Veuillez patienter...

Les squelettes d'Ostwald (Ostwald Squeletons)

Thème : Mystère

Joueurs : 3 / 5

Difficulté : Facile

Lecture : ~22mn. (5476 mots)

Dialogue Infiltration Organisation

Source : Warpstone magazine Magazine - Magazine - Warpstone n°7, proposé par Fenryll.

Le chemin à parcourir est pavé de nombreuses pierres, lisses et solides. Mais un jour, vous remarquerez qu'il y en a une qui se détache. Brandissez-la de votre main, et là, cent créatures souillées ramperont devant la lumière que vous aurez apporté. Alors vous les écraserez avec la pierre et continuerez. Mais maintenant vous savez, le chemin que vous suivez n'est pas ce qu'il semble être et vous ne l'être plus non plus.

Ce scénario discret se déroule à Middenheim, mais il peut très facilement être déplacé dans n'importe quelle grande ville ou cité. Si vous utilisez Middenheim comme emplacement, le supplément "Middenheim, la cité du loup blanc" peut être utile, mais pas indispensable. Il y aura plusieurs fins libres après la conclusion et nous vous encourageons à vous en inspirer.
Il y a peu de combat dans ce scénario, vous pouvez donc souhaiter ajouter quelques rencontres violentes. Alternativement, vous pouvez tordre l'intrigue de ce scénario autour de celle d'un autre et laisser les deux s'exécuter simultanément. Les Squelettes d'Ostwald ne devrait prendre qu'une seule session de jeu.

Synopsis

Hier soir, le corps de Clemons Siberg a été retrouvé gisant dans une ruelle à la frontière des quartiers populaires de Southgate et d'Ostwald. Ce n'est pas un événement si inhabituel dans ces régions sordides, mais Clemons Siberg était un membre respectable de la communauté, un père de famille aimant et un employé fidèle. Du moins en apparence. Siberg entretenait une relation à long terme avec une prostituée du quartier d'Ostwald, la dernière en date d'une longue série. De plus, pour financer cette double vie, il vend des informations sur son entreprise à ses rivaux.

Son beau-frère Mikhail Pallenburg , qui l'a toujours détesté, a appris l'existence de la maîtresse de Clemons et lorsqu'il y fut confronté, Clemons révéla qu'il avait l'intention d'emménager avec la fille. Consterné par la honte que cela entraînerait pour sa soeur, Pallenburg suivit Clemons jusqu'à ce qu'ils soient seuls. Après avoir essayé sans succès de le convaincre de changer d'avis, Mikhail l'a tué de sang-froid.
Pour compliquer les choses, Clemons transportait un ensemble d'informations qu'il avait l'intention de vendre au maître chanteur, Spicy Bob « le piment ». Ceux-ci ont été volés sur son corps par un voleur local, qui n'a aucune idée de ce dont il s'agit.

Ce qui s'est passé cette nuit fatidique
Les investigations sur le meurtre seront centrées sur les événements de la dernière nuit de Siberg vivant. Les PJ trouveront tout cela lentement, mais ils sont présentés ci-dessous sous forme résumée pour le MJ. Les heures sont approximatives, les heures exactes seront inconnues des personnages qui diront « début de soirée », « crépuscule », « juste avant le dîner », etc.
18h00 - Siberg quitte le travail.
18h30 - Arrive à la maison et se dispute avec Pallenburg, change de vêtements et part.
19h00 - Dîner à la poêle d'Hosgood.
19h45 - Lui et Alexander Lommel prennent une voiture pour la Barge Dorée dans le quartier d'Ostwald où ils rencontrent Ingrid et Elisabeth. Après un verre, ils partent en couple.
22h30 - Siberg retourne à la Barge Dorée et rencontre Spicy Bob , le maître chanteur, qu'il doit payer. Il essaie d'utiliser les dossiers volés à la place, ils se disputent et Siberg est expulsé.
22h45 - Pallenburg et Siberg se battent. Siberg laisse tomber son pistolet après avoir tiré.
11h00 - Siberg retourne chez Ingrid où elle panse ses blessures, avant qu'il ne reparte.
11h30 - Pallenburg tue Siberg avec le pistolet de Siberg puis le frappe à mort avec sa canne.
05h00 du matin - Erik Witzelheim se réveille, découvre le corps et prend le livre.

Clémons Siberg
Qui était Clemons Siberg et pourquoi a-t-il été tué ? D'apparence, c'était un membre respecté de la communauté et un employé apprécié. Des amis diront qu'il aimait sa femme et son fils et que l'on pouvait toujours compter sur son aide. Bien sûr, la réalité était quelque peu différente.

Il est né dans une ferme d'Hochland, mais ses environs ne pouvaient pas faire grand-chose pour divertir son intellect et ses désirs, et avec l'ambition comme seule guide, il se rendit à Middenheim. Tout au long de sa vie, il est resté quelqu'un de profondément superstitieux, un trait qui l'a gardé des charmes du Chaos. Il a appris à lire et à se conduire avec classe et a impressionné avec le temps la jeune Edith Pallenburg. Edith, la plus jeune fille d'un noble mineur qui avait fait fortune comme marchand, était flattée des attentions de ce beau jeune homme.

