Veuillez patienter...

Fartova, la fité des pirates !

Philas Dentpointue
Jeu 28 Mars 2019, 10:33
Philas Dentpointue - Maître voleur (kender)
| Remonter
" Ve n'ai que peu d'informafions fur l'endroit où fe trouve Fue-Vann, mais ve fais confianfe à Afhara. Tu as vu avec quelle efficafité elle est parvenue à vous retrouver au fin fond de la Fylvanie ? F'est une fafheuve de primes hors pair. F'est pour fa que v'ai fait appel à elle pour retrouver ta foeur. Elle a remonté la pifte des médaillons en forme de fleur de lyf vufqu'à un groupe fe faivant appeller l'invufte egviftenfe. F'est une efpèfe de confrèrie bretonnienne qui fait fouvent appel à des merfenaires en campagne pour que feux-fi faffent preuve de vèle et les vaffiftent dans leurs vactivités peu recommandables.

Elle a fuivi leur trafe en Bretonnie où elle a découvert qu'entre autre activités villégales, vils f'adonnaient au trafic d'efclaves... Il lui fut alors fafile de deviner fe qu'ils vavaient pu faire de Fue Vann, les femmes du vieux monde fe vendent à prix d'or au marfé aux vefclaves d'Al Haïkk, et les veunes velfes doivent y valoir une veritable fortune... non, non raffures-toi, Fue-Vann n'est vamais arrivée vufqu'en Arabie, laiffe moi pourfuivre...

Fette pifte a mené Afhara dans la ville de Brionne, f'est un repère de brivands, qui entre nous, n'a fans doute rien à envier à Matorca où nous nous rendons. Fi la fité est profpère, f'est furtout parfe qu'elle fert de refuve aux trafiquants et voleurs en tout venre et qu'elle les laiffe mener à bien leurs vactivités tant que fela ne trouble pas l'ordre de la fité. F'était l'endroit le plus plovible pour retrouver la trafe de ta foeur et mener fon enquête. Elle est parvenue, ve ne fais par quel fubterfuve, à f'introduire au fein de l'invufte egviftende et confulter leurs reviftres d'efpédifions. Avec les vinformafions que v'avais pu lui donner fur la difparifion de ta foeur, elle est parvenue à trouver des dates et des defcriptions qui correfpondaient ainfi que le nom du bateau fur lequel elle avait été embarquée... En fe renfeignant auprès du port elle découvrit que felui-fi n'était vamais arrivé à deftinafion et que le navire et toute fa 'marfandive' avaient été perdus ven mer.

Elle a d'abord penfé qu'il avait coulé, pris dans vune tempête et f'apprétait à venir me faire fon rapport, mais fon intuifion l'a pouffée à pourfuivre fes refherfes. F'est ainfi qu'elle a découvert que le Pharaon, f'est le nom du bateau fur lequel ta foeur ta foeur fe trouvait - fe qui est amuvant, parfe que f'est auffi le titre que prennent fertains fultans en Arabie, là où vuftement fe bateau devait fe rendre - bref, fi le bateau avait bel et bien coulé il y a une trentaine d'années, fe n'était pas à cauve d'une tempête ! Felui-fi avait été victime d'une attaque de pirates !

On croit fouvent à tort que les pirates ne font pas de quartiers et affaffinent fans merfi - tiens, f'est pas vévident à dire fa, affaffinner fans merfi... -, donc qu'ils faffaffinent toutes les perfonnes à bord, en vérité, ils propovent fouvent à leurs privonniers de fe voindre à l'équipave pour compenfer les pertes ou apporte des compétenfes que fes derniers n'ont pas. F'est apparemment fe qui f'est paffé avec Fue-Vann qui aura réuffi à prouver fon adreffe et fon avilité à bord, laiffant penfer à Maria Defpiadado - f'est le nom de la capitaine des pirates qui ont abordés le Pharaon - que l'enfant aurait pluf de valeur à bord que fur le marfé aux vefclaves auquel elle pourrait touvours l'abandonner fi elle ne faivait pas l'affaire. Elle défida de l'épargner temporairement et f'est comme fa que ta foeur éffappa au pire...

Malheureuvement Defpiafado est morte depuis longtemps - ve crois que l'efpéranfe de vie des pirates est affez courte, un peu comme felle des bons gardes du corps. Fon équipave a été démantelé pour fervir fur d'autres navires de la flotte pirate ou font reftés à terre fur l'île de Fartova. F'est le cas d'un homme furnommé demi-lune qui était un mouffe au fervife de Maria Defpiadado et qui a forfément croivé Fue-Vann. F'est lui que nous vallons retrouver à Fartova. F'est lui qui pourra nous dire fe qu'est devenue ta foeur !

Il ne nous refte plus maintenant qu'à revoindre Nuln pour terminer les préparatifs du voyave et à embarquer fur le fabuleux vaiffeau du capitaine Biork qui nous mènera vufqu'au bout du monde... ou au moins vufqu'à Kell dans vun premier temps ! "
Biork Blumberg
Jeu 28 Mars 2019, 14:17
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
[Yeah, à moi l'honneur du premier poste de cette nouvelle aventure ! emoticon
Content de vous retrouver.]

"Alors c'est tout vu, en avant pour Nuln !
D'abord retrouver ma péniche pour s'assurer que les réparations sont terminées. Et pendant que vous vous occuperez des derniers préparatifs, je passerai par le temple de Véréna. Shanys, si les cartes t'intéressent toujours autant, tu devrais venir avec moi, tu ne seras pas déçue !
Bon, j'avoue ne pas avoir bien suivi toute l'histoire de Philas, mon oreille n'est plus accoutumée à son... accent. Mais outre le détour bretonnein, je retiens que Sue-Zan est bien à Sartosa et que nous devons nous y rendre par Matorca. Ca promet...
Mais Sue-Zan est bien vivante, Shanys, c'est magnifique ! Tu vas pouvoir retrouver TA SOEUR ! Alors oui, pas un instant à perdre !"


