Veuillez patienter...

La Taverne des Anciens

Pavel Ozhidayev
Lun 18 Mars 2019, 21:04
Pavel Ozhidayev - Chasseur de démons (humain)
| Remonter
[Désolé, le post d'Adanedhel n'avait rien à faire là. ]

*Lorsqu'un prévôt arrive au temple de Sigmar et interrompt la soirée de détente pendant laquelle je présente James à certains répurgateurs de ma connaissance, et surtout pour éviter qu'ils ne le tuent par mégarde à la découverte de son armure, je leur affirme que je prends cette affaire en main. D'autant plus qu'un initié de Khaine sera un parfait exemple pour montrer à cette tête-brûlée de James Steiner les risques qu'il prend et également pour ses compagnons ! Certes les elfes lui ont accordé le soutien de leur magie sauvage, mais je tiens tout de même à ce qu'il se rende bien compte de ce qui l'attend s'il vient à perdre le contrôle. Nous ne prenons que le temps de ramassez nos armes pour suivre Andris au galop de nos montures.*

Garde : "Au nom de l'Empire et de Sigmar, ouvrez ! "

*La porte s'ouvre à la volée sur un groupe de trois hommes, le garde qui nous accompagne, James et moi-même, tandis qu'Andris et ses hommes font le tour pour empêcher l'homme de s'enfuir par une autre issue. Et le sourire narquois de l'initié sonne son arrêt de mort.*

Eos : "Eh bien, un peu de sport, par Khaine."



*Il n'y a plus aucun doute, cet homme est fou, d'autant plus qu'il se précipite sur le garde qui nous a ouvert la porte ! Je le dépasse pour le protéger de ma stature imposante, il ne perçoit de mon visage à travers le masque que je porte que mon regard haineux envers les gens de son espèce et qui exprime tout le plaisir sadique que j'aurais à remplir mon devoir en lui faire regretter ses croyances interdites, et d'un geste vif et puissant tandis que l'initié est un peu court dans son élan, je m'empare de sa gorge pour le soulever de terre avant de le jeter vers la table la plus proche.*

CC : Résultat du jet (1D100) : 80./70 et F : Résultat du jet (1D100) : 20./90.

*L'atterrissage est rude, et je marche alors sur sa main armée pour l'empêcher de se servir encore de sa dague, tandis qu'une main gigantesque fond vers son visage avant qu'un voile noir tombe tandis qu'il a juste eu le temps de voir un artefact d'une valeur inestimable pour un meurtrier tel que lui : l'armure maudite que porte James.*

CC : Résultat du jet (1D100) : 73./70 et D : Résultat du jet (1D6) : 6.+10.

//////

*Tandis qu'Andris et le garde de Nuln ont pris en charge les dépositions et les plaintes du tavernier et des clients éventuels, un gnome est passé par là [observation : Résultat du jet (1D100) : 47./63] mais ne s'est pas opposé à l'arrestation, il semblait plutôt accaparé avec un nain bariolé. emoticon Nous aurons tout vu dans cet Empire. Mais cette geôle est probablement le dernier endroit que l'adepte de Khaine verra avant le billot. Dans cette salle, un scribe attend les aveux du meurtrier, et James prend sa leçon. Eos est solidement menotté sur une chaise robuste aux sangles et aux écoulements prévus pour l'effet qui va suivre, tandis que sur une table de nombreux instruments sont étalés.*

"Eh bien, héRétique, te Revoilà paRmi nous pouR la pRemière phase de ton inteRRogatoiRe : la puRification ! Ne t'en fais pas, la suite seRa piRe .... "

*À mon accent, aucun doute ne plane sur mes origines Nordiques. La frontière du Kislev est loin mais toute ma passion va encore à Erengrad, alors que je m'empare d'un ciseau parfaitement aiguisé. Il s'attend à ce que j'entaille déjà sa chair, mais je découpe seulement sa robe de prêtre impie pour découvrir sur son corps les stigmates et les tatouages de son culte.*

"Ah, c'est bien ce que je pensais. Nous allons devoiR puRifier ton coRps avant ton âme, et enfin tu nous diRas ce que nous voulons savoiR."

*S'ensuit pendant plus d'une heure, la brûlure et le découpe des parties souillées de son enveloppe charnelle, lui arrachant les cris de douleur malgré toute sa volonté de résister. Mais hormis la vérification de ses signes vitaux, je ne prends aucun soin de cet homme. Chaque parcelle de sa peau est dépecée, et lorsqu'une partie est a priori nettoyée de la souillure du mal, j'y cloue des parchemins divins qui par les prières qui y sont écrites, garantissent la destruction de toute magie démoniaque.*

"Le PèRe Abel PetRus est connu pouR sa piété et sa compassion. Cette deRnièRe n'est pas du tout mon cas mais ses écRits sacRés sont Reconnus par toute la Sainte Eglise de SigmaR, y compRis paR ses ChasseuRs. Avec cela, nous libéRons ton espRit pouR que tu puisses paRler libRement et RépondRe à mes questions. AloRs maintenant, je t'écoute ! Qui t'as commandité la mission de RécupéRer ces livRes maudits ! Je ne sauRais que tRop te conseiller de me RépondRe honnêtement, caR j'ai tout le temps de te faiRe avouer ce que je veux savoiR."