Se liant d'amitié avec son père tandis qu'il courtisait Edith, ils ne tardèrent pas à se marier. Quelques jours plus tard, son frère Mikhail rentra chez lui et fut horrifié de trouver sa soeur mariée à quelqu'un d'une condition inférieure. Bien que profondément désemparé, Mikhail garda le silence. A mesure que les années ont passées, Clemons commença à s'éloigner de son épouse, s'adonnant à son goût pour le vin et les femmes. Pendant ce temps, il progressait dans l'entreprise, croyant qu'elle serait bientôt la sienne. C'était avant que Mikhail ne la vende après la mort de son père. Coincé dans la même situation pendant des années, Clemons a continué sa double vie.

L'argent manquant, il a commencé à vendre les registres de l'entreprise à la société commerciale Hofbauer-Bodelstein (cf. Warpstone numéro quatre). Ceux-ci ont été utilisés pour conduire l'entreprise au bord de la faillite. Récemment, il est tombé amoureux d'une prostituée dans le quartier d'Ostwald et la paie pour vivre comme sa maîtresse. Fatigué des déceptions de toute une vie, Clemons commença à l'exhiber ouvertement. Ceci enragea Mikhail, qui l'a finalement confronté puis assassiné.

Arrivée des joueurs
Alors que les PJ arpentent les rues de la ville, ils rencontrent un jeune garçon portant un uniforme marqué comme appartenant à la Guilde des marchands. Il porte un grand sac sur son épaule et essaie de planter un clou dans une affiche. Il transpire abondamment et éprouve évidemment de grandes difficultés.
Le nom du garçon est Peter et il travaille comme bon à tout faire pour la Guilde, même s'il n'a que sept ans. On lui a dit de clouer trente affiches avant midi et il n'en a fait que sept (donnez le document suivant à vos joueurs) :
ON RECHERCHE BRAVES AVENTURIERS
La Guilde des marchands a besoin d'un groupe d'aventuriers fiables pour une entreprise bien payée. Les personnes intéressées doivent se rapprocher du greffier Pascal à la Guilde des marchands sur Zelluat Strasse.
En arrivant à la maison de la Guilde, Pascal, un commis très désinvolte, leur dit de partir car le poste est déjà pourvu et qu'ils auraient dus venir plus tôt s'ils avaient eu un peu de bon sens. Ce qu'ils n'ont manifestement pas fait, ils n'auraient donc pas été bons de toute façon ! "La sortie est là-bas".

Alors qu'ils franchissent la porte, un marchand bien habillé s'approche. Souriant, il serre la main de chaque PJ et se présente en tant que Wolfgang Gickel. Il pose quelques questions aux PJ, que vous devez formuler pour que les joueurs répondent positivement. Heureux de leurs réponses, il dit qu'il peut éventuellement leur offrir un emploi, s'ils veulent bien l'accompagner. Il les emmène au deuxième étage, leur donnant une chance d'ennuyer le greffier Pascal en chemin.

Ils sont introduits dans une pièce remplie de fumée de pipe et d'un bureau. Derrière l'ensemble se trouve Rainer von Witzenberg et dans le coin sont assis deux hommes. Ce sont tous des personnes importantes dans la guilde et Gickel présente les PJ (mais pas les marchands) puis quitte la pièce. Witzenberg tousse et parle : "Merci pour votre temps, je sais que vous devez être occupés. Mes associés et moi aimerions vous employer pour faire des enquêtes discrètes. Des enquêtes pour lesquelles vous serez bien récompensés."

Si les PJ manifestent de l'intérêt, il poursuit : "Tôt ce matin, Clemons Siberg, le commis principal de la compagnie de transport de la Route de l'Est, a été retrouvé mort aux confins des districts de la Porte Sud et d'Ostwald. Comme vous le savez, ce sont des zones peu réputées. Nous voudrions que vous trouviez son assassin et que vous nous le fassiez connaître. De plus, il portait un de nos livres. Un grand livre de comptes, dont nous aimerions beaucoup qu'il nous soit retourné. Herr Gickel vous donnera les détails. "

À ce moment-là, Gickel ouvre la porte et fait sortir le groupe. A l'extérieur, un contrat a été établi pour que les PJ le signent. Le paiement est à la discrétion du MJ. Gickel les informe que Siberg repose actuellement à l'oratoire de Morr et que son adresse était au 18 Wetgarten Weg dans le district d'Ulricsmund.

L'enquête

L'oratoire de Morr (Page 48 MCLB)
Le corps attend actuellement d'être inhumé dans le Morrspark. Ce sont des funérailles coûteuses et les PJ doivent être conscients que ce serait au-delà des moyens même d'un commis principal. Un Initié solennel de Morr présente le corps aux personnages. À l'intérieur de l'antichambre, un thanatopracteur prépare le corps pour que la famille puisse le voir. Otto Gickel ("Tout à fait oui, c'est mon cousin."), un clerc de Morr et croque-mort, parlera avec plaisir aux PJ pendant qu'il travail.
Il peut transmettre les informations suivantes :
  • On lui a tiré dans la tête, avec un pistolet ("Ah ! voilà la balle." Pop !)
  • Ses mains ont des brûlures de poudre.
    Il a été gravement contusionné. Des blessures récentes avaient été pansées.
  • Son crâne a été écrasé par la suite.
    Les PJ peuvent voir que le corps est assez minable et devraient pouvoir observer eux-mêmes ce qui suit :
  • Il a un brin de bruyère* épinglé à son manteau.
  • Il a un suçon dans le cou.
    Tant qu'ils n'ennuieront pas Otto, il les laissera voir les possessions de Siberg. Ce sont : un médaillon (contenant un portrait peint légèrement passée d'Edith Siberg), une pochette avec 3Co 17/6, une deuxième pochette avec 5Co et un pendentif en métal orné d'un X*.
    * Les deux servent à porter chance à celui qui les possède. La bruyère en rapport à la foi antique et le pendentif à Ranald.

