Veuillez patienter...

Matorca

Source : Traduit de A GUIDE TO THE BORDER PRINCEDOM OF KHYPRIS par S. LEWIS, proposé par Fenryll.

Chargement en cours...

Latitude : 42.38195 | Longitude : -23.71653
Ville (3 314 habitants)
Riche (4) Centre de commerce
Khypris, Principautés frontalières.
Commerce.
Garnison : 294 / Milice : 652.
Ventes : 3300 / Achats : 4.6

 

Le dirigeant actuel de Matorca est un homme d'origine tiléenne connu uniquement par son prénom, Bibello, bien que plus communément appelé « le boss » par les habitants de cette ville infestée de pirates. On raconte que Bibello aurait navigué sur les mers en tant que pirate avant de venir à Matorca il y a 10 ans, où il prit le contrôle de la ville par la force des armes, tuant le prince précédent dans un coup d'État sanglant. Depuis cette époque cependant, Bibello a gouverné la ville de façon juste et équitable, du moins pour une ville de pirates.

Ses amis les plus proches pensent qu'il est en réalité le dernier descendant de l'ancienne famille royale de Khypris, le neveu du prince Faramond. Si cette rumeur, bien gardée, est vraie, alors l'amitié affichée du Boss avec le prince de Khypris n'est peut être qu'une ruse pour le destituer du pouvoir et revendiquer le trône pour lui et sa famille.

Matorca, est une ville animée, recevant des marchandises d'Arabie qui transitent ensuite vers Khypris et le long de la passe des crocs de l'hiver à destination de l'Empire. La grande majorité de ce commerce provient des pirates, qui effectuent des raids sur les navires marchands voyageant entre Marienburg et l'Arabie. Ils retournent ensuite au port avec les marchandises volées pour les revendre à des commerçants de l'Empire, empêchant Marienburg de profiter de cette importante route commerciale.

La rivière est suffisamment navigable pour que les barges remontent le cours d'eau jusqu'à la ville de Cavanal. Le boss pourrait l'exploiter s'il voulait prendre Khypris de force, lors d'une attaque rapide et mortelle (bien qu'une telle attaque ait peu de chances de réussir et l'obligerait à faire face à la puissance de l'armée khyprienne en cas d'échec). Mais il a des problèmes plus urgents à résoudre. La flotte Norsc échouée à l'ouest a endigué les raids orcs, mais sa préoccupation à long terme est de savoir ce que les Norsc ont l'intention de faire une fois établis.

Retour