Veuillez patienter...

Karak Angazhar

Source : Les Armées de l'Empire, Reiksguard, proposé par Fenryll.

Chargement en cours...

Latitude : 55.01255 | Longitude : -12.62512
Forteresse (Pop. inconnue)
Inconnue.
Montagnes Noires, Royaumes nains.
Source de richesse inconnue.
Forces inconnues.
Ventes : - / Achats : -

 

Karak Angazhar est un royaume nain des Montagnes Noires qui se trouve à la source du Haut Reik (ou Reik supérieur), et à seulement quelques jours de marche du Col du Feu Noir. Ce fort est régulièrement assiégé par les Gobelins de la Nuit et s'il venait à tomber, toutes les défenses de l'Empire dans le col lui-même seraient débordées et rendues totalement inutiles.

La rivière de Nedrigfluss, forme la frontière entre le Royaume nain et la province de l'Averland. Ce n'est qu'après avoir traversé le Sonnfluss et l'Unkenfluss que l'on peut atteindre l'avant-poste de Und Urbaz. Cette tour de guet, sainte de murailles et d'entrepôt pour le commerce, est aussi solide que n'importe quel fort de l'empire. Sur ses murs et ses tours sont sculptés les visages de guerriers nains et les silhouettes d'enclume et des totems de feu de Karak Angazhar.

Und Urbaz est la porte vers Karak Angazhar, interdisant le passage aux intrus, y compris les hommes, les empêchant de pénétrer trop profondément dans le royaume nain. Car au-delà d'Und Urbaz s'étend le grand bastion montagneux appelé le Stadelhorn, qui ne s'abaisse qu'en un point pour laisser passer le Reik. Les nains l'appellent Bar Kadrin, mais les bergjaegers l'appellent la Mâchoire du Dragon. Les parois de chaque côté se lèvent abruptement comme les côtés de la bouche d'une créature, les affleurements rocheux qui dépassent de la paroi sont ses dents irrégulières et le Reik rapide à sa base est sa langue.

La Mâchoire du Dragon, tout comme Und Urbaz, porte la marque de ses anciens propriétaires. Les nains, à une époque plus prospère, ont gravé des visages géants représentant leurs ancêtres sur la paroi rocheuse de chaque côté, dans l'espoir qu'ils surveillent la rivière passant en dessous. Quand les peaux vertes en ont pris le contrôle, ils ont mis leurs pattes sur le paysage et broyé les visages en parodies grotesques plus proches de leurs propres traits.

La Mâchoire coupe en deux le bastion Stadelhorn, avec les hauteurs à l'ouest et le pic appelé le Predigtstuhl à l'est. Au bout se trouve un barrage, d'où les nains peuvent contrôler l'écoulement du Haut Reik. En déversant l'eau d'un lac dans les tunnels inférieurs de la cité, son niveau baisse au point qu'il est trop bas pour couler hors du bassin. Le fleuve peut ainsi être arrêté pendant quelques heures, au prix de l'inondation des mines que les nains avaient mis dix ans à vider.

Les nains de Karak Angazhar, célèbres pour leur isolationnisme, utilisent de très longs cors nommés les sigcors, pour communiquer dans la montagne sans se rencontrer physiquement ni révéler l'emplacement de leur fort.

Le roi est Gramrik Tête-de-Tonnerre, qui porte au combat une hache-marteau. Ses rides sur le front et les cicatrices sur le menton où la barbe blanche ne pousse plus, montrent son âge avancé. Son fils, Ung Gramsson a été capturé par le chef gobelin Crapaud-Épineux.

Retour