*Même si les remous de ses dernières aventures en Sylvanie l'avaient malmené, Biork doit bien reconnaitre que le calme plat de ces derniers mois ne lui convenait plus. Retrouver ses compagnons de périple - surtout sa chère Shanys - et la perspective d'une telle expédition l'excitent grandement. Et tout cela commencera à Nuln, où il compte bien faire appel à ses contacts de la Societas Antiquari au temple de Véréna pour obtenir des informations. Certes, aider sa chère Shanys est déjà un bon motif, mais des trésors nains doivent forcément moisir dans les coffres à butin des pirates. Et recouvrer ces reliques sera également son objectif.*
Shanys
Ven 29 Mars 2019, 07:00
Shanys - Pirate : Capitaine Corsaire (elfe)
| Remonter
[ A Shanys le second post ! ]

* Au fur et à mesure du récit de Philas, Shanys passe par différentes émotions, allant de l'abattement au désespoir. *
* Elle laisse le kender terminer son récit, et est obligée de prendre appui sur la table à coté de laquelle elle se trouve, tant elle est bouleversée. *
* Le plus important est évidemment de retrouver sa soeur. Et là, elle a pour la première fois depuis le drame, des nouvelle tangibles de celle-ci. *
* Ensuite viendra le temps de la vengeance. Ou plutôt de la justice. Elle exterminera l'Injuste Existence. Mais chaque chose en son temps. *

* Les yeux plein de larmes, elle regarde le kender : *
" Merci petit ami. Jamais ne ne saurai comment m'acquitter de ma dette envers toi. "
" Tu es une belle personne Philas. "
- Repetto : "PHI-LAS"
" Et tu vois, je crois que même mon perroquet t'aime bien. "
" Quant à Ashara, il faudra que je lui exprime aussi ma gratitude. Nul doute qu'on la recroisera. Tant qu'on reste avec toi, tout peut arriver. "


* Se tournant vers Biork, qui met au service de l'équipée son bateau sans une once d'hésitation : *
" Biork ! C'est magnifique. "
" Tu sais, je suis impatiente de retrouver Sue-Zann. Pour lui présenter le plus fidèle ami qui soit. "
" Alors tu as raison, allons chercher les cartes. J'ai toujours aimé ces dessins magiques, même s'il faudra que tu me ré-expliques comment ça marche, parce que j'ai un peu oublié. "
" Et au fait, tu crois que Sancorne et la belle Antiope pourront embarquer sur ta péniche ? "
" C'est vrai qu'avec Repetto, ça commence a faire une vraie ménagerie. Mais comme ça tu pourras chevaucher le fidèle Sanscorne. Et moi je prendrai en selle Philas. "
- Repetto : "PHI-LAS"

" Et toi, ma belle Sybille. Tu es des nôtres ? "
Sibylle
Ven 29 Mars 2019, 07:39
Sibylle - Chasseur de reliques (elfe)
| Remonter
Mais outre le détour bretonnein, je retiens que Sue-Zan est bien à Sartosa et que nous devons nous y rendre par Matorca. Ca promet...



*Le récit de Philas est surprenant. C'est au final bien une chose que moi même ne lui enlèverais pas. Cependant l'interprétation hâtive de Biork doit être mesurée pour que les bonnes nouvelles ne se transforment pas en déception à notre arrivée. Tandis que Shanys s'appuie sur une table pour supporter l'émotion, je viens dans son dos l'enserrer du réconfort de mes bras musclés mais si tendres avec elle.*

"Non tu as mal compris Biork, c'est le membre de l'équipage de cette Maria Despiadado qui peut peut-être nous dire ce qu'il est advenu de Sue-Zann il y a 30 ans de cela que nous allons trouver à Sartosa. Ces informations risquent d'être à prendre avec des pincettes, mais cela n'en est pas moins la meilleure piste que nous ayons jamais eue. Alors, bien sûr que j'en suis, ma douce Shanys, je t'ai dit que je t'aiderai à retrouver ta s½ur. Et puis le soleil d'Estalie nous changera de l'humidité de la Sylvanie ! "

*Et je me demande déjà comment je supporterai les températures de ces latitudes. Mais nous trouverons forcément de quoi faire couleur locale dans les souks de notre destination. Bien entendu, je suis prête à partir quand ils le voudront.*
Philas Dentpointue
Mar 02 Avr 2019, 11:36
Philas Dentpointue - Maître voleur (kender)
| Remonter
" Alors allons vy, qu'est-fe qu'on attends ?! "

C'est à bord de l'écume des cimes que vous remontez le Reik jusqu'à l'ancienne capitale impériale. C'est l'occasion pour vous d'y retrouver Konrad, Varek et Gretchen, vos compagnons de voyage lors de votre périple en Sylvannie, et faites la connaissance de Torkin, le guerrier qui n'avait hélas pas pu vous accompagner. Hergar et Ygda ne sont pas à bord, profitant d'un congé gracieusement accordé par Biork pour leur permettre de passer du temps avec leur fils retrouvé.

L'écume des cimes s'amarre dans les docks le long de la berge nord, non loin de l'Empereur Wilhelm, un impressionnant navire à rames et à voiles de plusieurs ponts, permettant de voyager entre Altdorf et Nuln. Celui-ci est en train de débarquer ses passagers provoquant une certaine agitation sur les quais. Une fois les formalités administratives remplies, vous descendez du navire, laissant l'équipage vaquer à ses occupations. Ceux-ci prévoient de s'installer à l'Ours Jovial en attendant le départ pour Kell. C'est un petit établissement sur les docks qui accueille les marins. Sa nourriture est décente et ses chambres propres, mais la péniche est à votre disposition si vous préférez dormir à bord.

Les docks sont agréables et bien entretenus. Des voitures avec cochers ou porteurs attendent pour transporter les nouveaux arrivants vers l'Altestadt ou vers d'autres quartiers de la ville. Le soleil est à son zénith et le petit Philas semble trop occupé à admirer le luxueux navire à quai pour s'intéresser à vous. C'est une belle après-midi qui s'annonce... emoticon
Sibylle
Mar 02 Avr 2019, 13:53
Sibylle - Chasseur de reliques (elfe)
| Remonter
*Avant que nous partions de la taverne, je m'éloigne un peu à l'extérieur et dégaine l'épée magique. Je n'ai pas fait appel à son pouvoir depuis le dérèglement des marais, peut-être par appréhension mais Elketeanetep n'est pas parmi nous pour m'assurer du retour à la normal alors j'essaie.*

"Gelu."

