Veuillez patienter...

La Taverne des Anciens

Ludwig
Dim 07 Avr 2019, 12:09
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
"oh, oui ces hommes-là. Ils sont venus pour une raison bien précise ne vous en faites pas. Enfin ceci dit si les adorateurs des sombres puissances commencent à se promener en toute liberté dans l'Empire jusque dans nos tavernes, les choses vont de mal en pis. Et ces arrestations deviennent un mal nécessaire ! Enfin, pour le reste, tout dépend du genre d'activités que vous aimeriez exercer pour refaire votre vie, j'ai peut-être du monde que ça pourrait intéresser, selon ce que vous me dites."

*Il me rend le croisement de doigt, le jargon des voleurs lui est donc familier. Cela faisait quelques temps que je n'avais pas vu une nouvelle tête dans le milieu ! Je regarde mon gilet et mimant d'y voir une miette, je l'essuie et ce faisant je sers mon poing d'une façon qui lui demande s'il est affilié à une guilde. Sa réponse négative me fait froncer les sourcils un instant, tandis qu'il termine de me répondre.*

"Oui, je la fais brasser moi-même à Kell et ma fiancée et ma belle-mère tiennent cette affaire. Alors peut-être que vous pourriez me rendre un service, en allant prendre des nouvelles ? La course sera rémunérée évidemment, et à votre retour je saurai un peu plus de quoi vous êtes capable pour vous indiquer un emploi à hauteur de vos attentes qu'en dites-vous ? "

*S'il accepte, je lui offre le bol de gruau et la bière, tandis que je rédige un courrier qu'il portera pour moi. Cependant je poursuis la conversation pour détendre l'atmosphère.*

"Il est vrai en tous cas que ce coin est plus tranquille que l'Ancienne Capitale. Mais à l'impossible Nuln est tenu ! emoticon Ceci dit si vous souhaitez vous reposer aujourd'hui de la route que vous avez déjà faite pour arriver jusqu'ici, je vous cèderai une chambre pour la nuit. Pour la compagnie par contre, je vous laisse prendre cela à votre charge ! emoticon "

*Et c'est Cécilia qui fait alors les yeux doux au voleur. Je suis surpris qu'à son âge il oeuvre en freelance, il doit vraiment arriver d'un coin paumé mais je lui demanderai après, je lui laisse d'abord le temps de prendre ses repères tandis que le débat entre le Kender et le perroquet me fait sourire. Leur voyage promet d'être mémorable ! emoticon *

[L'objet du courrier est de t'envoyer à Pfeildorf, si le scénario de Liam (la pierre de corruption) t'intéresse avec ton voleur ? >> ]
Fritz
Lun 08 Avr 2019, 13:57
Fritz - Voleur (humain)
| Remonter
*Je n'ai pas à attendre longtemps avant de connaitre mon destin et semble t'il que je vivrais au moins encore une autre journée.

J'écoute attentivement chaque parole, chaque mot employer par le tavernier. Celui-ci semble en avoir vu d'autres et bien que je ne détecte aucune trace de mensonge, de malice ou de haine je reste sur mes gardes. Il m'offre même de me recommander à un de ces contacts. Serait-ce de la chance?

« Eh ben j'suis plutôt doué avec les gens. J'ai travaillé comme amuseur de rue vous savez. C'est un peu pour ça que j'me suis ramasser ici. Disons juste que mon ancien patron aime beaucoup trop l'argent. »

*Puis il enchaine avec de discret signes demandant mon affiliation à la guilde de Nuln. Signes auquel je réponds négativement. Il semble réfléchir sincèrement à une façon de m'aider.

Kell !? Mais pourquoi la fait-il brasser si loin? Je n'ai pas peur de voyager et je ne doute pas que sa bière est effectivement brassée là-bas mais je trouve ça quand même louche. Enfin Kell est beaucoup plus au sud c'est parfait pour me faire oublier et puis les chances que je trouve du boulot en campagne son plutôt mince aussi bien tenté le coup. *

« Monsieur le tavernier vous venez d'embaucher l'homme le plus débrouillard de tout l'Averland. Je m'appelle Fritz. »

*Alors que je fouille ma poche pour payer le gruau celui-ci me fait signe que c'est la maison qui offre. Oh et pendant qu'il jase avec moi il écrit. Je dois dire que c'est impressionnant. Et puis il m'offre même une chambre pour la nuit! Et je rougis lorsque qu'il fait allusion a ces femmes. Merde mais il remarque tout ce mec.

Ainsi je croise le regard d'une de ces femmes que je n'ai pas vu arrivé. Cette taverne est comme mon pire point faible. N'ayant pas les moyens de m'offrir une si désirable compagnie je rejette malgré moi ces avances ne voulant pas offenser la femme je lui rends quand même ces yeux doux d'un rejet des plus polie qu'il m'est possible de le faire.
C'est la première fois que j'ai une chambre complètement seule, je verrouille la fenêtre et je me glisse sous les draps pour la meilleure nuit de toute ma vie. Peu avant le levé du jour, je rejoins la salle commune pour un autre bol de gruau. Je cherche du regard le tavernier. *

« Je suis prêt pour votre commission, le bateau qui transporte votre bière passe régulièrement? En fait je pourrais peut-être embarquer pour faire le trajet du retour avec eux? »

[D'accord pour rejoindre la pierre de corruption comment je fais pour contacter le MJ?]
Ludwig
Lun 08 Avr 2019, 22:01
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
*Les explications de Fritz sur ses aptitudes m'amusent un peu, je ne sais pas s'il pense vraiment que c'est ce que je recherche mais son comportement léger et craintif est singulier.*

"Je ne cherche pas d'amuseur, mais c'est sûr qu'on obtient plus facilement ce qu'on veut avec un peu de sympathie ! Enfin, voici mon adage : tout vient à point à qui sait attendre, mais tout vient plus vite à qui sait prendre."