    La Garde
    Aller à la Garde est stérile. Ils ont déjà décidé qu'il s'agissait simplement d'un vol de rue après que Siberg s'est perdu. Ils n'ont pas l'intention de laisser des faits les gêner. Cependant, ils peuvent toujours fournir aux PJ quelques informations utiles. Le premier est l'emplacement de la ruelle où le corps a été retrouvé et le second est le nom et l'adresse de la personne qui a trouvé le corps. Il s'agit d'Erik Witzelheim, un ratier local et voleur occasionnel. Ils l'ont interrogé et ont été convaincus qu'il était innocent (du moins du meurtre).

    La scène de crime
    L'allée où le corps a été retrouvé est étroite et rarement utilisée. Elle est située entre deux maisons et aucune fenêtre ne s'ouvre dessus. Des déchets humides recouvrent le sol. Ils n'ont pas été examinés correctement par la garde et les indices suivants peuvent être trouvés :
  • Un pistolet déchargé avec les initiales CS gravées sur la poignée.
  • Une bouteille de tord boyaux à moitié vide. Celle-ci appartenait à Erik.
  • Ce qui ressemble à la moitié avant d'un bouton. Les détails montrent un motif de cerf.
    Le « bouton » fait en fait partie d'une poignée ornée d'un bâton de marche. Les PJ se tromperont car cela ressemble à un bouton qui s'est détaché du support. N'importe quel tailleur pourra dire que cela ne fait pas partie d'un bouton, mais ne saura pas dire de quoi cela provient.

    Erik Witzelheim
    Officiellement ratier, Erik évite actuellement le travail. Un récent coup de filet dans son activité occasionnelle en tant que voleur lui a permis de se détendre pendant un certain temps. Sa maison est sordide et sale, ses deux chiens, Scum et Ripper, se déchaînent. La fierté des lieux revient à la tête empaillée d'un « Skaven » (en réalité juste celle d'un gros rat). Il a l'air hagard pour ses trente ans et s'il n'évite pas la compagnie, il ne la recherche pas non plus. Il passe fréquemment ses semaines à boire, il est d'ailleurs en train d'essayer de se remettre de la dernière. Il est gravement meurtri de son "entretien" avec la garde.

    Il racontera avec tristesse les événements de la matinée en question. Il était ivre et rentrait chez lui tard dans la nuit après une soirée bien arrosée. Trébuchant dans la rue, il a été renversé par un homme, qui l'a frappé et l'a insulté. (C'était Pallenburg, mais il était tellement ivre qu'il ne se souvient d'aucune description). Erik s'est alors évanoui et s'est réveillé près du corps. Paniqué, il courut droit vers l'une des rares patrouilles de garde. Il leur a parlé du corps et, après avoir été malade en plein sur la jambe du sergent, il a été renvoyé chez lui. Ils sont venus le chercher un peu plus tard. Ce qu'il ne dit pas aux PJ, c'est que lorsqu'il est rentré chez lui, il s'est rendu compte qu'il tenait un livre entre les mains. Si les PJ le mentionnent, ses soupçons sur sa valeur seront confirmés.

    18 Wetgarten Weg

    L'adresse donnée par Gickel est une impressionnante maison de ville. Là encore, on s'attend à ce que ce soit au-delà des moyens d'un commis principal. Une femme de chambre (Maria) répondra à la porte et emmènera les PJ dans le salon.
    Quelques minutes plus tard, le père Bernd Albers, un clerc de Verena les salue. Il est là pour aider à réconforter Frau Siberg. Pour l'heure c'est son frère qui veille sur elle et ils ne pourront pas la voir, mais le prêtre les aidera avec plaisir. Il peut leur dire que Frau Siberg est totalement choquée par cette mort, mais sa foi l'aide à traverser cette terrible tragédie. La dernière fois qu'elle avait vu son mari, c'était quand il est parti pour aller à la Poele d'Hosgood, un restaurant voisin. Tous deux étaient des gens très pieux, allant régulièrement au Temple. Il savait également que Clemons avait travaillé pour la compagnie de transport de la Route de l'Est pendant trente ans. Leur seul enfant, Theodor, étudie à l'université d'Altdorf.