[ ... ]

*Sans vouloir être négative, je crains que la soeur de Shanys n'ait pas forcément passé de bonnes années dans cette enceinte sans foi ni loi. Mais je ne tiens pas à troubler les espoirs de ma compagne alors je ne lui fais pas part de ces aspects de la réalité que je ne souhaite naturellement pas à Sue-Zann.*

https://i.pinimg.com/564x/e9/d9/a5/e9d9a5cf3907fcf9263e72e7f5c710ca.jpg?fbclid=IwAR0Cxo_bc0zaTr_ex_Bczg-xOB9sLcgdVkly9zYx72XnyYjrvOAGW09zDkQ

*Le trajet jusqu'à l'ancienne capitale se déroule sans encombre, dans une ambiance silencieuse et patiente du moins pour ma part, comme d'habitude. Je profite du passage par Nuln et de certaines retrouvailles pour faire plaisir à Shanys et me mettre sur une couleur plus appropriée à nos pérégrinations maritimes.*

https://i.pinimg.com/564x/fd/3c/c1/fd3cc18cbba7894eb485654ce5c703d0.jpg?fbclid=IwAR3qFgw366mkJpVY7p_UGjtolYqNWKccsphPPyAVF791b0BRCOYCXgyOuLM

*Et désormais, je prends part aux préparatifs, en espérant que la route ne sera pas trop longue, finalement après toutes les rencontres que nous avons faites par le passé, l'ennui me sied relativement.*
Biork Blumberg
Mer 03 Avr 2019, 15:10
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
*Ah, la bonne vieille écume des cimes... Biork n'est pas peu heureux et fier lorsqu'il peut mettre le pied sur sa plus belle acquisition. Sentir la coque rouler sur les remous du reik et les cordages claquer sous la brise : cette péniche est devenue le foyer - atypique - de ce nain - atypique. En effet, après avoir claqué la porte du manoir familial à Marienburg puis erré entre différentes communautés naines, il n'a jamais réussi à pauser véritablement son baluchon. Ce n'est que depuis les évènements de la vallée des licornes et la récompense de Karak Norn qu'il a pu acquérir ce navire qui est devenu son foyer. Embarquer est pour lui comme rejoindre sa famille, dont il salue chaleureusement chacun des membres.*

*Le voyage jusqu'à Nuln n'est qu'une formalité, le long d'un itinéraire qu'ils connaissent bien. Remonter jusqu'à Kreutzhofen sera une toute autre affaire, puisqu'ils n'ont jamais navigué sur la Soll. Mais à chaque étape ces difficultés, la priorité est à savourer les retrouvailles. Et justement, l'air préoccupé - à raison ! - de Shanys lui fait de la peine:*
"Hé Shanys, ne reste pas à révasser contre la bastingage, viens plutôt par ici. Oui, vers nous, sur la passerelle. Tu as déjà piloté un navire ? Hé, tu vas voir, ce n'est pas si compliqué. Mais oui, essaie, on reste à côté pour surveiller. Ca te fera du bien de penser à autre chose. C'est comme pour le tir que tu m'avais enseigné : tout est affaire d'attention et d'anticipation. Tiens, tu vois ce tronc d'arbre qui dérive là-bas ? Tourne la barre à babord - à gauche - pour l'éviter. Oui, dès maintenant, comme ça, tranquillement, voilà."
*Le nain s'amuse de cette complicité retrouvée avec sa compagne elfe, même si le voile d'inquiétude sur son visage ternit l'éclat de sa candeur habituelle.*

*A Nuln, Biork retrouve encore ses habitudes sur les quais. L'équipage de l'écume des cimes connait la manoeuvre et les moeurs locales.*
"Bien, Kapitän Konrad, je te laisse régler les détails, comme d'habitude. Je me rends au temple. On appareille après-demain au petit matin. Shanys, tu veux toujours voir des cartes ? Alors suis-moi."
*Et c'est parti pour le temple de Véréna, où Biork demande à rencontrer son contact de la Societas Antiquarii, la prêtresse Selena. Après avoir rendu ses hommages et fait les présentations avec Shanys, il explique la raison de sa visite : leur voyage vers Sartosa et le besoin d'informations. Et dans l'immédiat, savoir si le culte a de la marchandise à transporter vers Kreutzhofen. Pas de quoi s'enrichir, mais juste de quoi amortir le début du voyage.
Puis leur table voit s'amonceler une montagne d'ouvrages et de cartes avec lesquels Biork laisse Shanys, prétextant des recherches supplémentaires. Il en profite pour rejoindre en douce la prêtresse pour un entretien privé et discret. Le but est de savoir si la présence du nain sur l'île pirate pourrait correspondre avec les besoins de leur société secrète. Y a-t-il des ouvrages ou des reliques à recouvrer sur Sartosa ? Forcément oui, mais lesquels en particulier ?

Shanys
Ven 05 Avr 2019, 07:31
Shanys - Pirate : Capitaine Corsaire (elfe)
| Remonter
[ A la taverne. ]
" Merci ma belle. Je n'en n'attendais pas moins de toi. Mais ton aide est un vrai réconfort. "


[ Sur la péniche ]
* Shanys, la pirate elfe en route vers Sartosa pose fièrement un pied qu'elle voudrait marin, sur l'Ecume des Cimes. Repetto sur l'épaule, elle apostrophe le capitaine Biork : *

" Toutes voiles dehors capitaine. Et vous matelots, (s'adressant à Hergar et Ygda) souquez ferme. Nous avons une île pirate à conquérir. "


* Le ton enjoué de la jeune elfe ne trompe pas ses proches amis. Shanys est inquiète. Certes Philas est porteur de nouvelles encourageantes, mais celles-ci la replongent dans les affres des heures sombres. Et le récit du Kender lui fait cruellement prendre conscience du sort de sa soeur. Si elle semble s'être tirée du joug de l'Injuste Existence, elle en a été esclave, quant à sa vie chez les pirates, Shanys imagine que cela a du être des plus rudes. *
* Ressassant ces sombres pensées accoudée au bastingage, elle est hélée par le capitaine qui lui propose de piloter leur vaisseau. *
* Le cher Biork cherche à la distraire. Alors Shanys se prend au jeu. La péniche devient un esquif pirate, et la fleuve une mer déchaînée. *

