Veuillez patienter...

La pierre du changement

Ludwig
Mar 25 Juin 2019, 14:26
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
[Cette aventure fait suite à la campagne des quatre épées de la plaine de Zharr :
- Une perle rare,
- La pierre de sang,
- Ecueil et écume,
- Une réception presque parfaite,
- La pierre de violence.

Y sont conviés les personnages suivants :
- James Steiner, ancien soldat reconverti en chasseur de primes puis en assassin, aux troubles mentaux multiples et à l'alignement incertain ;
- Klaus der Blutiger, nain impérial et maître chien qui développe ses instincts de survie pour faire face au monde sauvage qu'il préfère aux grandes cités ;
- Ananthia, courageuse halfeling et exploratrice de tombeaux émérite, voleuse et espiègle ;
- Frierich Ocelot, médecin émérite et chasseur de vampires dont le combat contre les forces nécromanciennes rejoint celui du capitaine Amaldrin ;
- l'invité surprise que je vous présente dans cette introduction. [Soundtrack]

Je précise les quelques principes qui m'importent toujours autant, et qui de fait sont fondamentaux et connus de vous mais un rappel ne fait pas de mal :
- Soignez un minimum l'écriture ; une erreur de frappe peut passer, une faute dans chaque mot ça devient perturbant. Donc, faites un effort si ce n'est pas votre fort, merci.
- Soyez un minimum assidu, et patient. Une aventure sur forum peut avoir un rythme très variable. Parfois une succession de posts très rapides, on essaie alors d'en profiter pour faire avancer les choses ; d'autre fois des pauses de plusieurs jours/semaines et il ne faut pas désespérer ou flooder, tant que l'aventure n'est pas close, la suite viendra et tout vient à point à qui s'est attendre (même si tout vient plus vite à qui sait prendre ! emoticon ), qu'il s'agisse de ma faute ou de celle d'un joueur ! Patience, discipline. Merci d'avance.
- Et surtout, soyez réalistes ! Warhammer est un jeu de rôle médiéval fantastique qualifié de Dark Fantasy dans la communauté, c'est un monde dur et sombre où vivre tient plus de la survie et requiert une vigilance constante de la part de ses habitants, et plus encore de ses aventuriers. Vous avez choisi pour quelques uns d'entre vous des profils plutôt singuliers, la condition est que vous vous teniez à un RP plausible pour notre monde imaginaire. Alors renseignez-vous bien sur les tenants et les aboutissants de vos personnages, n'hésitez pas à me poser des questions, avant ou pendant le jeu, car un RP adapté sera beaucoup plus plaisant à jouer et à suivre pour tout le monde !

Pour cette aventure, vous connaissez désormais mon système de jeu mixte de la V1 et V2, à savoir :
- les règles de combat sont celle de la V2 : les dégâts sont tirés avec 1d10, les PV des personnages valent PB+E et le décompte des actions sera rappelé en temps utile ;
- les joueurs bénéficient de points de fortune dont le total est au maximum égal à leur nombre de points de destin disponibles (et les porte-bonheur en contiennent un d'usage unique (mais ce ne sont pas les simples porte-bonheur du guide du consommateur, ils doivent être bénis IG)) ; ces points sont régénérés à chaque fin de journée IG et peuvent être utilisés de 3 façons différentes : relancer les dés lorsqu'un test de caractéristique ou de compétence est raté, bénéficier d'une parade ou d'une esquive supplémentaire, gagner une demi-action supplémentaire durant son tour.
- certaines (rares) compétences sont modifiées (comme l'acuité visuelle qui donne un bonus de 10 aux tests de perception visuelle au lieu d'augmenter la portée de vue, etc.) afin de les rendre plus proche de l'utilité de la V2 ;
- les règles de magie ont déjà été préférées à celle de la V1 depuis le début de la campagne ;
-Le reste des statistiques (profil, compétences) reste celles du site et donc de la V1.]

https://i.pinimg.com/474x/2f/34/ab/2f34ab94c4a6897c07c1b5e20e29db6c--sci-fi-fantasy-fantasy-places.jpg

*Une des quatre malédictions a été réveillée, et nos aventuriers ont contré la tentative des elfes noirs d'accomplir la deuxième partie de leur plan destructeur. Parviendront-ils encore à éviter que les choses n'empirent avant la fin du Vieux Monde ? Voyageurs à destination de la Lustrie, embarquement immédiat ! Bienvenus dans l'Animus.

15 ANS APRES VOTRE DÉPART

https://i.pinimg.com/564x/32/1d/65/321d652c25d8960b87c0799715cd1c4d.jpg

Parravon n'a pas beaucoup changé. Les visages et quelques façades ne sont plus les mêmes mais la ville est restée elle-même, avec les principaux lieux que vous connaissez et qui ont pu prospérer durant la quinzaine d'années pendant lesquelles vous les avez quittés. Les noms de rues ont été peu modifiés même si vous imaginez que certains officiers ont mérité la reconnaissance au combat. Mais c'est à bord de la Perle Rare que le changement a été le plus frappant pour vous, quand vous avez compris le temps qu'il s'était écoulé depuis votre départ. Certains membres de l'équipage n'ont pas changé d'un pouce, ou d'une ride, comme les elfes ou l'archimage mais les humains ne sont plus les mêmes. Certains ne sont plus là, les autres ont ... vieilli ! Quinze années séparent votre dernière rencontre de ce jour où vous les rejoignez avec une surprise indescriptible. Vos réactions sont variées mais ô combien compréhensibles, surtout pour les deux humains pour qui l'écoulement du temps à d'autant plus de valeur que leurs vies sont plus courtes !

Friedrich transpire, que sont devenus ses parents, son frère, est-ce que le courrier qu'il lui a envoyé aura encore un sens après tant d'années ? Et pour sa part, c'est l'absence de Céam qui désole James, il trouve sa cabine attribuée à quelqu'un d'autre, qui n'est autre que Yelena. Sa fille, issue de ses rapports forcés avec l'elfe noir qui a abusé d'elle avec le consentement de son propre père, occupe la cabine adjacente, autrefois réservée à Lailras. Vos propres cabines ont été accordées à d'autres membres de l'équipage mais le dortoir est suffisamment grand pour vous accueillir si vous le souhaitez, même si vous avez compris que vous ne rejoindrez pas la Lustrie à bord de ce navire alors les bâtiments de la ville feront des hôtels autrement plus confortables après un mois et demi d'une marche pénible à travers la forêt ensorcelée. Mais si vous aviez su à tel point votre choix aurait-il été différent ? Votre destin et celui du monde vous ont été imposés et vous les avez assumés avec brio, et suite à cela toute la communauté des elfes sylvains vous a octroyé sa complète gratitude. Vous avez même, malgré les restrictions énoncées, été conviés à jouir de quelques uns des bienfaits de cette contrée enchantée avant de la quitter pour refaire un point sur votre propre vie. Mais aucun d'entre vous ne semble souhaiter mettre un terme à cette mission et votre succès vous encourage au plus haut point, même si votre nouvelle destination s'avère peut-être plus hostile encore que les clairières interdites des elfes ...

https://images-wixmp-ed30a86b8c4ca887773594c2.wixmp.com/intermediary/f/eeae53d5-f666-4d9d-bf70-9696b5e10d30/d89ohoa-e00b4d45-d48d-4ad1-9191-ef6429c8101d.jpg/v1/fill/w_367,h_350,q_70,strp/leather_by_yangzheyy_d89ohoa-350t.jpg
Yelena suite à de nombreuses batailles est devenue une corsaire aguerrie.

https://i.pinimg.com/345x/5c/ff/5b/5cff5bbfa42df4b5f85d2afc98f1dd55.jpg?b=t
Adrastea demie-elfe noire est la fille de Yelena.

https://i.pinimg.com/474x/c0/fc/ac/c0fcacfbdf60111188005f1018768065.jpg?b=t
Leszek le mage de feu et frère de feu Henryk.

En attendant le retour de Klaus, les autres membres du groupe que sont Ananthia, James et Friedrich n'ont pas pu manquer les regards insatisfaits que Dre'leth et Tha'ir posent constament sur la jeune "hybride" comme le médecin la nomme, et pour cause son comportement est très provocateur même si elle ne sort pas de ses autorisations à bord. Mais en circulant en ville vous apprenez qu'elle a déjà joui à loisir de sa silhouette et même si aucun mort n'est à déplorer ses inclinations ont passablement marqué les esprits. Est-elle aussi fiable que sa mère aimerait l'entendre ? Friedrich en particulier aimerait le savoir et surtout en avoir le coeur net mais il en aura a priori le loisir puisqu'elle vous accompagnera ainsi que sa mère dans ce périple dans les territoires hostiles de la Lustrie. En effet, l'équipage humain ou non elfe n'est pas convié à rejoindre Ulthuan, de même que votre destination et votre objectif nécessitent un effectif minimum. En tant qu'humain seul Sevastian ne vous accompagne pas mais vous avez deviné en ne le voyant pas vieilli que sa vie n'est plus vraiment celle d'un homme ordinaire. Aussi avant que l'équipage ne parte vous vous intéressez aux grands changements qui se sont produits pendant votre absence, et il accordera plusieurs veillées à satisfaire votre curiosité.

Vous apprenez ainsi que le reste du Vieux Monde a connu également son lot de héros pendant votre acharnement à déjouer les plans des elfes noirs, dont l'ampleur vous dépasse encore. Une invasion skaven a été déjouée au coeur du Talabecland et le retour d'une dinastie vampirique a également été endiguée. Un complot attentant à l'Empereur lui-même fomanté par un démon a été empêchée et la jeune femme qui lui servait de véhicule est encore à l'heure actuelle séquestrée et questionnée dans le plus dur de tous les donjons. Ce démon l'avait convaincue qu'il agissait pour le bien des civilisations du Vieux Monde et contre les démons mais sa naïveté a failli être fatale à tout l'équilibre des sociétés vivantes. Un effondrement de l'économie suite à l'invasion de Marienburg par des mutants a également causé une inflation de plusieurs années et une révolution civile visant à autoriser la monte en ville pour tout le peuple n'a apporté que la zizanie jusqu'à ce que ce décret soit annulé. L'agitateur à l'origine de ce chaos porte un masque de fer jusqu'à la fin de ses jours dans une prison inconnue.

