Veuillez patienter...

Byttingen

Source : Norsca sourcebook, proposé par Tefeiri.

Selon le folklore Norsque, il existe une race de créatures sombres - les Underjordisar - qui enlève les nouveaux nés norsques. Afin de camoufler leur crime odieux, ces créatures substituent leurs propres bébés à ceux qu'ils ont pris. Ces Byttingen (Bytting au singulier) ressemblent exactement à ceux qui ont été enlevés jusqu'à ce qu'ils vieillissent (vers la puberté) et se transforment en des choses affreusement laides et mal formées. De nombreux Byttingen sont tués par leurs parents, mais d'autres sont abandonnés dans la nature par des Norsques incapables de les tuer ou s'échappent par peur pour leur vie. Si la plupart meurent une fois dans la nature sauvage, une minorité trouve parfois refuge auprès d'autres Byttingen ou d'Hommes-Bêtes. Il est maintenant connu que les Byttingen ne sont pas des créatures issues du folklore, mais des infortunés qui ont été marqués par le Chaos. Dans l'Empire ses créatures sont appelées Mutants. Une fois en compagnie d'une bande d'Hommes-Bêtes ou de Byttingens, un Bytting est plus susceptible de survivre.

Physique

Les Byttigen ont une apparence qui varie énormément. Certains semblent juste un peu différents d'un Humain normal, tandis que d'autres ont si horriblement muté qu'il est impossible de penser qu'ils ont un jour pu être Humains. Les jeunes Byttingen ont 1d3 mutations, tandis que les plus vieux ont 1d6 mutations, cela vient de leur proximité avec les Portails du Chaos, chaque Bytting a 1d6 mutations.
Ces mutations peuvent être déterminées avec la table de la page 50 de la Campagne Impériale.

Profil type

M CC CT F E B I A Dex Cd Int Cl FM Soc
43325336301292929292916

Alignement

Neutre, Mauvais ou Chaotique

Traits psychologiques

La plupart des Byttingen sont de tendance Mauvaise ou Chaotique. Une minorité (ceux qui sont capables de cacher leurs mutations) peut être Neutre.

Certaines mutations peuvent causer la peur ou la terreur à ceux qui voient un Bytting.

Règles spéciales

Les mutations d'un Bytting peuvent lui avoir causé un stress important rendant la créature folle. Epuisé par leur propre survie, la plupart des byttingen ne vivent pas plus que les bêtes sauvages des forêts et des montagnes. Une minorité continue à avoir une haine farouche envers la société Norsque qui les a chassé, et conspire contre elle.

Retour à la liste