" Capitaine, vous vous trompez ! Il ne s'agit pas d'un tronc d'arbre qui dérive. C'est un terrible monstre marin qui tente d'avaler notre bateau. "
" Tenez-vous au bastingage, je vais tenter une man½uvre désespérée d'évitement. "
" Toi aussi petit Philas "
- Repetto PHIL-LAS



[ A Nuln ]
* Shanys accompagne Biork au temple de Verena. *
* Puis elle se retrouve seule devant une table emplie de cartes et d'ouvrages sur Sartosa. *
" Dis-moi Biork, on en a pour des jours à étudier tout ça. "
" Biork ? "

* Il a du aller chercher d'autres ouvrages, se dit Shanys. En attendant elle s'attelle à l'examen des livres et des cartes. *
* L'étude des cartes retient tout d'abord son attention. Mais elle n'y comprend que peu de choses. Elle a beau scruter les gravures, elle ne parvient à repérer l'Ecume des Cimes. Du coup, elle n'arrive à se situer. Il lui faudra attendre le retour du nain, pour avoir une explication. *
* Elle se plonge alors dans les récits de voyage du capitaine Sartoso, le célèbre découvreur, qui faisant route vers les royaumes du sud s'échoua à Sartosa, où selon la légende, il fut accueilli par des indigènes, qui le reçurent comme un dieu, et renommèrent leur île en son honneur. Les gravures de l'ouvrage plongent la jeune elfe dans un océan de rêve. Elle tant hâte d'y être ... et en même temps elle redoute ce qu'elle va y trouver. *
Philas Dentpointue
Ven 05 Avr 2019, 15:17
Philas Dentpointue - Maître voleur (kender)
| Remonter
* Biork et Shanys se rendent sur les pentes de la colline de Nuln jusqu'au quartier de Tempel. Les dieux y sont presque tous représentés, depuis les jardins de Mórr jusqu'à l'antique cathédrale de Sigmar. Les flèches et les tourelles des temples s'élèvent très haut dans le ciel, comme l'hommage rendu par les hommes à la main bienveillante des Dieux qui guident et bénissent Nuln chaque jour. Les rues du quartier sont pavées de pierres blanches et lisses que les serviteurs des différents temples nettoient presque quotidiennement.

Le temple de Véréna s'élève près de la Haute porte et on dirait que sa façade examine chaque passant d'un oeil menaçant. C'est un bâtiment de quatre étages en briques pleines, massif, entouré d'une vaste enceinte. Ce centre de justice et de savoir est ouvert à ceux qui ont soif de connaissances (du moins à ceux qui savent lire... ou qui encourent un jugement). Vous êtes conduit, à la demande de Biork, dans la grande bibliothèque pour y compulser les ouvrages, cartes et registres qui vous permettront d'en apprendre d'avantage sur votre destination.

Un des serviteurs du temple fait alors un discret signe au nain qui s'éclipse pendant que son amie tente de retrouver la péniche sur les différentes cartes... mais en dehors d'un petit personnage aux habits rayés qui semble avoir été glissé en divers endroits improbables par le prêtre copiste, comme si celui-ci avait voulu qu'on essaye de le retrouver, ces maudites cartes ne laissent apparaître aucune trace de l'écume des cimes ou du grand bateau qu'admirait le petit Philas sur les docks...


Répeto - " PHIIILAAASSSS !! "
Estudiants - " Chut ! "
Répeto - " philas ? "
Estudiants - " SILENCE ! "
Répeto - " ... "

* Biork rejoint le serviteur qui le mène dans une antichambre de l'étage supérieur où se trouve la prêtresse Sélena.

Séléna - " Maître Blumberg, enfin vous voilà, nous attendions votre visite... Ne soyez pas étonné, nous ferions de bien piètres disciples de la déesse si nous n'étions pas informés qu'un équipage incongru, constitué de nains et d'elfes avait débarqué sur nos docks. ", déclare-t-elle avec un sourire satisfait.

Séléna - " Ainsi donc, vous souhaitez vous rendre à Sartosa ? Les étranges créatures de la Sylvanie ne vous ont pas suffit et vous souhaitez affronter des monstres peut-être pires encore ? Il est difficile de répondre à votre question. Malgré toutes les informations nous disposons, nous ne savons que rarement quels trésors ont été dérobés par les équipages pirates ou ont fini au fond de la lagune. Les trésors restent rarement très longtemps entre les mains d'un pirate et leurs pistes sont difficiles à suivre. Autant dire que tout butin repris à ces forbans que vous rapporteriez au temple ne pourra qu'être chaleureusement apprécié de Véréna. "

* La prêtresse s'interrompt tandis qu'elle regarde par la fenêtre du vestibule. Puis, sans en détacher son regard, elle reprend.

Séléna - " En revanche... votre voyage pourrait s'avérer providentiel. Il nous est en effet assez difficile de communiquer avec nos agents de l'île afin de leurs transmettre certaines... informations, en toute sécurité. Je ne puis vous en dire plus pour l'heure et dois m'assurer de certaines choses... "

* Vous êtes alors interrompus par un bref coup donné à la porte opposée de l'antichambre. Un initié de Véréna, compte tenu de son accoutrement, passe alors la porte, laissant apparaître derrière lui une grande salle ou plusieurs personnes semblent être réunies. Remarquant à peine le nain, il informe la prêtresse qu'elle est attendue pour procéder au jugement puis se retire.

