Veuillez patienter...

Musaraignes de la Mort

Source : JDR - Rolemaster La Moria, proposé par Elketeuanetep.

A la différence des Ailes des Cavernes, la Musaraigne de la Mort (S. Cedren Guruth, Plur Cicrin Geryth) apparaît sans défense. Sa fourrure est très appréciée des Dames de Kislev et de l'empire, aussi certains lorsqu'ils s'aventurent dans les montagnes des bords bout du monde en font la chasse. Cependant il existe une raison à son nom, car la morsure d'une Musaraigne de la Mort porte la maladie nommée la Main Bleue. La Main Bleue n'est pas contagieuse ou fatale, mais elle raccourcit la vie. Ceux qui la contractent très souvent se suicident. Cela est dû aux effets redoutables de la maladie: recoloration de la peau en bleu, larges furoncles sur les mains, les pieds et sous les yeux, saignements des oreilles et du nez, périodes de fièvre et de délire, pertes de la mémoire, et évanouissements. Ceux qui la contractent sont souvent immobilisés ou estropiés, et fréquemment bannis, certains mal informés pensant qu'il s'agit d'une mutation chaotique, ce que les médecins d'Altdorf et les savants ont démenti. Pour guérir de cette maladie, seules les prêtresses de Shallya peuvent le faire, ou alors il faut ingérer une décoction faite à partir de Pétasite et de parisette.(Voir Herbier)

Physique

Elle excède rarement les 8 cm de et est souvent solitaire. Sa fourrure est blanche et son duvet est bleu. Cette fourrure est résistante au froid et permet de créer des vêtements d'hiver imperméables. Ces Musaraignes sont d'excellentes nageuses. Les Musaraignes de la Mort sont immunisées au fléau qu'elles portent, et font même confiance à d'autres moyens pour dissuader les attaques. Elles secrètent un nuage à l'odeur nauséabonde qui les protège des prédateurs plus grands et ont développé une colonne vertébrale renforcée qui supporte des coups écrasants. Fortifiée et renforcée par un filet de saillies et de boudins osseux assemblés, cette colonne vertébrale peut supporter le poids d'un grand homme. Cet arsenal de défense est peut-être dû aux besoins variés des Musaraignes de la Mort. Des appétits énormes les poussent à consommer près de cinq fois leur propre poids chaque jour. Par conséquent, elles se nourrissent d'à peu près n'importe quoi et vont presque partout pour satisfaire leurs désirs de nourriture. Bien qu'elles se nourrissent d'insectes et de plantes pourrissantes, elles prendront une bouchée de tout ce qui passe à leur portée, incluant la peau exposée d'un grand animal. Les Nains ont l'habitude de mettre en garde les voyageurs et aventuriers dans la région en conséquence et quiconque voyageant dans les tunnels des Montagnes des bords du bout du Monde, doit prendre garde au lieu où il dort et même où il se repose. Après tout, les Musaraignes sont d'excellents grimpeurs. On peut remercier les dieux de les trouver nulle part ailleurs que dans les Montagnes des bords du bout du Monde. Les nains les chassent et il leur arrive de payer grassement des équipes de chasseurs, car parfois la population des Musaraignes de la Mort est trop importante.

Profil type

M CC CT F E B I A Dex Cd Int Cl FM Soc
433--11301--51414-

Alignement

Neutre

Traits psychologiques

Les Musaraignes de la Mort craignent le feu.

Règles spéciales

Si elles infligent une morsure, et qu'un test de d'endurance échoue, la personne contracte la maladie de la Main Bleue.

Mieux vaut frapper d'une lame une musaraigne de la Mort que de tenter de l'écraser. Cependant pour prendre sa fourrure mieux vaut l'empoisonner afin de préserver intacte sa fourrure. Il faut éviter de se couper avec les dents de la musaraigne de la Mort sans quoi l'on risque de contracter la maladie de la Main Bleue.

Vu la voracité des Musaraignes il est facile de les piéger.

Une fourrure de Musaraigne de la Mort avec son duvet peut se vendre 30 PO la pièce.

Retour à la liste