Veuillez patienter...

Armes : Dague Infanticide de Khaine

Source : Création Personnelle, proposé par Kryss.

Tel père, tel fils...

Cette dague est souvent en main d'assassins compétents et de tueurs en série servant Khaine, ainsi le domaine de Khaine se fait de plus en plus grands...

Il existerait même des versions plus puissantes de cette Dague appelées Dague de Massacre de Khaine.

Description

La Dague Infanticide de Khaine a un pouvoir meurtrier conséquent: Lorsque quelqu’un est tué avec la Dague Infanticide de Khaine, il rejoindra le royaume de Khaine au lieu du royaume de Morr, comme cela est du à de nombreuses dagues de sacrifice; mais en plus, toute sa progéniture (enfants, petits-enfants, etc.) rejoindra immédiatement le royaume de Khaine a leur mort. De plus, les personnes très proches de la victime ou des infants de la victime (i.e. épouse, beau frère ou belle sœur parfois) auront 50% de chance de ne pas avoir une mort tranquille dans le royaume de Morr et de souffrir eux aussi mille tortures dans le Royaume du Seigneur du Meurtre.

La Dague de Massacre de Khaine (cf. histoire), peu nombreux en sont les exemplaires, A un effet plus puissants: les membres de la famille de la victime tuée par cette dague (infants et 50% de chance proches) doivent réussir un jet de FM lors de la mort de la victime (ou à leur naissance si leurs parents survivent). Si le jet de FM est raté, en fonction de la marge d'échec, ces personnes subiront le même sort que leur parent dans un futur proche, une dague apparaissant de nul part pour venir les poignarder a l'endroit qui a tué leur aïeul, disparaissant aussitôt.

(Exemple technique: si la fille de la personne tuée fait un échec critique au jet de FM, elle mourra en même temps que son père. Si elle le rate de 50, elle pourrait mourir dans la minute qui suit. Par contre si elle le rate de 1 ou 2 pts, elle mourra dans quelques décennies.)

Le sort aux personnes de la famille peut être conjuré par des prêtres de Morr ou de Shallya demandant, avec succès, l'intervention de leur dieu.

Retour à la liste