Veuillez patienter...

Annonces de Sang de Khorne

Source : WJRF - Supplément Officiel WJRF - L'Empire en Flammes, proposé par Shadow ninja.

Démon Mineur de Khorne (Khak'akamshy'y)

Autres noms : Elus de Khorne, Collecteurs de Crânes, Dent de Mort, Cornus, Exécuteurs Ecorchés, Sanguinaires, Fantassins de Khorne.

Les Annonces de Sang sont les démons mineurs du panthéon de Khorne. En tant que tel, ils sont la masse de l'infanterie de Khorne – ils sont d'ailleurs généralement connus sous le nom de Fantassins de Khorne – et forme une gigantesque meute, bavante et écumante, avide de sang. Même le plus grand Champion du Dieu des Carnages devra le servir comme sanguinaire afin d'être élevé au rang de Buveur de Sang, position tant enviée, s'il en est digne.

Ces démons ne semblent pas motivés par un esprit de corps et se ruent comme des enragés à la bataille pour honorer leur dieu et prouver leur valeur. Ils sont la représentation de la plus vile engeance régnant sur les champs de batailles : la cruelle et gratuite sauvagerie, la férocité à dispenser mort et désespoir, et le sadisme exacerbé du vainqueur sur le vaincu lorsque sonne le cor de la victoire. Comme tous les démons de Khorne, la férocité des Sanguinaires ne connaît aucune limite, et ils attaqueront tout adversaire sans crainte, ne désirant que la victoire ou la mort. Les sanguinaires aiment chevaucher les Juggernauts, les Coursiers de Khorne, lors des combats, hurlant leurs louanges avec hargne. Leur bannières corrompues flottent dans une éternelle brise surnaturelle et ils se rendent au combat en susurrant les noms de leurs innombrables victimes.

On pourrait penser que c'est au cœur des combats qu'on les trouve fréquemment, dans le cœur de tous les mortels et de ceux qui suivent la voie de la damnation. Mais les guerriers de Kislev et du Nord ne sont pas les seuls à ressentir la menace corruptrice du démon ; en réalité tous les peuples ressentent ce danger depuis des temps immémoriaux.

Les Sanguinaires sont immortels, leur âge est incommensurable. Ils peuvent exister sous des formes anodines et indétectables. Dans l'Ode de Martin Lantre, le chevalier questeur doit batailler avec un de ces démons au cœur d'une forêt bretonnienne. Dans la Chroniques Impériale, les répurgateurs en trouvent dans de nombreux villages de l'Empire. Et les légendes sont foisons sur ceux qui se sont retrouvés face à ces créatures et ont perdu leur vie et leur âme dans les plaines et montagnes, oubliés de tous, exceptés des créatures qui les accompagnent.

Physique

La forme favorite des Sanguinaires est celle d'une créature de taille humaine, se tenant ramassées sur elle-même, le dos courbé, la tête en avant montrant un faciès rageur, désagréablement similaire à celui d'un humain. Ils ne portent aucun vêtement mais apprécient à se parer de pièces d'armure disparates, principalement de cuivre et de bronze, estampillés aux armes du Seigneur des Batailles et travaillés dans les forges démoniaques, souvent soudées à même leur peau.

Leur tête est très allongée avec deux cornes d'une rigidité extrême et d'apparence ivoirine qui poussent sur leurs tempes. Leurs visages sont larges avec une peau si distendue qu'elles laissent paraître les caractéristiques de leurs crânes. Leurs yeux sont des abîmes profonds, d'une blancheur laiteuse et sans pupille. Ils sont dotés de griffes acérées, de crocs aiguisés, et derrière ceux-ci serpentent une longue langue noire qui les caresse avec délectation et avidité. Leur salive est connue pour être un puissant acide, si puissant qu'il brûle comme le métal en fusion, occasionnant par-là même d'atroces et profondes brûlures.

Du haut du front, jusqu'au bas du dos courre une crinière fournie d'un noir profond, et laissant apparaître de-ci, de-là, des excroissances de chair et d'os. Leur griffes et cornes sont noires et mouchetés comme le serait un morceau de métal cramoisi par une chauffe trop longue. Malgré leurs larges épaules, leurs silhouettes sont élancées et filiformes avec de long bras tendineux, maniant de leurs serres l'arme la plus effrayante qui soit, la Lame Infernale, qui brille d'un mortel enchantement et provoque de terribles blessures qui peuvent terrasser le plus brave des héros. Ces armes terrifiantes sont de puissants artefacts qui se sont déjà maintes fois abreuvé du sang de nombreuses générations de guerriers.

Profil type

M CC CT F E B I A Dex Cd Int Cl FM Soc
45042435602898989898914

Alignement

Chaotique

Traits psychologiques

Provoque la Peur chez les créatures de taille inférieure à 3 mètres ; immunisé contre les effets Psychologiques sauf ceux provoqués par les divinités et les Démons Majeurs ; sujet à la Haine et à la Frénésie contre les créatures et les adeptes de Slaanesh.

Règles spéciales

Objets magiques : Tous les Sanguinaires portent une Lame Infernale. Elle accorde un bonus au CC lorsqu'ils s'en servent et les dommages se calculent avec 4D6. La lame infernale absorbe aussi 2D6 Points de Magie de toute créature ou adepte de Slaanesh qu'elle touche.

Sujet à l'instabilité ; une Morsure Venimeuse et une attaque de Griffes ou une Morsure Venimeuse et une attaque par arme ; peut aussi cracher son venin à 10 mètres ; régénère 1 Point de Dommage par tour (voir les Trolls), armure corporelle naturelle (1PA - partout), les victimes du poison de l'Annonce de Sang doivent réussir un Test d'E ou encaisser 2D6 Points de Dommage.

Retour à la liste