*Malgré l'incertitude que je perçois dans ses yeux et le moindre de ses gestes tremblants, je pense qu'il effectuera la tâche que je lui demande.*

"Fritz-le-débrouillard hein, très bien je n'oublierai pas. Ah, voilà. C'est un message, que vous pourrez délivrer pour moi à Pfeildorf qui est sur la route de Kell. Adressez-le au gros Pim, le boulanger de la 'miche moelleuse' ; en précisant que vous n'êtes pas là pour vous moquer de lui. Même si vous trouvez que celles de sa femme doivent l'être plus encore que celles qu'il pétrit ! emoticon Il vous donnera peut-être un travail simple en contrepartie, pour que vous vous fassiez un peu d'argent au passage. En attendant, profitez de mon hospitalité cette nuit, une longue route vous attend demain et si vous savez vous lever plus tôt que le jour, c'est encore mieux ! Ma bière n'est pas transportée par bateau sur tout le trajet mais ce devrait être possible en effet. Lieselotte s'en chargera ! emoticon "

*Je lui remets alors le morceau de papier. Si la curiosité le pousse à lire, il n'y comprendra rien. La succession de symboles, sans aération, est totalement illisible pour le néophyte. Et au matin, après un bol de gruau et une petite bourse de monnaie pour ses faux frais, il est sur le départ, sans savoir à qui je le mène, ni comment nous allons le mener à faire ses preuves. Il m'a demandé du travail, je lui en ai trouvé ! emoticon emoticon Et il part vers Pfeildorf, présenter sans le savoir, les respects de la Guilde des Moqueurs de Nuln, et plus particulièrement de son Maître de la Nuit, aux personnalités qui dirigent cette ville dans l'ombre. emoticon *

https://www.slate.fr/sites/default/files/users/user49267/01_zodiac_0.jpg?fbclid=IwAR0bsNTwIakkaoLF_Ne2jddhKDiKwCXmpgkneZgYuF8ae1j0GYLW8Iv7f9A
[Le genre de cryptogrammes du message.]

[Et donc bien sûr, le travail simple que le gros Pim lui dégotera le mènera directement dans les effectifs de la petite troupe marginale du capitaine Victor Hunfried, sous une forme que j'ignore moi-même. Le gros Pim appartient très certainement à la guilde des voleurs locale ; mais sont-ils affiliés à la Guilde des Moqueurs ou est-ce de la simple courtoisie ? Et pour eux, qui est ce Igor qui sème le trouble, un ami ou un ennemi ? Tout cela, nous le découvrirons tous ensemble dans le scénario de Liam ! ]
Åsel
Mar 09 Avr 2019, 00:30
Åsel - Bretteur expert (humain)
| Remonter
*La porte s'ouvre grand, une jeune femme habillée de sombre passe le pas de la porte, et la claque brutalement derrière elle.*
"BbbLllAAMMMM"

*Seuls ceux qui se sont détournés par le courant d'air, ou qui avaient l'attention sur la porte à son entrée auront la certitude qu'elle l'a claquée ainsi, intentionnellement.
Elle se sert de l'effet déclenché pour jauger le taux de vigilance de l'assemblée. Qui est sur la stupeur, qui est sur la défensive, qui ne se préoccupe de rien, qui est sûr de lui, qui a l'air de mal prendre les choses et ne pas apprécier une telle attitude défiante.
Elle déglutit. Elle y a été un peu fort, peut-être pas le meilleur moyen de se faire une place dans un nouvel endroit qu'elle ne connaît pas.
Mais, elle a la rage. Maintenant, il faut assumer jusqu'au bout.

Ceux qui pourraient la défier, elle s'arrange pour ne pas les avoir sur sa trajectoire.
La troupe d'aventuriers aguerris, elle préfère les éviter aussi. Ils n'ont pas l'air hostiles, mais elle n'a pas envie de se mêler à des gars qui ont du galon.
Elle avance d'un pas décidé vers le comptoir, ses talons martèlent le sol à chacun de ses pas.
Elle porte donc une tenue sombre, plutôt légère, avec à son dos, un paquetage, dans lequel est enroulé un bon manteau de fourrure épaisse, visiblement il fait trop chaud pour elle, malgré l'atmosphère un peu frisquette du soir.
À sa ceinture, une épée pend et se balance à la cadence de ses enjambées.
Des gants de cuir, y sont logés. Pliés en deux, coincés à sa taille, ils dépassent du ceinturon, les doigts un peu en pagaille.

Les serveuses, après avoir marqué un instant d'arrêt, s'affairent à nouveau à leur service d'une table à l'autre ; au comptoir, deux hommes sont en discussion ; peut-être même qu'une serveuse fait mine de venir vers elle.
Elle s'arrête avant.*

"QUI c'est qui commande ICI ?"
*Sa voix est ferme, percutante, avec un accent guttural du nord, une touche féminine venant apporter comme une harmonie mélodique qui vient contraster avec le ton.*

"Et qu'on me réponde pas 'Le client, tant qu'il paie !'"
*Elle espère que ce trait d'humour détendra l'atmosphère.
Ou pas... Elle est pas détendue, de toutes façons. Alors, qu'est-ce que ça changera ?*
Fritz
Mar 09 Avr 2019, 21:31
Fritz - Voleur (humain)
| Remonter
*Ainsi le tavernier me remet la fameuse lettre avec ses indications. Pim le boulanger de la miche moelleuse de Pfeildorf. Je dois Préciser que je ne suis pas là pour me moquer de lui. Encore un code j'imagine. Mais dans quel genre de magouille ce tavernier peut-il bien trempé. Bref le moins que j'en sais, le mieux c'est!