*En pointant les livres trouvés dans ses affaires à l'auberge, la torture se poursuit pendant de longues heures et toute notion du temps disparaît dans cette geôle sans fenêtre et sans lumière que la lueur des candélabres qui éclairent le livre du scribe et la séance d'interrogatoire. L'initié est tailladé, brûlé, ébouillanté, maintenu en vie et soigné lorsqu'il perd connaissance à cause de la douleur avant de le maintenir en vie jusqu'à ce qu'il soit temps de prononcer sa sentence irrévocable. Certains mots sortent mais à part le scribe qui en prend soigneusement note, cela ne semble pas perturber outre mesure la procédure qui applique un protocole ordonnancé par l'Ordre des Chasseurs de Sigmar de Jerik Wildorn. Au bout d'un moment, la fatigue et la chaleur de ma fureur me contraignent à ôter mon masque, mais mon visage atrocement brûlé est plus terrifiant encore, les dents serrés et le regard enflammé du feu purificateur, alors que maintenant Eos n'a plus de doute sur la haine que j'éprouve envers les gens de son culte.*

[Eh non, pas de mort rapide pour un adepte de Khaine ! ]
Eos
Lun 18 Mars 2019, 21:46
Eos
| Remonter
*Eos souffle, tandis qu'il sent ce maudit répurgateur lui arracher sa peau peu à peu et que la puissance de son Dieu le quitte. Par Khaine! Voilà une attitude digne du plus zélé des serviteurs de son Dieu. Si seulement il pouvait trouver un moyen..réfléchir...le manipuler...mais la douleur est bien trop intense pour ce qu'un être humain peut supporter, et sans le recours de son Dieu il est vulnérable. Il hurle tandis que le fer lacère sa chair et murmure des paroles incohérentes tandis qu'il entend les paroles de l'inquisiteur:
"Le PèRe Abel PetRus est connu pouR sa piété et sa compassion. Cette deRnièRe n'est pas du tout mon cas mais ses écRits sacRés sont Reconnus par toute la Sainte Eglise de SigmaR, y compRis paR ses ChasseuRs. Avec cela, nous libéRons ton espRit pouR que tu puisses paRler libRement et RépondRe à mes questions. AloRs maintenant, je t'écoute ! Qui t'as commandité la mission de RécupéRer ces livRes maudits ! Je ne sauRais que tRop te conseiller de me RépondRe honnêtement, caR j'ai tout le temps de te faiRe avouer ce que je veux savoiR"*

*Il rigole alors doucement, cet homme connait son travail! Un Kislévite...Argh! Trop mal pour penser, pour respirer! Il insipire lentement et tente de reprendre ses esprits. Il connait la réputation des répurgateurs, mais il a une information qu'il recherche. Peut-être que tout n'est pas perdu. Si seulement cette maudite douleur voulait bien se taire! Il prononce alors ces mots:*

"Soit, répurgateur. Nous allons donc devoir passer aux aveux. Je vois que vous ne m'appréciez guère. C'est étrange, d'habitude on me fait meilleur acceuil. Mais bon, je suppose que vous avez vos raisons. Liées à celles qui vous ont défiguré peut-être. Comment ça ce n'est pas mon problème? Nous sommes entre nous, entre assassins. Vous avez aussi tuer, ne me mentez pas. Je connais les gens de votre, de notre espèce. "*Il lui lance un regard plein de ferveur fanatique* "Et alors, que comptez vous faire? Me brûler? Je suppose que c'est ce maudit tavernier qui m'a dénoncé? Mort pour avoir montré mon amulette à un kendler, quelle honte. J'ai une proposition à vous faire. J'ai remarqué l'armure de votre ami. Dites-moi ce que vous savez là-dessus et je vous dis qui est le commanditaire de ces livres. Bien que cela ne vous servira à rien!" *Il éclate alors d'un rire de dément, montra ainsi sa véritable personnalité* " Vous connaissez les assassins de Khaine, n'est ce pas? Ils ont tué toute ma famille. Et quand je rejoindrai mon Dieu, je ne manquerai pas de lui témoigner votre signalement kislévite. Et alors...Couic! Plus de répurgateur! Hahaha! Comment ça ce n'est pas drôle? Au contraire, ça l'est! Je peux vous donner un conseil? Ne faites JAMAIS confiance aux kendler. Et aux taverniers. Encore pire si l'individu cumule les deux tares. Donc à propos de cette armure?"


[Bouhouhou, moi qui l'avait déjà enterré dignement. Enfin bon, un peu de Nécromancie et un léger changement de BG plus tard et revoilà Eos. Au fond, je suis sûr qu'il m'aurait manqué. Mais s'il survit à ça; il va falloir faire exploser les points de folie]
James Steiner
Lun 18 Mars 2019, 21:54
James Steiner - Assassin (humain)
| Remonter
[je suis de nouveau auprès de mon Pavel emoticon . Ps recrée eos pour au moins la fin de l'interrogatoire emoticon ]

*Avec les autres repurgateurs je me fait tout petit derrière Pavel. Je n'ai pas envie d'être pris pour cible.
Soudain les voila averti pour une mission envers un adeptes de Khaine.
Il y en a vraiment partout, j'espère qu'il ne sera pas aussi dangereux que ceux de Kislev.

