Veuillez patienter...

Karak Izor

Source : WJRF - Supplément V1 WJRF - Nains, Pierre et Acier, proposé par Fenryll.

Chargement en cours...

Latitude : 49.9231 | Longitude : -33.57473

Karak Izor

Cité (20 000 habitants)
Très riche (5) Centre de commerce
La Voûte, Royaumes nains.
Commerce, Gemmes, Minerais, Armes, Travail du métal.
Garnison : 4000 / Milice : 800.
Ventes : - / Achats : -

 

Des sommets vertigineux séparés par de profondes vallées glaciaires caractérisent la jonction des quatre principales chaînes de montagnes du Vieux Monde. Les profondeurs de la Voûte recèlent les plus riches gisements - fer, cuivre, étain et autres métaux - jamais trouvés en dehors des Montagnes du Bout du Monde. Quelques clans des mines perdues d'Ekrund dans le Dos du Dragon et de Gunbad du Bout du Monde se sont installés ici.

Karak Izor ("Montagne de cuivre") est la première citadelle établie à l'extérieur du Bout du Monde et la plus grande. Son ancienneté et son prestige lui ont acquis un grand respect et bien des colonies naines de la Voûte ou même des Irrana orientales ou du nord des Apuccini n'hésitent plus à lui demander conseil et protection. Elle est dirigée par le roi Kazran Frontaustère et la reine Astrid la sage du clan Izorgrung.

Les formidables défenses de Karak Izor sont encore renforcées par sa difficulté d'accès. Quelques seigneurs de guerre orques ont parfois réussis à guider leur forces à travers les dangers des montagnes et les ravins abrupts sans mutinerie, mais leurs troupes épuisées ont été facilement dispersées par l'artillerie et les gyrocoptères de la citadelle. Les peaux-vertes n'ont réussi qu'une seule fois à s'approcher de la citadelle pour engager son infanterie. Quelques villages humains isolés sont autorisé à cultiver les vallées les mieux protégées, mais même ces communautés sont étroitement surveillées et savent parfaitement qui règnent réellement sur ces montagnes.

Les engingneurs et mineurs de Karak Izor travaillent à la construction d'un réseau de tunnel semblables à la Voie Souterraines de Karaz Ankor qui relirait la citadelle à un certain nombre de ses mines et colonies extérieures. Ce réseau permettrait d'intensifier le commerce entre les différentes communautés naines de la Voûte en l'affranchissant des aléas du terrain et du banditisme.

Retour