Séléna - " Je dois vous laisser, mais vous retrouverez sans mal le chemin de la bibliothèque. Nous enverrons quelqu'un à l'Ours Jovial au moment de votre départ avec les informations nécessaires... oui, nous savons cela aussi. " emoticon


* De son côté, Sibylle profite du temps qui lui est donné pour se préparer au long voyage. Tirant l'épée magique de son fourreau, elle prononce son nom et constate avec soulagement que le givre se forme à nouveau sur la lame qui se met à luire d'un bleu glacial...
Biork Blumberg
Lun 08 Avr 2019, 14:05
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
*Dans l'anti-chambre du temple, Biork opine à chacun des déclarations de la prêtresse, impressionné par son status et son omniscience. Le culte révèle une autre de ses facettes : sa recherche de la vérité va bien au-delà des érudits et des juges ; ces recherches pro-actives pourraient s'apparenter à de l'espionnage, pour la bonne cause, évidemment. Et au moment où son interlocutrice va pour changer de salle, le nain se permet une dernière remarque:*
"Merci pour tout, prêtresse Séléna. Je m'efforcerai de servir au mieux, pour la Justice et la Vérité.
Votre émissaire à l'ours jovial pourrait-il nous apporter aussi des informations sur un groupuscule esclavagiste nommé l'Injuste Existence ? Quelque chose me dit que je ne trouverai rien dans la grande bibliothèque, mais que vos rapports internes doivent les mentionner..."


*Puis, c'est le retour à la bibliothèque vers Shanys, affalée sur une table surchargé, comme submergée par une vague de parchemins. Même si les circonstances sont à la concentration studieuse, le nain ne peut s'empêcher une boutage en chuchotant :*
"Ho-ho, mousaillonne, accroche-toi bien au bastingage ! J'espère que tu sais nager dans cette mer de papier ?
Oh tu as raison, nous en aurions pour des jours à étudier tout cela. Et tes retrouvailles avec ta soeur ne peuvent souffrir un tel délai, bien évidemment. A vrai dire, je recherche deux choses bien précises.
Premièrement, le chemin pour nous y rendre depuis Kreutzhofen. Mais regarde, on dirait bien que ce vieil atlas du cartographe Sigismund van Paltraum nous en donne la réponse. D'abord la Passe des Crocs de l'Hiver jusqu'à Mortensholm, puis descendre la rivière via Philany jusqu'à Matorca.
La seconde, c'est une approche, ou plutôt une accroche, pour poser le pied sur cette île sans se faire déposséder ou molester par ces pillards. Mon idée est de me faire passer pour un fabricant de poudre noire; j'en connais la recette. Et quelque chose me dit que ces pirates en font grande consommation. Regade, là, dans ce recueil de chansons, il est fait mention d'un volcan sur l'île. Parfait. Exactement le genre d'endroits ou on trouve des matières inhabituelles, de celles que l'on pourrait adjoindre à de la poudre explosive pour l'améliorer. Enfin, ça devrait suffire pour berner ces incultes. J'engagerai un commis pour me rapporter les matières premières nécessaires à justifier ma couverture : soufre, charbon de bois, salpêtre. Et aussi quelques poudres métalliques pour des effets lumineux : fer pour doré, cuivre pour bleuté, etc.
Après, sûr que toute autre information nous sera utile. Allons, chut maintenant, et prenons des notes."


Test int pour ces recherches : Résultat du jet (1D100) : 40. / 64 + histoire + géographie + de nombreuses autres comp...

[Pas besoin de prolonger le séjour à Nuln plus que de nécessaire. Mais si besoin, Biork a suffisamment d'intérêts et de contacts pour faire durer autant que vous le voulez emoticon .]
Shanys
Mer 10 Avr 2019, 07:55
Shanys - Pirate : Capitaine Corsaire (elfe)
| Remonter
" C'est une bonne idée la poudre noire. D'autant qu'on pourra s'en garder pour nous. C'est toujours très utile quand on va chez des pirates récupérer une soeur qu'on n'a pas vu depuis des dizaines d'années. "
" En tout cas, ton itinéraire sur la carte a l'air pas mal, même si je n'ai toujours pas compris comment ça marche. Il n'y en a pas une sur laquelle j'ai vu l'écume des cimes, alors que ton bateau existe bien, puisqu'on est venu avec. Et même si on nous l'avait volé, on devrait le voir à un autre endroit sur la carte. "
" Mais bon, je te fais confiance. "

" Allez remontre-moi. Que je puisse expliquer tout cela à Philas. "
" PHI-LAS"
" Chut Repetto, il y a du monde. "


[ A dire vrai, je n'arrive pas à repérer tous ces noms sur la carte du vieux monde. Et je n'y vois pas non plus l'écume des cimes. emoticon ]
" Alors on prend ton bateau jusqu'à Mortenshom, puis Martoca, c'est bien çà "
" L'île, et son volcan. Tu parles de Sartosa ? "
" En tout cas, ton idée d'effets lumineux me plaît bien. "
" Je te propose qu'en sortant on aille se procurer quelques poudres métallique. On doit bien trouver en ville une échoppe qui en vend. Tu ne crois pas ? "
Biork Blumberg
Mer 10 Avr 2019, 16:54
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
*Biork s'amuse toujours autant du caractère ingénu de sa Shanys.*

"Oui, sûr que Nuln ne manque pas d'apothicaires, ni d'alchimistes. Mais je préfère confier cette mission simple à un commis et profiter de notre temps ici, plutôt que de le perdre dans le dédale des rues surpeuplées de la cité. Je ne suis pas à proprement parler riche, mais juste assez aisé pour m'offrir ce genre de service qui simplifie la vie. Nul doute qu'un domestique du temple pourrait s'en charger en échange de quelques pièces.
Bien, pour ces cartes, j'ai compris depuis longtemps que la perspective te posait problème. C'est une simple question de disposition logique de l'esprit. Imagine un moment que tu observes une colonie de fourmis. Leur travail, leurs allées et venues, les chemins qu'elles empruntent, les différentes entrées de leurs fourmilières. C'est vaste, non ? Eh bien imagine que tu observes tout cela d'en-dessus. Et que tu en fais un dessin. Bien sûr, impossible de représenter chaque fourmi. Alors tu ne dessins que ce qui est significatif : les fourmilières et leurs chemins. Entre deux, tu sais que c'est plein de fourmis. Donc pas besoin de les dessiner. Eh bien c'est comme nous avec le bâteau. L'Empire est plein d'humains ; et le Reik est plein de péniches. Pas besoin de les dessiner, on ne garde que les villes et les voies sur la carte. Pourtant, nous existons bien : moi comme une fourmi ouvrière, Sibylle comme une fourmi soldat et toi comme... comme la reine."
Philas Dentpointue
Mer 10 Avr 2019, 19:15
Philas Dentpointue - Maître voleur (kender)
| Remonter
[Rooh, Biork, vil flatteur emoticon ]

* La prêtresse hoche la tête à la demande de Biork, puis disparaît derrière la lourde porte. Le nain retourne retrouver son amie afin de poursuivre leurs recherches.