Une fois sur place. Celui-ci essaye déjà de s'enfuir en nous chargeant tête baisser comme un forcené. Mais ni une ni deux Pavel le neutralise avec toute la violence dont il est capable malgré une mauvaise prise initiale de cette hérétique. Celui-ci n'a même pas le temps de comprendre ce qui ce passe et fini par succomber au sommeil forcé .

------
J'observe silencieusement l'interrogatoire qui va suivre en étant près mentalement a ce qui va se passer.
Moi même j'ai été en face de pavel. Mais je m'en étais bien sorti surtout en comparaison de mes camarades et vue ce que m'avait raconté Antory. J'ai bien peur que notre chère "clerc" ne s'en sorte pas indemne et je ne parle pas que de sa santé physique

Lorsque pavel commence la purification je ne peux m'empêcher de deglutire à l'idée que ça pourrait être moi sur cette chaise. Je suis sure que c'est pire que la tentation du pouvoir. Même une démone ne pourrait me faire changer d'avis.

Surtout que la pavel est inarrêtable. Il ne fait pas ça pour obtenir des informations mais simplement pour le faire souffrir et lui faire comprendre qu'il a fait le mauvais choix. Choix que je suis en train de prendre car j'ai voulu la facilité car j'étais faible. Faible de rester du côté du bien. Amadouer par le pouvoir du dieux sombre.

Ceci est un avertissement que pavel me montre ou bien les dieux de ce monde. Pour me faire comprendre que je ne dois pas fléchir ni renoncer à ce combat interne au risque de devoir n'etre qu'une menace de plus à ce monde que je souhaite préserver de sa fin imminente .*
Shanys
Lun 18 Mars 2019, 23:32
Shanys - Pirate : Capitaine Corsaire (elfe)
| Remonter
[ @Sybille, je te force la main ... si tu n'es pas d'accord, Shanys est toute seule. ]

* De retour de Bogenhafen ... *

" Tu te rends compte Sybille. Tout ce voyage rien que pour trouver un perroquet ? "
" Enfin tu as raison, ce n'est pas la destination qui importe c'est le voyage. Dommage que Biork n'ai pas pu venir. "
" Vrai, je suis sûre que dans un simple voyage d'agrément, tu aurais pu mieux apprécier sa nature généreuse. "
" Enfin, ça fait du bien de retrouver cette taverne. "


* La porte d'entrée laisse apparaître une austère et terrifiante guerrière accompagnée d'une exubérante elfe pirate, arborant fièrement un perroquet sur son épaule. Sûre de son effet, elle s'arrête sur le pas de la porte, attendant le regard des consommateurs. *
* Du regard elle cherche Biork. Elle espère de tout son coeur qu'il ne lui a pas pris l'envie de les rejoindre à Bogenhafen. *
* Elle aperçoit bien vite le nain. Mais c'est une autre silhouette, un peu plus petite et autrement plus frêle qui retient son attention. Son coeur bondit dans sa poitrine. *

" Philas ! Te voilà. "
" J'étais morte d'inquiétude. Dans mes bras. "


* Et joignant le geste à la parole, Shanys se précipite sur le kender, le soulève de terre et le prend dans ses bras, faisant claquer un sonore baiser. *
" Petit sacripan. Où étaits-tu encore passé ? "
" Qu'est-ce- que je suis contente de te voir. "
" Hein Biork, on est content. "
Biork Blumberg
Mar 19 Mars 2019, 14:13
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
"Mmoui, bon, oui, on est contents, mais bon, ce n'est que Philas..."
*Biork, toujours emballé dans sa couverture, cache mal une certaine jalousie face à la préférence de Shanys pour le petit rival.*
"Bon, ben moi je vais voir dehors pour récupérer mes habits, voir s'ils ont séché."
*Et le nain s'esquive quelques instants pour revenir ensuite chargé d'un ballot de vêtements détrempés.*
"Pouah la poisse ! Un coup de vent a dû les faire tomber de la barrière. Et ils ont atterri dans une flaque de boue !
Aubergiste, z'auriez un domestique pour me décrotter tout ça ? Et un bouillon ou une tisane bien chaude pour réchauffer la carcasse ?
Et pendant ce temps, Philas, tu as quelques explications à nous donner : depuis le temps qu'on patiente sur toi pour Sartosa. ALORS ?!?"

