Veuillez patienter...

La pierre du changement

Klaus der Blutiger
Mer 24 Juil 2019, 18:46
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
*La marche dans la jungle est éprouvante, non seulement la végétation est épaisse, mais
le taux d'humidité et le chaleur conjuguées rendent tout les efforts compliqués. Klaus est
à peu prêt sur de pouvoir les mener dans la bonne direction grâce à quelques repères végétaux,
après tout le temps passé dans Athel Loren est loin de n'avoir servit à rien.
Cependant James tel un moucheron importun, ne cesse de venir, bourdonner ses doutes
dans nos oreilles nous faisant perdre du temps en inutiles tergiversations.

Plus tard Friedrich propose que James grimpe à un arbre pour tenter de se rendre
compte de l'endroit vers où nous allons. Yelena à la demande du médecin sort
une longue vue et l'assassin escalade l'arbre.*

"Bonne idée, Doc cette Jungle est vraiment un endroit particulier et un
vision plus claire nous feras pas de tort."


*Lorsqu'il redescend James nous indique que des structures se dressent au loin par dessus
là jungle. Adrestea, prenant le rôle de chef, ordonne l'heure du bivouac. Sous la pluie le montage
du camp est fastidieux et plusieurs d'entre nous se rendent compte que leurs équipements sont
humides. C'est dans une atmosphère relativement morose que chacun s'installe pour se restaurer.*

"Va falloir établir un tour d'garde! J'prendrai les heures sombres tout comme Antory qui
y voit très bien dans le noir. Tordez vous vêtement tant que possible, pendez les dans votre
tente, ils ne vont probablement pas bien sécher mais au moins vous macérerez pas dedans!
Mieux vos quelques piqûres d'insectes que de nombreuses irritations liées à vos vêtements
trempés."


*Aussitôt dit aussitôt fait, klaus se dévêt tord son linge ne gardant qu'un pagne, l'eau dégouline
sur son torse puisant et sur sa barbe, coulant dans le sillons de ses cicatrices. Le nain se met en
devoir de graisser sa maille et ses armes, même si son épée et sa lance enchantées ne risquent
probablement pas de rouiller.*

"Bon et un fois qu'on aura trouvé ce campement d'humains, à supposer qu'on le trouve! C'est quoi
la suite des réjouissances, J'imagine que les grandes structures qu'a aperçues James sont probablement
les lieux sacrés qui ont été évoqués en même temps que les hommes lézards?"


*Durant son tour de garde, en compagnie de ReiBzahn, Klaus reste vigilant établissant un périmètre de
rondes autour du camp, lui dans un sens l'animal dans l'autre.*

Test d'endurance Résultat du jet (1D100) : 75./70
et
Test d'observation Résultat du jet (1D100) : 49./39
Klaus der Blutiger
Mer 24 Juil 2019, 18:47
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
*Klaus sent la fatigue le gagner après cette marche mais il en à vu d'autre.*

Relance de fortune sur l'endurance

Résultat du jet (1D100) : 2./70
James Steiner
Mer 24 Juil 2019, 19:18
James Steiner - Assassin (humain)
| Remonter
[c'est pas ma faute si je rate de 2 pallier emoticon et minutes papillons. Friedrich et moi avons tout les 2 pris un Grand sac à dos (le plus imperméable possible) ]

*la traversée est rude. J'ai du mal à m'orienter. C'est si différent des forêts dans lesquelles je pistais mes proies
En dirai que mes sens ont rouillé dire qu'avant je trouvais toujours le Nord. Alors que là j'hésite et les autres n'arrêtent pas de me corriger..
Je ne sert pas à grand chose pour l'instant..
Puis lorsque que Friedrich me demande de l'aide je saute sur l'occasion pour me rattraper.
J'escalade un des arbres et une fois arrivé au sommet, je ne vois que de la végétation à perte du vue. Mais en haut j'ai comme un sentiment de liberté malgré la pluie, je suis fasciner par ce paysage qui s'étend jusqu'à l'horizon. Il doit y avoir très peu de personnes qui ont eu la chance de voir ce que je vois. Puis la pluie me reconcentre sur ma raison ici et cherche grâce à la longue vue de quoi me repérer malgré l'averse. Je ne vois pas le village mais j'aperçois ce qui pourrait être un de ces temples appartenant au locaux.
Si sa se trouve nous devront nous y rendre alors autant garder sa en tête. Puis ne voyant rien d'autre d'intéressant je redescend.
Lorsque je suis en bas je récupère mes affaires et fais mon rapport sur ce que e j'ai aperçu *

*La nuit tombée après avoir fais notre campement je fais comme les autres en changeant de tenu avec celle que j'avais en rechange dans mon sac. Celle si semble correcte puis fait séché l'autre un minimum. Une fois prêt, je vais près du feu pour me réchauffer et manger avec les autres
Lorsque que c'est l'heure de mon tour de garde je me prépare et reste vigilant*

Résultat du jet (1D100) : 71./60 E
Résultat du jet (1D100) : 13.rencontres
Résultat du jet (1D100) : 66./56+10 obs
James Steiner
Mer 24 Juil 2019, 19:19
James Steiner - Assassin (humain)
| Remonter
Résultat du jet (1D100) : 66./60 E points de fortune
Klaus der Blutiger
Mer 24 Juil 2019, 20:26
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
*La nuit est sombre et pleine de terreur, qu'est ce qui peut bien
guetter le groupe dans ce nouvel environnement.*