La route proposée par Philas par la passe des crocs de l'hiver semble finalement s'avérer être une option intéressante. L'autre solution consisterait à traverser la passe des vents glacés pour rejoindre Burkesburg. La route est plus courte sur le parchemin, mais cette région est connue pour ses dangers. Brigands, gobelins et autres créatures se terrent dans les montagnes. Il faudra choisir une fois à Kell la route à suivre.

Biork - " ... puis descendre la rivière via Philany jusqu'à Matorca. "
Répéto - " Philas ? "
Biork - " Non, 'NY' ! PhilaNY, pas Philas, Philany ! "
Répéto - " Philas ! "
Biork - " Non, je n'ai pas dit Philas ! "
Shanys - " Ah si, tu viens de dire Philas. "
Répéto - " PHILAAAS !! "
Biork - " ZUT ! "
Estudiants " CHUUUT ! "
Répéto - " philas. "

Concernant l'île, vous découvrez que celle-ci était originellement une colonie elfique qui fut plus tard occupée par les tiléens. Sa situation géographique en faisait un endroit stratégique que les Nordiques, les Arabes et les rois des tombes leurs disputaient, détruisant et rebâtissant sans cesse la cité, renforçant celle-ci d'avantage à chaque fois.

Un prince tiléen nommé Luciano Catena et son armée de mercenaires, fini par reprendre le contrôle de l'île. Les corsaires et mercenaires survivants furent autorisés à rester sur place pour servir la flotte de Lucciano. Mais les diverses bandes de mercenaires qui occupaient l'île étaient difficiles à contrôler.

Le prince perdit toute autorité quand les bandes cessèrent de se battre entre elles et commencèrent à collaborer et à commettre de lucratives actions de piraterie. Les attaques de navires et des côtes de la Mer Tiléenne rapportèrent des hordes de captifs et d'otages qui vinrent grossir la population de Sartosa jusqu'à ce qu'elle devienne un repaire de pirates sans foi ni loi.

Contrairement à Matorca qui tolère les pirates et ferme les yeux sur leurs agissements, Sartosa est quant à elle véritablement dirigée par des pirates. Elle est ainsi sans doute administrée plus sévèrement et plus efficacement que n'importe quelle autre cité du Vieux Monde : dans les limites du port, la loi des pirates s'applique, pardonnant les larcins mais appliquant la peine capitale aux meurtriers, aux escrocs et aux traîtres.

La cité est aujourd'hui défendue par des murs, protégés des assauts maritimes par de gigantesques engins de guerre abrités à l'intérieur de la cité, ou encastrés dans de solides bunkers creusés dans les falaises avoisinantes. Mais plus que tout, la mer offre à Sartosa sa meilleure défense car le détroit qui sépare l'île du continent est animé d'un courant mortel. Sa puissance est telle qu'aucun bateau ne peut accoster au nord de l'île. On ne peut approcher de l'île que par le sud, via les périlleux Sables du Crâne - une zone de bancs de sable sans cesse mouvante sur lesquels, les capitaines qui n'en connaissent pas les secrets, peuvent facilement s'échouer...

* Vous quittez le temple la tête pleine d'une quantité abondante d'informations.

[[ @Biork : les serviteurs et initiés du temple ne sont pas intéressés par ton offre. Tu peux néanmoins t'adresser aux gamins des rues qui traînent à l'extérieur pour les envoyer faire tes courses et espérer récupérer tes achats à leur retour. Le cas échéant tu vois tes pistoles partir en courant, plein d'espoir de retrouver tes jeunes coursiers à l'Ours Jovial.
Sinon ou si sa majesté Shanys (emoticon ) souhaite prendre l'air avant de rentrer, vous optez pour un léger détour par le quartier de l'école militaire pour faire quelques emplettes avant de retrouver vos compagnons. Vous pouvez aisément vous procurer les limailles nécessaires aux explosions colorées à proximité de l'école d'artillerie, non loin de la célèbre taverne du Tromblon Explosé, connue au-delà des montagnes, pour être le seul établissement à vous permettre d'épicer vos boissons avec de la véritable poudre à canon !

[[N'hésitez pas à intervenir si vous avez d'autres projets à Nuln, sinon on passera directement au jour du départ... ou peut-être à la nuit qui le précède, qui sait... emoticon Mouah ah ah !! ]]
Biork Blumberg
Jeu 11 Avr 2019, 11:49
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
"Moui, en effet, il vaudra mieux prendre notre décision finale pour l'itinéraire lorsque nous approcherons des montagnes. Nous aurons alors des nouvelles plus fraiches sur l'état des cols et leurs dangers.
Ah mais oui, la fameuse taverne du tromblon explosé, comment n'y ai-je pas pensé plus tôt ?! Il faut a-bso-lu-ment que nous allions là-bas, Shanys ! Peut-être pas le meilleur endroit pour une elfe délicate comme toi, mais des idées de boissons que nous pourrons exporter à Sartosa, pour nous y faire des contacts. Et nous trouverons ma limaille métallique chez les alchimistes du quartier."