Et alors que vous vous retrouvez tous, après quelques jours, sur le pont de la Perle Rare pour vous préparer à la suite de votre destinée, une voix familière jaillit des docks.*

"Mais foutre cul de suceurs de chèvres faites attention à cette malle ce qu'elle contient est plus précieux que les tétés d'vos mères ! "

*Une figure d'autorité apporte vers le navire les remerciements de Parravon qui vous livre une caisse des vins de son meilleur cru pour la suite de votre voyage.*

"Alors ça vous pouvez y aller c'est du putain de bon cru d'enculeur d'ours. Vous m'direz c'que vos tripes en ont pensé ! Bande de jeunes foutriquets j'vous r'mercie encore d'm'avoir sauvé. J'étais pas loin d'casser ma pipe mais j'tenais à vous r'voir une fois ! emoticon "

*Chaque bouteille vaut une petite fortune et votre périple n'en sera que plus supportable ! Alors qu'Amaldrin les fait porter à bord avec précaution et gratitude, un elfe vient quérir les aventuriers.*

"Ceux d'entre vous qui veulent me suivre pour traverser le Grand Océan sont les bienvenus."

*C'est ainsi une décision personnelle et individuelle, lourde de responsabilité et de conséquences qui vous est demandée de la façon la plus irréversible qui soit, sans que vous n'en doutiez. Tandis qu'indubitablement vous vous sentez épiés et vous êtes sur les derniers instants avant de retourner chez les elfes sylvains d'Athel Loren pour rejoindre la Lustrie à l'aide des racines du Chêne des Âges lorsqu'une silhouette familière vous rejoint, comme si de rien n'était à ses yeux.*

https://i.pinimg.com/564x/9e/4f/f6/9e4ff6e8c6fe62ae6822362eae65e1b1--half-elf-wood-elf.jpg

Quinze années sont passées depuis que ses compagnons ont disparu dans Athel Loren. Pour Antory, ils n'ont probablement pas survécu à la cruauté de la forêt enchantée ou à celle des elfes noirs qu'ils pourchassaient. Mais dans le doute il a demandé à être averti le jour de leur éventuel retour, au cas où leur périple pourrait ne pas être résolu et il retournerait alors leur prêter main forte, plus puissant qu'il n'était et plus sûr de lui également. Et surtout leur apporter l'aide de sa magie qu'il a fait évoluer durant ce temps. Les écrits des humains à ce sujet sont un condensé de l'enseignement des Hauts Elfes d'Ulthuan et le recours aux leçons dispensées dans la Haute Ecole de Magie d'Altdorf lui ont permi d'apprendre beaucoup plus qu'il aurait cru ! Il a ainsi obtenu sa licence de magie qui lui permet de pratiquer sans crainte d'être dans l'illégalité, de même que des facultés nouvelles comme l'incantation agile des sorts de contact. Sa vivacité naturelle et ses réflexes mis au service de sa magie font désormais des prouesses ! Et les retrouvailles avec ses anciens compagnons l'émeuvent à peine mais il est prêt à les suivre dans cette nouvelle aventure pleine de dangers.

Antory est de retour parmi vous !!!

[Je vous laisse réagir aux retrouvailles diverses avant de narrer le voyage à travers le Grand Océan et votre arrivée en Lustrie !!! Antory, j'ai préparé une MÀJ de ton profil en faisant apparaître une nouvelle compétence pour te souhaiter un bon retour parmi nous : Mains Agiles. Pour ton évolution, il te reste à être assidu, présent et participatif et les points d'expérience te permettront rapidement d'évoluer dans ton cheminement de carrière et d'obtenir un 4ème dé d'incantation !
Pour les autres vous pouvez me faire un test de perception avec un bonus de +10 pour Ananthia.]
Jacob Ulric
Mar 25 Juin 2019, 17:24
Jacob Ulric
| Remonter
Juste, pour l'info, les gens non conviées ne peuvent pas venir dans cette campagne ?
Si ? (j'aimerai, ça fait tellement longtemps que j'attends une campagne ouverte emoticon )
(mais je pense que vu le nombre de campagnes qui ont été faites avant celle là, les personnages ne vont pas avoir mon niveau emoticon )(niv1)
Ludwig
Mar 25 Juin 2019, 17:49
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
[Le fait d'être niv. 1 n'est pas rédhibitoire en soi. Celui de poster ici sans y être convié au lieu de passer par le bureau de recrutement où j'ai laissé un message à cette intention en est par contre clairement ! Je te remercirai de ne plus écrire ici. Cordialement.]
Antory
Mar 25 Juin 2019, 22:10
Antory
| Remonter
"Bien le bonjour mes amis, comment allez-vous depuis ces...quinze ans ?"
*Antory est à vos côté, de sa voix calme et posé. Physiquement, il n'as pas changé. Il possède toujours la Saearath dans son dos. Ses vêtements sont des plus simple. Un vêtement de cuir, sans les manches, un kilt et un pantalon. Il serre la main de James et de Klaus, embrasse Ananthia. Puisil se tourne vers Frierich, le regarde de haut en bas. Puis il lui tend la main.*
"Bonjour mon cher, puis-je savoir à qui ai-je l'honneur ?"
Antory Ronemarga
Mar 25 Juin 2019, 22:10
Antory Ronemarga - Sorcier - Niv. 3 (elfe)
| Remonter
"Bien le bonjour mes amis, comment allez-vous depuis ces...quinze ans ?"
*Antory est à vos côté, de sa voix calme et posé. Physiquement, il n'as pas changé. Il possède toujours la Saearath dans son dos. Ses vêtements sont des plus simple. Un vêtement de cuir, sans les manches, un kilt et un pantalon. Il serre la main de James et de Klaus, embrasse Ananthia. Puisil se tourne vers Frierich, le regarde de haut en bas. Puis il lui tend la main.*
"Bonjour mon cher, puis-je savoir à qui ai-je l'honneur ?"
Ludwig
Mer 26 Juin 2019, 08:30
Ludwig - Conquistador (humain)
| Remonter
[Antoine tu peux faire un copier-coller de cette citation pour ton BG stp j'y ai mis à jour tes compétences supplémentaires ainsi qu'un résumé des 15 ans pour toi. Et le coffret de plomb t'a été restitué si tu le souhaites mais vide et la malepierre qu'il contenait a été confisquée ou détruite bref tu ne l'as plus. Bon retour parmi nous. ]

Seul rescapé d'une attaque d'humains à l'avant-poste où il travaillait, Antory est un combattant solitaire. Depuis, il ne fait plus confiance à personne. Il vit de ce que lui donne la nature pendant 20 ans avant de rencontrer Atrouk, un vieil elfe passionné de la nature et un sorcier d'exception à ces yeux. Sans le savoir, il faisant confiance à Atrouk. Puis auprès de lui il a commencé à apprendre la magie mineure et commune puis celle du domaine de la lumière malgré son manque de connaissances magiques et il a appris plusieurs sorts grâce à son maître. Atrouk meurt un jour dans des circonstances "inconnues" et Antory est en deuil pendant 3 ans, se concentrant sur son seul héritage car son maître avait laissé un message sur papier à son intention :
"L'école de magie d'Altdorf, sur le continent des hommes, pourra t'apporter bien plus que ce que je n'aurais pu."
L'elfe part alors pour le continent des humains mais lorsqu'il arrive dans un village de campagne, il est chassé avec des fourches et des torches, pris pour un elfe des bois. Il fuit alors dans la forêt où il vit reclus plusieurs années avant de rejoindre tant bien que mal la capitale de l'Empire des hommes qui le rejettent, Altdorf. Son voyage est compliqué jusqu'à ce qu'il entre dans une taverne près de Nuln où il rencontre Ludwig, un tavernier n'ayant pas peur des elfes et qui semble même bien les connaître. Ce qu'il révéle alors au tavernier manque de lui coûter la vie mais finalement il part pour Altdorf avec un petit groupe d'humains, ainsi s'annonce la fin de son périple.
Mais les aventures ne font que commencer, il affronte brigands, sorciers, démons et elfes noirs jusqu'à ce qu'il se retrouve à Erengrad, torturé par les inquisiteurs de Sigmar qui l'obligent à accomplir une mission pour justifier son innocence. Le cuisant échec qui en résultera réveille un titan et une sinistre prophétie s'accomplit, qui l'incite à étudier de nouveau les arcanes en compagnie de l'archimage Sevastian Castelli qui lui ouvrira ensuite les portes de la Haute Ecole que son mentor lui avait conseillée. Il découvre seulement les défauts de ses propres manipulations aéthyriques pour les corriger et devenir meilleur magicien qu'il n'aurait jamais été sans ces leçons.
Les aller et retour entre Altdorf et Erengrad sont nombreux, et c'est sa participation au rétablissement politique du Kislev qui lui vaudra les plus grands honneurs. Un mouvement révolutionnaire qui s'appelait Tsarats, constitué de nobles insatisfaits et de mercenaires, avait affaibli la Tsarine en créant une sorte de vortex qui privait les sorcières des glaces de leur pouvoir. Cinq années lui ont alors été nécessaires pour découvrir un nouveau sort capable de détruire cet obstacle et lorsqu'il a enfin pu faire appel à la magie de Hysh pour détruire ce vortex, la Tsarine a pu restaurer son autorité. Sa récompense a été l'immunité diplomatique à vie en Kislev, pour peu qu'il n'attente pas directement à son équilibre. Et c'est alors qu'il jouissait d'une paix méritée que des nouvelles de ses compagnons lui sont finalement parvenues, alors qu'il ne les attendait plus ! Et la missive fait clairement mention d'une nouvelle aventure pleine de danger. Antory part alors sur le champ pour les rejoindre à Parravon, avant qu'ils ne prennent la direction de la Lustrie.

Caractéristiques d'Antory :

Points de destin : 1
Points de folie : 7
Points de blessures : 12
Argent : - CO / - PA / - SC

----------

Compétences particulières :

Traumatologie
https://wjrf.bimondiens.com/content/competences/traumatologie-130.html

Focalisation
On utilise cette compétence pour contrôler les vents de magie. Tous les sorts nécessitent la manipulation de ces vents de magie mais la compétence Focalisation est utilisée quand on a besoin d'une plus grande précision ou d'une meilleure maîtrise. Un bonus égal à votre valeur de magie s'ajoute au jet d'incantation. Si vous recourez à la Focalisation, l'incantation doit être votre action suivante.