    Le frère
    Après avoir discuté un peu, la porte s'ouvre et Mikhail Pallenburg se tient là. Il entre dans la pièce et demande avec colère aux PJ qui ils sont. Une fois qu'il le découvre, il leur demande de partir avec ces mots : "Je ne suis pas triste qu'il soit mort. Edith est mieux sans lui. Clemons Siberg était un lâche, un homme aux idées particulières et aux habitudes plus étranges encore. Faire confiance à la bruyère était la moindre d'entre elles. Maintenant, partez. "

    La femme de chambre
    Si le groupe peut parler à Maria, la bonne des Siberg, à l'extérieur de la maison, elle dira ce qu'elle sait. Lorsque Herr Siberg est rentré chez lui ce soir-là, il eut une terrible dispute avec Herr Pallenburg à propos de Frau Siberg. Elle a entendu mentionner le nom d'Ingrid. Après avoir changé de vêtements, il est parti. Il y a généralement beaucoup de disputes, principalement entre les hommes mais aussi entre Herr et Frau Siberg. Parfois, c'est une question d'argent.
    Elle sait que Clemons Siberg possède son propre pistolet et le porte toujours sur lui (Mikhail l'a souvent traité de lâche à ce sujet). Elle connaît également certaines des histoires personnelles des PNJ. Décidez de ce qu'elle sait comme bon vous semble, mais ce seront des ragots et certains seront faux ou exagérés.

    La compagnie de transports de la Route de l'Est

    La "East Road Haulage Company" a sa base dans le quartier de Kaufseit, dans des chambres situées au premier étage d'un de leurs entrepôts. L'entrepôt n'est qu'à moitié rempli de marchandises diverses et la plupart des bureaux sont vides. La société souffre gravement de la concurrence de la société commerciale Hofbauer-Bodelstein, qui les a sapé sur un certain nombre de routes.

    L'un des propriétaires, Detlef Manzel, a repris le travail de Clemon pour le moment. Il parlera avec plaisir aux PJ. Il leur dit que Clemons était un homme extrêmement travailleur, loyal et fiable. Il avait rencontré sa femme une fois et elle avait été charmante, et que leur fils était très brillant et travailleur. Manzel ne connaissait pas vraiment Clemons au-delà de ce genre de discours superficiel. Il laissera le groupe parler aux autres greffiers.

    Le personnel est un mélange d'âge et de personnalité, avec des points de vue différents sur Clemons. Celles-ci vont du respect à l'aversion, bien que personne ne veuille dire du mal des morts. Quelques-uns diront que Clemons avait récemment renvoyé deux scribes pour avoir vendu des informations. Le seul qui peut aider est un Alexander Lommel extrêmement nerveux (arborant une nouvelle coupure à la tête). Il refusera de leur parler dans les bureaux, mais après un verre, il parlera librement.

    Alexandre Lommel
    Tout au long de la conversation, Alexander répète à plusieurs reprises : "J'espère que vous ne le direz pas à ma femme". Il s'est plaint de sa vie conjugal au travail et Clemons a dit qu'il pouvait lui montrer comment s'amuser. Une semaine plus tard, ils se retrouvaient à la Poêle d'Hosgood, d'où ils prirent une voiture pour Ostwald. Là, ils sont allés dans une taverne appelée la Barge Dorée et ont rencontré deux jeunes femmes, Liz et Ingrid. Après un verre, "l'endroit est horrible, plein de types grossiers", il suivi Liz chez elle. Plus tard, alors qu'il rentrait chez lui, Lommel fut volé par deux hommes. C'était vers onze heures.

    Il sait que la maison de Liz se trouvait sur Eldenstrasse et qu'elle avait une porte verte récemment peinte.

    La Poêle de Hosgood

    La Poêle d'Hosgood est un restaurant Halfling qui s'adresse à une clientèle presque exclusivement humaine. Le propriétaire, Harbridge Oddfellow, accueillera les invités à la porte. Les employés sont tous des halfelins et la nourriture se compose de simples recettes halfelings. Harbridge a ouvert le restaurant avec l'argent envoyé à sa famille par son cousin aventurier Hosgood. Hosgood a été vu pour la dernière fois vivant à Middenheim, mais Harbridge a abandonné tout espoir de le retrouver.
    Harbridge connaissait Clemons comme un client régulier avec un penchant pour la tarte de racines jaunes. Parfois, il venait avec une jeune femme aux cheveux noirs (Ingrid). La nuit de sa mort, il a été rejoint par un homme et ils sont partis ensemble. Il leur a appelé une voiture et il les a entendus demander à aller à Ostwald. Le chauffeur, Felix Fauler, est un habitué et peut les diriger dans sa direction. Si on le lui demande, il se souvient que Clemons portait un livre relié en cuir.

    Le cocher
    Felix Fauler se souvient avoir emmené les deux hommes à la barge d'Ostwald. Il trouva cela un peu étrange car ils n'étaient pas à leur place. Il se souvient que l'un des hommes était nerveux, tout comme lui. "Ce n'est pas une bonne idée d'aller à Ostwald après la tombée de la nuit. Sauf si vous payez l'Homme."
    "L'Homme" est la figure type du Parrain de l'underground criminel d'Ostwald. Toutes les entreprises de la région lui versent de l'argent pour sa protection et il est très craint. (Page 39 MCLB).