Je suis quand même curieux de voir la femme du boulanger! Et qui est Lieselotte. Bref trop de question et pas assez de réponse. De toute façon, le temps saura me répondre... du moins en partie.

Pendant la soirée une femme appréciant visiblement les entrer fracassante fait son entré. J'ai déjà beaucoup à faire et discrétion oblige je me concentre sur mes petites affaires. La bourse que ma remis le tavernier comprend 9 pièces d'or. Presque autant que tout mes doigts. Je ne sais pas exactement dans quel genre d'aventure je me suis engagé mais si je me fie à cette avance, la paie risque de me plaire.

Je quitte donc pour ma chambre privée, quelle classe. Je me sens comme un petit Baronet. Je vérifie que le loquet de la fenêtre et bien fermé et je consulte la lettre. Et bien j'en apprendrais pas davantage. Il s'agit certainement d'un code. Je ne sais pas quel est son secret mais il semble bien protéger avec toute ces précautions.

Je me couche tôt pour commencer la journée d'aplomb. Après un bon déjeunés je quitte en quête de ce Lieselotte qui me transporte jusqu'à Pfeildorf. Trouvé la miche moelleuse n'a pas été trop difficile. Je lui remets la lettre : *

« Je ne suis pas ici pour me moquer de vous! »

*Je jette un regard autour alors qu'il prend connaissance de la lettre. Mince sa femme n'est pas là. Pas de chance. Il m'invite alors dans l'arrière-boutique ou il m'offre comme l'avait prédit le tavernier un petit boulot. J'accepte donc son offre ne sachant pas à quel point je viens de me mettre les pieds dans les plats. *
Ludwig
Mer 10 Avr 2019, 07:43
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
[Haha non Jonat Lieselote c'est le nom de ma femme à Kell ! emoticon Tu dois aller à Kell en passant par Pfeildorf par tes propres moyens, ce qui pourrait prendre quelques semaines mais tout le temps passé sur les routes permet de t'éloigner ce que tu sembles vouloir laisser derrière toi donc c'est bon à prendre. Ou à laisser ! Mais comme te voilà déjà arrivé ... tout va bien. Et c'est 9 pistoles d'argent que je t'ai éventuellement refilé mais certainement pas 9 couronnes d'or ! Ce qui ne change pas le fait que ça représente presque un mois de salaire pour un ouvrier.]

*Une jeune femme entre dans mon auberge sans ménagement. Elle crie après celui qui commande. Je pose le verre que j'essuie depuis une heure alors qu'à cette heure tardive, les clients n'affluent plus d'ordinaire, la salle a commencé à se vider et certains clients sont peut-être déjà montés se reposer.*

"C'est moi qui commande ici. Et j'aime pas trop qu'on me parle comme à un chien ni qu'on perturbe le calme de mes clients. emoticon "

*Elle a pu constater en arrivant en effet que les tables ne manquent pas de places libres et que certains clients se sont même endormis sur leurs chopes. Pour le coup, l'homme qui lui répond est clairement sûr de lui, il a dû faire face à plus teigneux qu'elle. La serveuse est un peu plus surprise mais les filles de joie ont l'air plus dérangées et furieuses qu'inquiètes alors que l'une d'elle semble en plein travail, discrète et suave sur un homme qui ressemble à un garde du corps, son employeur dormant sûrement déjà à l'étage. Les chiens quant à eux ont aussitôt dressé les oreilles mais sans mon ordre les molosses restent au coin du feu.*

"Vous n'avez pas l'air du coin, votre accent et votre tenue me font penser à une femme de la Norsca ! Est-ce que je me trompe ? Alors qu'est-ce que je peux pour une maraudeuse à cette heure tardive."
Åsel
Mer 10 Avr 2019, 13:35
Åsel - Bretteur expert (humain)
| Remonter
"C'est moi qui commande ici. Et j'aime pas trop qu'on me parle comme à un chien ni qu'on perturbe le calme de mes clients. emoticon "
[...]
"Vous n'avez pas l'air du coin, votre accent et votre tenue me font penser à une femme de la Norsca ! Est-ce que je me trompe ? Alors qu'est-ce que je peux pour une maraudeuse à cette heure tardive."
Ludwig

*Le patron a pas l'air d'avoir trop apprécié. Le contraire aurait été surprenant.
Ainsi, pas grand monde ne bronche, le personnel est un brin contrarié, et aussi, elle remarque la présence des chiens.*

"Je ne parle pas comme ça aux chiens, c'est trop dangereux.
Quant aux hommes, ainsi, ils savent tout de suite à qui ils ont affaire.
Et, moi aussi."
.

*Elle a un regard dur. Même si elle sait que l'homme ne sera pas impressionné, elle reste dans son rôle.
Elle jette ensuite un coup de tête par derrière son épaule.*

"Vos clients, och' 'z'ont l'air affairés ailleurs pour être perturbés, le komptoir pourrait s'ékrouler qu'ils le sauraient même pas. Sof, lui, lââ qu'est étalé d'ssus.
Désolée du ggrabu'ch pour ceux qui sont va-y-ants."


