Veuillez patienter...

Objets Uniques : Bether et Nether

Bether et Nether

Source : Inconnue, proposé par Fenryll.

Il y a de ça fort longtemps, alors que le Chaos sévissait de toute sa fureur, Vulcain dieu du feu et des volcans et Kryos dieu du froid et de la glace, forgèrent chacun une épée. Celle de Vulcain, "Bether", pouvait lorsque son possesseur le désirait, s'embraser du feu qui brûle au coeur des volcans. Cette arme était capable d'infliger les dommages du feu en plus des dommages habituelles mais aussi d'enflammer sa victime ! Celle de Kryos, "Nether", pouvait quant à elle scintiller du froid glacé des pôles, et congeler quelqu'un d'un simple contact ! Lorsque le possesseur avait en lui suffisamment de rage et de volonté, ces deux épées fusionnaient pour n'en former qu'une aux pouvoirs terrifiants !

Conscient d'un tel pouvoir, les deux dieux prirent deux cents révolutions avant de trouver enfin un homme digne de recevoir leur présent. Leur choix se porta sur un jeune bretonnien dont le courage, la sagesse et la bravoure n'était plus a démontrer. Son nom était Alenvadir, un humain issu de la grande lignée des "Chevaliers du Graal" dont on n'entend plus parler que dans les légendes. Il était bon et aimé de son peuple et au nom des dieux loyaux, il lutta pendant un siècle entier avec ces épées. Il parvint finalement à reprendre avantage sur le Chaos et le repoussa jusqu'à Pavalon où il s'installa.

Quand vint l'heure de sa mort, ses deux fils, Pavalentir (l'aîné) et Didolentir (le cadet), étaient près à lui succéder. Didolentir ressemblait beaucoup à son père, bon tacticien mais pas assez sage, il était néanmoins parfaitement capable de reprendre l'oeuvre de Alenvadir. Pavalentir, quant à lui était trop irréfléchi pour guider son peuple, mais trop fier pour laisser son frère prendre les deux épées. Ils décidèrent donc de prendre chacun une épée et tandis que Pavalentir restait à Pavalon, Didolentir parti à Nuln où il aurait pu prouver sa valeur.

Malheureusement, lors de son voyage, Didolentir tomba dans un guet-apens où lui et ses hommes furent massacrés. Ainsi péri ce fils dont la succession était trop lourde et ainsi l'épée de glace "Nether" disparue à jamais dans l'oubli. Le Chaos profita de la faiblesse de Pavalentir pour attaquer. Celui-ci fils de grande lignée résista vaillamment et avec l'épée de feu "Bether", montra que le feu en lui brûlerait toujours. Mais sa négligence et la confiance en ses proches lui furent fatale. Il fût assassiné durant son sommeil et Bether disparut à son tour.

Pendant des années plus personne n'entendit parler de ces épées et elles devinrent une légende, puis conte, puis furent totalement oubliées. Enfin presque : on raconte qu'il y a peu de temps, Hûrl, un des Champions de Mallal aurait été vu arborant ces épées lors d'une grande guerre sur la Terre des Morts... mais ce n'est qu'une rumeur...

Description

Bether s'embrase et se met à brûler lorsqu'elle est brandie hors de son fourreau. En combat elle accorde un bonus de +1 en Force, et cause 1D4 dommages supplémentaires aux cibles inflammables.

Nether quant à elle scintille de froid. Elle accorde un bonus de +1 en Force et cause 1D3 dommages supplémentaires à moins que la créature soit résistante au froid.

Si le possesseur éprouve de la Haine ou est atteint de Frénésie durant le combat, et sur un jet de volonté réussi, les Epées accepteront de fusionner. Elles forment alors une épée à deux mains (nécessitant alors la spécialité Armes à deux mains pour être maniée) et accordent les bonus suivant : +5 en Force et +4D4 aux dommages dus aux effets combinés du feu et du froid.

Retour à la liste