Test de rencontre Résultat du jet (1D100) : 4.
Friedrich Ocelot
Jeu 25 Juil 2019, 23:46
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
A Parravon :

* Alors que je finis de préparer mes affaires, Adrastea vient à moi avec un présent inhabituel, mais fort utile ! Je l'écoute, puis regarde le petit pot qu'elle me donne. Je l'ouvre et en hume le contenant. L'odeur me fait penser à des agrumes, c'est assez curieux. Je hoche la tête, avec sérieux et m'en remets à son jugement : *

Friedrich : " Citronnelle, dis-tu . C'est intéressant... Très intéressant ! Tu saurais à quoi ressemble ces plantes ? Nous en trouverons certes dans les rares villages que nous croiserons, mais il vaut peut-être mieux être autonomes le plus possible. Je vais ajouter un pot de miel dans mes affaires... Merci Adrastea. "

* Je lui souris en hochant la tête. *

Friedrich : " Tes connaissances sur le terrain, nous serons fort utiles, assurément ! "


[ HRP : Ajout d'un pot de miel dans l'équipement, si tu m'y autorises ! ]

----------


En Lustrie

* C'est une pluie fine qui nous accueille en Lustrie. Le grand plaid en laine tissé, qui me sert d'écharpe, me tiendra peut-être un peu au sec. Du moins, je l'espère ! Je le sors de mon sac, m'en recouvre et nous commençons la marche, en suivant les indications claires et précises de Klaus. *

https://i.pinimg.com/originals/de/68/5e/de685e8df30beae0514ee3b2e65357f0.jpg
Friedrich, dans la jungle de Lustrie..


* James émet quelques réserves sur le destination que nous prenons qui sont rapidement balayées par les preuves irréfutables du nain ! Je jette un regard bizarre à notre assassin. Il semble manquer de concentration...
Après quelques temps, je me sens trempé, malgré ma grande étoffe de laine... Je propose à James de grimper pour y voir plus clair :

Friedrich : " James, penses-tu pouvoir monter à un de ces arbres pour avoir une vue plus dégagée ? Peut-être avec une longue vue, qui pourrait être utile... "

* Yelena rebondit sur mon idée, en me tendant sa longue-vue. Ce à quoi je répond avec enthousiasme avec un clin d'oeil, histoire d'égayer un peu la troupe : *

Friedrich : " Ah, merci Yelena ! J'étais bien certain que notre navigatrice en aurais une avec elle ! "

* Je la confie à James en lui demandant d'en prendre soin, puis le laisse nous faire preuve de son agilité hors du commun. Nous l'attendons tous en silence et pour briser la morosité de la situation, sous cette pluie fine, mais abondante et perçante, je demande à Adrastea : *

Friedrich : " Reconnais-tu ici quelques plantes, qui nous seraient utiles, jeune aventurière ? Autant profiter de chaque instant, n'est-ce pas ?

* Si rien ne se présente devant nous, je continue d'observer notre environnement. Cette boue et ces fougères sont un vrais calvaire qui ralentissent beaucoup notre progression... Ananthia doit presser le pas pour ne pas être semée, quand ce n'est pas nous qui ralentissons pour lui permettre de suivre tranquillement. Mais surtout, les doutes de James ont été les plus chronophages. Il redescend et nous fait part de ses découvertes. Je fais quelques calculs... A la vitesse où nous progressons, quatre ou cinq jours de marche ne représentent pas une grande distance. Nous sommes peut-être sur un territoire spécifique. Il va falloir faire attention...
Nous continuons notre route...
Adrastea, qui s'est imposée comme notre meneuse décide d'arrêter la progression et monter le campement. Soit. Je suppose que c'est la meilleure chose à faire.
Avec cette pluie fine, j'imagine qu'il ne sera pas possible de faire un feu... Aussi, c'est un repas froid qui nous attend. En fouillant dans mon sac, je constate, que mes affaires sont bien mouillées, mises à part mes outils de chirurgien, bien protéger dans leur petite malle. J'ai fait preuve de négligence... Je prends une conserve et vient m'installer près de Yelena, à qui je rends sa longue-vue avec un sourire de gratitude.
Klaus prend la parole : *

Klaus : "Va falloir établir un tour d'garde! J'prendrai les heures sombres tout comme Antory qui
y voit très bien dans le noir. Tordez vous vêtement tant que possible, pendez les dans votre
tente, ils ne vont probablement pas bien sécher mais au moins vous macérerez pas dedans!
Mieux vos quelques piqûres d'insectes que de nombreuses irritations liées à vos vêtements
trempés."

https://i.pinimg.com/736x/bc/2b/85/bc2b85754dd768da901f4598bca07676--great-kilt-cloaks.jpg
Friedrich, enroulé dans son étoffe de laine, avant qu'il ne se déshabille presque complètement... Son étoffe lui servira d'abris.