*Biork conservera précieusement ses notes sur Sartosa, de même que ses copies de cartes.
Son idée de devenir fabricant de poudre lui occupe l'esprit, mais sans toutefois lui faire oublier Shanys. Il lui faudra prévoir un petit stock, transportable sur une mule tout au plus, de poudre et de composants. Il lui faudra donc acquérir du soufre, du charbon de bois et du salpêtre qu'il raffinera durant la traversée dans le laboratoire de sa péniche. Ou plutôt durant les haltes nocturnes, afin de minimiser les risques dus au roulis.*
Philas Dentpointue
Jeu 11 Avr 2019, 12:02
Philas Dentpointue - Maître voleur (kender)
| Remonter
Ou plutôt durant les haltes nocturnes, afin de minimiser les risques dus au roulis.*
Biork Blumberg

[[ Flûte ! je te voyais déjà sortir de la cabine le visage couvert de suie, la barbe roussie, avec une mèche encore en train de brûler emoticon ]]
Biork Blumberg
Jeu 11 Avr 2019, 15:40
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
[T'inquiète pas, on trouvera d'autres occasions marrantes d'oublis RP de ma part ou de maladresses aux dés pour mettre mon perso dans la mouise emoticon ! Depuis le temps vous devriez le savoir, j'aime avoir mon perso dans ces situations cocasses emoticon . Mais pas jusqu'à faire exploser ma propre péniche....]

"Alors c'est tout vu, départ pour le tromblon explosé !"

*Une fois dans le quartier de l'école d'artillerie, Biork se dépêche de faire ses achats de limailles métalliques, soit auprès des alchimistes, soit dans les ateliers de métallurgie. Pas besoin de grande quantité, mais il vise plutôt la qualité du métal, qu'il cherche le plus pur possible ; sa précieuse loupe lui permet d'y regarder de plus près. De cette façon, les effets colorés n'en seront que meilleurs pour impressionner les pirates et ainsi tenter de se faire une place.
Puis vient enfin le moment tant attendu de passer la solide porte du tromblon explosé:*

"Ho salut la compagnie !
Nous avons ici les gachettes les plus bruyantes de l'Empire et au-delà, avec des arquebusiers vétérans, des duellistes chevronnés ou encore d'intrépides canonniers. Bref, humains et nains, la crème de la poudre impériale. Mais regardez qui je vous amène : une capitaine elfe et ses pétoires des sept mers ! Oui mes seigneurs ! Avez-vous déjà vu cela, ici en Altdorf ? Que non point, assurément ! Alors approchez et venez admirer la téméraire Shanys ! Venez voir ses pistolets qui ont survécu au sel, aux embruns, mais surtout aux corsaires et aus monstres marins ! Allez, tavernier, à boire ! Et que la soirée soit mémorable !"


*Biork stoppe son allocution pour laisser le lot des curieux se presser vers la Shanys incrédule et assurément désemparée. Il s'éloigne avec un air satisfait et un sourire en coin vers le comptoir pour y récupérer sa boisson. Il commencera par une choppe de pétaradante, qu'il déguserta tranquillement tout en observant amusé la pauvre elfe assaillie par les clients qui ne manqueront pas de la bombarder de questions. Puis il enchainera avec deux pintes de détonante, tout en allant hurler dans l'oreille d'un vieil artilleur à moitié sourd, afin de discerter sur les différences de poudre entre les armes portatives et les pièces lourdes.
Et lorsque Shanys connaitra un trop bref moment de répit, il ira lui glisser à l'oreille:* "Alors, tu t'en sors ? Amusant, non ? Bon entrainement avant Sartosa où il faudra constamment baratiner... Tu saisis ?"
*Puis, sans attendre de réponse, il s'en retournera au comptoir, prendre un verre de déflagrante s'entretenir avec le patron au sujet de ses recettes :* "C'est pas que je veux te voler ou te faire concurrence, tu penses bien. Pas du tout. Mais c'est que la capitaine Shanys va bientôt partir pour Sartosa. Oui, tu te rends compte, la fameuse île pirate ! Elle pourrait répandre tes breuvages là-bas. Pirate, alcool, poudre : le mélange parfait ! Tu te rends compte ? Ca te rendrait célèbre sur toutes les mers ! Le tromblon explosé deviendrait une référence dans tout le Vieux Monde et même au-delà ! Alors, qu'est-ce que tu en dis ?"

[Voilà, probablement peu d'impact sur notre aventure - quoique... -, mais pour le plaisir du RP et de l'ambiance.]
Shanys
Jeu 11 Avr 2019, 21:31
Shanys - Pirate : Capitaine Corsaire (elfe)
| Remonter
et toi comme... comme la reine."
Biork

" Ca c'est gentil ce que tu dis. Tu sais, c'est vraiment toi le plus chou ! "
" En tout cas, j'ai compris, les cartes, c'est des dessins. Et ils représentent le plus important. "


* Et la jeune elfe se fait un peu mutine. *
" Ca n'empêche. Ils auraient pu dessiner la reine. C'est important une reine. "
" Et ben tant pis je serai ta reine personnelle. Ce sera notre secret ! "


" Allez, allons acheter les limailles. Tu sais, ça tombe bien que tu n'ais trouvé personne pour le faire, parce que je suis une femme. Et j'adore faire des emplettes. Mais en tant que pirate, l'idée d'acheter des produits à but explosif me comble. "

* Plus tard, c'est l'arrivée au Tromblon Explosé. Et le jeune elfe est précipitée au milieu des clients. La Pétaradante a manifestement fait effet. Et Shanys se retrouve propulsée dans un tourbillon humain, bien loin de l'ambiance de la Taverne des anciens, qu'en comparaison, elle trouve bien feutrée. *
* Le premier moment de panique passé, et quand un Biork transformé, qu'elle ne connaissait pas, vient la rassurer, elle lui répond, retrouvant petit à petit son aplomb, et se prenant au jeu : *

" N'ai crainte, moussaillon. Tu parles au capitaine Shany, la fameuse corsaire, dont la simple évocation du nom fait trembler dans les mers du sud. "

* Et elle se retourne à la cantonade : *
" Eh oui messieurs. J'ai pour l'instant déserté mon bateau, car je suis en affaire à Nuln. Mais très prochainement, j'irai avec mon équipage retrouver les racines de Repetto ci-présent. C'est un ara de Sartosa. Il se trouvait sur l'épaule du cadavre fumant d'un vieux loup de mer, qui s'était permis certaines privautés sur ma personne. "
" Mes pétoires l'on fait taire à jamais, mais comme j'ai un coeur, j'ai recueilli l'animal, et depuis il ne me quitte plus. "
" Mais je parle, je parle. Et ça donne soif ! "
" La prochaine tournée c'est pour qui ? "

Philas Dentpointue
Lun 15 Avr 2019, 11:16
Philas Dentpointue - Maître voleur (kender)
| Remonter
* Accompagné de Shanys, les emplettes sont hélas plus longue que ce que Biork l'avait imaginé. Il faut dire que là où le nain pensait simplement obtenir des sels de cuivre pour une belle explosion bleutée, son amie s'enquérait de la nuance de bleue produite. En effet, si le bleu roi des bretonniens ou le bleu denim lui plaisait, il n'était pas question d'envisager un bleu majorelle ou persan, trop indigo à son goût ; éventuellement si vous aviez de quoi faire un joli bleu cérulé...
Heureusement, la perspective d'aller ensuite au Tromblon Explosé était pour lui une lueur d'espoir et il comptait bien jouer un petit tour à sa façon à son amie.