Mains Agiles
Vous êtes passés maître dans l'art de toucher des adversaires au corps à corps lorsque vous lancez des sorts. Vous bénéficiez d'un bonus de +20% en Capacité de Combat quand vous lancez des sorts de contact.

----------

GRIMOIRE DE SORTS

----------

MAGIE MINEURE :

Manipulation distante (diff. 4, inc. 1/2, petit évantail +1)
Déplacer et manipuler de petits objets (encombrement 10 max) dans un rayon de 12 mètres, ouvrir ou fermer toute porte non verrouillée, faire tombet un objet (encombrement 50 max) dans un rayon de 24 mètres.

Armure aethyrique (diff. 5, inc. 1/2, un anneau de cotte de maille +1)
Armure invisible qui donne pendant 1 minutes (6 rounds) un nombre de points d'armure égal à la valeur de magie sur toutes les parties du corps. Ce sort ne fonctionne pas avec une armure normale.

Arme consacrée (diff. 6, inc. 1/2, eau bénite +1)
Enchante une arme pendant 1 heure pour qu'elle soit "considérée" comme magique ce qui les rend efficace contre les fantômes, les esprits et certaines formes de montres.

Verrou magique (diff. 7, inc. 1 minute, petite clé +1)
Enchante une serrure ou un verrou situé à 2 mètres pendant 1 semaine, l'ouverture ne pourra être crochetée ou forcée pendant 1 semaine.

Alarme magique (diff. 8, inc. 1 minutre, clochette en cuivre +1)
Crée une alarme silencieuse centrée sur le point que vous touchez. Si une créature s'approche à moins de 2 mètres vous en serez immédiatement averti mentalement. Une seule alarme magique à la fois et fonctionne jusqu'à son déclenchement ou annulation.

Silence (diff. 10, inc. 1/2, un baîllon +1)
Réduit au silence un personnage dans un raton de 24 mètres (FM pour résister).

Marche dans les airs (diff. 11, inc. 1, une plume d'aigle +2)
Vous évoluez brièvement dans les airs en triplant votre valeur de mouvement avant de retrouver la terre ferme. Vous pouvez atteindre une hauteur de 6 mètres.

Dissipation (diff. 13, inc. 1, petit marteau en argent +2)
Dissipe un sort actif (sauf magie rituelle) dans un rayon de 12 mètres.

----------

MAGIE COMMUNE (VULGAIRE) :

Pare-pluie (diff. 3, inc. 1, une feuille fraichement cueillie +1)
Protège de la pluie et autres précipitations pendant 1 heure max.

Flammerole (diff. 3, inc. 1/2, morceau de silex +1)
Crée une flamme bleue dans le creux de la main qui produit une lueur comparable à celle d'une bougie et peut servir à embraser des matériaux inflammables.

Rafale (diff. 4, inc. 1/2, plume d'oiseau +1)
Un mouvement de main crée un bref coup de vent dans les environs qui suffit à éteindre des bougies et dispersez des feuilles volantes.

Sillage spectral (diff. 4, inc. 1 et 1/2, pincée de sable +1)
Vous ne laissez aucune trace visible derrière vous pendant 1 heure. (-30% pistage)

Mauvaise fortune (diff. 5, inc. 1 et 1/2, poupée représentant grossièrement la victime +1)
Enchante un objet pour que le porteur soit frappé par la malchance = malus de votre niveau de magie.

Choc (diff. 6, inc. 1/2, petite épingle +1)
Assomme un adversaire pour un nombre de round égal à votre valeur de magie (FM pour résister). Choc est un sort de contact.

----------

DOMAINE DE LA LUMIERE :

Lueur éblouissante (diff. 5, inc. 1/2, petit miroir +1)
Vous créez une explosion lumineuse dans un rayons de 36 mètres, qui éblouit les personnes situées dans la zone. Pendant 1D10 rounds les créatures affectées subissent un malus de -10% aux tests de Capacité de Combat, de Capacité de Tir et d'Initiative, ainsi qu'à tous les tests de Perception liés à la vue.

Lueur purificatrice (diff. 5(, inc. 1/2, morceau de savon +1)
Une faible lueur passe sur la surface de n'importe quel objet ou personnage, et ce dernier se retrouve dans une impeccable propreté. La poussière disparait, les ternissures s'estompent, les odeurs rances sont éliminées et la barbe de plusieurs jours et nettement coupée. Quand à la nourriture et aux boissons gâtées, on peut les purifier (et même les rendre savoureuses si elles l'étaient à l'origine) grâce à ce sort. Il s'agit d'un sort de contact.

Clairvoyance (diff. 7, inc. 1/2, perle de verre transparente +1)
Vous touchez un personnage et vous réduisez un malus qui affecte son Intelligence, sa Force Mentale ou sa Sociabilité d'un maximum de 10% (un malus de -20% passe à -10%, un malus de -10% ou moins est réduit à zéro, etc.). La réduction d'un malus est effective pendant un nombre d'heure égal à votre valeur de Magie, mais le fait de lancer ce sort plusieurs fois de suite ne permet pas de cumuler les effets positifs affectant une même caractéristique d'un même personnage. Cependant, vous pouvez le lancer plusieurs fois pour réduire des malus affectant des caractéristiques différentes. Il s'agit d'un sort de contact que vous pouvez lancer sur vous-même.

Regard radieux (diff. 7, inc. 1, loupe +1)
Votre regard focalise l'énergie radieuse sur une cible située dans un rayon de 16 mètres. Il s'agit d'un projectile magique d'une valeur de dégâts de 6. Il arrive qu'un simple regard puisse tuer.

Manteau de lumière (diff. 8, inc. 1/2, bougie +1)
Vous êtes enveloppé d'un champ de lumière qui vous protège des attaques à distance. Tous les projectiles non magiques voient leur valeur de dégâts réduite à 0 (en d'autres termes, les dégâts s'élèvent simplement à 1D10). Manteau de lumière reste actif pendant un nombre de minutes égal à votre valeur de Magie, durant lesquels vous ne pouvez effectuer aucun test de Dissimulation à cause de la lumière que vous dégagez.

Arme rayonnante (diff. 9, inc. 1/2, porte-bonheur en argent +1)
Vous enchantez temporairement une arme de mêlée (CàC) que vous touchez à l'aide du pouvoir radiant de Hysh. Pendant un nombre de minutes égal à votre valeur de Magie, l'arme est considérée comme magique et bénéficie d'un bonus aux dégâts de +2 contre les démons. Le porteur d'une arme rayonnante échoue automatiquement aux tests de Dissimulation. Il s'agit d'un sort de contact.

Soin de Hysh (diff. 10, inc. 1, perle en verre transparent +2)
Votre contact soigne un personnage blessé d'un nombre de points de Blessures égal à votre valeur de Magie. Il s'agit d'un sort de contact que vous pouvez lancer sur vous-même.

Édifice illuminé (diff. 11, inc. 1, bougie de cire intacte +2)
vous illuminez l'intérieur d'un bâtiment comme s'il était en plein jour. Avec une valeur de Magie de 1 vous pouvez affecter un bâtiment de la taille d'une masure ; avec une valeur de 2 un bâtiment ou une maison comportant plusieurs pièces mais de taille modérée ; avec une valeur de 3 un grand manoir ; et avec une valeur de 4 n'importe quel bâtiment d'un seul tenant, quelle que soit sa taille. La lumière brille dans les pièces, les greniers, les placards, et dans tout autre espace défini par un plafond et des murs faits par la main de l'homme. En plus d'illuminer l'intérieur de l'édifice, la lumière brille à travers les portes, les fenêtres, et mêmes les interstices séparant planches et bardeaux. Il s'agit d'un sort de contact : vous devez toucher un élément structurel solide du bâtiment (mur, poutre, etc.) pour qu'il soit affecté.

Lumière immunisante (diff. 12, inc. 2, bougie de cire bénie par un prêtre de Shallyah +2)
En lançant ce sort, vous allumez un feu de n'importe quelle taille, depuis la flamme d'une bougie jusqu'à un feu de camp. Tous ceux qui se trouvent dans la zone éclairée par cette flamme réussissent automatiquement tous les tests d'Endurance requis pour résister aux maladies tant qu'elle brûle. On peut accroître la taille du feu (en ajoutant du combustible par exemple) et même le diviser en plusieurs partie (en allumant par exemple une autre bougie à l'aide de la première). Dans ce dernier cas, les feux "engendrés" ont exactement les mêmes effets que leurs "parents", et ces effets s'appliquent à ceux qui sont illuminés par n'importe lequel de ces feux jusqu'à ce qu'ils s'éteignent.

Bannissement (diff. 13, inc. 1, brindille de chêne +2)
Vous emprisonnez dans les tentacules de Hysh un démon situé dans un rayon de 24 mètres, profitant de la pureté de la lumière pour le renvoyer dans les Royaumes du Chaos. Si le sort est lancé avec succès, le bannissement se résout par le biais d'un test de Force Mentale opposé. Si vous le remportez le démon disparaît ; si vous le perdez, le démon reste. En cas d'égalité, vous restez tous les deux bloqués en plein combat mental. Aucun des deux adversaires ne peux alors entreprendre la moindre action (pas même esquiver) tant que la lutte continue. Effectués des tests de Force Mentale opposés à chacun de vos tours de jeu jusqu'à ce que l'un des deux l'emporte. Bannissement peut également servir à exorciser une créature possédée.

Inspiration lumineuse (diff. 16, inc. 1 minute, une page tirée d'un livre+2)
Description: vous ouvrez votre esprit à Hysh et laissez sa sagesse vous apporter la lumière sur un problème intellectuel des plus épineux. Une fois le sort terminé, vous pouvez effectuer un unique test de Connaissances avec un bonus de +30%.

Yeux de la vérité (diff. 20, inc. 1 action, une sphère de verre +2)
Description: vos yeux brillent de l'éclat de la vérité. Pendant un nombre de rounds égal à votre valeur de Magie, vous pouvez percer les illusions, l'obscurité magique ou normale, l'invisibilité et toutes les formes de déguisement dans un rayon de 48 mètres (24 cases). Toutes les créatures dissimulées vous sont aussi révélées.