* Le nain parle bien. Aussi, je m'empresse de faire comme lui. Je retire mes vêtements que j'étends sous mon grand plaid, qui me servira d'abri. Je me retrouve en petite tenue, également, absolument pas gênée d'apparaitre ainsi sous le regard de mes compagnons. Le corps n'est finalement rien d'autre que chair, os, fluides et sang ! Tout comme celui de Klaus, le mien porte également quelques cicatrices. Celle sur mon abdomen, notamment, rappellera sans doute des souvenirs à quelques uns.
Je ne peux m'empêcher d'observer les tatouages magnifiques de Klaus, tout en mangeant ma conserve. *

Friedrich : " Ton corps est une véritable oeuvre d'art, Klaus ! Ces quelques jours dans Athel Loren t'ont bien changé, dis moi... "

* Lorsque le repas est terminé, je demande tout de même à mes compagnons : *

Friedrich : " Ne devrions-nous pas placer quelques pièges aux alentours ? Rien de létal, mais... Une corde tendue ou un collet pourrait nous avertir, en cas d'intrusion... J'ai réfléchi, pendant que nous marchions et... Interromps moi, si je me trompe, Adrastea, mais quatre jours de marche à l'allure à laquelle nous marchons : cela ne fait pas une si grande distance, n'est-ce pas ? Qu'en penses-tu, Yelena ? A quelle distance pourrions-nous être des structures qu'a remarquées James ? J'en viens à me demander, si nous ne sommes pas déjà sur un territoire occupé, en fait... "


Test d'Endurance : Résultat du jet (1D100) : 68. /40
Friedrich Ocelot
Jeu 25 Juil 2019, 23:48
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
Relance de fortune :

Test d'Endurance : Résultat du jet (1D100) : 46. /40

Point de fortune restant : 1/2
Friedrich Ocelot
Ven 26 Juil 2019, 14:56
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
Test de rencontre : Résultat du jet (1D100) : 14.

Test d'Observation : Résultat du jet (1D100) : 91. /58
Ananthia
Ven 26 Juil 2019, 19:49
Ananthia - Fournisseur de composants (halfeling)
| Remonter
*La jungle semble à Ananthia extrêmement dense, et elle se demande si la jeune elfe qui semble avoir décidé de jouer les guides sait vraiment où elle va. Marcher aussi longtemps sous cette pluie constante lui semble vraiment désagréable et elle ne peut s'empêcher de songer à toutes les bestioles qui doivent vivre dans la végétation et qui pourraient très bien tenter de se glisser sous ses vêtements. En plus les racines et tous les obstacles la fatiguent encore plus et elle voit bien que les autres doivent régulièrement l'attendre, mais elle fait ce qu'elle peut ! Et de toute façon rien ne lui prouve qu'il se dirigent dans la bonne direction...

La pause est la bienvenue, et l'idée de pouvoir un peu être au sec sous une tente lui remonte le moral. Elle fait comme les autres et se débarrasse de ses vêtements humides une fois sous la tente et constate que son sac à assez bien protégé son contenu. Elle se dit qu'elle a bien fait de le voler aux elfes noir, ils savent choisir de l'équipement de qualité.

Elle rebondit sur la suggestion de Friedrich :*

"Tu as remarqué des traces de passage?"

Test endu : Résultat du jet (1D100) : 44. /70
Test rencontre : Résultat du jet (1D100) : 71.
Test obs : Résultat du jet (1D100) : 46. /64
Klaus der Blutiger
Mar 30 Juil 2019, 08:57
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter


Friedrich : " Ton corps est une véritable oeuvre d'art, Klaus ! Ces quelques jours dans Athel Loren t'ont bien changé, dis moi... "

Friedrich Ocelot


*Klaus, met un instant à comprendre de quoi parle le médecin, le tatouage réalisé par les elfes bien
sur! Aucun de ses compagnons n'a encore eu l'occasion de voir le cerf chargeant, symbole
de sa sauvage divinité tutélaire.

https://www.fondationbs.org/sites/default/files/styles/1310x769/adaptive-image/public/les-saisons-galatre-films-6.jpg?itok=okqy0Fko

Le rendu du travail des chaman donne presque l'impression de mouvement de l'animal.*

"Oui, doc ces jours ont été intenses, j'ai beaucoup appris, sur moi même mon lien avec Taal et
les danseurs m'ont aussi transmis une part de leur savoir. Aux termes des cérémonies funéraires
, les chaman de Fyr Darric m'ont fait ce présent inestimable."
Adrastea
Mar 30 Juil 2019, 16:07
Adrastea - Corsaire des Arches Noires (elfenoir)
| Remonter
Friedrich : " Reconnais-tu ici quelques plantes, qui nous seraient utiles, jeune aventurière ? Autant profiter de chaque instant, n'est-ce pas ? "

- "Quel engouement pour mes talents ! Mais dites-moi vous ne seriez pas en train d'essayer de séduire à la fois la mère et la fille ? emoticon "

*Cette boutade pour le mettre mal à l'aise savamment glissée pour mon amusement emoticon je lui montre en chemin quelques plantes en particulier la fameuse citronnelle que nous rencontrons de temps en temps sous la forme d'arbustes jusqu'à cet endroit propice au campement.*

- "Je ne sais pas fabriquer les onguents mais puisque vous avez trouvé du miel avant de partir, si vous disposez d'un mortier et un pilon vous pourrez peut-être en faire quelques préparations ! "

https://i.pinimg.com/originals/56/44/e6/5644e63411bd301e5a3dc348f85a148a.jpg
La citronnelle éloigne les moustiques mais est également antispasmodique, antibactérienne et sédative.

Klaus : "Va falloir établir un tour d'garde! J'prendrai les heures sombres tout comme Antory qui y voit très bien dans le noir. Tordez vous vêtement tant que possible, pendez les dans votre tente, ils ne vont probablement pas bien sécher mais au moins vous macérerez pas dedans! Mieux vos quelques piqûres d'insectes que de nombreuses irritations liées à vos vêtements trempés."