*Le regard du nain se fait franc et insistant, chassant l'air gourd qu'il affichait encore un instant plus tôt:*
Sibylle
Jeu 21 Mars 2019, 13:33
Sibylle - Chasseur de reliques (elfe)
| Remonter
*Le retour de Bogenhafen me laisse pleine d'interrogation au sujet de ce jeune mage, il a l'air fermé mais je ne saurais dire pour l'instant si c'est une bonne chose ou non. Un caractère fort l'aidera à résister à la tentation du chaos, mais sans l'ouverture qui lui permet de penser aux autres avant lui, la réclusion risque de lui porter tout autant préjudice, peut-être même le mener à la folie. Je n'échange pas trop sur ce sujet avec Shanys, qui n'en a probablement cure, trop pressée qu'elle est de retrouver son nain multicolore et son kender insupportable. Et alors, nous revoilà à la Taverne des Anciens, où les retrouvailles tant redoutées se déroulent dans les excès attendus. Cependant, je suis surprise de voir Klaus faire preuve de détachement. Si ce n'était pas jalousie, il aurait presque ressemblé aux nains que je connais d'ordinaire. Les nains guerriers et valeureux qui ne font pas de fioriture, hormis dans leurs stratégies de bataille. En gardant ma distance, Gelu à la ceinture et les bras croisés, je constate une certaine tension dans l'établissement, et en questionnant le tavernier j'apprends qu'une arrestation vient de se faire ici-même, d'un sectataire peu recommandable. Déçue de ne pas avoir été présente pour l'exécuter séant, je regagne notre table habituelle, même si l'odeur de nain mouillée n'améliore pas son confort. Il me faut du vin. Je le commande et le paie généreusement. Ce tenancier a toujours des informations précieuses à donner, alors autant être dans ses petits papiers, même si je ne crains rien de lui. Il semble de plus apprécier particulièrement les elfes, si j'en crois les rumeurs concernant une certaine Luxifelia pour ne dire qu'elle. Je sirote mon vin en suivant sans m'en mêler les échanges de Shanys, et peut-être les préparatifs du départ tant attendu pour Sartosa, pour retrouver la soeur de ma compagne.*
Pavel Ozhidayev
Jeu 21 Mars 2019, 16:45
Pavel Ozhidayev - Chasseur de démons (humain)
| Remonter
*Mes méthodes sont réputées. Ce n'est pas pour rien qu'on faisait régulièrement appel à moi à Erengrad pour les interrogatoires les plus importants. Je n'ai jamais usé de magie et ma résistance naturelle à tout cet attrait a de plus été renforcée par mon aversion totale envers elle suite à la lourde perte. Mais cet initié semble dépassé tous les stades de démence que j'ai déjà vu. Alors avant de prononcer mon verdict, je le ramène juste à la réalité du néant qui l'attend. Et c'est par un sourire sadique que je réponds au sien narquois.*

"Eh bien eh bien ! On dirait que tu as été bercé trop près du mur toi ! Tu crois vraiment que ton Dieu, Khaine parce que je n'ai pas peur de prononcer son nom et que je l'attends de pied ferme s'il voulait daigner montrer sa vilaine trogne corrompue, puisse avoir le moindre intérêt pour ta carcasse ? Ses adorateurs sont des milliers d'elfes noirs qui fomentent pour envahir le monde, et des sectes entières de mages puissants, et un initié tout juste bon à passer le balai et à ramasser quelques livres croit que son sort l'importe ? Haha, tu es tellement naïf que j'en suis triste pour toi. Mais cela ne changera en rien mon verdict. Tu ne sauras rien sur cette armure, tu ne vaux pas la peine de cette connaissance. Et sache juste avant de mourir que je ne suis pas répurgateur. Je suis chasseur, donc en effet, je tue les hérétiques de ton espèce, c'est mon culte et mon métier et ton interrogatoire était clairement secondaire et inutile pour moi. Je purifie notre monde des engeances de ton espèce. La sentence est donc bien sûr la mort, par écartèlement pour que le chaos qui s'est enchevêtré si profondément dans ta chair pour que mon rituel de purification ne t'ait pas atteint, quitte ton enveloppe charnelle définitivement avant que tu ne meurs."

*Et c'est dans l'ignorance de ce qu'il aurait aimé savoir avant de mourir, qu'Eos est emmené pour être exécuté.*
Khazrak le Borgne
Jeu 21 Mars 2019, 19:54
Khazrak le Borgne
| Remonter
*J'entre à mon tour dans la taverne. Elle semble animée, un groupe hétéroclite composée d'une femme et d'un nain entourent un pauvre kender qui ne sait plus où donner de la tête. Ils semblent parler d'un voyage à Sartosa. Intéressant, il fera toujours meilleur là-bas qu'ici, même si les pirates font rarement de bons voisins. Mais je ne pense pas que voyager avec un tel groupe soit bon pour mes affaires. Comment voudriez vous tenir tête à une attaque de bandit avec des compagnons pareils. Mais après tout le Nain doit faire un combattant passable. Moins fort qu'un bretteur estalien digne de ce nom, bien évidemment, mais sa race est réputée pour son opiniatreté et sa valeur au combat. Je hausse la voix pour passer au dessus du brouhaha matinal et lance à l'aubergiste:*


"Le meilleur vino que vous ayez. Ié soif, ié dou marcher toute la nuit pour arriver à cette maudite ville. En plus, le noble qui voulait m'employer pour régler oune question d'honor est parti. Du coup, me voilà sans protecteur dans oune ville où la moitié des gens ne comprenne pas mon accente. Vous comprenez ce que ie vous dis, hein? Biene, c'est plous facile pour la communication. Il faut dire que les gens dou Nord ont oune de ces façons de parler. C'est terrible, hay Myrmidia, dans quel mundo vivons-nous. Nous qui foumes pourtant les premiers houmains à arriver ici, dans le Vieux Moundo. Ie divague. Ie suis fatiguado, ié plous dormi dans oune bon lit depuis 3 semaines. Ie commence à me dire que l'Estalie me manque. Mais bon, oune bon vino devrait me réveiller. Et ne lésinez pas sour la quantité, ie suis oune Estalien, pas oune de ces Impériaux qui ne tiennent pas l'alcool!"