"Enfin, passons. C'la est vrai, j'suis pas d'ici.
C'est bien c'ke je suis, une fêmme de la Nnors-ka. Nous avons nos manières.

Pour'koi ch'uis là ?
Je cherche une fugitiv', une femme de la Norsca ossi, recherchée dans la rrrégion.
Elle pourrait être passée par issi... 'Manquerait plus ke vous en
sachez plus que des histoires d'aksent et ça pourrait fair' mon af'faire."

Ludwig
Sam 13 Avr 2019, 12:03
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
Je ne parle pas comme ça aux chiens, c'est trop dangereux. Quant aux hommes, ainsi, ils savent tout de suite à qui ils ont affaire. Et, moi aussi.

Lud : "Ou pas. Les animaux les plus dangereux sont silencieux."

Vos clients, och' 'z'ont l'air affairés ailleurs pour être perturbés ... pour ceux qui sont va-y-ants.

Lud : "Alors les affaires de mes clients ne sont pas les vôtres et ne nécessitent pas votre jugement ! "

Enfin, passons... Nous avons nos manières.

Lud : "En effet, je vois ça ! J'ai toujours pensé que cette contrée barbare avait besoin d'un peu de civilisation. Mais Kislev a déjà du mal à retenir l'ennemi venu des désolations, alors il y a certaines choses avec lesquelles il faut faire, quoi qu'on en dise."

Pour'koi ch'uis là ? ... et ça pourrait fair' mon af'faire.

Lud : "Ah, voilà donc le vent glacial qui vous mène jusqu'ici. Eh bien, c'est le métier du tavernier que de tout savoir dit-on, mais encore faudrait-il que je sache ce que ou qui vous recherchez vraiment ! Car sans même un nom, même avec toute la bonne volonté du monde je saurais difficilement vous aider."

*La norsque prononce alors le prénom de Svenja. Inutile de feindre l'indifférence ou la surprise, je m'en doutais un peu, comme si j'avais deviné comment les fils du destin allaient se tisser. Mais je ne donne rien sans rien.*

Lud : "Ce nom ne m'est pas inconnu en effet. Je pourrais vous apprendre certaines choses à son sujet, pour vous permettre de la retrouver. Mais rien n'est gratuit en ce monde, et je n'ai qu'un adage : tout vient à point à qui sait attendre, mais tout vient plus vite à qui sait prendre ! Alors, que pouvez-vous m'offrir en échange des renseignements que je possède, Asel de la Norsca ? Que possédez-vous qui pourrait délier ma langue ! Et je vous préviens, vos armes n'y suffiront clairement pas."

*En effet malgré mon métier d'ordinaire passif, j'affiche une carrure impressionnante, ainsi qu'une vivacité perceptible qui laisse deviner mon passé en dehors des comptoirs. Un charme indéniable également, et on sent au premier regard que je suis un homme qui aime profiter de la vie. Mon assurance dans tous les domaines laisse clairement entendre à la Norsque que je n'ai aucune crainte dans notre échange, à croire que les chiens ne sont là que pour la décoration, de même que la certitude de mes informations.*

[Lorsque le marché me satisfera : ]

Lud : "Bon. Alors en effet, je pense que nous pouvons faire affaire. Je connais effectivement cette Svenja. Elle a rejoint l'équipage d'un émissaire elfe, et travaille en quelque sorte pour moi de même que ses compagnons, suite à une ... bévue de leur part. Aux dernières nouvelles, elle quittait le Kislev pour se rendre en Bretonnie. Même si cela remonte à plus d'un an désormais, le groupe avec lequel elle voyage a été aperçu à Parravon, se dirigeant vers le Sud et la forêt des elfes. Mes hommes qui les y attendent ne les ont toujours pas vu réapparaître. Alors peut-être qu'en descendant vers Pfeildorf et en allant chercher la passe Gragrut, vous pourrez la rattraper ou du moins retrouver sa piste. Je n'ai pas de renseignements plus récents, cela va faire plus d'un an qu'on n'a plus de nouvelles de cette équipe ! J'ai justement quelqu'un qui prendra la route pour moi demain dans cette direction. Votre voyage n'en sera que plus sûr, et vous pourrez le suivre chez le 'boulanger' qui pourra aussi peut-être vous donner des renseignements complémentaires. Mais ne faites aucun commentaire sur les miches de sa femme, qui sont légendaires ! emoticon Maintenant, allons nous entretenir pour le paiement."



[Bien sûr un accord en nature est préférable, mais si ton personnage à quelque chose de plus intéressant à offrir à Ludwig que sa vertu, ce dont je doute vues les inclinations du personnage, je reste ouvert à la négociation. Et merci de terminer ce RP avant de te barrer dans le scénario de Liam ! ]
Åsel
Dim 14 Avr 2019, 19:56
Åsel - Bretteur expert (humain)
| Remonter
*Åsel écoute les réponses du tavernier, elle acquiesce d'un léger hochement de tête sans esquisser le moindre sourire pour ce qui est des animaux les plus dangereux. Pour le coup, Svenja en sait plus qu'elle sur le sujet. Elle hausse les épaules quant à la pertinence de son jugement. Elle écarquille les yeux grands quand il lui parle de civiliser ses contrées. Mais un léger sourire imperceptible se dessine : c'est pas près d'arriver. Et, il ne doit sans doute rien connaître à leurs arts les plus rafinés.*

"Ah, voilà donc le vent glacial qui vous mène jusqu'ici. Eh bien, c'est le métier du tavernier que de tout savoir dit-on, mais encore faudrait-il que je sache ce que ou qui vous recherchez vraiment ! Car sans même un nom, même avec toute la bonne volonté du monde je saurais difficilement vous aider."
Ludwig

"Le vent du norsz', ouais."