*À part le moral qui n'est pas au beau fixe, j'ai l'impression que tout le monde a assez bien supporté cette première journée d'expédition et même le vieux mage tient le coup sans sourciller. Je dois avouer que je ne l'en aurais pas cru capable et je pensais qu'il aurait été un pire boulet que la gnome mais non et cela est tant mieux. Nous instaurons des tours de garde, je ne me suis jamais aventurée aussi profondément dans la jungle alors je ne dormirai probablement pas beaucoup pendant quelques jours de toutes façons mais le nain et l'elfe sont les premiers à se reposer pendant que je suggère à James de prendre le premier tout avec moi. Mère et le stirlandais feront le reste de la nuit ; ainsi débute notre garde tandis que le repas touche à sa fin mais certains veillent encore un peu.*

Friedrich : " Ne devrions-nous pas placer quelques pièges aux alentours ? Rien de létal, mais... Une corde tendue ou un collet pourrait nous avertir, en cas d'intrusion... J'ai réfléchi, pendant que nous marchions et... Interromps moi, si je me trompe, Adrastea, mais quatre jours de marche à l'allure à laquelle nous marchons : cela ne fait pas une si grande distance, n'est-ce pas ? Qu'en penses-tu, Yelena ? A quelle distance pourrions-nous être des structures qu'a remarquées James ? J'en viens à me demander, si nous ne sommes pas déjà sur un territoire occupé, en fait... "

*Je n'acquiesce que d'un signe de tête tandis que mère s'apprête à lui répondre.*

Yelena : "De ce qu'on en sait, si on était sur un territoire occupé, on en aurait déjà été chassés. Par contre il se peut en effet que nous n'en soyons pas loin. Mais quels humains les elfes ont-ils bien pu nous débusquer dans un coin aussi hostile de la jungle ? Je ne vous cache pas que je suis confuse ... "

Klaus : "Bon et un fois qu'on aura trouvé ce campement d'humains, à supposer qu'on le trouve! C'est quoi la suite des réjouissances, J'imagine que les grandes structures qu'a aperçues James sont probablement les lieux sacrés qui ont été évoqués en même temps que les hommes lézards?"

- "Oui des lieux sacrés qu'ils protègent efficacement à ce qu'on en sait. Ils ont rasé des colonies entières en un claquement de doigts, leur magie est ancestrale et bien plus puissante que tout ce qu'on peut imaginer et leurs guerriers sont également vraiment redoutables. Mais nombre d'entre ces sites ne sont plus que des ruines abandonnées à la nature envahissante de la jungle, ce qui ne veut pas dire qu'ils ne cachent pas encore des secrets précieux auxquels ils tiennent aussi nous ne pouvons pas deviner à l'avance lesquelles sont encore surveillées ou non. Il existe des cartes qui indiquent les cités occupées ou en ruines mais elles sont extrêmement rares, coûteuses et peu précises ! "

Premier tour de garde

*Finalement les plus fatigués vont essayer de dormir dans leurs tentes respectives et je reste éveillée avec James. Nous en avons jusqu'au zénith de Mannslieb avant de demander à Klaus et Antory de nous relayer, largement le temps de nous rapprocher un peu ... et je profite d'une rencontre intéressante pour ce faire.*

https://i.pinimg.com/originals/a1/dc/46/a1dc46e8f1c8e7f4c9a1fe315ed64c2b.jpg
La Grenouille des fraises (Oophaga pumilio) mange des fourmis qui possèdent un venin puissant, elle récupère la toxicité de celles-ci pour se défendre contre les prédateurs : cette espèce est donc nocive.

- "Oh, regarde James, toi qui cherches partout après des poisons et des moyens de tuer, ces grenouilles peuvent t'apporter pas mal de solutions ! Celle-là c'est une pumilio, on la reconnait facilement parce qu'elle a la couleur des fraises. Elles sécrètent un venin que tu peux enduire sur tes armes ... Le mieux serait encore la grenouille bleue qu'ils appellent Okopipi sa toxicité est si élevée qu'elle est capable de tuer une dizaine d'humains adultes grâce à son stock de venin. De quoi de faire quelques doses ! Oh ne me regarde pas comme cela, je ne connais que ces deux espèces car on nous en met en garde à la première occasion dans les colonies."

https://i.pinimg.com/474x/06/ed/9b/06ed9b5bb5a3351b2e5699f8e31c3b2f.jpg
Okopipi (Dendrobates azureus), sa toxicité est si élevée qu'elle est capable de tuer une dizaine d'humains adultes grâce à son stock de venin. Son effet est 200 fois plus puissant que celui de la morphine.

*À son regard à la fois surpris et intéressé, j'imagine qu'il ne s'attendait pas à recevoir une leçon de biologie pendant notre tour de garde, alors j'en profite pour effleurer les fesses qu'il a vraiment très musclées. J'imagine qu'il me repoussera encore, mais je lui signifie bien par ce geste que je n'en ai pas fini avec lui ... emoticon d'autant que dans cette jungle je n'ai pas grand monde d'autre à me mettre sous la dent et je ne veux pas finir à m'ennuyer comme mère ! Le tour de garde se termine et James va réveiller son ami nain et l'elfe qui nous a rejoint sur le départ.*

>> tu peux tenter un test de dextérité si tu souhaites récupérer un peu de venin sur la grenouille.