*Je vais alors m'installer à une table en attendant mon vin, tout en essayant d'avoir l'air le plus distingué possible, chose rendue plus difficile par les trous perçant ma tunique et par le piètre état de mes bottes*
Francisco Pajarò
Jeu 21 Mars 2019, 19:56
Francisco Pajarò
| Remonter
*J'entre à mon tour dans la taverne. Elle semble animée, un groupe hétéroclite composée d'une femme et d'un nain entourent un pauvre kender qui ne sait plus où donner de la tête. Ils semblent parler d'un voyage à Sartosa. Intéressant, il fera toujours meilleur là-bas qu'ici, même si les pirates font rarement de bons voisins. Mais je ne pense pas que voyager avec un tel groupe soit bon pour mes affaires. Comment voudriez vous tenir tête à une attaque de bandit avec des compagnons pareils. Mais après tout le Nain doit faire un combattant passable. Moins fort qu'un bretteur estalien digne de ce nom, bien évidemment, mais sa race est réputée pour son opiniatreté et sa valeur au combat. Je hausse la voix pour passer au dessus du brouhaha matinal et lance à l'aubergiste:*


"Le meilleur vino que vous ayez. Ié soif, ié dou marcher toute la nuit pour arriver à cette maudite ville. En plus, le noble qui voulait m'employer pour régler oune question d'honor est parti. Du coup, me voilà sans protecteur dans oune ville où la moitié des gens ne comprenne pas mon accente. Vous comprenez ce que ie vous dis, hein? Biene, c'est plous facile pour la communication. Il faut dire que les gens dou Nord ont oune de ces façons de parler. C'est terrible, hay Myrmidia, dans quel mundo vivons-nous. Nous qui foumes pourtant les premiers houmains à arriver ici, dans le Vieux Moundo. Ie divague. Ie suis fatiguado, ié plous dormi dans oune bon lit depuis 3 semaines. Ie commence à me dire que l'Estalie me manque. Mais bon, oune bon vino devrait me réveiller. Et ne lésinez pas sour la quantité, ie suis oune Estalien, pas oune de ces Impériaux qui ne tiennent pas l'alcool!"


*Je vais alors m'installer à une table en attendant mon vin, tout en essayant d'avoir l'air le plus distingué possible, chose rendue plus difficile par les trous perçant ma tunique et par le piètre état de mes bottes*
Khazrak le Borgne


[C'était ce perso, au cas où vous vous posez la question]
Klaus der Blutiger
Jeu 21 Mars 2019, 22:00
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
[Tu sais que tu peux relancer plusieurs fois ton profil, 2 en force et en endurance pour un escrimeurs c'est Light.]
Philas Dentpointue
Sam 23 Mars 2019, 12:10
Philas Dentpointue - Maître voleur (kender)
| Remonter
" Biork ! * puis constatant l'état et la tenue de son compagnon * Biork ?? Biooork !!! Fa alors, comme ve fuis content de te trouver ifi ! V'avais peur que vous foyez encore une fois partis fans moi !
Fanyf est à Bogenhaffen ? F'est vrai que f'était la période du Faffenfeft. Perfonnellement v'évite de retourner là-bas à fette période de l'année. Il f'est paffé tout un tas de foves bivarres la dernière fois que ve m'y fuis rendu. Un gobelin f'est éffappé d'un ftand de monftres, il a fallu le pourfuivre dans toute la ville et dans les végouts, tu n'imavines pas l'odeur que... snif, snif... bon en fait fi, peut-être que tu peux imaviner l'odeur...

Ah mais attends, ve manque à tous mes devoirs, ve viens de faire la connaiffanfe d'Eof, il faut abfolument que ve te le prévente. Il reffemble à un harufpife, mais en réalité f'est un prêtre de ve ne fais quel divinité myftique. F'est dommave que Fanyf ne foit pas là, elle faurait furement de qui il f'avit. Il est vufte là au bar, il... ben fa alors où est-il paffé ? * coup de feu à l'extérieur de la taverne * Bon f'est pas grave, ve fuis fur que v'aurait l'occavion de te le préventer plus tard. De quoi parlions nous dévà. Ah mais oui, bien fur, Fartova ! Ve fuis effectivement parvenu à tout préparer pour notre voyave vers la fité des pirates. Fa n'a pas vété évident tu fais. On ne débarque pas fur l'ile comme on fe rend dans la première auberve venue. Malheureuvement, les indifes que nous va donnés Afhara font minfes. V'efpère qu'une fois fur plafe on y verra plus clair et... Fanyf ?!

Faaaannyyyff !! hummpff !! Pas fi fort, tu m'étouffes ! Et Fibylle !! Tu es là auffi, dans mes bras ! * le Kender attends, tout sourire, les bras ouverts. Puis après quelques secondes qui semblent avoir durées une éternité, il reprend sans câlin : * comme ve fuis content de vous retrouver ! Il ne manque plus que le feigneur Elketeuanetep et nous ferons au complet. Mais v'ignore fi felui-fi fe voindra à nous. V'ai peur qu'il m'en veuille encore pour fette pierre qui lui est malencontreusement tombée deffus quand nous vétions dans les ruines du fateau en Fylvanie et qui lui a brivé le pied. Ve n'ai pas fouvenir de l'avoir autant entendu crié que fe vour là. Et fous prétefte que f'étais moi qui avait fait tombé la colonne en voulant ramafer le plus beau caillou qu'il m'ait été donné de trouver, f'est moi qu'il a accuvé au lieu de la pierre qui l'avait fait fouffrir. F'est ridicule n'est-fe pas ? D'autant qu'au final, en y regardant de plus près, f'était vufte un banal caillou que v'avais trouvé, vraiment pas de quoi en faire toute une hiftoire.