"Difficile de m'ai-der ? Vous en kroisez beaukoup des femm' de là-bas ?
Rescherchée par isci ?"


*Mais comme elle sent qu'il ne lâchera rien en nommant lui-même une personne, elle finit par ajouter:*
"Une femme à la fine silouette, les cheveux couleurs d'argent. Ils la nomment Svenja par chez nous.
Alors, est-ce bien elle qui a la garde à ses trousses ?"


*La norsque prononce alors le prénom de Svenja. Inutile de feindre l'indifférence ou la surprise, je m'en doutais un peu, comme si j'avais deviné comment les fils du destin allaient se tisser. Mais je ne donne rien sans rien.*
"Ce nom ne m'est pas inconnu en effet. Je pourrais vous apprendre certaines choses à son sujet, pour vous permettre de la retrouver. Mais rien n'est gratuit en ce monde, et je n'ai qu'un adage : tout vient à point à qui sait attendre, mais tout vient plus vite à qui sait prendre ! Alors, que pouvez-vous m'offrir en échange des renseignements que je possède, Asel de la Norsca ? Que possédez-vous qui pourrait délier ma langue ! Et je vous préviens, vos armes n'y suffiront clairement pas."

*En effet malgré mon métier d'ordinaire passif, j'affiche une carrure impressionnante, ainsi qu'une vivacité perceptible qui laisse deviner mon passé en dehors des comptoirs. Un charme indéniable également, et on sent au premier regard que je suis un homme qui aime profiter de la vie. Mon assurance dans tous les domaines laisse clairement entendre à la Norsque que je n'ai aucune crainte dans notre échange, à croire que les chiens ne sont là que pour la décoration, de même que la certitude de mes informations.*
Ludwig

*Ainsi, il la connaît. Elle ne laisse pas transparaître une seule émotion à ce moment-là. Après tout, elle ne connaît pas encore, ni les intentions, ni la nature exacte de l'inculpation, qui sont les ennemis de Svenja, si elle a pu compter des alliés ou pas. Ça ne sera pas gratuit, bien sûr. Elle n'en avait aucun doute.*
"So, vous connaissez la pisteuse. Elle laisse pas beaukoup de trasses derrière elle, norrmalment.

'Suis pas folle, je sortirai pas les arm' ici.

Y a un prix pour sa re'cherch' ? Si ssse prix est korrec', je peux mettre la moitié. À kondition que j'les aie.
Sinon, j'bataille bien. Jag coupe le jambon aussi, s'il faut."

*Elle a bien compris que l'homme avait une stature qui en imposait, même s'il ne compte pas sur les molosses, elle n'a pas envie de se frotter à eux. Et, outre les badauds de clients, y en a auxquelles elle aimerait pas se frotter si ça dégénère. Sans compter la garde qu pourrait débarquer. Non, elle usera pas de la force pour les renseignements.*

[Je sais que c'est pas ce que tu évoquais, mais c'est comme ça qu'elle le prend. J'enchaîne la réponse sur la suite, même si le deal reste encore à "sceller".]

Lud : "Bon. Alors en effet, je pense que nous pouvons faire affaire. Je connais effectivement cette Svenja. Elle a rejoint l'équipage d'un émissaire elfe, et travaille en quelque sorte pour moi de même que ses compagnons, suite à une ... bévue de leur part. Aux dernières nouvelles, elle quittait le Kislev pour se rendre en Bretonnie. Même si cela remonte à plus d'un an désormais, le groupe avec lequel elle voyage a été aperçu à Parravon, se dirigeant vers le Sud et la forêt des elfes. Mes hommes qui les y attendent ne les ont toujours pas vu réapparaître. Alors peut-être qu'en descendant vers Pfeildorf et en allant chercher la passe Gragrut, vous pourrez la rattraper ou du moins retrouver sa piste. Je n'ai pas de renseignements plus récents, cela va faire plus d'un an qu'on n'a plus de nouvelles de cette équipe ! J'ai justement quelqu'un qui prendra la route pour moi demain dans cette direction. Votre voyage n'en sera que plus sûr, et vous pourrez le suivre chez le 'boulanger' qui pourra aussi peut-être vous donner des renseignements complémentaires. Mais ne faites aucun commentaire sur les miches de sa femme, qui sont légendaires ! emoticon Maintenant, allons nous entretenir pour le paiement."



[Bien sûr un accord en nature est préférable, mais si ton personnage à quelque chose de plus intéressant à offrir à Ludwig que sa vertu, ce dont je doute vues les inclinations du personnage, je reste ouvert à la négociation. Et merci de terminer ce RP avant de te barrer dans le scénario de Liam ! ]
Ludwig

*Åsel écoute toujours impassiblement les réponses, hochant de la tête pour signifier qu'elle prend connaissance de chacune des informations. Sans trahir aucune émotion, gardant la même expression sur le visage.*
"Un an. Ça a été du temps de r'trouver sa trace.
Elle travaille pour vous ? Et, alors, sa cavale ?
Kislev ? Mais c'est prrès de la Norska ! Au sud, maintenant, déyà !
Décidément, elle traverse l'empire à fol'allur'.
Passer à Pfeildorf pour m'mettre sur sa route. Et questionner le boulanger sur sa trajektoir' ?
Je savais qu'elle allait me faire kourir, mais quand-même, si elle s'arrête pas de cavaler si vite, comment je vais remettre la main dessus ?"