Deuxième tour de garde

*Un nouveau tour commence et j'en suis car je sens que je ne trouverai pas le sommeil tant que je ne saurai pas exactement où je suis ou qui nous allons rencontrer. Tout est calme dans la nuit mais soudain, une créature approche. À sa démarche discrète mais naturelle je note qu'elle n'est pas sur ses gardes ni agressive, elle semble plutôt attirée ou curieuse et c'est alors que j'aperçois un cerf des marais. Je murmure alors son nom local tout en bandant mon arc.*

- "Pukú guazú ... "

https://tse2.mm.bing.net/th?id=OIP.CGuSZtRscxEiaJZvalNJ7gHaE8
Le ciervo de los pantanos (cerf des marais ou Blastocerus dichotomus, et en guaraní pukú guazú) est le plus grand des cervidés de l'Amérique du Sud, atteignant deux mètres de longueur et 1,20 m de hauteur au garrot.

*L'animal s'est approché sans méfiance, sans doute attiré par l'aura singulière que doit commencer dégager Klaus entre ses équipements aux enchantements divers et son tatouage ... mais je ne compte pas laisser nous échapper une telle ressource ! *

CT : Résultat du jet (1D100) : 46. et Résultat du jet (1D10) : 4.

>> tu peux tenter un test d'initiative pour réagir et essayer de l'en empêcher si tu le souhaites.

Troisième tour de garde

*Ni Klaus ni Antory ne montrent de signes particuliers de fatigue mais il est plus sage d'emmagasiner le plus de forces possibles avant la marche longue et éprouvante qui nous attend demain, sans compter mes dangers que nous risquons de rencontrer alors ils cèdent leur place à Friedrich et mère et cette fois je leur laisse un peu plus d'intimité. Mère reste abritée sous sa tente, mais je vois bien qu'elle n'est pas très couverte ... réussira-t-elle à tenter l'homme dont l'ami s'est pris une flèche dans le genou ? Depuis l'obscurité de ma tente je les observe et c'est alors que j'aperçois derrière eux se diriger vers la tente de la gnome ... un spécimen particulièrement impressionnant de la faune locale et mortelle. Dans sa tente, elle ne se doute de rien et profite du fait qu'on ne l'ait pas sollicité pour monter la garde mais elle ne doit dormir que d'un oeil puisque je la vois s'agiter ! Les pattes de l'araignée ont dû écraser quelques brindilles et Ananthia se réveille avant qu'elle n'atteigne sa proie pour la mordre et lui injecter son poison toxique, et je suis intérieurement hilare d'imaginer la tête de cette petite peste face à cette bestiole aussi large qu'elle ... *

CC : Résultat du jet (1D100) : 26. et Résultat du jet (1D10) : 4.

>> tu peux tenter un test d'initiative pour éviter le bond de l'araignée qui aimerait bien squatter ta tente à ta place.

https://i.pinimg.com/474x/3b/8b/5f/3b8b5fc0982b433ad90d3bc593e0ded9--spider-species-real-spiders.jpg
Au Laos, on a observé des mâles d'Heteropoda maxima dont la longueur pattes étalées atteint 30 cm. Provoquées, ces araignées peuvent mordre, ce qui engendre des douleurs locales et de petites enflures.
Klaus der Blutiger
Mer 31 Juil 2019, 17:55
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
*L'instalation du campement se passe sans incident, bien que les conditions soient loin
d'être optimale. Des tours de garde sont instaurés et Yelena confirme au nain que les structures
bien qu'elle puissent être en ruines ne sont pas forcément laissées sans surveillances pour autant
et que les cartes qui repères les différents endroits sont difficiles à se procurer. Elle nous fait
également part de ses doutes quand aux personnes que nous sommes censés trouver dans les
campements qui nous ont été indiqués. Klaus répond alors d'un air pince sans rire...*

"Hum, j'vois on va pas changer les bonnes habitudes on est probablement à la traîne sur nos opposants,
mal renseignés et va falloir faire des offrandes à Ranald pour faire c'qu'on est v'nu faire ici..."


*Après quelques brèves conversations, James et Adrastea prennent le premier tour de garde tandis que les
autres vont prendre du repos pour se préparer à affronter la journée à venir. Après quelques heures de sommeil
James vient réveiller Klaus et Antory pour leur tour. Le croc, constate que la jeune elfe n'a pas l'intention d'aller
se coucher, elle semble tendue comme si la situation actuelle, malgré ses fanfaronnades lui était inconfortable.*

"Tu compte pas aller te r'poser, tu devra marcher toi aussi demain, j'sais qu'les elfes ont b'soin d'moins
sommeil, mais tu n'en es pas entièrement une, comment ça marche pour toi?"


*Le tour de garde se déroule paisiblement et alors que Klaus reviens d'une de ses inspection du périmètre il voit
la jeune elfe se dresser vivement et se saisir silencieusement de son arc. Pensant à un danger le nain suis son
regard et constate qu'elle à repéré un cerf qui se déplace sans crainte à proximité. Tandis qu'elle s'empare de son
arme et encoche une flèche, le nain lance un sifflement sonore et s'élance vers le cerf pour le faire fuir. ReiBzahn sur
les talons.*

Test d'initiative Résultat du jet (1D100) : 18./43
James Steiner
Mer 31 Juil 2019, 21:03
James Steiner - Assassin (humain)
| Remonter
*c'est à moi de commencer le premier tour de garde...et en compagnie d'Adrastea.
Je reste donc vigilants sur ce qui ce passe autour de nous et jette un coup d'½il en direction d'Adrastea de temps en temps au cas où.
Lorsque celles-ci me parle d'une des grenouille vénéneuse présente en ce lieux, j'écoute attentivement ce qu'elle me dit, tout en observant la grenouille*

Je ne cherche pas particulièrement des poisons. J'ai déjà une bonne réserve d'humanicide sur moi, c'est juste que j'en cherche pour me débarrasser des elfes noir plus facilement.
Peut être que la grenouille bleu est la bonne. D'ailleurs peut tu me dire si leur peau est vénéneuse ?