Quoi qu'il en foit, quand vous ferez prêts, nous pourrons partir pour le Wiffenland vufqu'au prinfipautés. Nous defendrons alors au fud pour revoindre Matorca. F'est une ville infeftée de pirates et il nous faudra faire très vattenfion, mais f'est notre meilleur fanfe de revoindre Fartova et trouver le fameux demi-lune qui nous conduira à Fue-Vann ! "
Sibylle
Sam 23 Mars 2019, 12:28
Sibylle - Chasseur de reliques (elfe)
| Remonter
*Hormis ses effusions qui m'exaspèrent, les retrouvailles semblent plus enthousiasmantes que je ne l'aurais cru. C'est qu'il aurait finalement une utilité, ce nabot de kender ! En tout cas son contact, cette Ashara, semble particulièrement efficace dans son métier. Elle nous serait tellement plus utile que cet intermédiaire ridicule ! Mais elle n'a probablement pas les mêmes disponibilités, malheureusement. C'est dommage, de ne pas pouvoir rencontrer les humains que l'on aimerait et de devoir se coltiner toute la misère du monde à la place. Mais en tous cas, en effet le seigneur Lontharil ne semble pas présent et il n'y a aucune missive qui nous soit destinée.*

"Peu m'importe le moment de notre départ mais pour Shanys et Sue-Zann, le plus tôt sera le mieux. Alors, souhaitez-vous qu'on attende quelques jours après le seigneur Lontharil, ou que nous partions sur le champ ? "
Fritz
Lun 25 Mars 2019, 09:37
Fritz - Voleur (humain)
| Remonter
*Ça fait un bon trois heures que j'attends que des voyageurs passe par le chemin qui mène à la taverne des anciens. J'entend des bruits de galop au loin. Au moins une demi-douzaine de chevaux peut-être plus. Quel malchance... En même temps rendu ou j'en suis, je n'ai plus vraiment le choix je suis affamé et frigorifier alors aussi bien profiter de leurs arrivé pour essayer de rentré subtilement. Avec un peu de chance personne à l'intérieur ne m'a déjà vu et je vais pouvoir me reposer en sécurité.

J'ai déjà attendu si longtemps les quelques minutes que prennent les cavaliers pour passer devant moi me semble instantané. Mais par tous les Dieux, on a affaire a un bataillon d'homme armée. Au moins trois en armure. Et plus d'homme que ce que je peux compter sur mes doigts. Au moins ils ne m'ont pas aperçu. Je prends donc le chemin qui mène à l'établissement. Comment je vais bien pouvoir faire pour justifier qu'ils ne m'ont pas croisé sur la route... Tan pis, je tente ma chance pareille.

J'ai entendu dire que le propriétaire avait déjà eu une autre taverne avant mais qu'elle avait complètement brulé. Il parait aussi qu'il y a une très belle femme qui y travaillent. Aucune chance que je puisse me payer une telle folie.

Je marche tranquillement sur le coté tout en me demandant quelle histoire je vais bien pouvoir servir. Fritz voila qui devrait faire l'affaire il y en a tellement, voilà qui m'aidera à me faire oublier si je me plante à nouveau.

Je n'en crois pas mes yeux une arrestation !!!! La parfaite distraction. Je fais un signe respectueux de la tête en croisant les hommes qui sortent un homme de la taverne. Je monte les quelques marches qui mène à la porte et j'entre. Je cherche du regard le tavernier histoire de ne pas avoir l'air louche. Il semble à son affaire, malgré la distraction il m'aperçoit rapidement et me balais de la tête au pied. Je le laisse m'observer alors que je m'approche de lui tout en regardant un peu autour pour voir les clients les plus proche. *

"Eh bien quelle pagaille, heureusement que je suis arrivé avant que tout ces hommes d'arme ne vident votre garde-manger. Un bol de gruau bien chaud, ça me couterait combien pour avoir des fruits dedans? "

*J'essaie de ne pas avoir l'air trop jovial ni trop intimidé bref je joue le jeu de l'employer banal. Il faut dire que ma carrure et ma taille n'impressionne personne. Un citoyen banal sans famille qui travail fort pour gagner sa vie. Je n'ai pas aperçu de femme mais je n'ai pas bien vu toute la pièce. De toute façon ça m'étonnerait d'en voir à cette heure. *
Biork Blumberg
Lun 25 Mars 2019, 13:25
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
*Biork, toujours emmitouflé dans sa couverture, souffle sur le bouillon qu'on vient de lui servir, tandis qu'un domestique dégoûté emporte les vêtements souillés.*

