Veuillez patienter...

Bijoux : Prison d'âme

Source : Création Personnelle, proposé par PAC.

Il y a 5 siècles de cela, le démoniste Neivor Dennlohn pactisa avec le grand démon Abigor.
Celui ci, qui avait une bien aimée, lui demanda de créer un objet qui, lorsqu'elle serait mourrante, la préserverait tout de même de la mort. Abigor lui donna un pendentif formé d'une fine chaine en mithril et d'un joyau blanc translucide pour le moins étrange.
Ravi de sa "trouvaille", il partit dans son laboratoire pour l'étudier. Mais il ne trouvait rien des propriétés de ce bijou.
Un mois plus tard, alors qu'il était parti chercher un composant pour l'un de ses sorts, sa maison fut attaquée par un raid skaven passant par là.
Ses affaires les plus précieuses
furent volées. En arrivant chez lui, il retrouva sa femme à l'agonie sur le sol.
Il sortit alors son pendentif de sa poche et, en brandissant le pendentif devant lui, il appela Abigor en lui demandant de faire en sorte que sa femme n'aille pas au royaume de Morr.
Hélas, sitôt dit, sitôt fait. L'âme de sa femme entra dans le joyau ce qui l'empecha de rejoindre Morr. Dès lors Neivor se suicida ...
Il n'avait pas trouvé la deuxième propriété de l'amulette.

Description

Lorsqu'une créature est à l'agonie, le possesseur de l'artefact peut brandir celui ci, enfermant l'âme de la créature.
A partir de ce moment ,une fois par jour pendant une heure, il peut changer une de ses caractéristiques avec celle de la créature enfermée.
Si le possesseur brandit à nouveau l'artefact vers une créature agonisante, la nouvelle âme est enfermée mais l'ancienne est libérée et tourmentera le possesseur jusqu'à la fin de sa vie (l'âme est éthéré donc elle ne subit pas de dégats et n'en inflige pas mais est repoussée par les armes magiques).

Retour à la liste