Veuillez patienter...

Organisation Politique de l' Empire

Répartition des Pouvoirs Politiques

Sa Majesté Impériale l'Empereur Karl-Frantz 1er est en théorie détenteur d'un pouvoir absolu dans l'Empire. En vérité, ses pouvoirs sont limités par les grandes familles nobles. Celles-ci ont un pouvoir absolu sur les territoires qu'elles administrent. De plus les chefs des 11 plus grandes familles ont la charge d'élire l'empereur et de surveiller ses agissements. Karl-Franz 1er est néanmoins le symbole de l'unité de l'Empire. Il est souverain dans la grande Principauté du Reikland. C'est la personnalité de l'empereur qui décide en général de son pouvoir réel. Une personnalité et un charisme importants peuvent en faire un chef incontesté lorsque l'Empire est menacé. C'est aussi pourquoi les Grands Electeurs s'attachent à élire un homme dont l'ambition est mesurée (d'autant plus que l'Empereur est aussi le chef d'une armée importante).

L'empereur a le pouvoir de légiférer à travers tout l'Empire mais là encore les grandes familles surveillent ses décisions : Depuis plus de 300 ans existe un corps de vigilance appelée le Prime-Etat. Ce corps est composé d'un représentant de chacune des grandes familles qui dirigent les provinces de l'Empire, de 2 Archi-Lectors de Sigmar et d'un prêtre d'Ulric. Le Prime-Etat est devenu une sorte de cour suprême où les édits impériaux sont examinés avec soin "dans l'intérêt de l'Etat".

A l'intérieur des frontières de leurs provinces, les familles dirigeantes peuvent en général agir à leur guise. Il faut un empereur courageux et l'aide de quelques grands princes pour intervenir dans des grandes provinces comme le Talabecland, l'Ostland ou le Middenland. Quant aux grandes cités, Middenheim et Talabheim sont farouchement indépendantes, Nuln fait exception en étant une alliée traditionnelle de l'Empereur.

Après l'empereur et les grandes familles, la 3ème force politique du pays est représentée par le Conseil d'Etat. Les membres de ce Conseil sont choisis par l'empereur parmi les vieilles familles noble de l'Empire. La seule personne irrévocable et omniprésente dans ce Conseil est le Grand Théogone de Sigmar, ce qui en fait l'un des plus puissants personnage de l'Empire.

Les Electeurs

L'Empereur : Karl-Frantz 1er, Grand Prince du Reikland réside à Altdorf, la capitale de l'Empire. Il est élu par les 15 Grands Electeurs de l'Empire (dont l'Empereur fait partie, histoire de compliquer les choses). Son héritier désigné est le Prince Wolfgang Holswig-Abenauer, le fils ainé de sa soeur.

Les 15 Grands Electeurs :

  • L'Empereur Karl-Frantz 1er, Grand Prince du Reikland
  • Le Grand Théogone Yori XV du culte de Sigmar - Altdorf
  • Archi-lector Aglim du culte de Sigmar - Talabheim
  • Archi-lector Kaslain du culte de Sigmar - Nuln
  • Le Grand Prêtre Ar Ulric du culte d'Ulric - Middenheim
  • Le Grand Prince Hals Von Tasseninck d'Ostland - Wolfenburg
  • Le Grand Duc Léopold Von Bildhofen du Middenland - Carroburg
  • Le Grand Duc Gustav Von Krieglitz de Talabecland - Hertz Schloß
  • La Grande Baronne Etelka Toppenheimer de Sudenland - Pfeildorf
  • Le Graf Albérich Haupt-Anderssen de Stirland - Wurtbad
  • La Grande Comtesse Ludmilla Von Alptraum d'Averland - Averheim
  • Le Graf Boris Todbringer de Middenheim - Middenheim
  • La Duchesse Elise Kriecklitz-Untermensch de Talabheim - Talabheim
  • La Comtesse Emmanuelle Von Liebewitz de Nuln - Nuln
  • L'Ancien Hisme Coeurvaillant de Mootland - Electeur Halfeling

Ces 15 électeurs sont souverains en leurs territoires respectifs (à l'exception des 4 électeurs du clergé) et élisent l'Empereur à la majorité des voix.

Les 3 Cités Souveraines :

  • Middenheim,
  • Talabheim,
  • Nuln.

Les 8 Provinces Electorales :

  • Principautés du Reikland, de Ostland ;
  • Duchés de Middenland et de Talabecland ;
  • Comtés de Stirland de Sudenland et d'Averland ;
  • Mootland des Halfelings.

Les 5 provinces non-électrices :

  • Le Comté de Wissenland (territoire vassal de la cité de Nuln)
  • Le Comté de Sylvania (territoire vassal du Grand Comté du Stirland)
  • La Ligue d'Ostmark (territoire vassal du Grand-duché de Talabecland)
  • La Baronnie de Nordland (territoire vassal de la cité de Middenheim)
  • La Baronnie de Hochland (territoire vassal de la cité de Talabheim)
gentilhomme

Runefangs : Les 12 Epées Runiques

Après la bataille sanglante de la Passe du Feu Noir, où les puissances des Orques avaient été écrasées il y a un millier d'années, le Roi des nains, Kurgan Barbe de Fer, a montré sa gratitude à Sigmar, en offrant un présent magique à l'empire qui venait d'être constitué. Un nain, cela est bien connu, rembourse toujours une faveur (tout comme il n'oubliera jamais une rancune), et les guerriers de Sigmar avait joué un grand rôle dans la défaite des peaux vertes. Le Roi mit alors au travail Alaric le fou, le plus grand des Graveurs de Runes vivants, lui commandant de faire douze grandes épées, une pour chacun des généraux humains.

Le Savoir des Runes enferme et lie des énergies magiques dans le métal, et fait des Nains des forgerons inégalables dont les armes, les armures et les talismans magiques sont estimés au-dessus des travaux des Elfes. Seuls les Nains connaissent les véritables secrets du gravage de Runes, et ils gardent jalousement cette connaissance.

Alaric s'acharna au travail pendant de nombreuses années, même pour un nain. Quand il émergea finalement de ses forges sous les montagnes, Sigmar était depuis longtemps parti vers l'est vers on ne sait quel destin, et les généraux qui avaient combattu à ses côtés étaient morts depuis longtemps. Les Runefangs ont été présentés à l'empereur Heydrich, qui les a divisés entre ses Grands Electeurs. Chaque lame était une arme puissante, mais est rapidement devenue un symbole d'autorité, de respect et de prestige.

Beaucoup d'années ont passé, l'empire a livré nombre de guerres, résisté à d'innombrables invasions, et les Runefangs ont survécus à travers les âges. Dix sont aux mains des Grands Electeurs, alors que le Runefang de Solland et de Drakwald reposent dans l'armurerie impériale d'Altdorf...

Par le passé, il arriva que les Runefangs soit abandonnés à l'ennemi, mais seulement pour être retrouvés plus tard. La plus célèbre de ces dernières est l'épée de Solland. Elle a été prise par Gorbad Griffe de Fer, dont les ravages ont dévasté Solland à tel point que la terre ne s'en est jamais remise. Le Conte de Solland fut massacré dans un combat singulier par Gorbad, et dépossédé du Runefang. Des années plus tard, une expédition de nains et d'hommes, récupérèrent la lame, de l'antre d'une chimère sous les montagnes du Bout du Monde.

Aujourd'hui les Runefangs restent ce qu'ils ont toujours été : des symboles de gloire impériale et des armes magiques à la puissance terrifiante.

En cache depuis le 03/11/2017