Lumière aveuglante (diff. 24, inc. 1 action, un disque de mithril poli +3)
Description: vous créez une explosion de lumière chatoyante, apparaissant dans un rayon de 48 mètres (24 cases), aveuglant toutes les créatures comprises dans la zone. Utilisez le grand gabarit. Toutes les personnes affectées doivent effectuer un test d'Agilité. En cas d'échec, chaque victime est aveuglée, ce qui réduit ses valeurs d'Agilité, de Mouvement et de Capacité de Combat de moitié (arrondies à l'inférieur), tandis que sa Capacité de Tir tombe à 0. De plus, elle rate automatiquement tous ses tests de Perception liés à la vue. Les personnes qui réussissent le test initial ne subissent que l'équivalent du sort lueur éblouissante. Dans tous les cas, les effets du sort persistent pendant 1d10 rounds.

Exorcisme (diff. 26, inc. 1 action et 1/2, un rameau d'un chêne frappé par la foudre +3)
Description: vous lacérez les vents de l'Aethyr, vous permettant ainsi de bannir un groupe de démons situé dans un rayon de 48 mètres (24 cases). Utilisez le grand gabarit. Les démons affectés doivent réussir un test de Force Mentale, sous peine d'être bannis et renvoyés dans les Royaumes du Chaos.

Colonne de gloire (diff. 28, inc. 1 action, un diamant d'une valeur d'au moins 100 co +3)
Description: vous focalisez l'énergie de Hysh qui se matérialise en une colonne meurtrière de lumière ardente, quelque part dans un rayon de 48 mètres (24 cases). Utilisez le grand gabarit. Les créatures affectées reçoivent une attaque d'une valeur de dégâts de 4 et doivent réussir un test d'Agilité sous peine de subir également les effets du sort lueur éblouissante. Colonne de gloire étant une invocation surpuissante, tous les sorciers présents dans un rayon de 7,5 kilomètres prennent conscience de la perturbation dans l'Aethyr provoquée par ce sort ; y recourir pour autre chose que la a lutte directe contre les démons est très mal perçu par les doyens hiérophantes de l'Ordre de la Lumière.

----------

Son équipement supplémentaire :

-Saearath d'ombre de Galloran (+1D4 dégâts magique, qualité exceptionnelle +5 CC) ; arme à deux main.

-Armure de Jade Enchanté de Galloran : donne le pouvoir de Régénération de la même manière que les Trolls : Les Trolls peuvent régénérer les dommages qu'ils ont subis. Un Troll subissant des Blessures, même au point d'en mourir, peut être capable de régénérer ses Points de Blessure. Un Point de Blessure est récupéré à chaque Tour de jeu (minute) jusqu'à ce que la créature ait atteint son maximum.
James Steiner
Mer 26 Juin 2019, 10:34
James Steiner - Assassin : Adepte du Meurtre, de Khaine (humain)
| Remonter
[personne pour me donner ce fichu poison emoticon ]

A Parravon
Tout à changé, je n'ai plus ma place ici de tout façon, même nos anciens quartiers ont été réattribuer.
J'attends donc notre retour chez les elfes en vérifiant mon matériel de base et en nettoyant mes armes et armure
Puis avant notre départ je ferai mes adieux au cas ou à Amaldrin et Sévastien en leur disant de faire attention à eux surtout qu'ils sont en possession d'une des pierres que recherche l'ennemi

Avant notre périple je demanderai qu'on m'explique ce qu'il faut savoir sur notre destination avec mes compagnons si il souhaite ce renseigner eux aussi sur: ces habitants, son climat, son environnement, sa faune et sa flore. Grâce à tout les documents que les elfes nous ont prêté afin de réussir au mieux notre mission.
Une fois cela fait, j'irai m'équiper en conséquence.

_____________
Lorsqu'on arrive au niveau des racines du Chêne des Âges.
Je remarque Antory. Est-ce vraiment lui ?
Sa fait longtemps que je ne l'avais pas vue.
Mais il n'a pas changé, il semble toujours dégager la même prestance, alors que moi.. Je me suis assombris et égarer plus d'une fois. Ma vie ne m'appartient plus, pas après ce que les elfes ont faits pour moi, afin que je reste maître de moi même et que je ne m'écarte pas du droit chemin.

Dire que j'ai commencé cette aventure avec lui, mais au début il y avais aussi Brag, Ksenia, Yola et bien sur Svenja je me demande ce qu'ils sont tous devenus..
heu...Salut, on peut dire que ça va pour l'instant

*Physiquement James à bien changer depuis la dernières fois, celui ci semble être devenu beaucoup plus fort tu le remarque à sa musculature mais surtout quand il te sert la main, deplus il possède des nouvelles armes sur lui telle une griffe et un nouvelle arc.
mais surtout ce qui t'attire le plus, c'est son plastron. (je suppose qu'avec ses facultés il peut deviner la nature de l'armure)*

Résultat du jet (1D100) : 35./64 (+10 acuité visuelle)

[d'ailleurs personne à demander comment on est censé rentrer si on survie emoticon ]
Ananthia
Mer 26 Juin 2019, 21:26
Ananthia - Fournisseur de composants (halfeling)
| Remonter
*Après avoir retourné dans sa tête l'information dans tous les sens, Ananthia finit pas bien devoir admettre qu'ils sont restés partis pendant 15 ans ! Elle ne comprend absolument pas ce qui a pu se passer, mais les preuves sont partout autour d'elle...

A Parravon, elle se met en quête d'autre halfelings, qui pourraient la renseigner sur Jildrey, leur ancienne guide. Elle se sentirait rassurée de savoir qu'elle est rentrée chez elle indemne après tout ce qu'elle a vécu.

Elle profite aussi de son temps pour se distraire et observer les changements que la ville a subi pendant ces années, cherchant comme une confirmation que cette information qu'elle a du mal à accepter est bien réelle.

Elle se renseigne également auprès des autres sur leur destination future, et quel genre de tenue adaptée au climat elle devrait se procurer. Parce qu'après tout, même si l'élégance est importante, le confort l'est plus encore !

Bien consciente qu'elle a manqué de finir une fois de plus noyée dans le fleuve, c'est vers Dre'leth avec qui elle avait de bonnes relations avant leur départ qu'elle décide de se tourner pour avoir quelques conseils sur la façon de garder la tête or de l'eau sans couler comme une pierre. L'elfe doit surement savoir après tant d'années passées sur l'eau ! Ou alors elle se dit qu'elle devrait prendre exemple sur ReiBzahn, qui lui s'en sort très bien sans qu'on lui ai jamais appris.

-------------------------------

Elle n'a pas très bien compris comment des racines de chêne pouvaient leur permettre de voyager, mais avec les elfes d''Athel Loren plus rien ne l'étonne, donc elle suit les autres sans réellement se poser de question.

A sa grande surprise, elle constate qu'un de leurs nouveaux compagnons de route n'est autre qu'Antory ! Toutes les années n'ont eu bien évidemment aucune prise sur lui, mais elle est surprise lorsqu'il l'embrasse pour la saluer ainsi que du ton tellement amical qu'il adopte lors de sa rencontre avec Friedrich. Même si physiquement il n'a pas changé, relationnellement elle ne le reconnait plus ! Et quant à la magie... il était déjà tellement impressionnant à l'époque alors maintenant... il doit être d'une puissance à faire peur ! Mais c'est avec sérénité qu'elle accueille cette idée, car après tout, plus il déchaînera sa puissance contre leurs ennemis, meilleures seront ses chances à elle de survie !*

Test percep : Résultat du jet (1D100) : 58. /64+10
Klaus der Blutiger
Jeu 27 Juin 2019, 21:23
Klaus der Blutiger - Crocs du Froid (nain)
| Remonter
*Durant son périple vers Fyr Darric Klaus à affronté de nombreux elfes
dans des combats rituels en l'honneur de Veearond! Puis sous la lumière
des torches funéraire encadré par un gigantesque festin, se tiennent de nouveaux
affrontements, tandis que la dépouille est rendue à la forêt, selon la tradition elfique,
afin que l'esprit du défunt fasse en quelque sorte partie de Athel Loren.

Les jours passent et se ressemblent, chaque fois les combats sont plus rudes,
mais Klaus en ressort renforcé et plus habile, les elfes ayants partagé de la sorte,
une partie de leur savoir avec lui.

Une fois les rites conclu par la réalisation d'un somptueux tatouages d'apparence
sauvage, le nain est reconduit à la frontière elfique et rejoint, la cité de Parravon
pour retrouver ses compagnons. Il apprend que la forêt à laissé s'écouler le temps
d'un façon étrange qui à conduit le monde extérieur à faire un bond de quinze ans
dans le temps tandis que quelques semaines seulement s'écoulaient à l'intérieur.

Si Klaus est peiné d'apprendre le décès d'Henryk, il se réjouit de savoir que le Hoffrick
est toujours en vie et à pris sa retraite ici à Parravon. D'ailleurs, au son de son langage
châtié, le nain apprend qu'il n'est pas le seul à être encore en vie, le Chevalier Delatour
amoindri par l'âge mais pas dans sa gouaille leur livre de précieux remerciement liquide.

Alors qu'il invective ses serviteur, Klaus arrête le porteur de la caisse et récupère une bouteille
et se dirige vers le vieux Chevalier.*

"Messire Chevalier, vous voyez heureux d'vous savoir encore en vie! Si nous partagions
c'te bouteille pendant que vous me contez le temps écoulé et me dites vers où les
vents du destin vous ont conduit durant c'temps"


*Klaus à force d'étude à fini par évoluer dans sa maîtrise de la langue, partant d'un patois lourdaud
à un langage plus châtié malgré quelques dérapages.
Une fois la bouteille et les nouvelles partagées avec le vieux chevalier, le nain se rend en ville
au quartier nain ou il retrouve ses compatriotes qui ne l'ont pas oublié! Le forgeron vers qui il
se dirige, semble heureux de lui fournir un objet portant sa griffe et qui dépasse de loin en qualité
la targe perdue contre les elfes noirs. Tachant de livrer son meilleur Khazalid, Klaus remercie l'artisan
et s'en va sa nouvelle muraille, accrochée dans le dos, la Sareath est une bonne arme mais un peu
encombrante en ville, aussi l'a t'il laissé à bord de la perle rare.