* Avant même d'entrer dans l'établissement, le brouhaha de celui-ci est perceptible de l'extérieur. En effet, peu d'artilleurs ont encore une bonne audition et il n'est pas rare de devoir s'époumoner pour se faire entendre. Certains prétendent qu'au moment de l'heure joyeuse (moment de la journée où les élève sortent de l'école et où l'aubergiste revoi ses prix pour inciter ces dernier à venir s'en jeter un p'tit derrière le gosier avant de rentrer chez eux), le bruit est tel qu'ils couvriraient le tonnement des canons vulcains de la cité !

@Biork : la taverne est connue par delà les montagnes de l'Empire, ramenant déjà son lot d'énergumènes (dont la majorité provient de l'école d'artillerie de l'autre côté de la rue). La perspective d'y ajouter une bande de pirates irritables poursuivis par les autorités, qui traverserait l'Empire pour venir jusqu'à Nuln et les asseoir au dessus d'une cave contenant des barils de poudre noire, n'est curieusement pas quelque chose qui enchante le tavernier emoticon

Si les clients sont intéressés par le personnage qui leur a été présenté comme un terrible corsaire, ils n'ont pas vraiment cure des histoires de pirates ou de perroquet. La façon dont elle extermine ses adversaires, surtout s'il est fait usage des canons ou d'arme à feu retient toute leur attention. Voyant l'intérêt de ceux-ci et prise au jeu, Shanys ne manque évidemment pas d'évoquer son arme secrète, la fameuse télarbalette fixée à l'avant de son navire, suscitant une vive agitation et un intérêt tout particulier :
* - " Il faudrait remplacer l'arbalète par une arquebuse ou y fixer une bouche à feu ! "
* - " Non cela serait trop lourd, à moins de remplacer l'affût. "
* - " Comment ?! Qu'est-ce qu'il dit ? "
* - " Il dit qu'il faut compenser le recul. "
* - " Ne pourrait-on pas remplacer le viseur par un alidade ? "
* - " Inepties ! l'avenir est au cran de mire ! "
* - " C'est toi l'ineptie ! "
* - " Quel culot ! Tu nous casses les douilles ! AH, AH ! " [[ sans doute de l'humour de balistaires vous dites-vous... emoticon ]]
* - " Et si on y fixait une patte d'oie ?! "
* - " En sciant les canons, le pouvoir vulnérant serait incroyablement efficace, il faut absolument essayer ! "
* - " Tous à l'armurerie ! "

* La taverne se vide brusquement et presque entièrement tandis que les élèves se précipitent pour concevoir leurs propres versions de l'arme dépeinte par l'elfe, la - peut être un jour famesuse - télarpattedoieàcanonsciés...

Vous passez la journée suivante à Nuln en compagnie de Philas auquel vous n'aurez pas su vous soustraire deux fois d'affilée. Celui-ci insiste pour vous faire découvrir la cité qu'il connait bien, s'arrêtant régulièrement pour saluer de sympathiques amis, des gens lui devant un service, ou d'illustres inconnus qu'il mettra en relation avec les bonnes personnes, à charge de revanche, naturellement... Vous découvrez (ou redécouvrez) ainsi le Palais Impérial, l'Opéra ou la Sigmar Platz pour lesquels votre petit guide a toujours une anecdote à vous raconter.

Le jour du départ arrive enfin. L'équipage est déjà sur le pont pour préparer le bateau, tandis que vous descendez de vos chambres pour prendre un bon repas avant de partir. L'aubergiste glisse alors à l'oreille de Biork que quelqu'un a demandé à le voir. Lorsque Biork demande de qui il s'agit, l'hôte fait signe à un jeune homme de s'approcher. Pas très grand (pour un humain), plutôt fin, la chemise boutonnée jusqu'au cou mais néanmoins débraillée, une énorme paire de binocles sur le nez et les bras remplis de sacoches, d'étuis et de rouleaux. Alors qu'il s'avance pour se présenter, il trébuche et s'étale de tout son long renversant tout ce qu'il tenait dans l'hilarité des autres clients. L'un des rouleaux glisse jusque sous le pied du nain qui l'arrête et le ramasse. Le parchemin est couvert de croquis ainsi que de signes cabalistiques. L'individu se redresse et ramasse comme il peut ses affaires.

* - " C'est bon, tout va bien, je n'ai rien... hop, attention où vous marchez.. ça c'est à moi, merci.. "
Ognür Grimbak
Lun 15 Avr 2019, 14:41
Ognür Grimbak - Prospecteur (nain)
| Remonter
[Selon toute logique, Biork aurait plutôt passé son temps en préparatifs du voyage - carte, cargaison, stocks - plutôt qu'en simples visites. Mais bref.]

*Le nain est surpris par cet étrange personnage, mais les fidèles de Verena passent souvent pour des excentriques dans l'Empire. Biork stoppe le parchemin avec son pied, se baisse pour le reprendre et le déroule pour le consulter brièvement avant de le tendre à son propriétaire.*

"La balance ne doit pas servir qu'à la justice, mais aussi dans les jambes de chacun... emoticon
Allez, bien le bonjour, jeune homme.
Alors, qu'as-tu pour moi ? Ou plutôt qu'est-ce qu'il te reste pour moi, après une telle maladresse ?"
Biork Blumberg
Lun 15 Avr 2019, 14:41
Biork Blumberg - Apothicaire (nain)
| Remonter
[Aïe, caramba, tous ces nains se mélangent...]