    La Barge Dorée

    Personne ne se souvient d'où cette taverne tire son nom étrange. D'autant plus bizarre qu'aucune barge ne vient à Middenheim, mais elle persiste depuis des générations. Localement, elle est habituellement connue sous le simple nom de "La barge". Elle appartient et est géré par Marcus le Rouge qui l'a acheté avec ses gains en tant que combattant de fosses. Une sélection d'armes orne le mur derrière le bar. L'endroit est très rude, car le Rouge encourage les bagarres, qu'il aime lui-même rejoindre. La taverne est fréquentée par un mélange d'ouvriers, de criminels, de dockers et de prostituées.
    L'argent parle ici et le Rouge est la meilleure personne à qui parler. Il se souvient qu'une paire de nobs (argot pour désigner la noblesse, également appliqué à la plupart des gens de la classe moyenne) étaient là cette nuit-là, en train de parler à Ingrid et Liz la Chance. L'homme plus âgé qu'il avait vu avec Ingrid, avant et après le départ des deux autres, s'était disputés. Il était revenu plus tard dans la nuit pour parler à Spicy Bob et s'était disputé avec lui aussi. Ils ont dû être séparés et le nob a menacé Bob. Bob a juste ri.
    Il sait que Liz habite à Eldenstrasse et que Spicy Bob travaille dans les entrepôts du quartier de Kaufseit.

    Élisabeth
    Liz la Chance parlera au groupe gratuitement dans la journée mais les facturera la nuit, sa maison est sordide et vide et sent le chou bouilli de la femme qui habite au rez-de-chaussée. S'ils la convainquent qu'ils ne veulent aucun mal à Ingrid, elle leur dira ce qu'elle sait. Elle confirme qu'elle est rentrée chez elle avec Alexander, qu'elle appelle Alex, et n'a que de bonnes choses à dire sur lui.
    Si on l'interroge sur Clemons, elle dira qu'il allait emménager avec Ingrid. C'était sa maîtresse depuis environ un an. Elle connaît également l'adresse d'Ingrid et que Spicy Bob est son frère. Liz les avertit de rester à l'écart de Bob parce qu'il travaille pour "L'Homme".

    Une offre
    Après avoir quitté Liz (ou à un autre endroit approprié), le groupe est approché par trois hommes. Le chef est finement habillé, portant une canne épée et un cache-oeil. Il parle d'une voix instruite et paraît raisonnable. Ses deux compagnons, en revanche, ne peuvent être décrits que comme des muscles engagés.
    Il se présente comme Herr Kinski, un chercheur d'objets perdus. Il paierait généreusement au groupe une bonne somme d'argent, s'ils trouvaient le grand livre que Siberg portait la nuit de sa mort. Kinski (ce n'est pas son vrai nom) travaille pour Hofbauer-Bodelstein et le grand livre leur donnera suffisamment d'informations pour finalement achever la compagnie de transport de la Route de l'Est. Il les recontactera bientôt, mais pas dans le temps de ce scénario.

    La maîtresse
    Quand ils frapperont à la porte d'Ingrid, elle criera "Allez-vous en !" jusqu'à ce qu'ils mentionnent Clemons. Elle ne sait pas qu'il est mort et s'effondrera quand le groupe le lui dira. Il faudra un certain temps avant qu'elle ne puisse parler. Si le groupe s'occupe d'elle, elle leur parlera librement par la suite.
    Ses chambres sont claires et soignées et montrent que pas mal d'argent y a été dépensé. En regardant autour de vous, vous découvrirez un seau rempli de chiffons ensanglantés dans la cuisine. Dans un coin, une demi-douzaine de bouteilles de bon vin.

    Elle sait ce qui suit :
  • Spicy Bob : "Ouais, Bob est mon frère mais on ne s'entend pas. Clemons lui payait dix pièces d'or par mois pour l'empêcher de médire sur moi. Bob n'a pas le cerveau pour penser lui-même au chantage, comptez sur quelqu'un pour le mettre à ce niveau. " & "Vous pouvez le trouver dans les entrepôts dans le Kaufseit. Tout le monde le connaît. "
  • Clemons : "Il allait bientôt emménager avec moi. Loin de sa femme et de son horrible beau-frère. Il m'a quitté pour aller à la barge rencontrer Bob et le payer. Puis il m'a réveillé en cognant à la porte. Il était couvert de sang. Il a dit qu'il avait été agressé mais les avait effrayés en leur tirant dessus avec son pistolet. "
  • Mikhail Pallenburg : "Il déteste Clemons. Il pense qu'il a épousé Edith pour son argent, ce qui n'est pas vrai. Mais il l'a retournée contre lui."
  • Livre : "Il avait un livre avec lui ce soir-là. Les deux fois."

    Spicy Bob
    Quand ils mettront la main sur Bob, ce dernier refusera de leur parler. Les menaces ou l'argent le rendront plus bavard. Il parlera avec plaisir de ses activités illégales (en termes généraux), car il est sûr qu'il ne pourra jamais être attrapé. Il a entendu dire que Clemons est mort et est déçu de ne plus percevoir ses 5Co tous les mois. La nuit où il a été tué, il l'a rencontré dans la barge pour récupérer son argent... "Bref, le vieux Clemons a essayé de me refiler un livre. Il disait que je pourrais le vendre à un bon prix. Assez pour que l'on soit quitte. Mais le papier ne peut pas acheter une bonne bière, n'est-ce pas ? Alors je suis moqué de lui et il a tenté de me frapper. Le Rouge l'a jeté dehors. Ce n'est pas bon de cogner un nob' dans votre propre auberge. Bref, j'étais parti pour le suivre et lui trouver une bonne cachette quand j'ai vu qu'il n'est pas seul. Son ami l'attendait dans l'embrasure de la porte en face. Je les avais déjà vus ensemble avant alors j'ai laissé tomber. Je pensais qu'il y aurait une autre occasion. J'ai entendu le vieux Bjornstein dire qu'il avait vu deux nobs s'embrouiller plus tard dans la nuit.

