Veuillez patienter...

Bylorhof

Source : WJDR - Supplément V2 WJDR - Maîtres de la Nuit (Les), proposé par Fenryll.

Chargement en cours...

Latitude : 61.65471 | Longitude : -4.26284
Ville (Pop. inconnue)
Inconnue.
Sylvanie, Empire.
Source de richesse inconnue.
Forces inconnues.
Ventes : - / Achats : -

 

Bylorhof est la ville où l'on vénère Bylorak, le dieu des marais, que certains assimilent à un aspect de Taal ou de Manann. Néanmoins, pour les gens du cru, Bylorak n'a rien d'un simulacre, comme le prétendent les érudits. Il est leur dieu et ils sont fiers de résider dans son saint des saints. Lorsque Vlad von Carstein entreprit de chasser tous les prêtres de Sylvanie et que les prêtres de Sigmar, de Shallya et de Morr qui vivaient à Bylorhof s'enfuirent, le prêtre de Bylorak refusa de partir. Il entra dans la clandestinité et continua à entretenir le culte de son dieu dans le coeur du millier de fidèles de Bylorhof. Les vampires les ignorèrent, les considérant comme de pauvres adeptes d'un bon à rien de « dieu des marais qui s'étendent derrière le poulailler. »

Les choses prirent un tour différent lorsque le comte Ranelf von Feuerfliege reçut le gouvernement de la ville après la résurrection de Mannfred. Impatient de démontrer ses capacités, il s'attaqua au culte de Bylorak et fut vaincu. Son corps décapité flotte à présent entre deux eaux, planté sur un épieu au fond des marais de Bylorhof.
Devant la soudaine vacance du pouvoir qui s'ensuivit, les prêtres de Bylorak prirent le contrôle du gouvernement et assurèrent au peuple qu'il n'y aurait pas de représailles.Ils rouvrirent les temples de la ville et invitèrent des prêtres du Stirland à venir les administrer. Ils commencèrent également à négocier avec les autorités de Wurtbad pour qu'elles les reprennent dans leur giron, en leur laissant subtilement entendre que, faute de réponse de leur part, ils n'hésiteraient pas à demander l'assistance de l'Averland.

Avec ses quatre temples et son culte du dieu des marais plus florissant que jamais,Bylorhof brille d'un douloureux éclat de sainteté aux yeux des vampires qui la regardent. C'est le seul site de Sylvanie qui ait réussi à résister victorieusement à l'influence des comtes vampires. Du moins, jusqu'à maintenant.

Retour