"... et que ça revienne propre et sec ! Et vite ! C'est que j'ai une péniche à prendre, moi, ohohoh !
Ainsi, donc, Philas, tu nous programmes Sartosa via les Principautés Fronalières. Mmhh. Jamais été là-bas, moi. Mais on en dit pas les meilleures choses, de ces contrées de sauvages...
Enfin, avec ma péniche, on pourrait remonter le Reik et la Soll jusqu'à Kell. Il parait que le tavernier d'ici y à une brasserie. Je négocierai avec lui pour que ma péniche revienne avec une cargaison, pour amortir notre voyage. Et nous continuerons à pieds, à travers les Montagnes Noires en passant par Karak Hirn.
Alors, ça vous va ? Ma péniche et mon équipage sont prêts pour vous. Pour ma part, j'aimerais m'arrêter une journée - idéalement deux - au temple de Véréna à Nuln pour consulter quelques ouvrages de références avant notre départ. Juste le temps de prendre quelques notes afin de préparer le voyage.
Quant au Seigneur Elketeuanetep... Difficile d'attendre quelqu'un qui a eu la vie d'un immortel... Impossible d'être certain qu'il s'intéresse encore à nos menus desseins alors qu'il se réserve une destinée extraordinaire... Bref, je suis d'avis de partir sans lui. Ce grand magicien finira bien par apparaitre à nos côtés d'un claquement de doigts..."
Philas Dentpointue
Lun 25 Mars 2019, 16:21
Philas Dentpointue - Maître voleur (kender)
| Remonter
* Philas claque des doigts puis jette un coup d'oeil autour de lui. Il claque à nouveau des doigts et balaye la salle du regard, puis hausse les épaules et déçu, reviens à ses compagnons *

" Ve penfais plutôt que nous traverferions les montagnes plus va l'oueft, par la paffe des crocs. Ve ne fais pas f'il est poffible de traverfer Karak Hirn pour revoindre les prinfipautés. Et pour tout dire, ve ne fuis pas fertain qu'il foit bon de f'y rendre avec Fibylle et Fhanyf. Ve me fouviens encore des tenfions que fela avait provoqué à Khazid Grimaz alors que les nains y étaient d'avantave difpovés envers les velfes...

Fa me fait penfer que ve ne vous vait vamais raconté comment v'avais réuffi à traverfer les mines pour vous revoindre en Loren, ni les fhoses vincroyables auxquelles v'ai pu affifter. Ou encore comment v'ai rencontré Thalandor et l'ai prévenu de votre arrivée ! Figurez-vous que... Quoi le voyave ? Ben oui, ve vais vous raconter mon voyave dans les mines. Le voyave vers Fartova ? Ben non, les mines conduivaient vers la Loren, pas vers Fartova... aaah fe voyave là ?! Mais pourquoi ne le diviez-vous pas ? Bon ve vous parlerais des mines une autre fois.

Au lieu de Kell nous pourrions pouffer vufqu'à Kreutfhofen avec la pénife de maître Biork et là nous voindre à un convoi de marfands pour traverfer la paffe fans trop d'encombres vers Philany. F'est fertes un voyave danvereux et fa n'est fans doute rien à côté de fe qui nous vattend à Fartova... Fanyf, il est encore temps de renonfer fi tu n'es pas prê... hé ?! F'est incroyable, d'où tiens tu fe piveon perfé fur ton épaule ?! Il est rudement voli avec fes plumes de toutes les couleurs, ve me demande f'il est bon, il a pas l'air très graffouillet... "
Shanys
Mar 26 Mars 2019, 07:40
Shanys - Pirate : Capitaine Corsaire (elfe)
| Remonter
[ Interventions de Shanys au cours des discussions. ]

" On va chercher Sue-Zann. Il faut partir tout de suite. "
" Laissons un message au seigneur Longtharil. "
" Allez Philas, je t'en supplie, partons à l'instant. On ne peut pas prendre le risque de la perdre encore. "

...
" Mais avant, raconte nous tout ce que tu sais sur Sue-Zann. Où est-elle ? Pourquoi Sartosa ? Comment l'as-tu retrouvée ? "
...
" Vous parlez beaucoup de ce trajet, mais Biork, tu n'a pas des cartes, comme tu me montrais naguère ? Je suis sûre qu'en y regardant bien, tu nous y verras, et comme-ça tu saurais la route à prendre. "
" Et je voulais vous dire, messieurs les voyageurs : même si elle est très maniable, jamais la péniche de Biork ne franchira les montagnes naines, même par les grottes ! Ca tombe sous le sens, quand-même Comment avez-vous pu avoir cette idée ? "

...
" Ce pigeon, petit Philas, on l'a ramené de Bogenhafen avec Sybille. C'est un perroquet. L'animal le plus intelligent de la terre, et l'indispensable compagnon du pirate. Et bien sûr, il n'est pas comestible ! Il se nomme Repetto, tu vas comprendre pourquoi. Ecoute : "
" Allez Repetto, repète après-moi : PHI-LAS PHI-LAS PHI-LAS "

[ Au MJ, de dire ce qui se passe ... ]
Biork Blumberg
Mar 26 Mars 2019, 10:55
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
"Rempf, eh bien soit, si môssieur Philas devient cartographe, alors nous pouvons suivre son itinéraire. Alors nous remonterons la Soll jusqu'à Kreutzhofen et traverserons la Voûte par la Passe des Dents de l'Hiver. Si vous préférez ces montagnes sauvages aux cols domestiqués par les nains, soit."
*Biork se retourne vers le feu et croise ses bras. S'il fait mine de se réchauffer, aucun doute qu'il boude. Il se retourne à peine pour enchainer:*
"Eh non, Shanys, ma péniche ne traversera pas les montagnes, voyons. Nous passerons à pieds. Ma péniche restera sur les fleuves impériaux ; le capitaine saura très bien gérer sans moi pendant quelques mois. Pour la carte, je pourrai t'en montrer une si nous pouvons nous arrêter au temple de Véréna à Nuln. Mes connaissances s'arrêtent à l'Empire, je ne connais rien au-delà des montagnes qui le bordent."
Philas Dentpointue
Mar 26 Mars 2019, 15:26
Philas Dentpointue - Maître voleur (kender)
| Remonter
" Alors f'est défidé, nous nous mettons en route fur le fhamp. Ve te raconterais fe que v'ai pu apprendre d'Afhara quand nous ferons à bord de la pénife de Biork. Nous pourrons bien fur nous v'arrêter à Nuln, non feulement f'est fur le femin, mais en pluf, on pourra en profiter pour faire des provivions pour le voyave. "

