliant touristique pour sa nouvelle baronnie. C'est qu'il en a fait du chemin depuis ses timides débuts en arbalestrie. *
* Tiens, ça me donne envie d'aller y faire un tour. Vrai ça me ferait drôlement plaisir de revoir le Protector de l'Averland. *
* Et qui sait, peut-être que j'y verrai ma Jill. Aux dernières nouvelles elle chassait du Peau-Verte. On a des choses à terminer, tous les deux. *
* Ça pourrait même être l'okaze de tomber sur un ou deux montres rares, sur lequel je pourrais réaliser de lucratifs prélèvements. *

* Mais c'est pas le plus urgent, j'ai à peine eu le temps de petit-déjeuner ce matin, et il va être difficile de faire la soudure avec midi. Alors autant prendre une petit collation. *
* Avisant un compatriote, je m'assied auprès de lui. *

" Une collation en attendant le repas, ça te dit l'ami ? "
Beld Kruger
Sam 18 Jan 2020, 18:47
Beld Kruger - Paysan (humain)
| Remonter
*alors que j'étais à la taverne Des anciens. Je remarque qu'il y a un groupe autour d'une affiche. Mais je ne comprends pas ce qu'il y a de marqué dessus. Je demande donc qu'on me lise ce qu'il y a écrit dessus.
Après qu'on met résumé je ne peux cacher ma surprise.*

Par Sigmar. VIVE L'EMPIRE !
Ces sales peaux vertes n'ont eu que ce qu'il mérite.



[Brag, contents de te revoir ici après toute ces années ]
Tristan Eglantier
Dim 19 Jan 2020, 11:44
Tristan Eglantier - Garde du corps (halfeling)
| Remonter


" Une collation en attendant le repas, ça te dit l'ami ? "
Pirlouitet


"Évidement compagnon, j'y pensais justement ! C'est qu'on est encore loin du prochain repas ! Ils ont quoi comme tourte ici ?"


[Merci Beld Kruger, je me sens comme une star du coup. emoticon Brag a disparu avec la petite yola, il me semble. Il l'avait bien apprécié. ]
Anthéas
Dim 23 Fév 2020, 10:37
Anthéas - Apprenti Sorcier (humain)
| Remonter
Cela fait plusieurs jours qu'Antheas marche le long de la route qui le conduit vers sa destinée.
Il a plusieurs fois failli se faire renverser par les diligences et est arrivé à la conclusion que même si les routes étaient plus facilement praticables, elles n'en rester pas moins aussi dangereuses que de traverser les bois et forets.
L 'assurance des premieres heures qui ont suivi son départ l'a maintenant quitté, et ses affaires trempées et souillées de boue n'arrange pas son moral.
Un peu plus tôt dans la journée, il a déchiré ses chausses et ses sandales et c'est nu pied qu'il continu son chemin.
Ce fut un peu étrange au début, cette sensation de quelques choses de froid et visqueux se glissant entre ses doigts de pieds, mais les heures passant cela devint presque agréable, comme si la terre elle même le soutenait dans sa marche. Antheas se remémora la première fois où il vit "la vieille" venir au petit monastère. Il s'était fait la remarque qu'elle devait avoir mal aux pieds de marcher sans chaussures ni sandales. Il essuya, d'un revers de la main, la larme naissante au coin de son oeil et se força à sourire. Au loin il apercevait une construction humaine, certainement une auberge ou un péage.
Quoiqu' il en soit, il pourra manger quelque choses d'autres que les baies, racines et les ½ufs crues qui constitué la base de son alimentation actuelle.
***
Je pousse la porte de la taverne , m'arrêtant un instant sur le seuil pour profiter de l'air chaud et humer l'odeur qui s'en dégagent.
Parfaitement conscient de mon apparence d'ours des cavernes croisé mendiant en guenille, je dit d'une voix forte et assuré:

"j'ai de quoi payé un repas et un bain, votre établissement offre-t-il ses deux services?"
Puis, sans même attendre une réponse, je franchis le seuil de la porte; je me dirige vers l'âtre de l'établissement, laissant dans mon sillage une odeur de terre humide et d'humus, ainsi que de la boue sur le sol. Je dépose mon fardeau à mes pieds et mon baton contre le mur proche. Enfin, je me réchauffe à la flambée et j'attends que quelqu'un daigne me prendre en charge ou me jeter dehors.

L'assemblée peut donc maintenant voir un jeune homme d'une vingtaine d'année, au cheveux longs et brun non peignés , la barbe naissante. Relativement imposant, cet homme passerait pour un bucheron si il portait une hache.
Vêtu d'une tunique verte, brodé d'un c½ur jaune sur le sein gauche, de chausses déchirées et crasseuses. Une gangue de terre recouvre ses pieds que l'on devine nu.
Bernhardt Ebnitz
Jeu 27 Fév 2020, 14:19
Bernhardt Ebnitz - Colon (humain)
| Remonter
*Arrivant par la porte qui mène aux cuisines - à juger par l'odeur qui s'en dégage -, un jeune homme fait irruption dans la salle principale de l'auberge. Sa silhouette est mince, ses trait sont anguleux, particulièrement son visage disharmonieux. Un oeil affligé de strabisme lui donne presque un air sournois. Ses vêtements sont modestes, presque guenilleux. Dans ses bras, il porte un panier qui semble à moitié vide.
Il scrute la salle à moitié vide à cette heure creuse et son regard se pose sur le nouvel arrivant, ce voyageur à l'apparence d'ours. Il s'en approche et l'apostrophe avec un fort accent campagnard bouffant à travers ses dents ravagées.*

