Veuillez patienter...

Albion

Albion est une petite île située au nord-ouest du Vieux Monde colonisée il y a quelques 4000 ans par les Elfes qui quittèrent le Vieux Monde à la suite des longues guerres qui les opposèrent aux Nains. Les Humains primitifs n'y arrivèrent qu'il y a environ 1000 ans, lors de la migration septentrionale de l'humanité venue des terres du sud. Albion est restée farouchement indépendante du Vieux Monde. C'est un endroit parsemé de marais, de marécages et connu pour son climat peu clément et surtout ses brumes glacées.

Histoire

Longtemps avant que l?homme n?ait découvert le secret du feu, des millénaires avant que le premier elfe eut appris l?art de l?arc, une race connue sous le nom d?Anciens créa le monde. Des légendes racontent comment ils manipulaient les flux de magie pour modeler la terre à leur envie et comment ils plantèrent les graines qui allèrent donner vie à toutes les vastes forêts qui couvrent le monde. Les races elfes, naines et humaines n?étaient que de enfants pour eux, et ils les éduquèrent comme tel. Il est dit que même les grands dragons n?étaient que des êtes inoffensifs pour ces créatures "divines".

A cette époque les Anciens choisirent l?île d?Albion pour établir leur foyer. Peu de choses sont connus sur ces campements car peu de gens ont visité Albion, et encore moins en sont revenus. Ils créèrent une île paradisiaque où le soleil brillait et où les champs étaient fertiles. Partageant avec les plus braves et les plus sages individus de chaque race, ils leur enseignèrent la magie et d?autres connaissances. Ils enseignèrent le secret de la création des runes aux nains et aux elfes à maîtriser la magie.

Les Anciens croyaient que la race humaine était trop primitive pour apprendre, mais ils furent rapidement surpris par la vitesse à laquelle l?Homme s?adaptait à son environnement. Ils furent si impressionnés qu?ils choisirent d?enseigner à certaines d?entre eux leurs secrets. Ceux qui furent éduqués furent dénommés les Oracles, et ils durent à leur tour enseigner à leurs tribus la voie de la lumière. Ils instruisirent leurs étudiants, qui partirent coloniser les divers continents pendant que les Anciens gardaient un ?il sur tous leurs sujets. En retour les Anciens furent vénérés tel des dieux et des temples furent érigés en leur honneur. La race des hommes impression grandement les Anciens car elle semblait capable de s?adapter à n?importe quelle condition, et rapidement des tribus se trouvèrent aux quatre coins du globe.

Des gravures dans les anciennes pyramides slanns au fond de la jungle de Lustrie et les premières chansons elfes parlent d?un grand désastre qui s?abattit sur les Anciens. Le portail magique, leur seul accès vers les mondes éloignés, s?effondra brutalement et ils furent obligés de fuir le monde qu?ils avaient créé de toute pièce. Dans l?incapacité d?aider les races restantes, les Anciens ne purent que les laisser livrées à elle-même. Leur cadeau de départ fut de créer une race de guerriers géants pour protéger les terres et les habitants d?Albion.

L?écroulement du portail créa un grand vide dans les cieux, permettant alors aux forces du Chaos de se déverser sur le monde. Alors que les volutes du Chaos se déversaient sur le monde, des hordes de démons hideux et toutes sortes de bêtes descendirent du Nord dans un sanglant carnage. Plusieurs des sages slanns, les plus grands serviteurs des Anciens, furent les premiers à tomber. En race brave, ils luttèrent contre la première vague d?assaillants mais étaient trop faibles et trop peu nombreux pour résister. Ils fuirent se cacher dans les jungles denses de Lustrie. Ensuite, les forces du Chaos tournèrent leur attention sur les Hauts Elfes, mais les Anciens avaient bien éduqués ces derniers. Les Hauts Elfes créèrent un vortex au c?ur d?Ulthuan pour contenir et repousser les sombres brumes. Les mages Hauts Elfes créèrent le vortex en construisant plusieurs cercles de pierre pour absorber et diffuser l?énergie du Chaos. Dans leur arrogance, les Hauts Elfes pensèrent qu?eux seuls étaient les sauveurs du monde, mais ce n?était pas le cas...