    C'est tout ce que Bob sait bien qu'il ait entendu des rumeurs générales sur les méthodes d'Hofbauer-Bodelstein. Si on lui demande une description de l'homme dans l'embrasure de la porte, il en donne une très mauvaise. "Vous savez ... un nob.". Il ne connaît pas l'adresse de Bjornstein, mais la plupart des gens du quartier le savent. S'ils essayent de le coincer à sa maison, un sous-sol lugubre, il garde un gros chien pour se défendre. Le chien présente les premiers signes de rage.

    Le magicien
    Bjornstein est un vieil homme, connu de générations d'enfants d'Ostwald. Personne ne se souvient qu'il ait un jour été jeune ou qu'il ait fait quelque travail que ce soit. Au lieu de cela, il passe son temps à raconter des histoires, à exécuter des tours et à errer dans les rues.
    Il serait mieux décrit comme étant terre à terre et consacrant peu de temps pour les adultes. Il protège farouchement les enfants du quartier et la rumeur veut que son propre fils ait disparu des rues il y a des années.

    La nuit du meurtre, il se soulageait à une porte quand il a vu deux nobs se disputer. L'un a commencé à frapper l'autre avec un bâton et l'autre homme a tiré un pistolet et lui a tiré dessus. L'homme avec le bâton recula et l'autre sortit quelque chose de sa poche (une petite boîte à loquet ornée avec du plomb et un sac de poudre). Celui avec le bâton s'est levé et a frappé faisant tomber le pistolet de sa main, et le poussant à s'enfuir sans son arme. Il a presque touché la vieille Hilda cependant, le coup a traversé son chapeau.
    Ceci est une description du premier combat entre Mikhail et Clemons. Il ne sait pas si le deuxième homme portait le bâton ou s'il l'a simplement ramassé. C'est la canne de Mikhail. Il peut leur dire que la Vieille Hilda se trouve dans le Grand Parc, vendant ses charmes. Si on l'interroge sur le livre, il se souvient que l'homme l'a ramassé avant de s'enfuir.

    Vieille Hilda
    Vêtue de couleurs vives et d'un châle, Hilda est une vieille femme rusée se faisant passer pour une gitane. Elle fait cela pour que les porte-bonheur et les bibelots qu'elle vend aient plus d'authenticité. Si un PJ lui achète quelque chose, elle leur parlera avec plaisir.
    Elle rentrait chez elle à pied quand deux hommes, "pas du coin du Wald", sont venus vers elle. Les hommes se disputaient et elle a essayé de rester en dehors de leur chemin. Un des hommes (Clemons) l'a arrêtée, "m'a fait vraiment peur", et a acheté un brin de bruyère qu'elle a épinglé à son manteau. Ils ont continué à se disputer et l'un d'eux a crié "Je ne vous laisserai pas la ruiner."
    Quand elle s'est retournée, il le battait avec un bâton. Puis l'autre a sorti une arme à feu "l'a failli m'arracher la tête". J'ai sauté au sol. "Quand j'ai levé les yeux, un gars s'enfuyait et l'autre ramassait son pistolet et la boîte du sol."

    Accuser Mikhail

    À présent, les PJ soupçonneront probablement Mikhail Pallenburg d'être le meurtrier. Le prouver n'est pas si simple. S'ils le confrontent à propos du passage à tabac dans la rue, il tentera de le nier, en disant qu'il l'a suivi pour parler et qu'ils ont commencé à se battre. Après que Clemons a tiré le coup, il s'est enfui. Il nie avoir ramassé l'arme.
    Si les PJ en restent là, il détruira la boîte contenant la poudre et les balles.

    Les deux indices qui peuvent prouver sa culpabilité sont le haut de la canne et la boîte. Ces deux éléments prouvent qu'il était sur les lieux du meurtre. La boîte est cachée chez lui et est gravée des initiales de Clemons, de même que le pistolet. Pallenburg porte sa canne de marche à tout moment, bien qu'il ait des cannes similaires avec des motifs différents.
    Alternativement, les PJ pourraient le bluffer avec la menace d'un témoin. Il se souvient de l'ivrogne et pourrait être forcé d'essayer de tuer Erik ou de dire : "Cet ivrogne n'est pas capable de retenir quoi que ce soit". Cela ne devrait se produire qu'une fois que les PJ ont effectué la majeure partie de l'enquête.

    Il est fort possible que Pallenburg s'en tire avec le meurtre, même si les PJ savent qu'il l'a fait. S'ils lui présentent une preuve indéniable, il expliquera ses raisons, croyant que les PJ se rangeront à son point de vue.
    Quant au livre, il sait qu'il était sur les lieux du crime quand il est parti, bien qu'Erik se soit effondré dessus. Il ne le mentionnera pas à moins de tenter de négocier avec les PJ. Leur silence en échange du registre.

    Le registre et autres complots
    À la guilde, Gickel paiera volontiers les PJ dès lors que le meurtre est résolu, que le livre est retourné et que les PJ n'ont pas discrédité la guilde (dans les petites lignes). Il est possible qu'ils fassent à nouveau appel aux PJ.
    Une fois le meurtre résolu, un certain nombre de détails restent en suspens. La bataille entre la société commerciale Hofbauer-Bodelstein et la guilde se poursuivra. Si les PJ ont rendu le livre à la guilde, la guilde le retourne-t-elle à la compagnie de transport de la Route de l'Est ou le garde-t-elle elle-même ? Est-ce que l'homme borgne les amène à le voler ? Est-ce que « L'Homme » va vouloir s'y intéresser ?