Antory Ronemarga
Jeu 01 Août 2019, 13:57
Antory Ronemarga - Sorcier - Niv. 3 (elfe)
| Remonter
*Pendant le trajet, tout le monde est sur ses gardes. La forêt est dense, il va falloir faire attention au moindre bruit/mouvement suspect. Mais au final, tout se passe bien jusqu'au soir. Adrastea a pris la tête du groupe. Intéressant. Elle n'en a pas l'air, mais elle est forte mentalement. Et ça mère est tout aussi intéressante. Nous montons alors les tentes. Malgré les conseils de Klaus, je n'enlève ni armure, ni vêtements. Mon armure a permis d'empêcher la pluie de s'infiltrer. Puis le soir passe et Friedrich fait remarquer le tatouage de Klaus. Magnifique tatouage d'ailleurs. Mais je ne parle pas. Jusqu'ici je jugeais le groupe, voir à quel point ils ont changé en 15 ans. Puis je me rends compte que je suis mal à l'aise..... Je ne les ais pas cu depuis 15 ans, peut-être moins pour eux... Mais ce n'est pas pareil... Je ne peux pas mettre autant de temps sur le tapis comme ça... Ça prendra du temps...
Une fois le repas terminé, Klaus propose de prendre la deuxième garde avec moi. J'accepte d'un geste de la tête.
Alors, pendant le tour de James et Adrastea, je médite. Comment engager une conversation ? Mais je ne sais pas. Je ne suis pas un grand diplomate. Mon manque de tact m'a valu plusieurs frayeurs ces dernières années. Je me suis illustré par des actes, non par des paroles. Alors j'attendrai que les actes arrivent. Ou qu'ils me demandent. L'un viendra sûrement avec l'autre. Tout vient à point à qui sait attendre...
La première chose qui m'étonne pendant le tour de garde, c'est Adrastea. Elle a une énergie impressionnante pour une.... Semi-elfe si j'ai bien compris. Je ne montre rien, en tout cas j'essaye. Je reste avec Klaus, et j'inspecte les tentes. Puis je fais le tour du camps et je voie Adrastea bander un arc. Puis je vois le cerf. Je n'ai pas à intervenir. La chasse est quelque chose de naturel. Mais si les choses dérape, je serais là, prêt à intervenir.*

[Désolé du retard et de mon absence, j'ai eu pas mal de problèmes. Mais c'est normalement réglé et il ne devrait pas y avoir de nouveau retard tel que celui-ci. Encore désolé...]
Klaus der Blutiger
Jeu 01 Août 2019, 16:49
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
Il manque tes test endurance et observation, Antory.
Antory Ronemarga
Jeu 01 Août 2019, 19:24
Antory Ronemarga - Sorcier - Niv. 3 (elfe)
| Remonter
Oups ... Merci Klaus emoticon

Test d'endurance : Résultat du jet (1D100) : 54. /50

Test d'observation : Résultat du jet (1D100) : 41. /73
Adrastea
Ven 02 Août 2019, 13:53
Adrastea - Corsaire des Arches Noires (elfenoir)
| Remonter
- "La peau ? Pour sûr ! C'est exactement par là qu'elles sécrètent leur poison. Je te déconseille de la toucher avec tes doigts ! En général, les aborigènes la piquent et récupèrent la substance à l'aide d'une brindille pour la recueillir dans un flacon ou alors ils en enduisent directement les armes qu'ils veulent empoisonner."

Deuxième tour de garde

*S'il y a bien une chose qu'Antory constate après ces 15 ans d'études c'est qu'à la différence de ses compagnons il a perdu l'habitude des longues marches forcées et ses pieds lui semblent peinés. Si ses vêtements ont été protégés par son armure enchantée, ses bottes n'en ont pas moins laissé s'infiltrer l'eau et la boue et quand Klaus se lève de temps en temps pour faire une ronde, l'elfe s'en passe volontiers ayant préféré se déchausser pour laisser ses pieds se remettre de la randonnée amazonienne. Sans feu il ne peut pas les sécher surtout qu'il pleut toujours mais au moins respirent-ils un peu et alors qu'il voit le cerf arriver, c'est en même temps que Klaus qu'il me voit m'apprêter à chasser. J'encoche une flèche et je vise quand le nain lance un sifflement sonore et s'élance vers le cerf pour le faire fuir, ReiBzahn sur ses talons. Mais que fait-il cet idiot ? J'avais le mil emoticon mais je ne le laisserai pas me gâcher mon plaisir ! Si l'animal s'enfuit, mon arc est encore bandé et je tire dans le tronc juste devant son visage. Stoppé net dans son élan, Klaus lit sur mon visage un sourire sournois emoticon avant que je ne retourne mon regard en direction du cerf qui disparait dans la végétation dense. emoticon *

- "Tsss quel idiot ! Qu'est-ce que ça signifie, on avait de quoi se faire des réserves pour tout le monde pour une semaine ! "

*Je vais récupérer ma flèche fichée dans l'arbre juste devant lui, ne dissimulant pas ma colère.*

- "La prochaine fois ce ne sera pas l'arbre que je viserai."