"Moué, salut sur toué, voyageur.
Tu m'as tout l'air de faire un grand périple, toué. Et pis même que tu m'as tout l'air d'être démuni. Té, tu sais que le patron fait pas crédit, ici ? Si tu cherches des provisions pour continuer ton voyage, j'ai plein de trucs pour toué. Vois mon panier; je viens de troquer quelques ingrédients et épices en cuisine, mais il m'en reste pour toué. Té, c'est sûrement Rhya qui nous fait rencontrer !
Alors, t'aimes quoi ? Des tubercules de navet ? Des radicelles ? Et le patchoucoulis, je suis sûr que tu aimes la patchoucoulis, toué ! Non ?"
Anthéas Duft von Unterholz
Mer 04 Mars 2020, 20:14
Anthéas Duft von Unterholz - Apprenti Sorcier (humain)
| Remonter
"Bonjour l'ami.
Bienheureuse proposition que voici, mais je vais devoir décliner ton offre, je préfères les baies. Mais si j'avais eu de quoi faire une soupe, tes navets auraient été les bienvenu. Je suis en route pour la cité impériale, vois-tu. Et je dois avouer que je cherches ma route. Je ne sais pas où nous sommes, ni même la moindre idée de quelle direction suivre. Peut être pourrais tu me renseigner?"


Anthéus se baisse, ramasse sa besace puis la lance par dessus son épaule. Il se saisit ensuite de son baton et regarde fixement son interlocuteur avec un grand sourire.

"Puisque ni repas, ni bon bain sont accessible dans cet établissement, autant reprendre ma route. Alors l'ami, par où je prends après la porte?"
Bernhardt Ebnitz
Ven 06 Mars 2020, 11:24
Bernhardt Ebnitz - Colon (humain)
| Remonter
"Té, bé si tu manges que des baies, tu vas pas rester si costaud, toué.
Hé, et tu n'as même pas de quoi faire une soupe ?!? Et tu veux voyager jusqu'à Altdorf !?! Hé, et comment tu vas payer les péages sur la route, toué ?
Et en plus, toué, tu ne connais pas la route ?!?
Euh, tu ne te serais pas échappé d'un hospice, par hasard ? Non, toué, tu ressembles plus à un sauvageon sorti des boués. Eh bé tu ferais mieux d'y rester sous la protection de Taal, car les villes des ne sont pas faites pour les ahuris comme toué.
Mé si tu veux vraiment aller à Altdorf à pieds, suis simplement la route au bord du fleuve en direction du nord. Tu sais où c'est le nord, au moins ?
Et bonne chance, que les dieux te protègent, tu en auras bien besoin..."
Anthéas Duft von Unterholz
Ven 06 Mars 2020, 17:24
Anthéas Duft von Unterholz - Apprenti Sorcier (humain)
| Remonter
Anthéus s'arrête près de la porte et se tourne vers l'homme paysan à l'air presque sournois.

"Alors là, Môssieur, les péages, si j'en vois, je les laisse passer et me cache dans les bois. Que reprochez vous aux hospices? Ce sont des endroits bien plus clément que le refuge où nous sommes présentement. De plus je suis un expert dans ... dans ...un expert dans ma spécialité. Je pourrais certainement gagner ma vie le plus honnêtement qui soit. Je NE suis pas un ahuri d'abord. Et si je me rends à Altdorf, c'est simplement que je n'ai d'autre choix que de faire ainsi. Mais puisque vous semblez si bien vous y connaitre en voyage, je vous serais grée de m'indiquer un meilleurs moyen de procéder. Et enfin, puisse Shallya veillez sur vous et vous épargner les affres de la vie.

Anthéus ajuste sa besace, tire sur sa tunique pour se donner une certaine contenance. Il fixe avec un grand sourire le brave homme une demi seconde avant de voir choir son bâton. Celui-ci rebondit avec bruit sur le sol. C'est avec une mine dépité, qu'Anthéus ramasse son bâton.
Bernhardt Ebnitz
Mar 10 Mars 2020, 16:49
Bernhardt Ebnitz - Colon (humain)
| Remonter
*Bernardht se gratte le crâne. *

"Boué, c'est-y que t'es pas tant commode, toué...
Bé, disons que par ici, les gens sensés y prennent plutôt la péniche pour descendre à Altdorf. Enfin, c'est toué qui voué.
Sinon, ces derniery temps, 'y a pas mal de gens qui filent au sud, vers les Frontalières. Té, yparait qu'y a des nouvelles terres impériales à coloniser... Mé, c'est très loin et il faut des provisions..."
Anthéas Duft von Unterholz
Mer 11 Mars 2020, 20:10
Anthéas Duft von Unterholz - Apprenti Sorcier (humain)
| Remonter
Anthéus se rapproche de l'honnête homme.

"La rivière dites vous? Soit! Par le plus grand des hasards, ne connaitriez vous un capitaine de péniche qui naviguerait vers Altdorf? Je vous pose la question au cas où, car vous me semblez être l'homme idoine. J'ouïe bien que vous me fîtes part du mouvement en direction des terres méridionales. Hélas, trois fois hélas! Je ne suis pas colon et n'ai donc point de titre de propriété à faire valoir ou à revendiquer. Bien qu'une fois mes affaires réglées en Altdorf, il ne soit exclu que je ne m'aventure pour un tel périple si je trouvais des compagnons de routes. Enfin, quoi qu' il en soit, mon bon ami, soyez certain que si la bonne fortune me ramène prés de vous, j'aurais plaisir à vous offrir une chopine et regarder votre jardin. Mais pour l'heure, le tavernier somnolant certainement quelques part loin de nous, je ne puis même pas vous offrir un verre pour vous remercier de la généreuse aide que vous m'apportez"

Anthéus regarde son interlocuteur et affiche un grand et rayonnant sourire