[Yep, j'attends qu'on ait conclu l'accord pour entrer correctement à côté emoticon ]
Ludwig
Mer 17 Avr 2019, 17:21
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
*La nordique joue de sarcasmes et me prend de haut, j'espère pour elle qu'elle ne teste pas les limites de ma patience car ce c'est pas ma qualité. Par contre je suis assez doué pour faire faire aux gens ce que j'ai besoin qu'ils fassent.*

"Quoi ? Vous parlez de cette affaire de vol de cheval ? Mais c'est résolu depuis longtemps ! Votre voyage a été bien trop long pour une si petite histoire. Vous êtes sûre qu'il n'y a pas d'autre raison ? Enfin, ça ne me regarde. Et oui, la dernière fois que je l'ai vue elle partait de Grunburg pour Erengrad, et il semble que les choses se soient passablement compliquées. Le navigateur est rapide en effet et il connait bien sa route, alors c'est la seule explication que j'aie pour parler de leur vitesse, quant aux tenants je n'ai eu aucune missive de leur part depuis Grunburg je n'ai aucune nouvelle. Alors si vous les retrouvez avant moi, peut-être pourriez-vous leur éviter des ... désagréments. Et à nous tous finalement."

*Thalia me rejoint derrière le comptoir, la fille de joie n'est pas très chaudement vêtue mais son regard laisse clairement entendre qu'elle n'a pas froid. Elle toise la norsque avant de murmurer quelques mots à mon oreille, je souris et la renvoie à son service avec une claque sur les fesses qui la fait mordre ses lèvres avec gourmandise. Je reviens à Asel.*

"J'ai un jeune homme qui fait une course pour moi jusqu'à Pfeildorf justement, vous n'aurez qu'à faire la route ensemble elle sera d'autant plus sûre ! "

*Et sur ce la conversation se termine.*

[Pour le paiement et malgré les inclinations indubitables et célèbres du seigneur du crime, un arrangement tacite suffira puisqu'après tout elle n'a demandé qu'un renseignement. Alors un message pour m'informer lorsqu'elle retrouvera mes obligés suffira en soi, sauf si bien sûr la fille du nord désire un peu d'exotisme cette nuit ! Mais ce sera un bonus hors charges. emoticon emoticon ]
Åsel
Ven 19 Avr 2019, 18:17
Åsel - Bretteur expert (humain)
| Remonter
*L'homme a l'air d'avoir imaginé autre chose que ce vol de cheval. Ça c'est intéressant.*
"C'est k'sa pistt' m'est revEnue, loongtemps aprrès.
J'avais peu indices. Mais assez pour venir par issi.

Cependant, pas d'nouvelles deppuis cette histoirr ?
Vous voyez une autre raison pour la mettre en captivité ? Plus grave ?
Puis'ch demander quels désagréments nous pouvons éviter ? Qui nous concerneraient aussi à c' que vous dites ?

J'irai voir vos kontacts et je verrai quels rrenseignements je peux rékolter.
Je partirai avec votr' koursier dès demain.
Je prendrai donc un repas et une chambre pour la nuit.
Rajoutez-moi une bière. Forte si vous avez."


*Elle salue alors le tavernier et passe la nuit dans sa chambre, attendant le petit matin pour partir avec le voyageur vers Pleitdorf...*

Ludwig
Mar 09 Juil 2019, 15:26
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
*Alors que les clients les plus impatients sont repartis vers leur destinée d'aventures périlleuses et d'affrontements fantastiques, le calme est revenu dans la taverne des Anciens et les roturiers de passages ont repris leurs habitudes, commandant un rafraichissement lorsqu'ils passent durant l'après-midi ou davantage de services proposés par l'établissement une fois la nuit tombée. Jeux, filles, alcool, et chambres calmes sont à la disposition de toutes les bourses mais ce matin, un messager apporte une nouvelle qui pourrait bien de nouveau animer mon endroit : La sortie officielle du livre de base Warhammer Fantasy est annoncée pour le 14 août 2019 ! Et pour célébrer cela, je n'aurai pas de trop de tous mes partenaires pour remplir mes stocks et m'apprêter à recevoir et contenter tout un nouvel arrivage d'aventuriers et de clients fortunés. emoticon emoticon emoticon Cette journée sera courte pour faire l'aller et le retour de Nuln mais ma taverne sera prête pour assouvir toutes les soifs !
Elketeuanetep
Mer 10 Juil 2019, 17:00
Elketeuanetep - Prêtre-Guerrier (ex Paladin) (elfe)
| Remonter
Arrivé devant l'enseigne familière le soir, je pénètre dans la taverne, et fait un tour d'horizon en restant dans l'embrasure de la porte, puis m'étant assuré que tout est calme, et qu'aucun démon majeur ne rôde dans les parages... Me souvenant des étranges évènements d'une certaine époque qu'avaient connue la taverne en l'absence de son propriétaire. Le Seigneur haut elfe, toujours vêtu de son manteau elfique s'avance vers le comptoir, et s'adresse au tavernier, avec un grand sourire mais d'une voix semi étouffée en le faisant se rapprocher de moi pour que je puisse lui dire discrètement :