*Et mes yeux lui indiquent son chien. Qu'il m'empêche encore de chasser pour voir ! Croit-il que nous allons manger des racines pour son bon plaisir ? *

[ ... ]

*Plus tard lorsque Klaus continue ses rondes, il aperçoit de nouveau le cerf qui regarde dans sa direction avant de repartir paisiblement.*

>> Vous pouvez me refaire un test de météo.

[[PS : Pas de soucis Antoine. Et Ananthia aurait-elle trop peur des araignées pour répondre à mon post ? emoticon ]]
Klaus der Blutiger
Sam 03 Août 2019, 09:25
Klaus der Blutiger - Explorateur (nain)
| Remonter
*La péronnelle, tire malgré le fait que sa proie désignée ai fuit sous les frondaisons
et sa flèche se fiche dans un arbre à à peine un empan du visage de Klaus, qu'elle
regarde sournoisement, avant de tourner son regard vers la croupe du cerf fuyant.
Elle s'approche ensuite pour récupérer sa flèches tout en invectivant le nain et
en le menaçant de tirer sur ReiBzahn la prochaine fois. D'une voix grondante
ou perce une colère contenue le croc du fois répond à la gamine présomptueuse.*

"Ecoute moi bien pisseuse, Primo c'toi l'idiote, t'as bien r'gardé où on était
et t'as oublié pourquoi on y est? Préparer autant d'viande pour pouvoir là
garder ça prend du temps qu'on à pas! Faut la fumer et pour ça faut faire
beaucoup d'feu! Hors ici fait presque aussi humide qu'dans une rivière
et les bestioles volante grouillent d'partout, y aurait eu des vers
dans la viande avant qu'tu puisse dire : foutu elfe noir! Tout c'que t'aurais
gagné à tuer c'te cerf, c'est la mort d'un magnifique animal pour ton prop' plaisir et
on aurait pas plus d'provisions.

Secundo, avise toi de m'menacer moi ou ReiBzahn et j'peux t'promet
que j'te filerai la dérouillée qu'tu mérite probablement d'puis longtemps
et qu'personne à eu l'cran d'te donner. Ta mère t'as donc jamais appris l'respect
d'tes aînés?"


*L'invective est suffisamment sonore pour que les dormeurs, au sommeil léger, aux alentours
puisse l'entendre. Le nain la pousse alors de son chemin pour reprendre sa garde et plus tard
il aperçoit le cerf qui l'observe avant de partir, Klaus incline alors la tête vers
le majestueux animal, symbole de Taal avant de terminer son quart.*

Test de météo Résultat du jet (1D100) : 94.
Friedrich Ocelot
Sam 03 Août 2019, 11:42
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
Friedrich : " Reconnais-tu ici quelques plantes, qui nous seraient utiles, jeune aventurière ? Autant profiter de chaque instant, n'est-ce pas ? "

Adrastea : "Quel engouement pour mes talents ! Mais dites-moi vous ne seriez pas en train d'essayer de séduire à la fois la mère et la fille ? "

* Elle me prend de court, la peste ! Je vacille et fronce les sourcils. Je jette un regard à sa mère, quelque peu gêné, en espérant qu'elle n'ait pas entendu cette boutade. Puis je lui réponds, avec la répartie dont je peux faire preuve, en grinçant des dents; alors que nous nous éloigner vers un beau buisson : *

Friedrich : " Tu ne manques pas de toupet, dis moi ! Ne confonds pas connaissances et talent avec sagesse et maturité, jeune impertinente. Médite ses paroles, mais... Même avec une réponse pertinente tu n'arriveras pas à la cheville de ta mère. "

* Regard entendu, très sérieux. J'observe sa réaction un court instant avant de laisser échapper un sourire, puis un petit rire. Je lui tapote l'épaule pour lui faire comprendre que je peux également être joueur, avant de continuer : *

Friedrich : " Ta mère est assurément un sujet intéressant... Mmmh... Mais parle moi plutôt de la citronnelle. Pour le moment... "

Adrastea : - "Je ne sais pas fabriquer les onguents mais puisque vous avez trouvé du miel avant de partir, si vous disposez d'un mortier et un pilon vous pourrez peut-être en faire quelques préparations ! "

Friedrich : " Et j'y compte bien, oui. Quelle partie de la plante dois-je extraire ? Les feuilles ? La tige ? Voyons voir cela... "

* Je sors ma dague de l'arête de ma botte et m'empresse de découper une feuille que je hume et frotte du bout des doigts. Je l'écrase ensuite entre mon index et mon pouce pour en tester la texture, puis goûte, faisant appelle à mes connaissances théorico-pratiques pour rapprocher cette plante de ce que je peux connaître.
Dès que je suis satisfait, je coupe une bonne poignée : suffisamment pour faire au moins une dose pour chaque personne du groupe. *

...