    Points d'expérience
    Ceux-ci sont laissées à l'appréciation du MJ. Un bon nombre devrait être accordé pour récompenser la résolution du meurtre sans avoir à recourir à la torture et au combat.

    Un scénario de John Foody.

    Les squelettes d'Ostwald (Ostwald Squeletons)
  • Personnages non joueurs (PNJ)

    • Mikhail Pallenburg, Humain - Noble - Niv. 1

      MCCCTFEBIADexCdIntClFMSoc
      35842439442293841274335
      Passant son adolescence et sa vingtaine dans l'armée, Mikhail a eu du mal à s'adapter à la vie civile. Il a été contraint de se retirer après avoir été blessé à la jambe, le laissant incapable de monter à cheval. Depuis, il n'a rien trouvé d'autre à faire que de socialiser et de boire avec d'anciens types d'armées. Il ne s'est jamais intéressé à l'entreprise familiale et l'a vendue dès que c'était la sienne.

      Il se sent honoré de protéger sa soeur, à la fois physiquement et socialement, surtout après avoir échoué à empêcher le mariage avec Clemons. Mikhail a vu clair à travers son beau-frère et son ambition. Après avoir découvert qu'il avait une liaison ouverte (avec une prostituée !), Il sent que sa soeur aurait été ruinée par le scandale. Il n'a aucun regret d'avoir tué Clemons, seulement que, s'il était découvert, il ferait tomber le scandale sur Edith lui-même.

      Ses connaissances lui seront très fidèles. Ils n'ont que de bonnes choses à dire sur lui et sa carrière. Tous auront une anecdote sur sa bravoure et ses compétences. L'histoire la plus courante est celle où Pallenburg a défendu à lui seul un temple de Taal contre un groupe de raids gobelins pendant trois jours. Il a sauvé de nombreuses vies ce jour-là, mais a payé pour sa bravoure avec sa blessure à la jambe. (Ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'il a été récompensé avec sa canne, taillée dans l'if le plus fin et incrustée du sceau de Taal). Chacun saura aussi combien il déteste son beau-frère. Si l'un de ses hommes est persuadé de parler, il peut révéler que Mikhail est très rigide dans sa pensée.

      Pallenburg mesure six pieds de haut, avec un cadre militaire rigide. Il boite et a besoin d'un bâton de marche pour se déplacer librement. Ses cheveux noirs sont coupés de près et il porte une moustache (comme c'était la mode militaire il y a vingt ans). Il porte des vêtements élégants de style militaire ce qui lui donne une silhouette fringante. Il est facilement enragé, surtout lorsqu'il parle aux roturiers et aux femmes, qu'il considère tous deux inférieurs à lui. Il méprise également l'utilisation des armes à feu, les croyant lâches et déshonorantes, mais a estimé que tuer Clemons avec son propre pistolet était une justice poétique.

      Âge : 45 ans
      Compétences : soins aux animaux, dressage, désarmement, esquive, étiquette, héraldique, jargon des batailles, coups puissants, spécialisations Lance; Fléau; Arme de parade, arme à deux mains, coups précis,
      Équipement : canne de marche (compte comme arme simple), armure complète à la maison.
    • Ingrid Kurthiem, Humain - Prostituée

      MCCCTFEBIADexCdIntClFMSoc
      42629336411373132353135
      Née à Middenheim, Ingrid a été contrainte de vivre dans la rue à l'âge de treize ans. Elle n'a jamais connu son père, un soldat tué dans un duel en dehors de son service, et elle l'a idéalisé dans une certaine mesure. Sa mère a travaillé dur pour survivre mais a succombé aux ravages de la consommation. Elle a déménagé pour vivre avec sa tante et son oncle, mais a été gravement maltraitée. Elle les a quittés et a dormi dans la rue jusqu'à ce qu'une prostituée plus âgée la prenne pour l'assister. Trois ans plus tard, elle a suivi son propre chemin.

      Elle est prostituée depuis plus de dix ans maintenant et est devenue connue des habitants d'Ostwald. Elle est amie avec la plupart, mais était encore battue à plusieurs reprises par les habitants et les clients. Elle a souvent utilisé son argent pour aider d'autres filles à ne pas tomber dans le même piège qu'elle. Elle est tombée amoureuse de Clemons Siberg et croyait à ses promesses de quitter sa femme. Il lui a offert assez d'argent pour l'empêcher de travailler.

      Ingrid connaît à peine Bob car il était beaucoup plus âgé qu'elle et n'est jamais rentré à la maison ou ne fut évoqué. Il rendait parfois visite à son oncle et c'était là qu'ils se sont rencontrés. Elle ne l'aime pas, mais l'a toléré pendant un moment car il était sa seule famille. Elle l'ignore maintenant mais il continue d'apparaitre dans sa vie.