A son retour, il remarque une silhouette familière sur le pont qui échange des poignées de mains
avec ses compagnons, dans son dos trône une arme qui n'est pas inconnue du nain. Serait-ce...Mais
oui quand il se retourne, le doute n'est plus permis, il s'agit bien d'Antory, sortit de sa retraite d'Altdorf.
Klaus est partagé entre le sentiment d'abandon ressenti lorsque l'elfe avait choisi des les quitter pour
suivre sa propre voie et l'intérêt tout particulier lié aux talents exotiques de l'elfe qui pourraient s'avérer
déterminant, dans leur quête à venir, si c'est bien pour cela qu'il est ici.*

"Alors Antory te v'là sortit de ta bibliothèque? Tu compte reprendre du service?"

*Par la suite, Klaus tout comme ses compagnons tâchera d'en apprendre un maximum
sur leur future destination, inconnue et inquiétante à la fois, tout autant que le moyen
par lequel ils vont s'y rendre.*

"Comment se déroule un voyage par les racines de l'arbre Monde?
A quoi doit-on s'attendre en Lustrie? Quelle langue parle t'on là bas?
Je veux apprendre à nager, je ne veux plus me retrouver sur un bateau
qui coule, ou sur une île sans pouvoir me débrouiller dans l'eau!"



Test de perception Résultat du jet (1D100) : 23./43


Klaus der Blutiger
Jeu 27 Juin 2019, 21:24
Klaus der Blutiger - Crocs du Froid (nain)
| Remonter
Pardon c'était sur 39 le jet
Friedrich Ocelot
Jeu 27 Juin 2019, 23:29
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
* Finalement, je ne parviens pas à percer les secrets de cette langue chantante. Peut-être que l'accent employé par les Elfes Sylvains ne s'accordent pas à mon oreille...
Je quitte donc la forêt de Athel Loren, sans finalement avoir pu ne serait-ce que retenir quelques phrases simples. Déception...

Et mes émotions ne sont pas épargnées lorsque j'apprends que quinze années ont passé. C'est un choc tellement violent que je préfère m'isoler des autres et digérer l'information, seul, étendu dans mon lit que je loue dans une des taverne de la ville.
Mes parents sont sans doute décédés maintenant. Et mon petit frère ? Où en est-il ? Est-il encore au moins de ce monde ?
Il est plus âgé que moi désormais. Cela me fait longuement réfléchir... Je dois le prévenir dune manière ou d'une autre. Et m'excuser... je passe des heures à lui écrire une lettre, et puis... je me dis que tout cela est vain.
J'ai une nouvelle famille, désormais. Une famille d'adoption. Et plutôt que de me lamenter sur celle que jai perdue, je dois chérir celle qui m'a accueillie. Mais je suis de nature pudique sur mes sentiments... Je garde tout cela pour moi. Inutile d'inquiéter qui que ce soit.
Je reviens alors sur la Perle Rare et me tourne vers un sujet d'étude qui me permet d'oublier toutes ces années : Adrastea.
Mi-elfe noire, mi humaine, elle a un lourd héritage. Son comportement provocateur serait-il dû à son sang ? ou son jeune âge ? A moins que ce ne soit la vie dure sur un bateau qui l'ai forgée ainsi... Je me rapproche d'elle et essaie de la connaître un peu. Elle me lance des regards aguicheurs et semble être une prédatrice, mais j'y reste insensible et m'intéresse d'avantage à ce qui se passe dans sa tête. Même si les proportions de son corps elfique aux vulgarités humaines me fascinent scientifiquement. Je lui demande ce qu'elle aime faire, ce qu'elle a vécu aussi loin qu'elle peut se souvenir. Je la traite comme une nièce, en somme. Et puisque j'ai remarqué les regards agacé de notre quartier-maitre, je tente de raisonné cette adolescente.

Je me rapproche également de Yelena, lui demandant ce que la Perle Rare a effectué pendant notre absence. La jeune femme de l'époque a maintenant presque mon âge et semble redoutable. Je ne la traite plus comme une jeune femme, mais bien comme une paire, avec qui l'on peut avoir des discussions complexes. L'éducation de Adrastea m'intéresse et c'est avec toute la bienveillance possible que j'aborde ce sujet.

Concernant Hrofrik, je ne souhaite pas le revoir. Quinze années sont passées et la différence est maintenant trop importante pour que je puisse le regarder en face sans baisser les yeux...

Je tourne mon esprit vers l'avenir et ce que nous réserve notre voyage vers la Lustrianie. Je me joins aux autres pour les leçons de natation. Plus jamais, je ne souhaite revivre le traumatisme d'une noyade !

Si James a le temps, je lui demande m'enseigner comment mieux ajuster mes tirs. Je n'ai jamais été très bon pour ça et en Lustrianie, cela pourrait s'avérer utile !

Rencontre avec Antory :
Puis vient une rencontre... Un elfe, que les autres connaissent bien, se présente à moi de façon polie. Je lui rends sa politesse avec une poignée de main. *

" Friedrich Ocelot, médecin de notre petit groupe et... "chasseur de morts", comme m'appellent ceux de votre race. "

* La poignée de main m'indique que la magie circule dans les veines de cet être puissant. J'incline légèrement la tête et lui rend sa question : *

" Et vous êtes ... Antory, c'est bien cela ? Vos... talents pourraient nous être utile, je pense. "

...

Les préparatifs pour la Lustrianie :
* Je tâche, à Parravon, puis à Athel Loren si on me le permet de rassembler le plus de plantes médicinales possibles prête à l'emploi.
Je ne sais pas vraiment de quoi se composent lz faune et la flore de l'autre monde, aussi : je préfère être préparé au mieux en rassemblant anti-poisons, anti-venins et autres substances effectives pour pallier au plus grand nombre de maux auxquels nous pourrons être confrontés. Je créé également des poisons à large spectre.
Aux questions de Klaus et de James, j'ajoute : *

" A quel climat serons nous confrontés ? Existe-t-il des maladies étranges et inconnues ? Peut-on boire l'eau des sources sans crainte ? "

Test de perception : Résultat du jet (1D100) : 40. /58
Adrastea
Dim 30 Juin 2019, 12:41
Adrastea - Navigateur (elfenoir)
| Remonter
*Le groupe de quatre personnes qui arrive à bord du Berebeli correspond bien à la description que mère m'en a faite. Vraiment bien d'ailleurs, alors qu'ils auraient dû vieillir de 15 ans ! Mais pour le reste, les deux mâles semblent bien bâtis. L'un a l'air mûr et réfléchi, soucieux et il a bien l'air d'un savant malgré son armement de qualité ; l'autre, plus jeune, a le regard aussi sombre que le plastron qu'il arbore fièrement et les ténèbres qui émanent de son âme me font frissonner d'excitation ! Je ne parviens même pas à contenir mes regards aguicheurs et mes mouvements suaves à son égard, il me fait l'effet d'un aimant et mon attirance pour lui est aussi soudaine que vive. Mais mère me signifie immédiatement son désaccord. Croit-elle vraiment que je l'écouterai ? Si je veux cet homme, je l'aurai. emoticon La petite femme qui les accompagne est par contre clairement insignifiante à mes yeux, même si elle semble étrangement proche de la soeur du capitaine, lequel je rencontre également pour la première fois et lui par contre je ne m'y intéresse même pas, les histoires de droiture à son sujet m'ont clairement fait comprendre l'inutilité de gaspiller mon énergie sur sa personne. Mais il est vraiment beau, plus encore que les autres elfes de son équipage, et presque autant que la femme pour laquelle il sillonne les océans et les forêts interdites avec autant de hargne. D'ailleurs il ne semble pas se réjouir des retrouvailles, alors qu'il prévient sa soeur de leur destination : Ulthuan. Rien que cela ! Et bien sûr, mère et moi ne serons pas de ce voyage, mais nous irons affronter la nature sauvage et les saurus gigantesques de la mortelle Lustrie. Quelque part cette destination me réjouit, et j'imagine que la compagnie de ce groupe me changera de celle des elfes qui m'ont éduquée ! Je comprends cependant que le départ n'est pas imminent car le nain doit encore nous rejoindre d'ici quelques jours, tandis que mère insiste pour que j'assiste au briefing de l'expédition. Le guerrier demande à quoi ressemblera notre destination, que j'ai déjà visitée aussi mère me fait signe de lui narrer.*

Adrastea : "La lustrie est une terre dangereuse, mortelle pour celui qui ne prend pas assez garde. Et les dangers sont partout, aussi bien dans les fourrés qui dissimulent des créatures carnivores et des serpents au venin qui vous tue en quelques instants que dans l'air avec des moustiques et des volatiles plus voraces encore, mais les marécages cachent bien pire avec les sangsues qui vous exsanguent sans que vous vous en rendiez compte ou les crocodiles qui n'attendent qu'un moment d'inattention de votre part pour vous bondir dessus et vous dévorer, et même les chemins boueux les plus insignifiants à vos yeux peuvent vous engloutir sans que vous vous y attendiez. À moins que les mousses acides n'entament vos cuirs et votre peau ! " emoticon

Yelena : emoticon "Ce tableau sinistre ne dépeint pas la totalité de ce que nous rencontrerons là-bas. Il y a des villages côtiers occupés par les nordiens qui nous accueilleront plus chaleureusement, les amazones qui se cachent dans la jungle et sont de farouches guerrières, et les hommes-lézards qui protègent les secrets de leur territoire ancestral. Car la Lustrie serait une des plus anciennes terres du monde et les hommes-lézards en sont les gardiens."

*Je m'amuse de voir mère adoucir le portrait que j'ai dépeint tandis que les yeux des nouveaux arrivés s'ouvrent grand à l'évocation des hommes-lézards, dont ils n'ont visiblement jamais entendu parler, mais ne poursuis pas tandis que Sevastian prend la parole à son tour pour répondre à la petite femme nommée Ananthia.*

Sevastian : "Il ne faut pas se méfier que de l'hostilité des créatures que vous rencontrerez. La nature et le climat seront eux-même particulièrement difficiles et ta question est très pertinente mais ne t'en fais pas tu trouveras de quoi te faire une tenue adaptée dans les colonies. Ceci dit si tu souhaites anticiper, sache qu'il vaut mieux prévoir une tenue couvrant le maximum de peau possible, le cuir est une bonne option solide mais sera difficile à supporter sous les chaleurs tropicales alors un bon lin serait peut-être mieux adapté. Et surtout, pensez à prendre une tenue de rechange que vous veillerez à tenir au sec, sinon l'humidité fera des ravages sur votre santé autant que sur votre moral ! "

*Et c'est à Friedrich de s'intéresser aux questions de son domaine de connaissance.*

Sevastian : "En effet, fièvre et maladies déficitaires sont nombreuses et les insectes peuvent en être autant porteur que la moindre épine de ronce. Je veillerai à vous laisser quelques ingrédients et formules pour concocter les soins adéquats. Le climat peut être pour sa part aussi bien d'une chaleur étouffante qu'une pluie sans arrêt de plusieurs jours voire semaine. On appelle cela une "pluie tropicale" et elle pourrait bien être ce qu'il faut redouter de plus tant ses effets sont dévastateurs."