Friedrich : " Ne devrions-nous pas placer quelques pièges aux alentours ? Rien de létal, mais... Une corde tendue ou un collet pourrait nous avertir, en cas d'intrusion... J'ai réfléchi, pendant que nous marchions et... Interromps moi, si je me trompe, Adrastea, mais quatre jours de marche à l'allure à laquelle nous marchons : cela ne fait pas une si grande distance, n'est-ce pas ? Qu'en penses-tu, Yelena ? A quelle distance pourrions-nous être des structures qu'a remarquées James ? J'en viens à me demander, si nous ne sommes pas déjà sur un territoire occupé, en fait... "

* Yelena répond et sa confusion éveille ma curiosité. Si cette colonie n'est pas celle de colons du Vieux Mondes, il nous faudra faire preuve d'une grande diplomatie. La bouteille d'alcool Bretonien que je garde précieusement dans mon sac pourra peut-être s'avérer utile, finalement...
Le fait également qu'il n'existe pas de carte précise de ces terres est assez déroutant. Nous évoluons à tâtonnements, presqu'à l'aveugle, finalement. C'est inquiétant...
Je laisse James, Adrastea, Klaus et Antory prendre les deux premiers tours de garde et m'en vais me coucher, en m'étendant sous mon abris de fortune. Étendre mes jambes me fait du bien J'enlève également mes bottes pour faire respirer mes pieds endoloris par plusieurs heures de marche. Je garde ma brassée de citronnelle près de moi et verrai ce que nous pourrons en faire pendant mon tour de garde avec Yelena... *


Deuxième tour de garde :

* Il me semble entendre le nain engueuler copieusement quelqu'un, mais tant que l'alerte n'est pas donné, je n'en ai cure et me tourne pour finir de me reposer comme il se doit. *

Troisième tour de garde :

* Klaus vient me réveiller. Mon heure de garde a sonné. Je retourne mes bottes pour m'assurer qu'aucune bestiole ne s'y est glissée et me dirige vers Yelena, qui semble déjà éveillée. Ma citronnelle avec ma dague dans une main, mon matériel de médecin et le miel dans l'autre, je viens m'asseoir à ses côté. Il fait sombre, certes, et cette obscurité me permet d'observer discrètement son corps dénudé. Je le lui fais remarquer, en chuchotant et me penchant vers elle avec un sourire : *

Friedrich : " Je ne pensais pas que l'idée de Klaus serait aussi... séduisante. "

* Quel sous-entendu maladroit ! Je détourne le regard, gêné par mes propres paroles. Surtout que ce qui m'attire le plus chez elle n'est pas son corps agréable à observer, mais d'avantage son esprit acéré et alerte. Mais que m'est-il arrivé pendant ces quelques semaines qui sont devenues quinze ans ? Ce n'est pas que mes inclinaisons ont changé du tout au tout, mais Hrofrik m'a aidé à élargir mes horizons et goûté à d'autres plaisirs... Rien ne s'est passé depuis, mais inconsciemment cela a peut-être mûrit. Homme et femme ne sont finalement pas si différemment, et ils et elles offrent des plaisirs complémentaires. Alors quand cela se conjugue à une intelligence rare et une noblesse d'esprit supérieure, je ne peux que tomber sous le charme. Le fait également que nous puissions parler sans ambage du fait de sa vie d'aventurière aide à communiquer.
Je laisse planer un silence... Et m'enquiers de son état :*

Friedrich : " Je ne pensais pas qu'une telle humidité serait aussi épuisante et pesante... Tout va bien pour, toi ? Pas de symptômes particuliers ?

* Je la regarde, tout en concoctant quelques pommades avec la citronnelle que j'ai ramenée et le miel ajouté au dernier moment dans mes affaires. Les feuilles semblent être l'élément clé, car ce sont elles qui libèrent cette senteur particulière. Je me demande si je peux faire quelque chose des rhizome : aussi j'en coupe une partie et le porte à ma bouche pour en mastiquer un tout petit bout et faire appel à mes déductions scientifiques. Si comme l'ortie, nous pouvons la faire bouillir pour en faire une tisane aux multiples propriétés, cette plante s'avèrera alors très utile !
Bien entendu, trop obnubilé par Yelena et sa présence, je ne remarque absolument pas l'araignée voulant se glisser dans la tante de Ananthia... *

Ananthia
Sam 03 Août 2019, 17:00
Ananthia - Fournisseur de composants (halfeling)
| Remonter
*Sous la tente, Ananthia peine à s'endormir profondément. L'air chargé d'humidité lui est pénible, et elle ressent comme une impression de lourdeur qui l'empêche de pouvoir correctement se reposer. Pourtant la marche reprendra demain, une nouvelle fois, désagréable et épuisante et chaque heure de sommeil est précieuse. Dans son sommeil agité, elle entend des petits bruits, qu'elle pense être ses compagnons qui s'agitent eux aussi ; ou alors l'un ou l'autre petit animal dans la jungle. Rien de bien inquiétant, et elle fait confiance aux autres pour monter la garde. Un craquement tout proche la sort de son sommeil léger, et elle ouvre un ½il pour constater avec effroi qu'elle se retrouve fasse à un monstre tout droit sorti de ses cauchemars !

Un corps énorme, 8 longues pattes velues et des yeux bien trop nombreux à son goût qui la fixent avec détermination. Le monstre ne manifeste pas la moindre crainte... Probablement qu'elle est sur son territoire et qu'il la prend pour sa prochaine proie ! Un regard à cette créature velue, qui agite joyeusement ses appendices buccaux en s'approchant d'elle, a suffit pour instantanément la réveiller. Ananthia pousse un petit cri de surprise, agaçant encore plus l'énorme araignée qui bondit vers elle, les crochets à venin prêts à s'enfoncer dans la peau de sa malheureuse proie.

Ananthia tente de s'écarter de la trajectoire de l'araignée :*

Test init : Résultat du jet (1D100) : 79. /80