Veuillez patienter...

Chiens : Truffier de Bretonnie

Source : WJDR - Supplément Officiel V2 WJDR - Chevaliers du Graal (Les), guide de la Bretonnie, proposé par Tefeiri.

Les truffes de Bretonnie poussent dans la terre, sur ou à proximité des racines d'arbre, et rien ne laisse présager de leur présence à la surface. Il serait bien impossible de les trouver sans les sens sur-développés du Chien Truffier mâle de Bretonnie. Ces animaux sont capables de sentir une truffe enfouie sous quelques centimètres de terre dans un rayon de trente mètres. S'ils en ont la possibilité, ils s'y précipitent, déterrent le champignon et le dévorent.
Cela présente deux inconvénients. Tout d'abord, la truffe a disparu. Ensuite, le Chien Truffier devient complètement paranoïaque à l'égard des mâles rivaux, quelle que soit leur espèce, qui pourraient susciter l'affection des Chiennes Truffières. Ils prennent alors les mesures qui s'imposent pour contrer la menace, comme peuvent en attester d'une voix de soprano bon nombre de chasseurs de truffes, même si la plupart des autres hommes préfèrent qu'on leur épargne les détails.
Pour éviter ces accidents, les chasseurs de truffes qui ont les moyens et l'expérience ont deux chiens, chacun tenu au bout d'une chaîne attachée à une pointe barbelée. Quand les chiens sentent une truffe, le chasseur plante l'une des pointes dans le sol pour bloquer le chien correspondant, puis s'écarte et plante l'autre pointe. Les deux chiens tirent alors sur leur chaîne en direction de la truffe et le chasseur n'a plus qu'à creuser au point de convergence pour trouver le précieux champignon.
Les chasseurs moins fortunés ou expérimentés ne disposent que d'un seul chien et attendent que celui-ci commence à creuser. Ils tirent alors sur sa chaîne et vont l'attacher un peu plus loin, avant de revenir terminer eux-mêmes le travail. Cela a l'inconvénient de rapprocher le chien de la truffe, et donc de faciliter les accidents. De tels chasseurs doivent compter sur leur force, leur rapidité et les prières adressées à la Dame, ainsi que sur une brayette en acier, de préférence munie de pointes.
La truffe est ensuite plongée dans l'alcool, généralement un cognac bon marché, de manière à ce que le chien ne puisse plus la détecter, tous les outils qui l'ont touchée devant être lavés avec le même liquide. Quand quelque chose sent la truffe, les Chiens Truffiers sont épris d'une affection extrême à son égard et n'ont de cesse de démontrer toute l'étendue de leur considération. Ils ne s'avèrent cependant violents que lorsqu'ils mangent le champignon.
Certains seigneurs aiment à parfumer les criminels de truffe avant de les jeter dans le chenil de leurs Chiens Truffiers. Il existe deux méthodes pour ce faire. L'une consiste à frotter légèrement une truffe sur le corps, auquel cas les conséquences sont douloureuses et peu flatteuses, mais rarement fatales. L'autre méthode revient à faire juter la truffe sur la peau et a souvent des conséquences plus graves.

Physique

Le Chien Truffier est d'une laideur notoire, sa face disloquée invitant tout observateur à penser qu'on a laissé tomber l'animal du haut d'une falaise avant de le faire rapiécer par un enfant de cinq ans à l'adresse plus que douteuse. Seuls les paysans qui ont reçu un permis de leur seigneur sont autorisés à être propriétaires d'un tel chien et ils ont pour devoir de l'empêcher de courir à travers bois pour éviter qu'ils ne dévorent toutes les truffes.

De la même espèce

Profil type

M CC CT F E B I A Dex Cd Int Cl FM Soc
639-256491-4124146525

Alignement

Neutre

Traits psychologiques

Au contact d'une truffe, ils sont pris de Frénésie

Règles spéciales

Ces chiens disposent de la compétence Acuité olfactive

Retour à la liste