Veuillez patienter...

Objets Uniques : Anneau dévoreur d’âmes : Le Glouton

Source : Web - Campagne de l'Ordre Noir, proposé par Chiro.

Cet anneau tire son pouvoir du Chaos. Il a été volé il y a longtemps des mains du culte du sceptre de Jade, vénérant Slaanesh, par des sectateurs de Nurgle.

Description

Ses multiples pouvoirs en font un objet unique :
Choix du maître : L’anneau glouton, comme beaucoup de bêtes féroces, n’obéit qu’à son maître. A sa mort ou s’il est abandonné plus d’une semaine, il choisira le personnage à proximité ayant le plus gros score en Points de Magie, ou en cas de litige, le plus gros score en FM.
Capture : Son maître peut lui ordonner d'attaquer, de dévorer sa victime. Si celle-ci rate son test de Force Mentale, elle
voit l’objet grandir, sortir des crocs et l’engloutir en une bouchée. Ceci n’est qu’une illusion que seule la victime terrifiée verra. Par contre elle disparaîtra bel et bien aux yeux des autres (qui n’entendront qu’un grognement sourd), comme aspirée vers l’anneau. Se faire dévorer par le glouton est une péripétie traumatisante qui fait gagner 1 point de
Folie. La victime emprisonnée ne se sera pas consciente de ce qu’il lui arrive et sommeillera. Elle se sentira comme enfermée dans une pénombre infinie, sans aucun mur, sans aucune barrière. De nombreux cauchemars la tourmenteront, car le glouton jouera avec son âme.
Mimétisme : La grande utilité de cet objet est que son maître peut prendre l'apparence et la voix de la victime emprisonnée, en l'enfilant simplement au doigt. Satisfait d'avoir l'estomac plein, le Glouton accepte volontiers de faire ce cadeau à son maître. S’il enlève l’anneau à tout moment, le maître reprendra son apparence normale. S’il le remet, le pouvoir reprendra son cours. Il y a cependant une faille, car le mimétisme n’est pas parfait. Si le maître ayant pris l’apparence de la victime est fortement stressé ou démasqué, il devra réussir un test de Force Mentale. S’il est raté, sa forme corporelle va subitement et brièvement redevenir normale avant de reprendre celle de la victime.
Appel de la mémoire : Si un personnage amical à la victime met le Glouton au doigt, il pourra consulter 1D10 fois par jour son âme. Il pourra savoir ce qu’il ressent vis à vis de la situation actuelle (angoisse, confiance, impatience, etc.), ou bien pourra consulter sa mémoire avec une question précise (seulement si son esprit l’autorise, sinon la vision du passé
sera noircie), mais il ne pourra pas résoudre d’énigme, donner un avis ou même décider de quoi que se soit. Des tests basés sur l’Intelligence de la victime peuvent être nécessaires si les souvenirs consultés sont complexes ou lointains. Seule la personne portant l’anneau entendra des réponses dans le creux de l’oreille. La limite de sa mémoire s’arrête au moment où la victime s’est faite dévorer.
Morsure : Si un personnage qui n’est pas son maître ordonne au Glouton d’attaquer ou bien si on le fait pénétrer dans un lieu saint antagoniste à Slaanesh (comme par exemple un oratoire de Sigmar), il mordra son porteur, lui faisant perdre 1 point de B. Le doigt saignera et cicatrisera quelques jours plus tard. Le Glouton mord aussi à chaque fois qu’on le retire du doigt ou lorsqu’on tente de libérer sa proie.
Libération : Le maître peut demander au glouton de « vomir » sa victime, au risque de lui déplaire. Il devra réussir un
test de Force Mentale très difficile (-30%, Commandement +10%) ou bien se faire mordre sauvagement. Ceci pourra être retenté autant de fois que la santé du maître le permettra.

Retour à la liste