En concentrant leurs attaques sur Ulthuan et en délaissant l?île d?Albion, les hordes du Chaos firent une erreur fatale. Les Oracles, ou Druides, comme les appelaient les gens d?Albion, rassemblèrent tous les géants et leur firent construire des séries de cercles de pierres avec des propriétés magiques qui permettaient de canaliser leurs pouvoirs et de fixer les forces du Chaos dans le Nord.

Leur maîtrise de la magie était bien supérieure à celle des elfes. Nous seulement ils réussirent à contenir les forces du Chaos, mais en plus ils parvinrent à utiliser les pierres pour masquer l?île à l?intérieur d?un mur de brume. Les pierres furent baptisées pierres oghamiques du danger. Les elfes auraient sûrement été dépassés si les Druides d?Albion n?avaient pas contenu le flux du Chaos. Mais le brouillard qui protégeait l?île bloquait aussi les rayons du soleil. Quelque chose dans la nature des pierres magiques attirait la pluie et les tempêtes, et en une brève période de temps, la fertile terre d?Albion devint une région marécageuse ou les champs furent inondés.

En absorbant une telle quantité d?énergie Chaotique, le sol d?Albion devint corrompu et les vastes champs fertiles se métamorphosèrent en marécage ou u homme pouvait disparaître sans laisser la moindre trace. Les forêts verdoyantes devinrent des endroits terrifiants ou des plantes malicieuses absorbaient la vie des êtres vivants. Désormais, beaucoup avaient peur de pénétrer dans ces anciennes contrées verdoyantes, et bien peu de ceux qui s?y aventuraient en revenaient. Même les créatures d?Albion n?échappèrent pas aux effets du Chaos, et en un bref laps de temps les tribus contèrent des histoires de monstres terrifiants attendant dans des recoins sombres, sortant la nuit pour chasser les imprudents.

C?était le prix que les Oracles avaient à payer. Pour que les forces du Chaos puissent être contenues, Albion devait désormais rester caché. Les Oracles demandèrent aux Géants de protéger les cercles de pierres qu?ils avaient érigés. Des rumeurs disaient que les Géants avaient été conçu à partir de la terre même, et ainsi ils connaissaient l?importance de leur devoir. Pendant un temps, il y eut la stabilité. Les Hauts Elfes se développèrent et explorèrent le monde et y apprirent beaucoup de choses au contact des races plus primitives tels que les Nains et les Humains.

Les Oracles d'Albion, d'un autre coté étaient totalement isolés. Ils préféraient la sécurité de leur île isolée aux dangers du monde extérieur et devinrent introvertis et reclus. Les Géants aussi souffraient de cet isolement. Des siècles de rapports conjugaux avaient corrompus leurs esprits. Quand le danger du Chaos avait disparu, ils étaient fatigués et fourbus puis ils passèrent leur temps à de stupides jeux de force. Les Hommes de l'île souffrirent d'un même trouble. Avec la disparition des Anciens et le manque de communication avec le monde extérieur ils dégénérèrent en une race primitive se cachant dans des cavernes.

Durant tout ce temps, les Oracles continuaient à enseigner aux rares élus attendant le jour du retour de leurs maîtres. Chaque Oracle fut instruit du rituel détaillé nécessaire à maintenir l'île dans les brumes. Ils apprirent la nature des pierres et les offrandes à leur faire pour que le pouvoir des pierres ne s'évanouisse jamais. Avec le temps, cependant les anciennes connaissances disparurent lentement, et bien que les Oracles utilisaient leurs pouvoirs constamment, ceux-ci n'étaient plus que l'ombre de ce qu'on leur avait enseigné. Certaines pratiques survécurent, et chaque nuit de pleine lune les Oracles se rassemblent et accomplissent des rituels afin que les énergies magiques restent liées aux pierres.

Ainsi, Albion demeura une île mystérieuse. Beaucoup d?histoires racontent que des navires de guerre ont disparu dans le brouillard et n?ont jamais été revu. Parfois, une rumeur dans une taverne raconte l?histoire de l?ami d?un ami qui a fait naufrage sur les cotes d?Albion, et qui est revenu racontant des histoires de créatures mi-homme mi-cheval, ou de terribles bêtes à ?il unique marchant dans les brumes. Certains seraient même revenus aussi riche qu?un homme peut l?imaginer dans ses rêves.

bestiole
En cache depuis le 03/11/2017