- Repetto : " Fi.. Fiilaaasse... FIIILAAAASSE !! "
- Philas : " Hey mais ton piveon... enfin ton proquet là, il parle ?! F'est un oiveau qui parle ?! Tu n'es pas en train de me faire une blague et f'est Fibylle qui le fait parler ? V'ai dévà vu un bateleur faire fa une fois... Il avait une petite marionnette en bois qui était capable de parler. Ve n'avais vamais vu fa, on aurait dit un vrai petit garfon. Ve lui ai afheté fa poupée une fortune. Il m'avait prévenu qu'elle était timide, mais elle n'a plus vamais voulu parler enfuite. V'ai compris alors que ve m'était fait roulé en beauté et que f'était le bateleur qui faivait femblant de parler à la plafe de la poupée. Fi vamais ve le retrouve, il va m'entendre, maudit Veppetto ! "
- Repetto : " FILASSE ! "
- Philas : " V'ai dit Veppetto, pas Répéto ! "
- Repetto : " FIILLAAAAAASSE !! "
- Philas : " VEPPETTO ! "
- Repetto : " FIIILAAAAAASSE ! "
- Philas : " QUOI ? "
- Repetto : " FILASSE. "
- Philas : " Pfff... ve crois que ve préférais encore ma poupée qui ne parlait pas... Aller ! F'est parti, Fartova, nous voilà ! Viens donc Biork, v'ai pas de carte mais ve fuis plein de reffourfes et fi tu veux une carte pour favoir quel travet il faut emprunter, ve me fais fort de t'en trouver une, ou ve ne m'appelle pas Philaf ! "
- Repetto : " FILASSE ! "
- Philas : " ... emoticon "
Ludwig
Mar 26 Mars 2019, 16:43
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
... et que ça revienne propre et sec ! Et vite ! C'est que j'ai une péniche à prendre, moi, ohohoh !
Biork Blumberg

emoticon

*Ce nain me prend pour une boniche ? S'il n'avait pas une telle escorte ses frusques auraient déjà terminé dans la cheminée ! Par chance pour lui, les tueuses elfes qui l'accompagnent sont très dissuasives, et finalement c'est une autre arrivée qui détourne mon attention, alors que je pose le tas de vêtements trempés dans un coin pour ne plus m'en préoccuper.*

Eh bien quelle pagaille, heureusement que je suis arrivé avant que tout ces hommes d'arme ne vident votre garde-manger. Un bol de gruau bien chaud, ça me couterait combien pour avoir des fruits dedans ?
Fritz

"Mon garde-manger est bien assez grand ne vous en faites pas ! Sans compté qu'il n'avait visiblement pas le temps de passer à table. emoticon À moins que vous parliez de ce groupe hétéroclite ? Ce sont des habitués, laissez-les à leurs affaires et tout ira bien. Mais quelles sont celles qui vous amènent ici ? "

*Tout en discutant, je fais couler la bonne ale de Kell dans une chope de bois plus propre qu'à l'accoutumée, et la pose devant le jeune étranger en croisant mes doigts, cherchant discrètement à identifier un confrère des adeptes de Ranald. Mais s'il ne m'a pas reconnu ni présenté ses respects c'est qu'il ne vient assurément pas de la guilde des Moqueurs ! *
Fritz
Mer 27 Mars 2019, 09:13
Fritz - Voleur (humain)
| Remonter
*L'humour du tavernier me fait sourire. Et je me retourne brièvement pour regarder le groupe dont il fait mention. De retour au tavernier. *

« Ha ha non je parle des hommes d'armes, je ne sais pas ce qui c'est passer ici, mais je sais qu'ils n'ont pas pris cette arrestation à la légère. Pour ma part, j'espère refaire ma vie par ici, mais pas à Nuln. J'aimes bien la tranquillité. »

*Le stress commence à m'envahir alors que le tavernier croise les doigts en déposant une bière devant moi. Mais qu'elle merde comment a-t-il fait pour me repérer si facilement. Et avec la garde juste dehors on peu dire que ma nouvelle vie sans éclaboussure commence bien. En plus ce mec doit avoir pleins de connexion aussi bien jouer la carte de la franchise. Et puis de toute façon, avec tous ces hommes dehors impossibles de m'enfuir.

Je le regarde donc directement dans les yeux avec un mélange d'incrédulité et de peur tout en ramassant peut-être ma dernière bière avant un bout. Je croise les doigts et lorsqu'il m'a vu je ne prends aucune chance de me faire repérer, je les décroise. Je laisse donc glisser sur ma langue ce qui pourrait bien être ma dernière gorgée de bière avant des lunes sans quitter son regard, attendant la suite, pas trop pressé. *

« Merci beaucoup! Vraiment très bonne. »