*Lorsque ces questions semblent prendre fin, le capitaine étale une carte du Monde sur la grande table centrale et les indications des elfes noirs semblent bien utiles.*

Amaldrin : "Bien, entrons dans le vif du sujet. Nos chemins seront différents et nous nous séparerons sitôt que Klaus nous reviendra et que les elfes sylvains vous inviteront à emprunter les Racines du Monde. Votre traversée n'en sera que plus rapide mais une fois sur place, la jungle qui vous attend prendra tout votre temps pendant lequel nous serons passé par Ulthuan avant de rejoindre Skeggi, la colonie nordique au Nord des côtes de Lustrie. Les premiers arrivés attendront donc les autres car je ne sais pas combien de temps durera notre escale par mon pays natal, de longues entrevues nous y attendent tandis que la durée de votre périple dépend également de facteurs que nous ignorons encore. Nous allons vous confier les ressources les plus fiables possibles mais les cartes que les explorateurs ont pu dresser varie énormément entre elles alors il vous restera beaucoup de découvertes à faire. Sachez cependant que chaque retranscription peut avoir une valeur inestimable. Sur place, ce que nous avons déchiffré semble indiquer de vous diriger vers l'une des Anciennes cités abandonnées des Slanns, mais peut-être que les autochtones vous laisseront davantage d'indices ne serait-ce qu'en terme de perturbations que vous pourrez interpréter. Je n'ai pas grand chose à ajouter pour l'instant, n'hésitez pas à profiter des quelques jours à Parravon pour vous ressourcer avant de repartir lorsque Klaus arrivera ! Ou à revenir nous voir si vous avez des questions, en groupe ou en aparté."

*Ils ne sont vraiment pas marrants à les mettre en garde sur tout, ils n'auront plus de surprise ! emoticon Celui qui l'est par contre, c'est le médecin qui me scrute avec insistance. Est-ce qu'il serait attiré ? Ce serait juteux ! emoticon Je lui fais les yeux doux et un clin d'oeil, son air de vétéran ne me laisse pas indifférente de même que ses quelques cicatrices, et son port noble comparé aux autres. Il parait que les hommes de pouvoir sont dotés d'une belle virilité ! J'irai bien m'y essayer moi-même emoticon mais chacun des nouveaux arrivants semble trépigner d'aller quérir des nouvelles de notre époque auprès de leurs contacts probables en ville. Je me dirige vers la sortie de la cabine lorsqu'ils sortent et pose une main sur les fesses du guerrier, lorsqu'il se retourne mon regard en dit long à celui qui a déjà découvert les étreintes elfiques par un passé bien moins lointain pour lui qu'il n'est en réalité.*

----------

*Derrière Adrastea, Yelena ouvre de grands yeux mais n'ose intervenir, se demandant quelle sera la réaction de James ! Yelena et l'équipage semblent faire beaucoup d'efforts pour contenir les inclinations de la demie-elfe noire mais sa nature reste encore un mystère pour tous surtout qu'à son jeune âge, les batifolages ne sont pas forcément perçus comme un vice, elle est peut-être juste un peu précoce sur ce point ... tandis que les autres regagnent le pont du navire pour aller redécouvrir Parravon. Ananthia se demande ce qu'il est advenu de Jildrey, a-t-elle finalement pu quitter Athel Loren saine et sauve et pour elle le temps s'était-il aussi écoulé différemment ? Elle apprendra de son ancien compagnon, Jom qui s'est établi avec une autre de ses congénères, qu'elle a quitté Parravon pour l'Empire il y a une quinzaine de cela, après avoir été maudite par les fées de la forêt ... et Ananthia devine alors le chagrin qu'elle a dû ressentir après tous les efforts qu'elle avait accomplis pour qu'ils puissent s'unir et jouir d'un certain confort emoticon mais au moins est-elle bien revenue indemne d'Athel Loren ! Du reste hormis quelques innovations technologiques ou vestimentaires mineures, les repères de la halfeling ne sont pas trop chamboulés surtout que même les incendies n'ont pas pu altérer grandement l'agencement de cette ville taillée dans la roche de la montagne et elle se procure alors de quoi s'équiper pour la Lustrie, quelques linges de lin et des liens de cuir pour les serrer ainsi que quelques étuis pour garder ses affaires au sec, avant de remonter à bord de la Perle Rare demander à Dre'leth son aide pour ne pas finir noyée. Et pour cela il n'y a qu'une façon : il faut se jeter à l'eau ! L'elfe emmène alors Ananthia dans un recoin tranquille de la rive du Grismerie et lui tient la main tandis qu'elles avancent jusqu'à ce qu'Ananthia n'ait quasiment plus pied. Elle s'inquiète, panique même légèrement mais l'elfe lui tient la main et elle se met à bouger ses jambes comme le ferait ReiBzahn. C'est alors que Dre'leth plonge sa tête sous l'eau pendant trop longtemps elle va se noyer ! Mais non, elle se redresse presque une minute plus tard, et explique.*

Dre'leth : "Si tu dois rester longtemps dans l'eau, mets souvent ta tête sous la surface car garder la tête hors de l'eau est très épuisant. Tu économiseras beaucoup de souffle et de force ! Et maintenant, enlève ton pantalon."

emoticon *Ananthia se demande si elle a bien compris mais quand Dre'leth enlève le sien, elle comprend ce qu'elle a bel et bien demandé. Elle peut s'exécuter, tandis que l'elfe lui montre pourquoi.*

Dre'leth : "Il faut faire des noeuds bien serrés au bout des jambes. Ensuite tu remplis ton pantalon d'air, comme ça ... " en secouant son pantalon en l'air avant de le plonger "et là, l'air qui est emprisonné te sert de flottaison ! Tu passes le pantalon sous ton ventre et c'est plus facile de flotter. emoticon "

emoticon *La surprise et la simplicité de cette astuce réjouissent Ananthia qui se dit qu'avec ça, le navire peut bien couler maintenant ! emoticon Même si elle ne le souhaite pas non plus. Le reste de la leçon lui apprend les gestes les plus simples de la nage et rassurent grandement Ananthia, qui commence même à y prendre un certain plaisir, l'eau quand on n'est pas terrifiée à l'idée de s'y noyer est un endroit plutôt agréable. emoticon *

*Les jours suivants, Friedrich se joint aux leçons de natation, et c'est bientôt tout un petit groupe qui partage ces temps de baignade. Même Yelena et Adrastea se mêle à l'activité, Yelena est devenue une très belle femme, mûre et plantureuse mais sa fille ne fait vraiment preuve d'aucune pudeur en n'hésitant pas un seul instant à se dénuder pour nager parmi vous et dévoiler son corps d'une beauté unique même si la blancheur de sa peau reste singulière en contraste avec sa chevelure noire de geai. Mais c'est au cours d'une leçon de tir que James accepte de donner au médecin que Klaus revient, balafré de quelques cicatrices après ces dix derniers jours passés dans Athel Loren. Et Klaus se doutait que son propre séjour à Parravon serait plus court que celui des autres mais de là à repartir le jour-même ! Il n'a que le temps de saluer Amaldrin et l'équipage et de profiter d'un repas un peu moins mesuré que ceux dont se nourrissent les danseurs de Fyr Darryc, pendant lequel il obtient les réponses à ses questions les plus urgentes à savoir un résumé de ce qui a été présenté aux autres à leur arrivée, qu'en début d'après-midi le chevalier Delatour invective son vocabulaire reconnaissable entre cent.*

Delatour : "Ah ça aurait pas été de refus, votre vinasse est de choix ! Mais j'ai pas l'impression qu'on en aura le temps malheureusement. En tout cas content de voir que votre cul est sauf ! Prenez une de ces bouteilles pour votre voyage, elle vous réchauffera le coeur en cas de coup dur, foutre au cul ! "

*Il pointe du menton l'elfe sylvain qui vient vers vous d'un pas décidé pour vous quérir à le suivre vers le chêne des âges, tandis qu'un autre cette fois bien connu de certains d'entre vous fait également son grand retour et vous retrouvez un Antory adouci par ces 15 années passées parmi les humains, qu'il s'agisse des étudiants auprès desquels il a suivi les enseignements de la Haute Ecole de Magie à Altdorf ou les Kislevites qu'il a grandement aidés. Il n'a rien perdu de sa prestance et au contraire sa meilleure maîtrise des arcanes lui donne une assurance qui remplace bien mieux l'arrogance dont il pouvait faire preuve lors de vos précédentes aventures ensemble. Vous aimeriez profiter encore de quelques jours de repos avant de vous remettre en route, en particulier les derniers arrivés d'entre vous, mais ce que vous aviez cru remarquer depuis quelques jours se confirme surtout aux yeux d'Ananthia qui reconnait quelques visages en plus des signes caractéristiques que ses compagnons ont également distingués : les hommes de Ludwig vous ont trouvés, vous suivent bel et bien et vous surveillent de plus en plus près et vous commencez à bien vous doutez que si l'homme vous fait "convier" avant que vous ayez mis les voiles, cela causera un contre-temps fâcheux. Mais remettre la résolution de ce genre de problème à plus tard ne vous en débarrasse pas non plus. Comment pouvez-vous gérer cela ? Est-ce que vous ne préférez pas y faire face maintenant et ainsi prendre le temps de vous préparer à votre voyage, ou alors est-ce que cela ne vous donne qu'une raison supplémentaire de partir le plus vite possible vers votre destination comme le temps et le destin du monde vous y pressent certainement ? *
Klaus der Blutiger
Dim 30 Juin 2019, 16:42
Klaus der Blutiger - Crocs du Froid (nain)
| Remonter
*A peine de retour Klaus apprend qu'il n'a que quelques heures devant lui avant de repartir,
il ne comprend pas ce qui provoque une telle hâte, après tout en passant par l'arbre monde
il vont traverser rapidement à ce qu'il à compris!