      Ingrid mesure un peu plus de cinq pieds et demi de hauteur, d'une allure droite et élégante. Ses cheveux foncés sont portés à la longueur des épaules et pendent en forme de rideau sur son visage. Cela recouvre une méchante cicatrice sur son oreille, le résultat d'un client essayant de la couper. Elle est jolie mais ses yeux sont fatigués. Elle est naturellement calme mais a appris à jouer la comédie. Elle est fatiguée de sa vie et a vu Clemons comme une issue. Elle aide parfois au temple de Shallya.

      Âge: 28 ans
      Compétences: Dance, Fuite, Vol à la tire, Séduction, Déplacement silencieux urbain
    • Elisabeth Krueger, Humain - Prostituée

      MCCCTFEBIADexCdIntClFMSoc
      43429337381354034373932
      Liz a reçu son surnom de "Liz la Chance" par un médecin après avoir miraculeusement survécu à une fausse couche traumatique. Elle est restée dans le coma pendant seize jours, se réveillant pour découvrir que son mari et sa famille l'avaient abandonnée, la blâmant pour la mort de l'enfant. Elle n'avait pas encore vingt ans et cela l'a transformée d'une fille heureuse en une femme endurcie. Elle est fidèle à ses amis et aime s'amuser avec eux, mais est cynique à propos du monde en général. Elle utilisa son surnom comme son nom.

      En quittant son village, elle a été à moitié forcée à trouver un emploi dans une maison close où elle est restée trois ans. Les filles allaient et venaient et elle croyait cela normal jusqu'à ce qu'elle découvre qu'elles étaient sacrifiées dans le cadre des rituels d'un culte de Slannesh. Ils sont venus la chercher et elle s'est échappée, blessant l'un d'entre eux avant de se jeter par une fenêtre du premier étage. Elle s'est ensuite rendue à Middenheim, croyant qu'elle était inondée de richesses.

      Une fois là-bas, elle a trouvé la vie aussi difficile qu'ailleurs. Elle a travaillé dans la rue pendant quelques années, se faisant de nombreux amis. Contrairement à beaucoup de ses pairs, elle semblait capable d'éviter la violence. C'était jusqu'à ce qu'un proxénète tente de s'emparer de la zone avec des menaces et de la violence. Un jour, une jeune fille a été retrouvée morte et il les a prévenus qu'elles finiraient de la même manière. Liz et une autre fille l'ont confrontées et l'ont tuées. Elles ont été arrêtés et étaient condamnés à la pendaison. Cependant, elles furent libérés par « L'Homme » et sont maintenant sous sa protection, payant à ses agents une somme modique. Liz se rend compte que c'était une fausse victoire mais est assez intelligente pour se taire.

      Ingrid est sa meilleure amie, et elles s'associent et veillent l'une sur l'autre. Elle économise de l'argent pour pouvoir acheter sa propre entreprise, même si elle ne sait pas de quoi il s'agira. À son insu, elle a contracté la syphilis bien que les symptômes n'aient pas commencé à apparaître.
      Plus petite qu'Ingrid, ses cheveux blonds lui coulent dans le dos. Elle les tresse fréquemment, ajoutant des fleurs pour la couleur. Comme toutes les filles de la rue, elle porte quantité de maquillage et des vêtements étriqués. Ces vêtements couvrent toujours le corps mais juste un peu moins que ce qui serait respectable.

      Âge: 27 ans
      Compétences: Comédie, Soin des animaux, Séduction, Chance, Charisme et Sens de la répartie
    • Spicy Bob, Humain - Receleur

      MCCCTFEBIADexCdIntClFMSoc
      34442447392422333313031
      Véritable mauvais, Bob passe son temps à essayer de se faire rapidement une couronne ou trois. Ses talents sont très recherchés dans les entrepôts car c'est un expert dans l'identification des herbes et des épices et pour évaluer leur qualité. Il a passé des années à travailler à l'Anguille et à Marienburg, mais sa tête est mise à prix dans ces villes, ainsi que quelques ennemis.

      Né Roberto Kurthiem, il vit à Middenheim, tombant facilement dans une vie de crime de rue. Au début, c'était de petites infractions, mais ensuite son oncle a augmenté les enjeux. Il a commencé à faire des courses pour « L'Homme ». Après avoir assassiné un marchand local, il a été renvoyé à Marienburg. Là bas, travaillant pour une compagnie maritime, il a trouvé sa vraie compétence dans la vie. Il a une femme et trois enfants (seulement deux d'elle) à L'Anguille. Donc, bien qu'il n'ait pas vraiment besoin d'argent, l'opportunité de soudoyer Clemons était trop belle pour la rater.

      Bob est une silhouette raide, vêtue perpétuellement de noir. Il porte toujours une épée et un fouet et est très heureux d'utiliser les deux. Il n'aime pas les combats directs et préfère les attaques sournoises. Il semble en permanence avoir une barbe de trois jours et ses mains sont couvertes d'anneaux. Ses bras et son dos sont couverts de divers tatouages. Bob n'a pas d'amis, seulement des connaissances, en qui il n'a aucune confiance. Le sentiment est réciproque.

      Âge: 36 ans
      Compétences : Camouflage urbain, Evaluation, Connaissances des plantes, Connaissance des parchemins, Jargon des voleurs, Pictographie - Voleur, Déplacement silencieux urbain, coups assommants, spécialisation : armes articulées.
      Equipement : Epée, Fouet, Dague cachée (couverte d'humanicide), Veste de cuir, 1D3 doses de Délice de Ranald (Page 91 MCLB)