"Maître tavernier, auriez-vous vu passer il y a quelques temps, Dame Sybille, une guerrière elfe redoutable, Dame Shanys, une elfe des bois charmante, et archère accomplie, Maître Biork antiquaire et chasseur de reliques de la race des nains, et enfin l'inénarrable Philas Dentpointue, un kender, un petit être insupportable et bavard ? Si vous avez vu l'un d'eux, sauriez-vous quelle direction ils ont prise, et en quelle compagnie sont-ils partis ?Je crains pour leur sécurité, car j'ai oui dire que les elfes noirs avaient mis une prime pour la tête de chacun des membres de notre compagnie. "
Ashara
Ven 12 Juil 2019, 15:10
Ashara - Assassin (humain)
| Remonter
" Une prime ?! ... Je veux dire ... pourriez-vous à nouveau mentionner le nom de ces compagnons d'infortune que les elfes pourchassent et que vous tentez vous aussi de captu... enfin de retrouver ? "

* clin d'oeil entendu et appuyé
Elketeuanetep
Mar 16 Juil 2019, 01:40
Elketeuanetep - Prêtre-Guerrier (ex Paladin) (elfe)
| Remonter
"Je suis un paladin d'Aralia, et un clerc de l'Ordre aussi les elfes noirs ont mes ennemis, et les noms que je mentionnais sont mes amis, enfin sauf peut-être cet insupportable Philas, le Kender, mais j'ai partagé avec Shanys, Sybille et Maître Biork le nain de n;ombreuses aventures. Ils sont à la recherche de la s½ur de Shanys, et alors que j'étais en route, je suis tombé sur un groupe d'elfes noirs que j'ai pris en filature et que j'ai espionné, c'est ainsi que j'ai appris qu'ils sont à notre recherche à tous, et surtout à ma recherche. Sauriez-vous par où ils sont passés ? "
Ludwig
Mar 16 Juil 2019, 07:59
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
emoticon

*Je suis médusé devant le manque total de discrétion du seigneur elfe. Est-ce qu'il vient de lancer la meilleure chasseur de primes de l'Empire aux trousses de ses propres amis ? *

"Eh bien bien sûr que je vous connais tous, vous êtes un groupe très remarqué à chacun de vos passages dans mon établissement ! Où vous êtes toujours les bienvenus et pour qui je réserve mes meilleurs produits. Ils sont partis en péniche de Nuln vers les Principautés Frontalières et j'ai cru comprendre qu'ils escompaient se rendre jusqu'à la Mer du Sud et Sartosa serait leur destination finale ! Je n'ai malheureusement pas de détails sur leur itinéraire mais les docks de Nuln devraient être un bon point de départ, la capitainerie saura sûrement vous en apprendre davantage."
Ashara
Mar 16 Juil 2019, 15:33
Ashara - Assassin (humain)
| Remonter
* Ashara jette un regard noir au tavernier

Sans qu'elle n'ait besoin de s'exprimer, il est aisément possible de comprendre tous les sous-entendus de celui-ci, aussi clairement que s'ils avaient été rédigés en caractères d'imprimerie sur des parchemins fermement maintenus sur la poitrine du tavernier à l'aide de dards parfaitement aiguisés :
- Vu son accoutrement et sa façon de parler, cet elfe a suffisamment d'or dans sa bourse pour racheter ta taverne
- Tu viens de lui donner des informations pour retrouver ses compagnons que j'aurais aisément pu lui vendre
- J'aurais apprécié en savoir un peu plus sur ces elfes sudrons qui sont prêts à verser une prime pour la capture de ce groupe
- En particulier de cet elfe qu'il t'aurait suffit d'endormir en glissant dans son verre une de ces poudres que tu confisques régulièrement aux clients un peu trop entreprenant avec tes serveuses
- Il me suffisait alors de retrouver ses compagnons qui auraient payé pour retrouver leur ami, puis d'indiquer aux elfes sudrons comment mettre la main sur le groupe.
- Maintenant que tu réalises la perte financière sèche que tu viens de m'infliger, apporte moi un verre propre et la bouteille de vin du wasteland dont la possession est interdite dans l'Empire et que tu gardes dans ta réserve pour te faire pardonner ce genre de bévue

* La jeune femme va ensuite s'installer dans l'une des alcôves où, à la demande du tavernier réprimant un frisson à l'idée d'autant de lames glacées s'enfonçant dans son corps, un serveur lui apportera discrètement mais prestement une bouteille de vin tirée de la réserve personnelle du patron et s'assurera que nul ne vienne la déranger...

emoticon
Elketeuanetep
Mar 16 Juil 2019, 16:47
Elketeuanetep - Prêtre-Guerrier (ex Paladin) (elfe)
| Remonter
[ Heureusement que j'ai précisé dans mon premier post " mais d'une voix semi étouffée en le faisant se rapprocher de moi pour que je puisse lui dire discrètement " Si je me rends compte qu'une chasseuse de prime m'espionne elle risque de finir en tas de cendres. ]

"Je vous remercie, mon brave" *Je glisse dans sa main un pièce d'or, je remets mon capuchon puis je sors de l'auberge, pour remonter en selle et je me remets en route pour arriver à Nuln au plus vite. Cinq jours plus tôt il avait déjà lancé le sortilège morsure du serpent d'Idral et tout en trottant il se souvenait de la scène car les bois qui l'entouraient lui rappelaient l'endroit d'où il avait lancé l'enchantement. Une fois éloigné quelque peu de la route alors que le soleil s'approchait de l'heure de son couché, il s'était concentré et tournant mes deux mains vers le sol en tentant mon bâton d'archimage dans la mai et j'incantais la formule du sortilège Morsure du serpent d'Isdral * :