Alors même qu'il discute quelques instants avec le Chevalier Delatour, il remarque du coin de
l'oeil un homme qui les observe, puis un peu plus tard un autre dans le quartier nain, tandis
qu'il achète son nouveau bouclier.

De retour à la Perle Rare, Klaus échange avec ses compagnons.*

"On est surveillés par plusieurs hommes! M'est avis que ce sont les gars
d'Ludwig! Il attend d'nos nouvelles, d'puis plus de quinze ans, doit être bien
en rogne! J'pense qu'si on veut partir l'esprit tranquille on doit régler c'histoire."


*Le nain va à son paquetage et en tire un paquet enveloppé dans une pochette de cuir
étanche. puis il attend de repérer à nouveau un de leur surveillants et se dirige, sans hésitation
et sans armes, uniquement talonné par ReiBzahn vers l'homme.*

"Hep, z'êtes là pour nous? C'est l'tavernier qui vous envoie? On lui doit quelques
explications et j'ai un truc pour lui! V'nez donc à bord, on va lui écrire un rapport
et régler ça une fois pour toute."
Klaus der Blutiger
Dim 30 Juin 2019, 18:42
Klaus der Blutiger - Crocs du Froid (nain)
| Remonter
*Klaus tâche de prendre une attitude décontractée et un ton qui se veut amical, l'absence d'armes appuyant son appel. *

Test de sociabilité Résultat du jet (1D100) : 20./30
James Steiner
Dim 30 Juin 2019, 19:24
James Steiner - Assassin : Adepte du Meurtre, de Khaine (humain)
| Remonter
*je suis très attentif au debriefing
Tout ceci me semble bien dangereux, peut-être plus que la forêt des Elfes.*

dites moi, vous semblez bien connaître l'endroit en dirait presque que vous y êtes aller durant notre absence. Mais pourquoi seriez vous aller là bas ?
au faite vous savez ou va nous déposer les racines du chêne? Plutôt dans la forêt ou vers les côtes là où il y a les colonies?
Et que savons nous sur ces hommes lézard ? Sont il belliqueux comme les homme bête, rusés comme les hommes rat, ou sont t'il plus enclin à la communication ?


*mais en dehors de ça, je suis très géné par l'attitude de Adrastea qu'elle a envers moi. Je ne sais pas comment réagir, d'un côté elle est bien jeune, mais de l'autre elle est très attirante, c'est dure de ne pas céder. Plus les jours défilent plus j'ai du mal à faire la part des choses et retenir mes pulsions.

Lorsque qu'elle pose une de ses mains sur mes fesses.
Je la regarde rapidement gêner puis je fait comme si de rien était en lui faisant un sourire avant de reprendre mon chemin le plus rapidement possible

Les jours suivants, j'irai me prendre une tenue de rechange et j'apprendrai à nager avec les autres tout en essayant de me concentrer sur les leçons, plutôt que sur les courbes sublime du corps d'Adrastea qui est nue, afin que ma virilité n'en soit pas affecté.
En plus de cela j'enseignerai à Friedrich à se servir d'une arme de distance de son choix, en lui montrant la bonne posture et en lui rappelant que c'est une question de concentration et de technique plutôt que de puissance.

Lorsque Klaus revient je suis ravi de le revoir en un seul morceau mais celui ci comfirme mes doutes*
des hommes de Ludwig c'est bien se qu'il me semblait. Que faisons nous dans ce cas ?
*Quand il ira à leurs rencontres j'observerai de loin pour voir comment ça se passe et près à agir au cas ou. *
Ananthia
Dim 30 Juin 2019, 22:04
Ananthia - Fournisseur de composants (halfeling)
| Remonter
*L'évocation de ce qui les attend en Lustrie ne rassure pas Ananthia. Des dangers partout, un climat désagréable, une nature hostile et c'est sans parler des habitants ou des elfes noirs qui pourraient leur tomber dessus. Mais l'évocation de cités abandonnées et de découvertes à faire lui redonnent sonnent dans sa tête comme la promesses de richesses à dénicher, qu'elle s'imagine déjà pouvoir s'approprier. Par contre, les histoires d'insectes porteurs de maladies ne lui plaisent pas non plus, et une fois la réunion terminée, elle s'adresse à Friedrich :

"En plus des soins, on ferait mieux de fabriquer un bon répulsif à insectes, autant ne pas se faire piquer !"

--------------------

*Après avoir quelques fois bu la tasse, elle finit par prendre plaisir aux leçons de Dre'leth, qui rencontrent un succès grandissant. Tous apprécient cette activité aussi utile que récréative... Peut-être même trop à son goût quand elle voit les regards lubriques que jette James à l'hybride, qui ne montre aucune pudeur ! Agacée, elle éclabousse James pour lui rafraîchir les idées. Même si Adrastea est sensée être de leur côté, elle a du mal à lui faire entièrement confiance, et elle n'a pas envie que la jeune fille trouble James. Il a déjà montré un comportement des plus instable, et elle ne tient pas à ce qu'il soit plus encore perturbé, alors qu'ils repartent vers de nouveaux périls !

-------------------

"On est surveillés par plusieurs hommes! M'est avis que ce sont les gars
d'Ludwig! Il attend d'nos nouvelles, d'puis plus de quinze ans, doit être bien
en rogne! J'pense qu'si on veut partir l'esprit tranquille on doit régler c'histoire."


"Je pense aussi qu'il s'agit de ses hommes... certains visages me ne me sont pas inconnus ! On aurait pu croire qu'après 15 ans il aurait oublié notre existence ou croire qu'on était tout simplement morts..."

*Klaus décide ensuite d'aller parler à l'un des espions. Si ils leurs voulaient du mal, elle pense qu'ils auraient déjà tenté quelque chose mais... pourquoi les surveiller de loin sans transmettre de message? Et elle s'inquiète aussi de leur nombre... Pourquoi le tavernier déploie-t-il tant de moyens pour surveiller une bande d'incapables comme eux, qui n'ont pas été fichus de lui ramener sa favorite? Elle décide de partager ses inquiétudes avec James en voyant le nain s'éloigner :*

"Même si il est en rogne c'est pas normal qu'il ait envoyé autant d'hommes pour... juste nous surveiller? Même si cet homme à plus de pouvoir qu'on ne l'imagine, je le vois mal payer tant d'espions pour venir nous garder à l'oeil ! Surtout après tout ce temps... Et comment a-t-il su si vite qu'on était de retour?"
Antory Ronemarga
Dim 30 Juin 2019, 22:59
Antory Ronemarga - Sorcier - Niv. 3 (elfe)
| Remonter
"Comme tu le dis Klaus, je suis de retour. Et ces 15 dernières années mon fait comprendre bien des choses à mon égard.
À Friedrich
C'est cela, je suis Antory Ronemarga, magicien de Hysh.
Chasseur de mort...... c'est intéressant. Vous en avez déjà tuer ?"

*Je pose cette question d'un regard interrogateur. *

---------------------------

*Peu de temps avant le départ, il remet son armure. Lorsque Klaus repère les hommes de Ludwig, je suis interrogateur. Qu'est-ce qu'ils ont fait pendant mon absence ? Il ne les avaient pas suivi leur épopée pour s'améliorer et reprendre confiance en lui et sa magie. Il faudra bien le demander. En tout cas, Ludwig ne lui a rien demander, ça ne doit pas avoir de rapport avec Herrade..... L'elfe deviens alors nostalgique, mais il se reprend rapidement. Il suit l'affaire à distance. Mieux vaut être sur ces garde avec Ludwig.*
Friedrich Ocelot
Mar 02 Juil 2019, 21:46
Friedrich Ocelot - Chasseur de vampires (humain)
| Remonter
* Le briefing de la mission ne dit rien sui vaille sur notre prochaine destination. Je vais avoir un mal fou à garder en vie tout ce beau monde, dans un environnement aussi hostile. Adrastea semble s'en amuser, alors que sa mère garde son serieux. Heureusement Sevastian me remettra quelques plantes et médicaments pour lutter du mieux possible contre les périls invisibles de la Lustrie. Toute aide est bonne à prendre. Je le remercie.
L'évocation des hommes-lezards me remplit à la fois de joie et d'inquiétude. Une nouvelle race à decouvrir ! Et à appréhender... Ancienne qui plus est... Ils auront beaucoup à nous apprendre. Mais encore faudra-t-il qu'ils nous acceptent car ce sont leurs terres que nous allons fouler du pieds.
Afin de palier à tous problemes, je demande à Amaldrin : *

" Capitaine, vous qui êtes grand explorateur, pourriez vous nous indiquer un astre qui nous indiquerait tout le temps le nord peu importe où nous sommes, par
exemple. Cela pourrait nous aider à nous orienter... Si nous sommes perdus ou si nous sommes amenés à être séparés. "


* Je vais devoir réfléchir à une tenue. En lin, principalement, et fait de cuir, sur les zones sensibles. Un chapeau à large bord pourra peut-être être utile, également. C'est avec ses idées en tête que je quitte la réunion, non sans avoir remarqué la main aux fesses d'Adrastea pour James... *

...

* A mes questionnements internes et mes analyses un peu intrusives, Adrastea me répond par des clins d'½il aguicheurs. Je lui souris d'amusement, lui faisant peut-être comprendre par ce biais que je ne suis pas intéressé, mais qu'elle continue à m'intriguer. Cependant, je ne manque pas de remarquer son attitude avec James et cela me dérange quelque peu. Ce jeune homme a déjà quelques troubles... Je ne souhaite pas qu'une proximité ingérable s'installe entre ces deux là.
Je décide de faire le premier pas et m'en vais discuter un peu avec elle, lorsqu'elle sera occupé à fes tâches simples sur le bateau. *

" Adrastea ! Je vais te donner un coup de main... et ça nous laissera le temps de faire mieux connaissance. "

* Je la laisse m'indiquer ce qui doit être fait et j'engage la conversation, de façon anodine. *

" Tu fais forte impression en ville, jeune demoiselle. Personne ne peut le nier. Et tu sembles intrépides. Parle moi un peu de tes voyages et de ce que tu connais du monde. Je te raconterai alors en détails ce que nous avons vécu en Athel Loren... Quand nous sommes partis, tu n'étais qu'un embryon dans le ventre de ta mère, tu sais... Et je n'ai l'impression de n'être parti qu'il y a quelques semaines. Mmh... "

* De fil en aiguille, j'essaie de diriger la conversation vers des sujets plus personnels. *

" En t'entendant parler, j'ai l'impression que la vie et ce monde n'est qu'un grand terrain de jeux, me tromperais-je ? Je me souviens qu'à ton âge, j'étais sur les bancs de l'Université et rêvais de parcourir le monde, en plus de parcourir les livres. C'est un trait lié à ma famille : nous avons tous la bougeote, peu importe ce dans quoi nous nous engageons. Mais cela ne nous empêche pas de garder la tête froide. A tous, chez les Ocelot de Leicheberg."

