Veuillez patienter...

Créatures de Nurgle

Source : WEB - Malpy : http://malpy.free.fr/, proposé par Shadow ninja.

Créatures de Nurgle
(Gu'nagh'ghyran)

Autres noms : Créatures de Nurgle, Les Bêtes, Limace Chasseresse, Caniches de Nurgle

En dépit de son apparence effrayante et de ses mortels attributs, la bête est une créature amicale et affectueuse se comportant avec respect et affection comme le ferait un chiot sympathique et joueur. Elle sollicite l'intention, accueillant les nouveaux venus en leurs bavant abondamment dessus avec ses liquides visqueux. Elles peuvent rarement contenir leur joie et laissent de petites flaques de bave acide acre derrières eux.

Toutes ses intentions ne sont pas des problèmes pour les autres créatures de Nurgle, mais a tendance à tuer les mortels rapidement. Une fois que le nouvel ami de la bête arrête de bouger, son intérêt passe rapidement à une autre cible, et de cette manière, la créature tue allègrement et affectueusement et détruit tout ce qu'elle touche. Comme la bête a seulement une intelligence rudimentaire, elle n'anticipe jamais le résultat de son comportement amical, et ne retient qu'une légère sensation de déception quand chaque nouveau camarade de jeux devient immobile et ennuyeux.

Au combat les bêtes courent en tout sens dans leur impatience de rencontrer de nouveaux amis, roulant constamment sur elles-mêmes et invitant les portepestes à gratter leur dos et à éclater leurs pustules. Les portepestes essaient de maintenir l'ordre, encourageant les bêtes à aller dans certaines directions, à attaquer ou à rester en arrière comme il se doit. Comme administrateurs et chefs des hordes de Nurgle, les portepestes sont vus par les bêtes comme leurs maîtres et amis. Les bêtes sont des créatures sont des bêtes intensément loyales et ont toujours envie de plaire, c'est pourquoi elles s'attachent de façon invariable à un portepeste particulier.

Physique

La bête de Nurgle ressemble à un horrible conglomérat de créatures impies. Elle a le corps lisse et gluant d'une limace de couleur brun pâle, des pieds palmés qui pendent sans utilité aucune sur les flancs, une face pleine de tentacules verts qui se tortille en tout sens, et une queue fouettant frénétiquement l'air d'un côté à l'autre de son corps. La bête n'est pas moins mortelle qu'elle est laide, son contact provoquant la paralysie et ses sécrétions corrompant tout ce qu'elles recouvrent. La proximité d'une bête est suffisante pour tuer de petits animaux et des plantes, tout en amenuisant la force vitale des plus grosses créatures. La bête est la grande incarnation de la déchéance.

Profil type

M CC CT F E B I A Dex Cd Int Cl FM Soc
330-351530-062410898900

Alignement

Chaotique

Traits psychologiques

Les bêtes ont peur du feu. Sinon elles sont complètement immunisées à la psychologie.

Règles spéciales

Attaque (A) = 1D6

En combat, une bêtes projette ses énormes suçoirs blanchâtre pour attraper ses victimes. Elle attaque avec 1D6 suçoirs pendant un round de combat ; les points d'armures de la victime ne sont pas pris en compte dans le calcul des dommages. En plus des dommages normaux, chaque suçoir injecte un poison paralysant. Pour chaque attaque réussit, la victime doit réussir un test contre le poison ou être paralysée. La bête venant de paralyser sa victime ne fera rien d'autre qu'enrouler solidement sa queue solidement autour de sa prise. Dès qu'elle disposera d'une ou deux heures de tranquillité, la bête sécrètera des sucs digestifs qui dissoudront petit à petit la proie impuissante. Ceci ne concerne que le premier adversaire, les autres seront paralysé mais non emportés.

Toute personne qui coupe la traînée de bave nocive sans bondir par-dessus, a 5% de chance de glisser et donc de perdre 1 point de blessure dû aux acides corrosifs et d'avoir 5% de chance d'attraper la Peste de Nurgle. Il est donc important de noter le déplacement exact de la bête pour localiser la position des traînées de bave.

Retour à la liste