" MELFELIOR NURDIN NASFALTELAS ADRAS "

* Alors était apparu sur le sol un serpent bleuté d'un mètre de long, attendant l'ordre de son maître j'avais dit :" Va à présent et retrouve Philas." Le serpent sortilège partit à la vitesse de la lumière. Il dit comme si quelqu'un pouvait l'entendre : " va retrouve donc mes amis au plus vite." Puis revenant à la réalité je me fit cette remarque, encore cinq jours et le serpent aura retrouvé leur trace.*
Fëa-Ulïel
Mar 16 Juil 2019, 17:35
Fëa-Ulïel - Passeur (elfe)
| Remonter
*Yulianna vient de finir d'attacher sa barque en ayant prit soins de ne laisser que le minimum de ses effets dans son embarcation. Une silhouette élancée la précède et marque une halte devant la taverne, comme s'il cherchait quelqu'un. Discrète, à son habitude, elle pénètre à son tour dans l'auberge encapuchonnée et rabat sa capuche en s'approchant du comptoir mais ses cheveux ne laissent pas apparaître ses oreilles. Elle salut l'assistance d'un mouvement de tête et s'apprête à interpeller le tavernier, quand l'homme aux habits soignées l'interpelle avant elle :*

"Maître tavernier, auriez-vous vu passer il y a quelques temps, Dame Sybille, une guerrière elfe redoutable, Dame Shanys, une elfe des bois charmante, et archère accomplie, Maître Biork antiquaire et chasseur de reliques de la race des nains, et enfin l'inénarrable Philas Dentpointue, un kender, un petit être insupportable et bavard ? Si vous avez vu l'un d'eux, sauriez-vous quelle direction ils ont prise, et en quelle compagnie sont-ils partis ?Je crains pour leur sécurité, car j'ai oui dire que les elfes noirs avaient mis une prime pour la tête de chacun des membres de notre compagnie. "
Elketeuanetep


*L'une des femmes présente au comptoir lui répond avant que le tavernier ne le fasse à son tour :*
" Une prime ?! ... Je veux dire ... pourriez-vous à nouveau mentionner le nom de ces compagnons d'infortune que les elfes pourchassent et que vous tentez vous aussi de captu... enfin de retrouver ? "
Ashara

"Je suis un paladin d'Aralia et un clerc de l'Ordre, aussi les elfes noirs sont mes ennemis, et les noms que je mentionnais sont ceux de mes amis, enfin sauf peut-être cet insupportable Philas, le Kender, mais j'ai partagé avec Shanys, Sybille et Maître Biork le nain de nombreuses aventures. Ils sont à la recherche de la s½ur de Shanys, et alors que j'étais en route, je suis tombé sur un groupe d'elfes noirs que j'ai pris en filature et que j'ai espionné, c'est ainsi que j'ai appris qu'ils sont à notre recherche à tous, et surtout à ma recherche. Sauriez-vous par où ils sont passés ? "
Elketeuanetep

"Eh bien bien sûr que je vous connais tous, vous êtes un groupe très remarqué à chacun de vos passages dans mon établissement ! Où vous êtes toujours les bienvenus et pour qui je réserve mes meilleurs produits. Ils sont partis en péniche de Nuln vers les Principautés Frontalières et j'ai cru comprendre qu'ils escomptaient se rendre jusqu'à la Mer du Sud et Sartosa serait leur destination finale ! Je n'ai malheureusement pas de détails sur leur itinéraire mais les docks de Nuln devraient être un bon point de départ, la capitainerie saura sûrement vous en apprendre davantage."
Ludwig


*(Voilà qui est bougrement intéressant, moi qui me demandais comment j'allais occuper mes journées pour me faire plus d'argent qu'en aidant des fuyards de toutes espèce à traverser les rives des fleuves...) Après un temps d'hésitation Yulianna ose les interrompre dans leur discussion*

"Bonsoir tavernier, excusez-moi de vous déranger en pleine discussion, je viens d'arrivée et j'aimerai dîner, s'il n'est pas trop tard et je vous prendrai une chambre également, s'il vous en reste une... J'ai de quoi payer... (enfin au moins jusqu'à la fin de la semaine se dit-elle...)."


*Puis à L'elfe*

" Bonsoir désolé de mon indiscrétion mais je n'ai pu m'empêcher de vous entendre, je n'ai pas vu vos compagnons mais vous m'avez l'air de quelqu'un d'important, est-ce que je me trompe ? Quoi qu'il en soit j'ai une maigre embarcation, certes ce n'est pas une péniche et en général j'évite de m'approcher de trop près des villes mais si je peux vous aider à vous rapprocher de vos compagnons ne serait-ce qu'en vous faisant gagner Nuln, n'hésitez pas, Je ne vous cache pas que les temps sont durs pour gagner sa pitance et son gite..."


Elketeuanetep
Mar 16 Juil 2019, 18:01
Elketeuanetep - Prêtre-Guerrier (ex Paladin) (elfe)
| Remonter
[ bon j'annule ma sortie de la Taverne, et je réponds à cette jeune elfe ]* Le Frère Elketen se tourna vers la jeune femme. Et la dévisagea et la scruta des pieds à la tête : *

" Ma foi, par Aralia, si votre embarcation peut aller plus vite qu'un cheval pour m'amener à Nuln pourquoi pas. Pensez-vous aller plus vite que mon bon Silil ? en combien de temps pensez-vous être à Nuln ? "