...

* Plus tard, j'irai voir Yelena , profitant d'une soirée calme pour l'aborder d'une façon qui ne me ressemble pas vraiment. Le choc des 15 années et l'ottoragie qui m'ont plongé quelques jours dans la solitude d'un monde sans bruit ont laissé quelques séquelles... *

" Yelena, permets-tu à un vieil homme qui a l'air d'avoir encore moins de quarante ans de se joindre à toi pour cette soirée ? Après ces quinze années dans la forêt, je ne sais pas vraiment comment me considérer. Maid j'espère au moind rattraper un peu le temps qui s'est écoulé trop vite, depuis que je t'ai laissée avec une grande responsabilité sur les bras. "

* Je soupire, quelque peu nostalgique . Je suis tout de même rassurer qu'elle ait fait le choix de garder l'enfant. Mais après ma longue absence, je ne sais plus vraiment où est ma place et quel est mon rôle. J'ai besoin de discuter un peu. *

" As-tu des nouvelles de Hrofrik ? La dernière fois que nous avons discuté, je lui avais demandé de veiller sur toi et t'aider à faire les bons choix. Ceux qui te permettraient de vivre le coeur léger. Est-ce bien le cas, finalement ? Je regrette de ne pas avoir été présent... "

* Un peu sombre, comme discussion... Je ne devrai pas parler de cela mais ma curiosité est trop forte. Par contre, pas assez pour demander directement à Yelena si elle lui a dévoilé qui était son géniteur. J'essaie néanmoins de rediriger la conversation vers le futur qui nous attend : *

" Si je puis me permettre, tu dégages une telle force, que je suis heureux de pouvoir te compter parmi nous pour le voyage en Lustrie. As-tu quelques croquis de cette région à me montrer, ou bien as-tu laissé ce talent de côté pour te concentrer sur d'autres plus... meurtrier ? "

* Je jette un oeil à ses armes diverses. Elle semble armée jusqu'aux dents ! *

...

* J'ai sélectionné l'arbalète, comme arme de tir. Je me dis qu'il sera plus facile à maîtriser que l'arc et pendant qu'un carreau reposera sur l'arme, je pourrai l'enduire de poison...
C'est donc ainsi équipé que je vais vers James et lui demande de maider à ajuster mes tirs catastrophiques qui n'atteignent leur cible qu'une fois sur cinq... Si je pouvais au moins doubler cette statistiques grâce à ses enseignements, j'en serai heureux.
Il me raconte que tout est dans la technique et la maîtrise de soi, et qu'il vaut mieux laisser la puissance de côté. La posture est importante également et je tâche de reproduire exactement les mêmes gestes que lui. Je ne pensais pas qu'il valait mieux se tenir bien ancré dans le sol, arme plaquée contre soi pour avoir une meilleure maitrise et une sensation plus poussée de l'équilibre de l'arbalète. Je remarque également, après quelques tirs : *

" James ? Comment fais-tu pour gèrer l'effet de recul, lorsque la corde se détend ? J'ai l'impression que ça fait devier le carreau que je tire et c'est ennuyeux... "

...

* Dre'leth s'avère être un professeur de nage avec une pédagogie qui s'appuie sur le jeu et le plaisir. C'est plutôt efficace. Je commençais à appréhender le fait de devoir retourner dans l'eau. Ma presque noyade m'a un pru boulversé... Après chaque séance je tâche de garder mes tympans au sec en utilisant la poire. Il faudra que je trouve un moyen de boucher mes cavités auriculaires, si je dois mettre la tête sous l'eau.
Pendant ces exercices, Adrastea s'expose plus qu'elle ne le devrait et James la reluque sans ménagement. Heureusement, l'intervention de Ananthia le ramène à la raison. Et j'en rajoute, bien entendu : *

" Concentration, James. Concentration. On n'ira pas te repêcher si tu retombes dans un cours d'eau, après avoir voulu faire le funambule sur le mât d'un bateau... "

* Clin d'oeil à Ananthia. Cette phrase devrait pousser notre guerrier à moins se dissiper.
Petit à petit mes barbotements deviennent de vraies brasses, qui me permetront au moins de ne pas sombrer. Faire la planche me permettra également d'économiser mes force et ne pas couler, si je ne suis pas trop encombré... *

...

* A Anthony, je réponds d'un haussement d'épaule : *

" A vrai dire, non. Je ne sais pas comment interpréter ce pseudonyme. M'appelle-t-on ainsi, car je chasse la mort avec ma médecine ? Parce que je suis un dévoué du dieu Mòrr ? Ou parce que je serai voué à en éliminer ? J'ai bien tué quelques engeance, mais jamais aucun vampire... Les ennemis naturels de la région d'où je viens. "

* Je l'observe. Comment va-t-il réagir ? J'ajoute, en me rendant compte qu'il a évoqué la magie de Hysh : *

" Les Vents de Hysh... Mmmh... Cela nous permettra d'affronter plus sereinement les périls que nous rencontrerons en Lustrie. Bienvenue parmi nous, Anthony. "

* Je me tourne ensuite vers Klaus, et me fais une joie de le revoir. Il semble avoir changé également pendant son séjour en Athel Loren. Il arbore maintenant une arme exotique, qui semble davantage taillé pour la prestance elfique. Mais je ne me fais pas de soucis. Le nain sait ce qu'il fait et c'est avec une tape amicale dans le dos que je l'accueille...
Avant que l'on se rende compte que nous sommes observés. *

...

" Ludwig ? Ce nom me dit quelque chose... C'est le tavernier de la Taverne des Anciens, n'est ce pas ? Mmmh... Il vaut mieux tirer ça au clair avant notre départ, mais personnellement, je n'ai aucune grief contre lui, ni lui contre moi. Il m'a même donné quelques bons tuyaux. "

* Je laisse faire Klaus et l'accompagne même, sans arme, avec mes attraits de médecins. Je reste cependant silencieux, couvrant plus les arrières du nain, qu'autre chose... *
James Steiner
Jeu 04 Juil 2019, 22:06
James Steiner - Assassin : Adepte du Meurtre, de Khaine (humain)
| Remonter
*a l'entraînement*
" James ? Comment fais-tu pour gèrer l'effet de recul, lorsque la corde se détend ? J'ai l'impression que ça fait devier le carreau que je tire et c'est ennuyeux... "
Friedrich

C'est une question d'habitude et de fermeter, je suppose. Moi je suis plutôt un expert à l'arc


*dans l'eau*
Après avoir été éclabousser par Ananthia c'est Friedrich qui attire mon attention*

Concentration, James. Concentration. On n'ira pas te repêcher si tu retombes dans un cours d'eau, après avoir voulu faire le funambule sur le mât d'un bateau... "
Friedrich


Je prend une grande inspiration puis Je plonge la tête sous l'eau et après quelques secondes je remonte à la surface et je me remet à essayer de nager ou du moins de ne pas me noyer
c'est bon je suis concentré..

[d'ailleurs ai-je toujours mes gantelets et mon plastron sur moi ?]
Adrastea
Jeu 11 Juil 2019, 10:41
Adrastea - Navigateur (elfenoir)
| Remonter
Au briefing

*Le guerrier laisse paraître quelques doutes sur ce qui nous attend en Lustrie. Je le comprends, la première fois que j'y suis allée les hurlements des saurus m'avaient aussi impressionnée ! C'est mère qui lui répond.*

Yelena : "De nombreuses années se sont écoulées durant votre absence, et des opportunités se sont présentées pour étendre le parcours commercial de la Perle Rare jusqu'à ce continent encore peu exploré. Nous y avons effectué trois trajets, et cela s'est avéré à chaque fois extrêmement lucratif. Les produits que nous en ramenons sont luxueux et particulièrement prisé, surtout certaines plantes comme le tabac, le café ou le cacao que les Impériaux les plus aisés consomment avec délectation."

*Le capitaine acquiesce cette information et il semble satisfait de la navigation de mère avant de poursuivre à sa place pour le sujet du voyage.*

Amaldrin : "Nous ne savons pas où vous mèneront précisément les racines du monde. Les elfes sylvains pourront peut-être vous le dire lorsqu'ils auront établi la connexion qui vous y conduira mais il ne faut pas vous inquiéter, Athel Loren vous a déjà bien formés à ce qui pourra vous attendre, même si la jungle lustrienne sera sans doute particulièrement pénible ! Vos nerfs seront mis à aussi rude épreuve que vos corps, aussi j'espère que vous pourrez gagner rapidement une des rares colonies pour obtenir un minimum d'informations et de repères. Quant aux hommes lézards, ce sont parmi les plus vieux habitants du monde et ils gardent les temples des Anciens. Je pense que si vous faites profil bas et évitez les territoires qu'ils protègent, ils ne devraient pas s'en prendre à vous. Quant aux autres créatures que vous nommez, les gors et les skavens ... attendez-vous à en rencontrer également, car leurs invasions ont été également nombreuses et qui sait combien d'entre eux y sont encore."

*Mais pendant qu'ils lui répondent, je remarque bien les regards du beau guerrier vers mon décolleté dans lequel je passe mes doigts pour l'aguicher davantage encore. Et son sourire lorsque je lui mets la main aux fesses m'affirme qu'il est déjà mien, il ne reste qu'à le surprendre lorsque les autres ne seront pas là ... *

"Ne sois pas si timide, beau guerrier ! "

[[Friedrich : la compétence Astronomie n'est pas disponible dans ton plan de carrière mais ta requête auprès d'Amaldrin et les explications qu'il te répond t'en accordent un bonus de 10% aux tests sur 10% correspondant à une compétence non acquise le moment venu.]]